Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

15/06/2011

Mafiosi internationaux en congrès en Suisse.

Bilderberg2011 global mafia.jpg
 

 

Le rendez-vous annuel des plus importants mafiosi ultralibéraux du monde occidental s’est tenu à Saint-Moritz en Suisse – coffre-fort du monde – le dernier ouiquinde. Il s’agit du maintenant fameux « Groupe de Bilderberg.  Ce groupe discret, presque secret, a été fondé en 1954  à l'Hôtel Bilderberg à Osterbeek à l'invitation du Prince Bernhard des Pays-Bas, ancien nazi, co-fondateur du Groupe avec David Rockefeller.

 

Ce « club » est sans doute le plus puissant des réseaux d'influence. Il rassemble des personnalités de tous les pays, leaders de la politique, de l'économie, de la finance, des médias, des responsables de l'armée ou des services secrets, ainsi que quelques scientifiques et universitaires. C’est un véritable « gouvernement mondial » occulte. Ses orientations stratégiques peuvent concerner l’initiation d’une crise économique ou d’une phase de croissance, les fluctuations monétaires et boursières, les alternances politiques, les politiques sociales, la gestion démographique du globe et même le déclenchement d’une guerre.

 

Bilderberg2011 affiche.jpg

Très structuré, le Groupe de Bilderberg est organisé en trois cercles successifs. Le « Cercle extérieur » est assez large et comprend 80% des participants aux réunions. Les membres de ce cercle ne connaissent qu'une partie des finalités et des stratégies du Club. Le deuxième cercle, le « Steering Committee », est un conseil de direction restreint, fort de trente cinq membres, où se discutent et se préparent les orientations principales. Au-dessus, il y a le premier cercle, le « Bilderberg Advisory Committee » (Comité consultatif) qui comprend une dizaine de membres, les seuls à connaître intégralement les stratégies et les buts réels de l'organisation.

 

L’opacité est de règle pour ce gang. La presse n’est évidemment pas invitée et rien ne filtre bien que…des directeurs de journaux, des éditorialistes connus et bien en cour y soient présents. L’omerta. Que se trame-t-il derrière les paravents blancs qui cachent les lieux et les participants ? Quelles magouilles sordides prennent-elles naissance entre ces dangereux mafiosi ? Qui lo sa ?

 

Deux Italiens ont tenté de s'introduire dans l'hôtel où se tenait la réunion. L'un d'eux est Mario Borghezio, député européen de la Ligue du nord. N’ayant pas d’invitation, ils ont été dégagés manu militari par la milice de service. La police cantonale a entendu les « expulsés » tout en restant très discrète elle aussi : «Par principe, nous ne commentons pas le travail des services de sécurité privés». Ben voyons ! Où est la souveraineté nationale helvète ?

 

Plus d’infos :

http://www.20min.ch/ro/news/suisse/story/30787956

http://blog.syti.net/index.php?article=380

 

Illustrations X - Droits réservés

Septidi le 27 Prairial 209 de l'ère de la Liberté

Les commentaires sont fermés.