Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

07/03/2014

Salon de la bagnole de Genève : et alors, elle vient cette voiture à air comprimé ?

voiture air mini cat.jpg

 

 

La sacro sainte bagnole fait ces jours-ci son cinéma à Genève. Ça brille, ça scintille, ça sent le cuir fauve et les belles nanas super carrossées. Ça a même quelques relents écologiques avec une palanquée de bagnoles électriques, hybrides pétrole-électricité, voire même pétrole-air comprimé.

 

Voilà qui nous amène vers l'invention de Nègre, ce génial Géo-trouve-tout français, établi près de Nice. C'est là, dans son atelier de la Z.I. de Carros, que cet ingénieur en motorisation de bagnole et d’avion (il a travaillé chez Renault F1) a inventé et mis au point la voiture à air comprimé. Il a évidemment proposé sa trouvaille à Renault et Peugeot…qui lui ont rigolé sous le pif. Alors il est allé voir Monsieur Tata, le géant indien de l’industrie...qui lui a grassement racheté son invention avec la ferme intention de la mettre au point et de la commercialiser. Attendez ! C'est le rêve : une bagnole qui fonctionne avec l'air que l'on respire !

 

Pour mémoire, Tata est une gigantesque multinationale Indienne d’automobiles. On l'a découverte en Europe lorsqu'elle a racheté le fleuron britannique Jaguar Land-Rover à Ford. Elle se classe au quatrième rang mondial des constructeurs de camions et au deuxième rang pour la construction des autobus. C'est du lourd...

 

Cette voiture née de l'association de Monsieur Nègre, le Français et de Monsieur Tata, l'Indien, est baptisée « Mini Cat  ». Elle serait proposée à la vente pour la modique somme de 5225 €. Certes la voiture est assez rustique et ses options basiques (éclairages, clignotants, poste et même la climatisation en autonomie, avec le système d’air comprimé qui expulse l’air du tuyau d’échappement entre 0 et 15°), mais son mode de carburant (l’air) est totalement gratuit, ce qui en fait un moyen de locomotion peu coûteux et écologique. Mais là ne s’arrêtent pas les prouesses de la Mini Cat : son kilométrage est ni plus ni moins que le double d’une voiture électrique dernier cri ! Elle a une autonomie de 300 km, se recharge en quelques minutes dans une station spéciale ou en 3-4 heures à domicile. Et en plus, si au pot d’échappement vous branchez une trompette ou une clarinette, elle joue du jazz ! Qui dit mieux ?

 

Il y a longtemps que je me suis inscrit sur la liste des premiers acheteurs auprès de M.D.I., la société de Nègre. Mais je risque d'attendre encore longtemps... La collaboration mutuellement fructueuse entre la firme Indienne et l'inventeur français a donc abouti à réaliser un petit bijou automobile, tant sur le plan financier, que sur les plans économiques et écologiques. De quoi faire trembler toute l’industrie automobile, ainsi que les compagnies pétrolières….

 

Seulement voilà : Karl Slym, un homme d’affaires Britannique de 51 ans, devenu Directeur Général de Tata Motors en 2012, a été déclaré « suicidé » le 27 janvier 2014, à Bangkok, alors qu’il s’y était rendu pour participer à une réunion du Conseil d’Administration de Tata Motors Thailand Ltd. Bien sûr, la police a trouvé ce qui pourrait être une lettre de suicide dans la chambre d’hôtel de Karl Slym. Néanmoins, la chute du 22e étage, par une fenêtre plus qu’étriquée par laquelle « il a fallu qu’il fasse un effort pour passer à travers », d’après le Lieutenant-Colonel de Police Somoyot Boonnakaev thaï en charge de l'enquête, semble toutefois...capillo-tractée !

 

Bon, j'attendrai encore quelque temps ma voiture à gaz comprimé...

 

 

 

Sextidi 16 ventôse 222

 

Illustration X – Droits réservé

 

Les commentaires sont fermés.