Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

31/08/2010

Deux poids, deux mesures. Selon que vous serez puissants ou misérables…

 

Bettencourt, les héritiers de César et autres gros bourrés de thunes du « premier cercle » (c’est ainsi ,qu’on nomme la mafia qui tire les ficelles des sarko-trafiquants), mais aussi, à un niveau plus gagne-petit somme toute, les fouteux, tennisites,  chauffeurs de bouts de fer rapides, pousseurs de goualantes, etc. peuvent se vautrer dans tous les détournements fiscaux. Ils ne risquent rien !

 

Les gros producteurs de bananes, bourrés aux subventions, main dans la main avec les multinationales fabricants de mort par pesticide et autres saloperies, ont empoisonnés des milliers et des milliers de Martiniquais. Avec la complicité passive des pouvoirs publics français. Ils ne risquent rien.

 

Les uns crèvent, les autres s’engraissent. Deux poids, deux mesures, comme toujours.

 

La règle générale est que pour les dirigeants et les organisations du pouvoir économique, on laisse la liberté totale de s'enrichir en exploitant et en détruisant des vies par la misère ou la pollution. On leur accorde aussi la liberté de détruire la nature, les forêts, les paysages, la biodiversité, condamnant du même coup notre avenir et celui des générations futures, perpétrant ainsi un crime contre l'humanité et contre le monde vivant dans son ensemble.

 

Pour les autres, pour le petit contribuable soupçonné d'avoir fraudé le fisc d'une somme dérisoire, pour le contrevenant au code de la route ou à l'une des nombreuses réglementations s'appliquant au citoyen ordinaire, on prévoit des peines rigoureuses et des agents administratifs efficaces et en grand nombre. Et pas de Woerth pour leur arranger le coup.

 

 Aux uns, on accorde toujours plus de "déréglementation" et de "libéralisme", voire de « compréhension » si leurs magouilles dépassent lesz bornes. Pour les autres, on prévoit une réglementation toujours plus abondante et contraignante.

 

Ainsi le citoyen ordinaire doit avoir un pot catalytique sur sa voiture, il doit passer un contrôle technique pour avoir un véhicule sûr et non-polluant. Il doit trier ses déchets.

 

Dans le même temps, les normes de pollution industrielle sont laxistes, les transporteurs routiers font rouler au-delà des heures réglementaires des camions polluants et dangereux, et les armateurs font circuler des poubelles flottantes sur les océans.

 

 Le citoyen doit respecter des normes scrupuleuses pour obtenir le permis de construire de sa maison, alors que l'industriel peut enlaidir l'environnement avec ses usines ou ses hypermarchés construits au moindre coût et donc sans aucun soucis d'esthétique ou d'intégration dans l'environnement.

 

Le citoyen ordinaire ne doit pas non plus causer de nuisances sonores, alors que les entreprises de travaux publics peuvent empoisonner librement la vie des personnes avec le bruit de leurs machines de chantier.

 

De même, la vente de drogue par des petits trafiquants est sévèrement réprimandée, mais les industries agroalimentaires et pharmaceutiques ont toute la liberté d'empoisonner des populations entières avec:

- les tranquillisants et les somnifères dont l'effet d'accoutumance est similaire aux drogues dures ;

- les médicaments aux effets secondaires reconnus ;

- les pesticides répandus dans l'environnement et dans l'eau ;

- les produits chimiques cancérigènes présents dans l'alimentation ;

- les viandes frelatées et saturées en hormones, antibiotiques, et anxiolytiques ;

- les OGM dont l'innocuité est loin d'être prouvée. 

 

Selon que vous serez…

 

 

 

*********************************************

L’Iranienne Sakineh Mohammadi Ashtiani pourrait être mise à mort pour adultère dans les jours qui viennent, mais deux hommes peuvent encore lui sauver la vie : les chefs d'état du Brésil et de la Turquie.

 

Pour tenter de la SAUVER cliquez

ICI

 

***********************

Si vous trouvez quelque intérêt à mes élucubrations:

VOTEZ !


*********************

Appel du 14 juillet pour

UNE JUSTICE INDEPENDANTE

 

29/08/2010

Eh! Dieu, passe-moi le thé ou plutôt un canon bien rouge de ton sang!

dieu vacances.gif

Merci à Mix & Remix

 

Relevé dans l’excellent et salutaire site de mes potes les Athées des Pyrénées Orientales :

CE QUI EST AFFIRMÉ SANS PREUVE PEUT ETRE NIÉ SANS PREUVE

C'est à celui qui affirme l'existence d'une chose de la prouver et non à celui qui la met en doute ou qui la nie.
Certains thuriféraires de la religion tentent parfois de nous piéger grossièrement en nous mettant au défi de prouver que Dieu n'existe pas. Or il est impossible de prouver que quelque chose n'existe pas. Ils le savent. Mais ça ne les empêche pas de s'en servir pour troubler les gens faibles. Rappelons à ce sujet la célèbre analogie de la théière, de Bertrand Russell (mathématicien, logicien et philosophe), reprise par Richard Dawkins le célèbre vulgarisateur et théoricien britannique de l'évolution, critique du dessein intelligent, tenant de l'athéisme et auteur de : Pour en finir avec Dieu.

"Si j'affirmais, dit Bertrand Russel, qu'entre la Terre et Mars se trouve en orbite autour du soleil,une théière de porcelaine, trop petite pour être détectée par nos plus puissants télescopes, personne ne serait capable de prouver le contraire. Et comme ma proposition ne peut pas être réfutée, si j'affirmais de plus, qu'il est intolérable d'en douter parce que son existence est décrite dans des livres anciens comme étant une vérité sacrée, on me considérerait aussitôt comme un illuminé bon pour l'hôpital psychiatrique".

Il en est de Dieu comme de la théière de Russel. Si vous tombez sur un de ces charlatans ne vous laissez pas impressionner. Ce n'est pas à nous athées de prouver que Dieu n'existe pas, mais c'est à eux de prouver qu'il existe. Cela fait longtemps que nous attendons. Et nous risquons d'attendre encore très longtemps.


Alors ne perdons pas notre temps avec ça et passons à autre chose de plus important car la vie, elle, n'attend pas.

Dans Athées des P.O.

Gastronomie érotique au temps des Romains

 

aphrodite statue.jpg

Bérénice

 

Titus désirait tant la belle Bérénice 

Que, des  Romains,  il la rêvait impératrice.

L’empereur, pour ses yeux de geai, se consumait,

Elle était étrangère et pourtant il l’aimait.

 

La rondeur de ses seins, la courbe de ses hanches

Sa crinière d’ébène, sa carnation si blanche

Enflammaient, du monarque,  et les jours et les nuits.

Cette princesse juive, il la voulait à lui.

 

Mais c’était faire fi du racisme borné

Qui se dressa dans Rome contre cette hyménée.

Elle fut rejetée par le peuple et la cour,

 

Et Titus dût choisir : son trône ou son amour.

Tout empereur qu’il fut, il dût rendre les armes,

Noyant sa vie gâchée dans un torrent de larmes.

 

 

 

LE BAISER DE RODIN MARBRE MUSEE PARIS.jpg

 

- Tout empereur qu’il fût, ton Titus est un âne !

Lui sait comment séduire une aguichante ânesse,

Comment en obtenir les plus tendres caresses

En l’emmenant brouter les meilleures avoines !

- Tu as raison, petit ! Pour avoir Bérénice,

Pour avoir le bonheur de goûter sa peau lisse,

Pour entrer dans son lit et croquer ses appâts

Il eût dû mitonner, pour elle, un bon repas !

Sur un grand triclinia mollement allongés

L’empereur et sa belle auraient alors mangé

Pour se faire la bouche un grand plateau d’oursins,

Des huîtres de Lucrin et de légers gressins.

Grillées dans l’ail pillé, des darnes de murènes,

Les meilleures étant nourries de chair humaine.

Puis un mulet farci de prunes, d’abricots,

Poché dans du garum et du lait de coco.

Pour réchauffer les sens et délier les langues.

Viendrait un foie gras d’oie à la crème de mangue,

Des foies de rossignols, des cervelles de paon,

Des escargots au lait. Des trompes d’éléphants

Que l’on servait braisées dans un bouquet de menthe

Dont chacun reconnaît les vertus excitantes.

Puis on aurait servi des talons de chameaux

Que l’on confit longtemps dans un jus de pruneaux.

Des becfigues farcis d’une rabasse noire

Sur des fonds d’artichauts venus des bords de Loire.

Tout ceci n’est qu’hors-d’œuvre, simplement des gustus

Accompagnés de vins au miel et au lotus.

Titus aurait troublé l’esprit de sa convive

En commandant un corps de danseuses lascives,

Des gladiateurs nus luttant avec ardeur

Dont les muscles huilés dégageant une odeur

De mâles étalons à têtes d’Adonis

Auraient fort excité la belle Bérénice.

Serait alors venu le temps de la cena

Qui est chez les Romains le temps fort du repas.

Mais parmi tous les mets que les Romains révèrent

C’est la vulve de truie farcie que tous préfèrent.

- Eh ! Oh ! Dis donc, Victor, il sont fous tes Romains !

Car pour cuisiner ça, faut en avoir un grain !

- Ne croit pas ça petit, ce plat était célèbre

Dans cet immense empire, du Tigre jusqu’à l’Ebre.

- Pour te farcir ces vulves, Victor, comment tu fais ?

- Sers-moi d’abord à boire, je suis trop assoiffé.

Tu haches, de la truie,  un morceau de ventrèche

Ou bien d’échine grasse, mais pas de viande sèche,

Deux têtes de poireaux épluchées jusqu’au blanc,

Tu piles au mortier cumin et poivre blanc

Ajoute du garum et des feuilles de rue

Mais attention le nez car l’un et l’autre puent !

Tu mélanges le tout pour en faire une farce

Qui te sers à garnir la vulve de la garce

Tout en y ajoutant du poivre noir en grains,

Un soupçon de cumin et des pignons de pin.

Par du fil à brider, tu couds les orifices.

Pendant tout ce travail, tu prépares à l’office

Un court bouillon léger parfumé au garum,

Ce nuoc-mam des Romains au si puissant arôme,

Un peu d’huile d’olive et un bouquet garni,

Quelques graines d’aneth et de l’oignon bruni.

Tu y poches tes vulves vingt à trente minutes.

C’est le plat préféré des patriciens en rut !

A nous, belles conquêtes ! Le vin vous embellit.

Continuons la fête, ouvrez-nous votre lit.

Chantons, rions, mangeons, et trinquons nuit et jour

A la beauté des femmes, au vin et à l’amour !

 

caligula-et-messaline-01-g.jpg

 

 

*********************************************

L’Iranienne Sakineh Mohammadi Ashtiani pourrait être mise à mort pour adultère dans les jours qui viennent, mais deux hommes peuvent encore lui sauver la vie : les chefs d'état du Brésil et de la Turquie.

 

Pour tenter de la SAUVER cliquez

ICI

 

***********************

Si vous trouvez quelque intérêt à mes élucubrations:

VOTEZ !


*********************

Appel du 14 juillet pour

UNE JUSTICE INDEPENDANTE

 

28/08/2010

Ouiquinde épicurien avec ce grand pendard de Jules Verne

 

 

epilation_sexe_-_humour.jpg

 

 

 

Lamentation d’un poil de cul de femme

Il est dur lorsque sur la terre
Dans le bonheur on a vécu
De mourir triste et solitaire
Sur les ruines d’un vieux cul.
Jadis dans un forêt vierge,
Je fus planté, sur le versant
Qu’un pur filet d’urine asperge,
Et parfois un filet de sang.

Alors dans ce taillis sauvage,
Les poils poussaient par mes sillons,
Et sous leur virginal ombrage,
Paissaient de jolis morpions.
Destin fatal un doigt nubile
Un soir par là vint s’égarer,
Et de sa phalange mobile
Frotter, racler et labourer.

Bientôt au doigt le vit succède,
Et, dans ses appétits ardents,
Appelant la langue à son aide ;
Il nous déchire à belle dents.
J’ai vu s’en aller nos dépouilles
Sur le fleuve des passions,
Qui prend sa source - dans les couilles,
Et va se perdre dans les cons.

Hélas ! l’épine est sous la rose,
Et la pine sous le plaisir
Bientôt au bord des exostoses,
Des chancres vinrent à fleurir.
Les coqs de leur crête inhumaine
Se parent dans tous les chemins :
Dans le département de l’Aine
Gambadent les jeunes poulains.

Mais, quand le passé fut propice,
Pourquoi songer à l’avenir ?
Et qu’importe la chaudepisse
Quand il reste le souvenir ?
N’ai-je pas vu tous les prépuces,
Avoir chez nous un libre accès,
Alors même qu’ils étaient russes,
Surtout quand ils étaient français.


J’ai couvert de mon ombre amie
La grenette de l’écolier,
Le membre de l’Académie,
Et le vit du carabinier.
J’ai vu le vieillard phosphorique,
Dans un effort trop passager,
Charger avec son dard étique,
Sans parvenir à décharger.

J’ai vu – mais la motte déserte
N’a plus de flux ni de reflux,
Et la matrice trop ouverte,
Attend vainement le phallus.
J’ai perdu, depuis une année,
Mes compagnons déjà trop vieux,
Et mes beaux poils du périnée
Sont engloutis dans divers lieux.

Aux lèvres des jeunes pucelles,
Croissez en paix, poils ingénus.
Adieu, mes cousins des aisselles,
Adieu, mes frères de l’anus !
J’espérais à l’heure dernière,
Me noyer dans l’eau des bidets,
Mais j’habite sur un derrière
Qu’hélas on ne lave jamais.

- Il eut parlé longtemps encore,
Lorsqu’un vent vif précipité,
Broyant, mais non pas inodore,
Le lança dans l’éternité.
Ainsi tout retourne dans la tombe,
Tout ce qui vit, tout ce qui fut,
Ainsi tout changent ainsi tout tombe,
Illusions…et poils de cul.

JULES VERNE (1855)

 

Jules Verne par Nadar.jpg

*********************************************

L’Iranienne Sakineh Mohammadi Ashtiani pourrait être mise à mort pour adultère dans les jours qui viennent, mais deux hommes peuvent encore lui sauver la vie : les chefs d'état du Brésil et de la Turquie.

Pour tenter de la SAUVER cliquez

ICI

***********************

Si vous trouvez quelque intérêt à mes élucubrations:

VOTEZ !


*********************

Appel

 

 

27/08/2010

Donne des Roms à ton homme...

 

 

roms.jpg

 

Donne des Roms à ton homme

Des Roms et tu verras

Donne des Roms à ton homme

Et tu verras comme

Il les expulsera


Ton homme de mains c'est Hortefeux

C'est lui partout qui fout le feu

Ton sinistre de l'intérieur

C'est le ministre de la peur.

Quand il voit des Roms, derechef,

Il te demande:  « on peut cogner chef ? »

Tu dis ouais il tabassera

Surtout des Roms et des Auvergnats!


Donne des Roms à ton homme

Des Roms et tu verras

Donne des Roms à ton homme

Et tu verras comme

Il les expulsera


Pour faire oublier tes échecs

Sarko tu tapes sur les métèques

Lorsque ton clan est à la peine

Sans vergogne tu vas chez Le Pen

Chercher les recettes du F.N.

A tous les rayons de la haine

Pour tabasser à tour de bras

Surtout les Roms et les Auvergnats


Donne des Roms à ton homme

Des Roms et tu verras

Donne des Roms à ton homme

Et tu verras comme

Il les expulsera


Sarkozy tu nous fous la honte

En cognant les laissés-pour-compte

Avec ta bande de crapauds

C'est toi qui chie sur le drapeau

Profite bien car t'es foutu

Le drapeau, tu l'auras dans l' cul

Contre toi tout le monde votera

Même les Roms et les Auvergnats!


Donne des Roms à ton homme

Des Roms et tu verras

Donne des Roms à ton homme

Et tu verras comme

Il les expulsera !

 

*********************************************

L’Iranienne Sakineh Mohammadi Ashtiani pourrait être mise à mort pour adultère dans les jours qui viennent, mais deux hommes peuvent encore lui sauver la vie : les chefs d'état du Brésil et de la Turquie.

 

Pour tenter de la SAUVER cliquez

ICI

 

***********************

Si vous trouvez quelque intérêt à mes élucubrations:

VOTEZ !


*********************

Appel du 14 juillet pour

UNE JUSTICE INDEPENDANTE

 

Sarkomiaou! Sarkomiaoù! Sarkomiaoù!

chimulus humour anglais.jpg

Honni soit qui mal y pense!

Merci à Chimulus

*************************************

L’Iranienne Sakineh Mohammadi Ashtiani pourrait être mise à mort pour adultère dans les jours qui viennent, mais deux hommes peuvent encore lui sauver la vie : les chefs d'état du Brésil et de la Turquie.

 

Pour tenter de la SAUVER cliquez

ICI

 

***********************

Si vous trouvez quelque intérêt à mes élucubrations:

VOTEZ !


*********************

Appel du 14 juillet pour

UNE JUSTICE INDEPENDANTE

 

26/08/2010

Au Bistro de la Toile : Roms, Rome, Rhum

chimulus bistro copie.jpg

 

- Oh ! Loulle, je voudrais une « romaine »…

- Une Roumaine ? Avec le ramdam que nous fait Hortefeux, ça va bientôt être une denrée rare la Roumaine… Il les expédie, avec enfants et hommes, par charters complets en Roumanie.

- Je te parle d’une « romaine » bougre d’enfiévré des neurones. Une « romaine », toi, un mastroquet, tu devrais savoir que c’est rhum, orgeat, eau fraiche et glaçons.

- Eh ! Tu vois bien qu’on revient aux Roms.

- Le « rhum », pas le « Rom ».

- Eh ! Bougre de nifle, j’ai compris, mais je te fais un peu mettre… Au fait, qu’est-ce que t’en pense de cette histoire d’expulsions de Roms ?

- C’est, comme d’hab, une diversion que les sarko-trafiquants mettent en place pour faire oublier d’une part les casseroles de Woerth, d’autre part les sarko-saloperies des retraites qui vont revenir sur le devant de la scène et de la Seine, à l’Assemblée nationale. Ces expulsions de Roms coûtent plus de 20.000 euros par personne ! Et on baigne dans un océan d’hypocrisie, à tous les niveaux.

Faux-cul le gouvernement qui, poussé par Sarko, agite une nouvelle fois le chiffon rouge de l’insécurité, de l’identité nationale et s’en prend aux plus faibles d’entre les faibles. Avec le risque de voir la fifille du borgne rafler la mise. Quand on remue la merde, ça pue toujours.

Faux-culterie aussi la finalité de ces expulsions : les Roms, citoyens d’un pays de la Communauté européenne, ont le droit de circuler librement sur tout le territoire de l’Union, donc en France. Ils prennent le pognon qu’on leur donne, font un petit voyage chez eux, le temps de voir la famille et de lui donner quelques bons tuyaux, puis retour en France !

La plus savoureuse hypocrisie étant tout de même celle de la Roumanie, qui reproche à la France de lui renvoyer franco de port…ces Roms dont elle ne veut pas, qu'elle brime et traite pire que tout, pour qu'ils foutent le camp ailleurs !

Faux-cul aussi les Français qui poussent des cris de pucelle en train de se faire inaugurer : qui n’a jamais eu les aliboffis qui gonflent en subissant les mains tendues avec insistance de ces femmes avec des ribambelles de minots, dans les gares, devant les commerces, au pied des distributeurs de billets…

- Il y a du vrai Victor. Moi ce qui me gonfle, ce sont les mecs qui se précipitent, aux feux rouges, pour te mascarer le pare-brise.

- Enfin, tout ça, ce ne sont que de bien petits désagréments. Donnons aux choses l’importance qu’elles ont, et pas plus. Pas de quoi foutre le bordel sarkozien qui fait passer la France pour un pays de quasi-tortionnaires. La honte, Loulle, la honte ! Même le pape qui fait la grimace et souffle dans les bronches de son subalterne, le Chanoine de Latran !

- Alors quoi faire ?

- Attends, ils sont entre 12 et 15.000 en France, ces Roms. Pas de quoi mettre le pays en danger. La solution ne peut qu’être européenne. Avec des actions précises, suivies dans le temps, avec des fonds correspondant et la vérification de l’usage de ce pognon visant à aider – au besoin en forçant la main -  les pays « producteurs » si l’on ose dire – Roumanie et Bulgarie – à donner enfin à ces populations les droits qui sont les leurs. Et puis, en France, il faudrait peut-être commencer par respecter la loi qui veut que dans toute commune de plus de 5.000 habitants existe une aire aménagée pour accueillir les gens dont le mode de vie n’est pas sédentaire. Le mode de vie nomade n’a été supplanté par le mode sédentaire que depuis quelques millénaires. Il reste quelque part, au chaud, dans le cœur de tout homme. Ces Roms et nos Gens-du-voyage, avec leur inexpugnable besoin de Liberté, finalement, sont secrètement jalousés, quelque part dans les boyaux de la tête, par tous les sédentaires ! C'est un sentiment de fascination-répulsion. Fascination pour les musiciens, répulsion pour les voleurs de poules!

- Tè ! Victor, je te sers ta « romaine » !

Merci à Chimulus

*************************************

L’Iranienne Sakineh Mohammadi Ashtiani pourrait être mise à mort pour adultère dans les jours qui viennent, mais deux hommes peuvent encore lui sauver la vie : les chefs d'état du Brésil et de la Turquie.

 

Pour tenter de la SAUVER cliquez

ICI

 

***********************

Si vous trouvez quelque intérêt à mes élucubrations:

VOTEZ !


*********************

Appel du 14 juillet pour

UNE JUSTICE INDEPENDANTE

 

 

25/08/2010

Pensée du philosophe chinois Chang Ying Yue :

ane.jpg

Celui qui, tout au long de la journée,

Est actif comme une abeille,

Est fort comme un taureau,

Bosse comme un cheval,

Et qui le soir venu est crevé comme un chien,

Devrait consulter un vétérinaire :

Il est fort probable que ce soit un âne !

 

********************************

 

A toi l'enfant qui vient de naître,

Je dois dire pour être honnête

Que ce n'est pas en travaillant

Qu'on trouve le bonheur sur Terre.

J'en veux l'exemple que mon père

Qui vit le jour d'son enterrement

Qu'il était l'plus riche du cimetière.

 

Refrain :

Sois feignant, sois feignant.

Tu vivras content.

Sois feignant, sois feignant.

Tu vivras longtemps.

 

Plutôt que d'apprendre à l'école,

Baise et collectionne les véroles :

La médecine fait quelques progrès.

On dit qu'à gagner du bagage,

Tu n'aboutirais qu'au chômage

Où déjà se sont entassés

Ceux qu'ont cru en la société.

 

 

Moins tu en fais, plus tu l'espères,

Plus ta santé déjà précaire

Te libère de ces tourments.

Gagner ta vie ne vaut pas l'coup,

Attendu que tu l'as déjà.

Le boulot, y'en a pas beaucoup,

Faut le laisser à ceux qu'aiment ça.

 

 

Si jamais tu voles un copain,

Tu en auras moins de chagrin

Que si tu n'as pas à manger.

Et si t'as la main sur le cœur,

N'hésite pas à la couper.

Tu entendras moins les moqueurs

Si c'est toi qui les as roulés.

 

 

 

Si jamais tu voles un couillon

Qui t'envoie tout droit en prison,

Dis-toi qu'il est plus mal logé.

Car pour te payer ta pitance,

Tandis que tu f'ras pénitence,

Lui, qu'est si fier de t'enfermer,

Faudra encore qu'il aille bosser.

 

 

 

Voilà, c'était mon héritage.

Comm' tu vois, j'ai fait mes bagages.

Je te laisse avec ta môman.

Tu perds rien, j'ai pas l'gros lot,

Et tant pis pour toi si je triche :

Tu s'ras pt'êt' un enfant d'salaud

Mais... Tu s'ras pas un goss' de riche !

 

 

Refrain :

Sois feignant, sois feignant.

Tu vivras content.

Sois feignant, mon enfant...

L'avenir t'attend.

Coluche

*************************************

L’Iranienne Sakineh Mohammadi Ashtiani pourrait être mise à mort pour adultère dans les jours qui viennent, mais deux hommes peuvent encore lui sauver la vie : les chefs d'état du Brésil et de la Turquie.

 

Pour tenter de la SAUVER cliquez

ICI

 

***********************

Si vous trouvez quelque intérêt à mes élucubrations:

VOTEZ !


*********************

Appel du 14 juillet pour

UNE JUSTICE INDEPENDANTE

24/08/2010

Fructidor: le mois d'arroser notre jardin et de récolter.

sarkozypatience de Aspeta.jpg
L'art du jardinage est un art de patience, mais il donne tant de joie lorsque la récolte est là. Voir pousser un arbre est un grand bonheur, que dis-je, une libération...
sexylégumes2.jpg
sexylégumes3.jpg
...c'est encore un plaisir véritablement charnel !
Alors tous au jardin!

***********************

Si vous trouvez quelque intérêt à mes élucubrations:

VOTEZ !


*********************

Appel du 14 juillet pour

UNE JUSTICE INDEPENDANTE

23/08/2010

Finies les vacances, voici les pénitences!

chimulus retour vacances.jpg
Il y en un qui se prépare un retour de vacances particulièrement agité! Le Sarko, il y a même un curé qui prie "pour qu'il aie une crise cardiaque"!
Prions mes frères, prions!
Merci à Chimulus

09:54 Publié dans Déconnographie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : vacances

22/08/2010

Gastronomie dominicale: Le catigot d'anguilles d'Alexis

 

catigot d'anguille pour blog.jpg

Le métier d'Alexis: facteur, mais en Camargue.

La passion d'Alexis: les taureaux que l'on nargue

En courant la cocarde, le dimanche aux arènes

Pour les yeux de velours d'une belle Arlésienne.

En ces temps difficiles de guerre et de malheur,

Alexis, à vélo, pratiquait son labeur.

Pour livrer dans les mas les colis et les lettres,

Il roulait, chaque jour plus de cent kilomètres.

Il n'hésitait donc pas, pour prendre un raccourci,

À traverser les champs où paissaient les taureaux,

Son vélo à la main, sans beaucoup de soucis,

Car il "sentait" les bioù  tout comme un torero.

Or donc voilà qu'un jour, sautant la barricade,

Notre Alexis marchait à travers la manade.

Il venait de quitter les animaux grégaires

Lorsque, venant de loin, un taureau solitaire,

Étalon portugais ombrageux et sournois, ­

Chargea notre facteur, son vélo et ses lettres!

Alexis, razeteur, par un écart adroit,

Évite les poignards meurtriers de la bête.

Le vélo vole en l'air ainsi que la sacoche.

Le taureau la reprend et sa corne l'embroche.

Alors notre Alexis fait son plus beau combat.

Il cite le taureau par le haut, par le bas,

Il virevolte autour des cornes de la bête,

Puis, en un geste sûr, enfin sa main crochète

La musette de cuir de l'Administration.

Le fauve, dépité, a baissé pavillon

Pour se fondre à nouveau parmi ses congénères

Et se faire moquer parmi la gent vachère...

C'est à pieds, son vélo démoli sur l'épaule

Qu'Alexis a fini sa tournée un peu folle...

Il ramenait toujours des fermes et des mas

Quelques lapins de champs, des anguilles bien grasses

Que dans tous les canaux on attrape à gogo.

Le plat qu'il préférait: l'anguille en catigot.

- Dis donc, ton Alexis, c'était un homme fort!

Mais comment on les fait ces anguilles Victor?

- Tu prends deux, trois anguilles, pas trop grosses, vivantes,

Que tu vas estourbir de manière décente.

N'enlève pas la peau, mais au papier journal

Enlève le mucus du gluant animal.

Les anguilles trop grosses, pèle, ça va de soi.

Vide-les, coupe-les en bouts de quatre doigts

Que tu farineras et mettras à raidir

Dix petites minutes dans un large faitout.

Puis tu sors les morceaux, sales et poivres le tout

Et tu mets de côté sans laisser refroidir.

Dans de l'huile d'olive tu mets à colorer

Deux oignons émincés et deux blancs de poireaux,

Ne laisse pas roussir, tu fais juste dorer.

Mouille d'une bouteille de rouge de Pujaut,

Incorpore girofles, céleri, thym, laurier,

Gousses d'ail écrasées, tomates concassées,

Sel, poivre du moulin, une écorce d'orange

Sommités de fenouil. Et tu cuis ton mélange

Demi-heure à feu doux. Dans une autre sauteuse,

Avec un peu de beurre, dore des champignons

De couches émincés et des petits oignons.

Tu arrêtes, et réserves quand l'odeur est flatteuse.

Quand ta sauce est bien cuite, tu vas éliminer

Thym, écorce d'orange, le fenouil, le laurier,

Puis au moulin légumes il te faut la passer,

Avec la grille fine, qu'elle soit bien lissée.

Range dans le faitout poisson, légume et sauce,

Tu mijotes un quart d'heure pour que les goûts s'exhaussent,

Puis tu sers, décoré de persil vert et gai,

Avec du riz pilaf, mais du riz Camarguais.

Cessons pour aujourd'hui ce conte culinaire,

Ma tripe est assoiffée, remplis raz-bord mon verre

De ce divin nectar de la Coste-du-Rhône

Et laisse près de moi la coupe et la bonbonne!

 

Ingrédients et proportions pour six personnes:

- 3 ou 4 anguilles de taille moyenne, - 1 verre d'huile d'olive, - 2 cuille­rées à café de sel fin de Camargue, - poivre du moulin, - 2 oignons, - 2 blancs de poireau, - 1 bouteille de vin rouge, - 1 branche de céleri épluchée et hachée, côte et vert, - 4 gousses d'ail, - 4 tomates concas­sées, - sommités de trois branches de fenouil, - thym- laurier, - écorce d'orange séchée, - 1 noix de beurre, - 3 hectos de champignons de cou­che, - 1 demi kilo de petits oignons, - 1 branche de persil, - 1 demi kilo de riz long de Camargue.

 Les vins conseillés:

Ce plat typique des mas de Camargue s'accorde tout naturellement avec des vins rouges frais tels, en vallée du Rhône: Costières-de-Nîmes, Domazan, Comps, Estézargues, Fournès, Montfrin, Remoulins, Saze, Saint- Hilaire-d' Ozilhan.

En vins du Languedoc: Saint-Saturnin, Cabrières, Cazevieille, Saint­Gély-du-Fesc, Valflaunès.

En vins de Provence: Coteaux des Baux, Coteaux d'Aix, Coteaux varois de Sainte-Zacharie, Saint-Maximin, Barjols, Sainte-Anastasie.

   

 *************************************

L’Iranienne Sakineh Mohammadi Ashtiani pourrait être mise à mort pour adultère dans les jours qui viennent, mais deux hommes peuvent encore lui sauver la vie : les chefs d'état du Brésil et de la Turquie.

 

Pour tenter de la SAUVER cliquez

ICI

 

***********************

Si vous trouvez quelque intérêt à mes élucubrations:

VOTEZ !


*********************

Appel du 14 juillet pour

UNE JUSTICE INDEPENDANTE


21/08/2010

Ouiquinde érotique avec Albert Glatigny

string.jpg

 

 

Vers d'album d'Albert Glatiny *


Je veux vous adorer ainsi qu'une déesse,
Et, quand le ciel mettra son manteau brun du soir,
J'élèverai vers vous, Ô blonde enchanteresse !

Ma pine, comme un encensoir !


Et je ferai sortir en blanchissante écume,
Le foutre parfumé de ce rude flacon,
Et je transvaserai cette liqueur qui fume,

Dans le vase de votre con !


Votre con, si barbu qu'un sapeur de la Garde,
En voyant sa toison, est devenu jaloux,
Ô madame ! j'en veux faire le corps de garde

Où campe mon vit en courroux !


J'y veux fourrer mon nez, j'y veux plonger ma langue,
Et noyé dans cette ombre, alors, j'irai cherchant
Tous les mots inconnus de la molle harangue

Que l'on fait en gamahuchant !


*Albert Glatiny (1839-1873) Poète satirique et comédien fut l'un des principaux animateurs du Théâtre érotique de la rue de la Santé. On lui doit entre autres œuvres le fameux receuil érotique « Joyeusetés galantes et autres du vidame Bonaventure de la Braguette. »

 

*************************************

L’Iranienne Sakineh Mohammadi Ashtiani pourrait être mise à mort pour adultère dans les jours qui viennent, mais deux hommes peuvent encore lui sauver la vie : les chefs d'état du Brésil et de la Turquie.

 

Pour tenter de la SAUVER :

https://secure.avaaz.org/fr/save_sakinehs_life/?cl=694109314&v=6920

 

***********************

Si vous trouvez quelque intérêt à mes élucubrations:

VOTEZ !


*********************

Appel du 14 juillet pour

UNE JUSTICE INDEPENDANTE


20/08/2010

M'ame Michu et M'ame Chazotte au Cap-Homme-de-Couleur

vamps.jpg

 

- V'savez, M'ame Chazotte, moi je trouve pas normal que M'ame Carla laisse Chouchou partir seul à bicyclette sur les routes de ce Cap-Homme-de-couleur. Parait même qu'il s'arrête pour parler avec des femmes... J'l'ai vu dans Voici.

 

- Ben quoi. Il est en vacances Chouchou, non ? Il peut faire du vélo... Mais quand vous dites seul, ma bonne M'ame Michu, vous devez avoir mis vos lunettes en peau de saucisson... Il y a toujours deux gorilles cyclistes devant et deux autres derrière. Et lorsque Chouchou promène son petit bide tressautant sur les routes du Cap-Nègre, les rues sont bloquées par des voitures d'archers. Pareil lorsque l'Apollon de la Côte descend faire tremper ses petits petons sans talonnettes dans la grande bleue : des bourres partout qui dissuadent le pélucre vulgaris curieux ou le paparazzi au charbon de s'approcher. « Le domaine des Bruni-Tedeschi au Cap-Nègre, où le président de la République et son épouse se rendent régulièrement,  est bordé par un sentier littoral situé sur le domaine public maritime. Depuis toujours, les riverains ont pris l'habitude de grimper sur les énormes blocs de schiste pour plonger dans la mer ou pour faire bronzette. Mais le sentier du littoral entre Cavalière et Pramousquier est interdit à la circulation piétonne. La raison invoquée ? « Des chutes de pierres susceptibles de se produire du fait de la fragilité de la paroi rocheuse dans ce secteur », s'appuyant sur un arrêté municipal de la mairie du Lavandou pris en 2008 » qu'ils disent justement dans votre Voici !

 

- Ben ça alors !

 

- Et ce sentier littoral - bloqué pour satisfaire des propriétaires privés, en contravention avec la loi - est gardé toute l'année par trois flics nationaux ! Vous en connaissez beaucoup vous, des sentiers « avec risques d'éboulement » gardés nuit et jour par trois policiers armés ? C'est comme la propriété corse de son acolyte Clavier. Combien ça coûte ? Et qui paie ? Ben, vous et moi, comme d'hab. Si la mère Bruni-Tedesqui veut faire garder sa propriété, qu'elle paie, elle en a les moyens. Quand au sentier littoral, il est tout à fait illégal d'en empêcher l'accès au public. Mais la loi, le Sarko, il s'en préoccupe comme de ses premières talonnettes !

 

- M'enfin, M'ame Chazotte, faut bien le protéger not'président !

 

- Ben, y a qu'à mettre le porte-avion Charles-de-Gaulle en position en face du Cap-Nègre ! Et puis s'il veut être protégé, il n'a qu'à aller au fort de Brégançon, c'est à côté, ça appartient à l'état et c'est archi-sécurisé.

 

- Parait qu'au Cap-Nègre, ces pauvres gens n'ont même pas le tout-à-l'égout. Quant ils font caca, ça va dans des fosses septiques...

 

- La cabane au fond du jardin en quelque sorte ! Malgré les pressions de Sarko sur le maire et le préfet, la belle-doche n'a pas pu obtenir le tout-à-l'égout pour sa propriété ! Pourtant, ça fait trois ans qu'il se démène pour ça le Chouchou !

 

- Ben ça alors !

 

- C'est l'illustration de l'efficacité du mec... Il bavasse, il gesticule, mais même les égoutiers se tamponnent l'œil de bronze de ses directives ! Tout ça sent la fin de règne M'ame Michu !

 

*************************************

L’Iranienne Sakineh Mohammadi Ashtiani pourrait être mise à mort pour adultère dans les jours qui viennent, mais deux hommes peuvent encore lui sauver la vie : les chefs d'état du Brésil et de la Turquie.

 

Pour tenter de la SAUVER :

https://secure.avaaz.org/fr/save_sakinehs_life/?cl=694109314&v=6920

 

***********************

Si vous trouvez quelque intérêt à mes élucubrations:

VOTEZ !


*********************

Appel du 14 juillet pour

UNE JUSTICE INDEPENDANTE

19/08/2010

Pendant qu'ils s'agitent, moi j'ai fait les confitures !

 

chimulus paul le poulpe.jpg

Putaing! Qu'elle activité ! Pour un fainéant robuste comme moi... Avec la Lionne, on a fait les confitures de framboises, les gelées de groseille, la crême de cassis, et on a même eu le temps de faire un gateau au chocolat pour la Fête des Moissons de samedi ! J'ai failli attraper une maladie honteuse (une ampoule!) en tournant, en tournant, en tournant...

Un fainéant, il n'y a rien de plus efficace quand il se met à l'oeuvre : il labeure vite pour avoir plus vite fini, et bien pour ne pas avoir à y revenir !

 Bon, je bois un canon et je vais me coucher... Je vous dirais du mal des sarko-traficants demain !

 

*************************************

L’Iranienne Sakineh Mohammadi Ashtiani pourrait être mise à mort pour adultère dans les jours qui viennent, mais deux hommes peuvent encore lui sauver la vie : les chefs d'état du Brésil et de la Turquie.

 

Pour tenter de la SAUVER :

https://secure.avaaz.org/fr/save_sakinehs_life/?cl=694109314&v=6920

 

***********************

Si vous trouvez quelque intérêt à mes élucubrations:

VOTEZ !


*********************

Appel du 14 juillet pour

UNE JUSTICE INDEPENDANTE

Les "idiots utiles".

Ecoutez jacasser ces vieilles pies bavardes

Elles claquent du bec une bave poissarde,

Leur croupion déplumé chie des fientes de fiel,

L'odeur de leur cerveau est pestilentielle.

Leurs compères cafards partagent leurs estrons

Ils sont laids, ils sont lâches, ils sont aussi poltrons.

Prétextant la défense du pauvre ou du brimé,

Mouch'à merde du côche, on les voit s'enflammer

Pour des causes douteuses, pour des enjeux futiles,

Staline disait d'eux : « c'est mes idiots utiles !»

Ils attaquent en meute qui n'est pas de leur bord

Ils se pensent héros, ils ne sont que des porcs.

Ils se couchent devant toutes les dictatures

Toujours prêts à trahir pour quelques épluchures

D'écoute ou de pouvoir. Ayant peur des violents

Ils leurs lèchent les bottes pour intégrer leur clan.

Ils étaient délateurs pendant l'Inquisition,

Cloportes bien cachés à la Révolution,

Ils étaient pro-nazis quand Hitler dominait,

Zélateurs de Staline sans trop se chagriner

Des millions de morts, des enfers de souffrance

Que ceux qu'ils révéraient créaient en abondance.

Leurs maîtres maintenant, ce sont les islamistes,

Leurs héros : Ben Laden et tous les terroristes !

Lapider jusqu'à mort une femme adultère

Jouir de sa douleur en lui jetant la pierre

Ne les offense pas.

Décapiter un homme, lui sortir la cervelle

Sous prétexte que c'est un homosexuel

Ne les offense pas.

Exciser des fillettes, couper leur clitoris

Ô, pour leur éviter de succomber au vice

Ne les offense pas.

Considérer la Femme émanation du Mal

Et la traiter souvent moins bien qu'un animal

Ne les offense pas,

Puisque ce sont leurs maîtres qui pensent que c'est bien.

Regardez-les, couchés, rampant comme des chiens,

Ils ont de la peau morte sur leur langue râpeuse

A force de lécher les couilles venimeuses

De ceux qui les enfilent.

Pauvres « idiots utiles. »

Vous vous pensez censeurs, vous n'êtes que gorets,

En éclatant de rire, je vous pisse à la raie!


Victor

 

*************************************

L’Iranienne Sakineh Mohammadi Ashtiani pourrait être mise à mort pour adultère dans les jours qui viennent, mais deux hommes peuvent encore lui sauver la vie : les chefs d'état du Brésil et de la Turquie.

 

Pour tenter de la SAUVER :

https://secure.avaaz.org/fr/save_sakinehs_life/?cl=694109314&v=6920

 

***********************

Si vous trouvez quelque intérêt à mes élucubrations:

VOTEZ !


*********************

Appel du 14 juillet pour

UNE JUSTICE INDEPENDANTE

18/08/2010

Sémantique sarkozienne

chimulus cons.jpg

L’Iranienne Sakineh Mohammadi Ashtiani pourrait être mise à mort pour adultère dans les jours qui viennent, mais deux hommes peuvent encore lui sauver la vie : les chefs d'état du Brésil et de la Turquie.

 

Pour tenter de la SAUVER :

https://secure.avaaz.org/fr/save_sakinehs_life/?cl=694109314&v=6920

 

***********************

Si vous trouvez quelque intérêt à mes élucubrations:

VOTEZ !


*********************

Appel du 14 juillet pour

UNE JUSTICE INDEPENDANTE

Merci à Chimulus

17/08/2010

Monsieur Mohamed, quand on veut grimper au mât, il vaut mieux avoir les fesses propres !

Rue89, excellent quotidien en ligne, a publié il y a quelques jours (13 août 2010 http://www.rue89.com/2010/08/13/je-rentre-dans-mon-pays-a...) la lettre d'un jeune ingénieur marocain de 25 ans- monsieur Mohamed - expliquant son désamour pour la France et les raisons qui le poussent à quitter son pays d'adoption.

Ce jeune homme dit en substance qu'il trouve le climat en France de plus en plus ouvertement raciste. Il continue en expliquant que le Maroc - son pays d'origine - vit actuellement un boum économique et que donc il rentre pour profiter de ce renouveau. Agnostique, il dit avoir quitté son pays pour échapper au poids de la religion. Mais il considère que là encore les choses changent (« La libéralisation des mœurs est en cours, les jupes raccourcissent, les bars sont bondés, les festivals se créent continuellement, et des groupes de rock, de rap ou de reggae gagnent en notoriété. On est évidemment loin de la richesse et de la diversité de la culture française mais la culture marocaine est en pleine évolution. Les Marocains sont de plus en plus ouvertement athées et le modèle familial leur donne plus d'indépendance ».) Bien qu'agnostique, mangeur de saucisson, amateur de bonne bière et fan de rugby, monsieur Mohamed déplore que dans son entourage « Ma (non) confession n'est pas acceptée, parce que mon origine marocaine, ma tête et mon prénom feront toujours de moi un musulman en France. C'est pour cela que je me sens visé par toutes les attaques directes ou indirectes contre l'islam en France. »

Je voudrais répondre à ce monsieur Mohamed.

Cher monsieur Mohamed, je trouve particulièrement désobligeant, vexant et profondément injuste que vous fassiez l'amalgame entre les provocations effectivement racistes de quelques voyous provisoirement en charge des affaires de la France, et le peuple tout entier de ce pays. Racistes les Français ? Eh ! Oh ! Ça va pas monsieur Mohamed ! Les personnalités préférées des Français sont : Yannick Noah (demi africain), Zinedine Zidane (Kabyle), Dany Boon (demi maghrébin) !

Cher monsieur Mohamed, vous dites être indisposé, vexé, voire humilié par des blagues racistes (c.f. Hortefeux). Eh ! Oh ! Marre de ce politiquement correct lénifiant. L'excellent Smaïn, le craquant Djamel font - eux - preuve d'un humour ravageur. Vous croyez que moi, homme du sud, à l'accent aussi marqué qu'assumé, je ne subis pas des blagues parfois limites ? Et les Belges donc ! Y a-t-il vraiment là de quoi se complaire dans une posture de victimisation pleurnicharde ?

Cher monsieur Mohamed, vous êtes agnostique ! Merveilleux ! Comme moi ! Comme de plus en plus de gens qui en ont ras les claouïs de l'insupportable pression de tous ces ratichons - curés, imams, rabbins... - qui relèvent la tête pour tenter d'enfoncer la nôtre dans la puanteur de leur obscurantisme !

Cher monsieur Mohamed, vous dites être victime de...votre prénom ! Mais enfin, qu'est-ce qu'un prénom sinon une étiquette pratique, sympathique, plus ou moins originale de se distinguer parmi les autres. Il ne faut y attacher que l'importance qu'il a. J'ai moi-même changé plusieurs fois de prénom d'usage (Antoine, Ali, Victor, Ayoli). C'est marrant et sans conséquence quand à l'identité de chacun. Il est évident que Mohamed n'est pas un prénom qui facilite l'existence en France. La faute à qui ? Les Mohamed, les Karim, les Yazid et autres prénoms à consonance maghrébine sont trop souvent salis par les quelques petits cons qui caillassent les pompiers et les flics, qui crament les bagnoles des pauvres, qui terrorisent leurs cités pour mener leur sale commerce de drogue (généralement de canabis indica produit en quantité industrielle dans le Rif marocain, avec la protection occulte parait-il de très, très hautes autorités...). Salis aussi par les provocations de rappeurs débiles voire d'imams haineux prétendant imposer leurs accoutrement sordides, leur viande hallal, leur ségrégation sexiste, leur prières dans les rues, etc.

J'ai un ami très proche, dans une situation bien plus délicate que vous puisque fils de harki. Il a, comme vous, gravit à la force de ses - très solides ! - bras les échelons de la société. Il jouit actuellement d'une situation confortable, d'une belle famille, d'une intégration parfaite. Il m'a dit que du jour où - hors état-civil - il s'est appelé Alain au lieu d'Abd-el-Kader, tout a changé pour lui ! Alors, vous qui êtes agnostique, donc pas du tout lié par des impératifs religieux, qu'est-ce qui vous retient ? Un adage fort pertinent dit : « A Rôme, fait comme les Romains font ! »

Enfin, cher monsieur Mohamed, vous dites vouloir rentrez « chez vous » parce que le Maroc est en plein boum économique. Autrement dit, vous venez au secours de la victoire ! Ce pays vous a éduqué, a probablement payé une partie de votre bourse d'étude en France et qu'avez-vous fait en retour ? Ben justement, vous n'êtes pas retourné « au pays » pour lui rendre ce qu'il a investi en vous en vous permettant de vous instruire en France !

Vous retournez au Maroc monsieur Mohamed. Très bien. Je vous souhaite sincèrement pleine réussite dans votre nouvelle vie.

Voyez-vous, monsieur Mohamed, la France est une belle et fière gaillarde qui ouvre facilement les bras à qui veux l'aimer. Mais elle ne les referme pas toujours pour garder ses soupirants.

Avec le respect que je vous dois, monsieur Mohamed, permettez-moi de vous dire que lorsqu'on veut grimper au mât, il faut s'assurer d'avoir le cul propre !

*************************************

L’Iranienne Sakineh Mohammadi Ashtiani pourrait être mise à mort pour adultère dans les jours qui viennent, mais deux hommes peuvent encore lui sauver la vie : les chefs d'état du Brésil et de la Turquie.

 

Pour tenter de la SAUVER :

https://secure.avaaz.org/fr/save_sakinehs_life/?cl=694109314&v=6920

 

***********************

Si vous trouvez quelque intérêt à mes élucubrations:

VOTEZ !


*********************

Appel du 14 juillet pour

UNE JUSTICE INDEPENDANTE

16/08/2010

Woerth, avec les casseroles qu’il traine, il devrait ouvrir une quincaillerie !

woerth légion dhonneur.jpg

 

Ne nous laissons pas enfumer le terrier par les provocs sécuritaires de Sarko, leur but est d'une part de tenter de récupérer l'électorat de la droite la plus réac, celle du borgne, mais d'autre part de faire oublier le redoutable danger constitué par les affaires Woerth-Bettencourt, Woerth-César , Sarkozy-Lagardère, Sarkozy-Karachi . Continuons à fouailler la barbaque vérolée là où ça fait mal pour en faire sortir le pu.

En voilà un autre de furoncle : après la légion d'honneur donnée au ci-devant De Maistre - le Bettencourt-boy...qui a embauché sa moitié - le ci-devant Woerth Eric a refilé le même hochet (encore plus gros : « officier ») au ci-devant Godet Bernard qui se trouve être...l'expert-comptable qui, plus tard, a certifié les comptes 2008 du micro-parti local du ministre, l' « Association de soutien à l'action d'Eric Woerth ». Association dont le seul but est de pomper du fric en dehors de la loi de financement des partis. Cette importante formation, indispensable au développement de la démocratie en France, a, bien sût et entre autres, bénéficié de la générosité de dame Bettencourt Liliane !

Comment ce type a-t-il pu en toute indépendance certifier, c'est à dire évaluer la régularité et la sincérité des comptes du parti-bidon de celui qui l'a décoré ?

Les décorations, c'est une monnaie. Pas une monnaie avec laquelle on achète son pain ou on paie une tournée au bistro de chez Loulle, mais une monnaie qui achète des services ! Certains services... Qui permet encore de s'acheter la discrétion de personnages un peu remuants...

Les hommes sont de vrais minots : ils sont prêts à toutes les bassesses, à toutes  les compromissions pour pouvoir arborer à la boutonnière un petit bout de bolduc de pâtissier. Ça leur prend vers la quarantaine. Lorsque les valoches sous les yeux commencent à témoigner d'un surmenage hépatique, que les tablettes de chocolat laissent la place à un petit bide soigneusement confectionné à coups de repas d'affaires payés par l'entreprise ou de banquets républicains aux frais du contribuable. Lorsque Bobonne soigne sa cellulite et a un peu de mal à trouver des gigolos pour le seul agrément de son cul. Lorsque qu'on lorgne avec concupiscence (Ah ! le joli mot ! Richesse de la langue française.) sur les belles jeunesses au sourire prometteur, aux tétons arrogants, aux cuisses crémeuses.

Le ci-devant Woerth Eric, il le sait ça. Il les connait les bonshommes. Il sait comment les manipuler. Et il ne s'en prive pas. En toute bonne foi en plus, c'est normal en Sarkozie !

Mais ce type de comportement est-il compatible avec les hautes fonctions qui sont les siennes ? Dans une « république irréprochable » qu'il a dit le Vertueux de l'Elysée ?

Aux cochons de payants, qui sont aussi des électeurs, de conclure.

Merci à Tropicalboy

*************************************

L’Iranienne Sakineh Mohammadi Ashtiani pourrait être mise à mort pour adultère dans les jours qui viennent, mais deux hommes peuvent encore lui sauver la vie : les chefs d'état du Brésil et de la Turquie.

 

Pour tenter de la SAUVER :

https://secure.avaaz.org/fr/save_sakinehs_life/?cl=694109314&v=6920

 

***********************

Si vous trouvez quelque intérêt à mes élucubrations:

VOTEZ !


*********************

Appel du 14 juillet pour

UNE JUSTICE INDEPENDANTE

15/08/2010

Ero-dévotions mariales

 

La-Vierge-Marie-et-l-Enfant Dyptique-de-Melun--.jpg

 

Madona.

 

— Mon dieu, qu'il est devenu brave votre petit, Madame Chouli. Vé, on le reconnait plus. Lui qui d'habitude est un droulas, un vrai chiapacan, un desmontecristian! A la messe de neuf heures, le jeudi matin, il se met au deuxième ou au troisième rang, juste en face de la statue de la vierge. Et il est sage! Il fixe la Madone avec un regard extatique, des yeux qui brillent. Il est en adoration! Vous savez, Madame Chouli, je fonde de grands espoirs sur lui: peut-être qu'il a été touché par la foi et que c'est une jeune vocation qui s'éveille !

 

C'est ainsi que, vers ma quarantième saison, j'étonnais le brave curé Tressy, capelan de notre village. Faut dire qu'à l'époque, les radis noirs tenaient encore le dessus du plat et que, chaque jeudi, il fallait se farcir la messe et le catéchisme...

 

Quarante saisons, c'est l'âge où, dans nos culottes courtes, le goupillon commençait à s'exprimer par un état de roideur quasi permanente. Des plus grands nous avaient expliqués que ça ne servait pas qu'à pisser et nous avaient initiés à l'autocoït-palmaire.

 

Si nous étions si extatiques, mon pote Davide et moi, devant la vierge de la chapelle, c'est parce que nous l'aimions. D'un amour physique, charnel en quelque sorte. Nous trompions Saint Joseph avec sa bourgeoise, la belle Marie, rejoignant en cela le Saint Esprit qui devenait ainsi en quelque sorte notre beau-frère. La chapelle en question était occupée pour moitié par le tombeau de ce brave Innocent 5 ou 6 - j'ai retenu la marque mais pas le millésime - qui, en son temps, fut pape à Avignon.

 

C'était un monument de pierres et de stuc, haut, avec un ciel de lit ajouré par des dentelles de pierres et, allongée, mains jointes sur la poitrine, la représentation du client qui était à l'intérieur du tombeau. Il avait une bonne gueule, avec sa tiare comme un saint-honoré à la crème posée sur la tronche et qui lui donnait un petit air mystérieux devenant franchement égrillard selon la lumière. Nous lui mettions parfois une fleur à la bouche, ce qui égaillait sa posture éternelle. Allongé comme il était, Innocent semblait mater sous les jupes de Marie. Une vierge superbe, polychrome, dégageant délicatement un téton pour donner la gamelle à son minot. Le mouvement qu'elle faisait pour assurer le repas au fils putatif de Joseph l'obligeait à un déhanchement bien suggéré par les plis du drapé de son long voile. Merde, on la trouvait bandante la Marie!

 

Davide et moi, nous nous mettions contre le tombeau d'Innocent, planqué ainsi des regards directs du curé Tressy, au boulot devant l'autel. Et nous imaginions ce qu'il y avait sous la longue robe bleue. Les nichons, le cul, le ventre, les poils, la myntch de la Marie... Autant d'images sacrilèges qui hantaient nos esprits enfiévrés. Et lorsque Brespin, l'enfant de cœur de service, secouait son machin à encens, l'odeur envoûtante nous en suggérait une autre que nous supposions bien plus capiteuse: celle qui devait régner sous les voiles de la Marie!

 

Immanquablement, nos habitudes reprenaient le dessus : par les poches trouées de nos pantalons courts, nous nous astiquions l'asperge en tendant nos narines frémissantes vers la belle jeune mère de famille que nous couvions de regards enamourées.

 

C'est là, planqué par un vieux pape complice que nous a été donné la révélation - non pas de l'existence de dieu, on s'en foutait complètement, Davide et moi - mais du plaisir, en retirant, après un spasme délicieux, libérateur et tellement nouveau, une main poisseuse de nos premiers jus d'hommes!

 

La pratique religieuse a parfois du bon à qui a l'esprit libre!

 

 

 

Tu as su, ô Marie, toi si belle, si femme,

Illuminer mon cœur, et mon corps, et mon âme.

Ta sensualité a enflammé mon sang,

Je t'ai aimé d'amour, à l'ombre d'Innocent.

 

La douceur de ton sein, la courbe de tes hanches

L'éclat malicieux de tes grands yeux pervenche

Le parfum de ta chair, ta douce carnation

Ont allumés en moi le feu de la passion.

 

Oui, j'ai joui de toi, de tes parfums intimes

Et quand viendrons pour moi les angoisses ultimes

Un sourire de toi calmera mes tourments,

 

Moi qui t'aimais d'amour, moi qui fut ton amant.

Une telle passion vaut quelques privilèges,

Car quand le cœur est pur, où est le sacrilège?

 

 

 

*************************************

L’Iranienne Sakineh Mohammadi Ashtiani pourrait être mise à mort pour adultère dans les jours qui viennent, mais deux hommes peuvent encore lui sauver la vie : les chefs d'état du Brésil et de la Turquie.

 

Pour tenter de la SAUVER :

https://secure.avaaz.org/fr/save_sakinehs_life/?cl=694109314&v=6920

 

***********************

Si vous trouvez quelque intérêt à mes élucubrations:

VOTEZ !


*********************

Appel du 14 juillet pour

UNE JUSTICE INDEPENDANTE

14/08/2010

Ouiquinde érotique avec Théophile Gautier

missfrance2.jpg

 

 

Le signe de la croix

 

Adorez la croix de l'amour

Qui se forme de quatre roses,

Deux en bouton, et deux écloses,

Trois fleurs de nuit, une de jour.

 

Voici pour ce Dieu que j'honore

Le symbole qui dit: Je crois!

Quatre baisers donnés en croix

Sur les quatre fleurs qu'il colore :

 

Sur les lèvres, dont le carmin

Fait honte aux roses purpurines,

Où deux beaux rangs de perles fines

Brillent, comme dans un écrin;

 

Puis, en descendant de la bouche

A gauche, à droite tour à tour,

Sur deux seins dont le pur contour

Frémit du baiser qui les touche;

 

Et plus bas, sur celle des fleurs

Qui ne reçoit, tendre et craintive,

L'ardent baiser d'une foi vive

Qu'en y répondant par des pleurs.

 

De ce culte tel est l'emblème,

Quand finit, quand renaît le jour,

Signez-vous de la croix d'amour

Devant la beauté qui vous aime.

 

Théophile Gautier

 

 

*************************************

L’Iranienne Sakineh Mohammadi Ashtiani pourrait être mise à mort pour adultère dans les jours qui viennent, mais deux hommes peuvent encore lui sauver la vie : les chefs d'état du Brésil et de la Turquie.

 

Pour tenter de la SAUVER :

https://secure.avaaz.org/fr/save_sakinehs_life/?cl=694109314&v=6920

 

***********************

Si vous trouvez quelque intérêt à mes élucubrations:

VOTEZ !


*********************

Appel du 14 juillet pour

UNE JUSTICE INDEPENDANTE