Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

09/11/2012

Au bistro de la toile : vous avez dit TVA ?

chimulus bistro copie.jpg

- Oh ! Victor, qu’est-ce que je te sers ?

 

- Comme d’hab Loulle. Un côtes-du-rhône ballon.

 

- Profite il passe à travers la taxe, pas comme le demi de bière.

 

- Bof. Quand je boirais un demi, je penserai que je contribue à la meilleure marche des finances de la France !

 

- En voilà une démarche citoyenne qui t’honore Victor !

 

- Eh ! Il faut bien que nous aussi, Français « d’en bas » comme disait l’ineffable Raffarin on participe à « l’effort national ». D’autant plus aisément qu’en fait, pour nous, « Français d’en bas », les chambardements de la TVA vont correspondre à…une baisse !

 

- Eh ! Oh ! Qu’est-ce t’as fumé Victor ???

 

- Ben oui. Dans tous les canards laquais, toutes les machines à bruits, toutes les lucarnes à décerveler, les « zéconomistes distingués » s’étranglent sur la trahison de François, sur l’augmentation de la TVA et tutti quanti. Regardons de plus près : la TVA plein pot va augmenter de…0,4% ! Bof. Ce n’est pas tous les jours qu’on s’achète un nouveau costard, une nouvelle bagnole, etc. Par contre la TVA va BAISSER pour ce qu’on achète tous les jours : les fruits et légumes, le pain, la viande, les abonnements EDF ou GDF, bref, tout ce qui nous fait ouvrir le portefeuille chaque jour. Et la baisse sur ces produits, de -0,5%, est supérieure à la hausse du tarif « normal ». Donc on y gagne.

 

- Sauf pour le bâtiment et la restauration.

 

- Pour le bâtiment, je suis d’accord, il aurait fallu le baisser au taux de 5%. Mais pour la restauration, le taux passe à 10%, ce qui est stupide : il aurait fallu le repasser au taux normal, à 20%. Mais ne désespérons pas : «Ce qui est dans le pacte de compétitivité est décorrélé (c’est bien du jargon de technocrate !) de la concertation qui se poursuit et qui peut, dans l’absolu, aboutir à une remontée à taux plein», dit-on du côté des services de la ministre Sylvia Pinel, en charge du dossier. Autrement dit, la TVA dans la restauration pourrait très bien remonter au taux normal, à hauteur de 20% ! Ce que je souhaite mais j’aimerais une exception : passer à 5% pour les restaurateurs faisant de la vraie cuisine avec des produits locaux et saisonniers.

 

- De toute façon, les taux ne changeront qu’en 2014.

 

- N’oublions pas que Sarko, lui, avait fait voter une augmentation de 1,6% qui aurait pris effet maintenant s’il avait été réélu. Alors merci François de nous en avoir débarrassé !

 

- A la nôtre !


Septidi 17 Brumaire 221


Merci à Chimulus

Commentaires

merci Victor!,
ras le bol d'entendre tout et n'importe quoi souvent...,
et encore pis...

Écrit par : Bonnal-Gauthier-Lambert | 09/11/2012

Toujours se méfier des "milieux autorisé&s" et des "zéconomistes distingués", ils sont là pour nous enfumer au profit évidemment de tous les gougnafiers de la droite mercantile.

Écrit par : victor | 09/11/2012

Les commentaires sont fermés.