Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

02/04/2012

Au bistro de la Toile : foutus millions !

 

chimulus bistro copie.jpg

 

 

- Oh ! Victor, t’as vu dans le canard, cet Amerloque qui aurait gagné quelque chose comme 500 millions d’euros ! …teng ! C’est pas à moi que ça arriverait…

 

- Je ne te le souhaite pas Loulle !

 

- Quoi ???!!!???!!!

 

- Tu sais ce que ça fait 500 millions d’euros ?

 

- Ben…Beaucoup de thunes… Plus de soucis…

 

- Pas sûr Loulle, pas sûr. 500 millions d’euros, c’est le prix de deux Airbus par exemple. C’est plus de 16.000 années de salaire au Smic toutes charges intégrés ! Si tu places cette somme à seulement 4%, ça te fait 20 millions d’intérêts par an, soit à visto de naz 1,7 millions par mois, soit autour de 55.000 euros par jour ! Par jour Loulle ! De pognon à dépenser, sans même toucher à ton capital !

 

- …teng ! C’est en deux jours le chiffre d’affaire de mon rade pour l’année … Oh ! Là, Victor, vous me voyez plus ! Au soleil ! Aux Bahamas ! A Tahiti ! Avec plein de belle gonzesses autour de moi… Ouarf !

 

- Mouais. Ces grandes vacances dureront, allez, trois mois. Tu joueras au nabab, tu auras plein de loufiats pour te servir, mais où seront tes amis ? Où seront tes repères ? Tu vas te trouver dans un monde impitoyable dont tu n’as pas les codes, entouré de requins qui te verront arriver avec gourmandise pour te bouffer…

 

- Ouais mais je peux aussi rester ici et par exemple tenir boutanche ouverte dans mon rade ! A boire gratos pour tout le monde ! …teng ! la bringue !

 

- Les « Bistros du cœur » en quelque sorte ! Quand on vient chez toi Loulle, c’est pour trouver une ambiance, un réseau sinon d’amis réels, du moins de personnes avec lesquelles on a plein d’affinités, qu’on a plaisir à voir, avec lesquelles on boit quelques canons pour faire tourner ton rade, tout en refaisant le monde au besoin en se disputant ! Mais si tu tiens boutanche ouverte Loulle, on ne seras plus des clients-amis mais tes obligés, ce qui change tout. Et puis tu vas attirer une faune de parasites et d’ivrognes, et tu seras obligé d’embaucher du monde pour servir des gens qui te prendront en ricanant pour un pigeon à plumer. Et des plumeurs, tu vas en voir arriver ! Banquiers, financiers, agents immobiliers, solliciteurs de tous ordres… Puis tes belles idées altruistes, elles vont en prendre un coup… Et tu vas regarder d’un autre œil les idées de Hollande de taxer à 75% les revenus au-delà d’un million par an. Donc toi, avec tes 20 millions de revenus du capital, tu paierais 16 millions d’impôts. Note qu’il t’en resterait 4 millions par an, en ayant conscience de faire quelque chose et même beaucoup pour ton pays. Avec Mélenchon, il t’en resterait 1 million, ce qui n’est tout de même pas mal. Mais – et c’est humain – tu écouteras d’une oreille plus attentive les sirènes qui te serineront de placer ton oseille en Suisse, aux îles Caïmans ou simplement dans les îles Anglo-normandes. Et tu glisseras rapidement sur la pente savonneuse de la « pourritude » ou de la « saloperiance »…

 

- Je pourrais aussi, anonymement, donner du pognon aux gens que j’aime bien…

 

- Rappelle-toi ce vieux film avec Fernandel, « Crésus » : un brave type qui trouve une montagne de pognon et qui le distribue anonymement à tous les gens de son village… Il plante une merde pas possible : suspicion, jalousie, coups bas.

 

- Bon, alors qu’est-ce que je vais en faire moi de tout ce pognon Victor ?

 

- Ben, tu peux faire une fondation, soutenir les resto du cœur, le sidaction, etc. Tiens il me vient à l’esprit l’exemple d’un type, Odon-Vallée, qui a hérité d’un moulon de pognon. Eh bien il a créé une fondation et il distribue des bourses d’études à des petits Africains méritants et plein de trucs de ce genre.

 

- Mouais… Bon alors je le prends ce billet de l’Euromillion ?

 

- Fais pas le con Loulle, tu serais encore foutu de gagner !

 

- Allez, à la nôtre ! C’est ma tournée !

 

 

Quartidi 14 Germinal 220

 

Merci à Chimulus

 

Les commentaires sont fermés.