Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

24/04/2012

Au bistro de la toile : ces putaing de bulletins !

chimulus bistro copie.jpg

 

 

- Eh ! Victor, la Méluche fait la gueule malgré ses sourires de façade. 11% pourtant, c’est miraculeux si l’on considère les récents scores des communistes à la présidentielle ! Mais c’est loin de ce que laissaient entendre les sondages. Il s’est un peu gonflé le bourrichon la Méluche, non ?

 

- L’électorat de Mélenchon, c’est un électorat d’idéalistes, de gens qui veulent réellement la liberté, l’égalité et la fraternité, des gens qui rejettent viscéralement l’injustice et donc le système qui la génère, qui la cultive, qui l’impose au populo : l’ultralibéralisme capitaliste. Pourtant, dans l’isoloir, pour bien des gens la raison prend le pas sur la passion. Dimanche, l’équation était simple pour les gens de gauche : on se fait plaisir ou on veut être efficace. La priorité numéro Un de cette élection c’est quoi ? Virer Sarkozy. Bon. Eh bien dans ce but, le bulletin Mélenchon ne sert à rien car il n’a aucune chance, dans les circonstances actuelles, de devenir président. Restait donc le bulletin Hollande. Le principe d’efficacité prend le pas sur le rêve. C’est tout. Moi, c’est ce que j’ai fait. Et des milliers d’électeurs ont fait le même calcul, souvent avec amertume…

 

- Et la Le Pen… Presque 18%... Y aurait-il plus de six millions de gros cons en France ?

 

- Tu sais Loulle, la frontière du con passe à l’intérieur de l’individu. On est tous et toujours le con de quelqu’un. D’ailleurs il est scandaleux que ce joli mot, représentant l’objet de tous les désirs, de tous les plaisirs, de tous les bonheurs soit déprécié au point où il en est. Bref. Ces électeurs sont tout de même plus cons que les autres. Plus cons dans le sens d’une réflexion indigente parce qu’ils confortent par ce bulletin une faction politique dangereuse, des idées nauséabondes (racisme, brutalité, mépris). Plus cons en ce sens qu’ils n’ont généralement pas les bases d’histoire qui retracent les ravages de ces idées dans le pays, des cagoulards à l’OAS, des Croix de feu aux collabos pétainistes. Plus cons en ce sens qu’ils se laissent gouverner par leurs peurs. Des peurs, souvent injustifiées, de l’autre. Tiens, à Bédarrides, un village plutôt cossu du Vaucluse, sur le terroir de Chateauneuf-du-Pape, dont pas trop à plaindre. Eh bien les gens ont voté à 41% pour Le Pen. Leur explication ? « Ici, on est peinard et on tient à la rester. On ne veut pas de logements sociaux chez nous… ». L’égoïsme à l’état pur.

 

- Oui mais ces gens existent Victor. On en connait, on est même pote avec certains. Pour marginal que ce soit, les histoires de provocations genre burqua, viande hallal, violence dans les hôpitaux nourrissent bien des ressentiments, bien des peurs et donc génèrent cette montée des extrêmes-droites. Pas seulement en France, mais partout en Europe. Nier ces réalités est stupide et réveille la Bête qui est toujours tapie au fond de chacun de nous…

 

- C’est indéniable Loulle… Allez, buvons un coup, ça libère les boyaux de la tête et ça aide à réfléchir.

 

 

Sextidi 6 Floréal 220

 

 

Merci à Chimulus

Commentaires

CQFD

Écrit par : Arécol | 24/04/2012

"Les cons sont majoritaires, et moi j’ai toujours été élu par une majorité de cons"

9 Février 2009.
G.Frêche.
Président du Conseil Régional du Languedoc-Roussillon

Flamby teinturé a son maître!....

Écrit par : L'Agace | 24/04/2012

bien vu...victor...!,
bisous...et à bientôt...

Écrit par : patricia et pierre | 24/04/2012

Les commentaires sont fermés.