Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

05/12/2012

Egypte : Révolution, le retour !

révolution Egypte.jpg

 

En Egypte, les cocus de la révolution semblent vouloir se débarrasser de leurs cornes. « Morzi, dégage ! » scandent-ils, comme au meilleurs temps de la place Tarhir. Ils en avaient marre de la dictature de Moubarak. Ils ont réussi, avec un courage et une détermination exemplaires, à de débarrasser de ce qu’ils ne voulaient plus. A la place, ils ont eu ce qu’ils ne voulaient pas : un régime théocratique glissant vers une dictature obscurantiste.

 

N’en déplaise à tous ces idiots utiles de l’islamisme, genre Bernard Guetta qui se prosterne devant le « modernisme » du régime turc, Morzi, ses « frères musulmans » et leur bras armé, les salafistes, veulent une dictature. Et la pire, celle qui prétend régner sur les « âmes », les esprits abrutis par une religion. La religion en politique est un cancer mortel. Toujours. Partout.

 

Ces révolutions arabes sont-elles vouées à faire le lit du fanatisme religieux ? La deuxième révolution qui se dessine en Egypte est porteuse d’espoir et nous sommes peut-être à un tournant décisif : dans un pays à majorité musulmane, le peuple veut chasser la religion du pouvoir et même de la société, la reléguant au domaine du privé.

 

La mère de toutes les révolutions, la Révolution française a mis des décennies pour réussir. Après avoir engendré une dictature dévastatrice, celle de Napoléon. Mais à la différence des révolutions arabes, elle s’est attaquée aux deux pouvoirs qui exploitaient, humiliaient et maintenaient le peuple dans l’obscurantisme et le quasi-esclavage : le pouvoir sur les corps, celui du roi, des nobles mais aussi et peut-être surtout le pouvoir sur les esprits, celui de la religion et du clergé. Sans faire l’économie d’un Robespierre.

 

Quintidi 15 Frimaire 221


Photo X - Droits réservés

Les commentaires sont fermés.