Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

29/12/2014

Au bistro de la toile. « Pauvres » naufragés de la neige et « pauvres » patrons du Caca-rente...

chimulus bistro copie.jpg

Merci à Chimulus

 

- Oh ! Victor, t'as vu ça, une nouvelle extraordinaire dont on nous gonfle les aliboffis depuis trois jours : il neige ! Ben ça alors ! On est en plein hiver et il neige ! Non mais tu rends compte...

 

- Non seulement il neige, mais en plus il y a de « pauvres automobilistes », de « pauvres vacanciers », véritables « naufragés de la route » qui vivent des « heures épouvantables ». Quel malheur, Loulle. Et quelle découverte : il neige en hiver ; les routes glissent... Et tous ces bœufs de Panurge qui partent tous en même temps pour aller tous dans les mêmes lieux, en passant tous par les mêmes routes et qui se retrouvent évidemment...tous bloqués !

 

- Moi quand je vois les infos télés, je suis ravagé d'empathie envers ces pauvres gens... Vè, dès que j'aurais une minute, Victor, je les plaindrais...

 

- Et portant Loulle, ces malheurs terribles ont permis de montrer la formidable force collective de notre pays, le magnifique élan de solidarité de ces gens simples, de ces bons Français qui n'ont pas hésité à ouvrir leur maison pour recueillir quelques naufragés.

 

- Surtout s'il y avait une caméra de télé derrière.

 

- Et la formidable efficacité de nos responsables, de ces maires exemplaires qui ont su, en quelques heures, organiser et mettre en place des solutions d'urgence pour offrir le gîte bien chauffé, le couvert et le réconfort moral d'une chaleur humaine fraternelle à 15.000 malheureux frigorifiés. A-t-on le droit de laisser un automobiliste dehors par ces temps sibériens ?

 

- Heureusement, peu de risques de maladies : il y avait beaucoup de médecins qui profitaient de leur grève pour aller au ski... Et puis, ces « pauvres naufragés » ont un sérieux pouvoir d'achat. Ils font tourner le commerce ! Pas comme ces salauds de SDF. « SDF », c'est le mot de nov-langue pour dire « misérables ». Heureusement qu'il y a des maires courageux qui savent empêcher ces salauds d'étaler leurs carcasses maigres et scrofuleuses, leur morve, leurs sanies et leur détresse sous les yeux des vrais con-sommateurs. C'est pas joli un misérable. Pas bon pour le commerce ça.

 

- Salauds de pauvres va... Et je vais te dire Loulle, la désinformation fait décidément des ravages ! On nous parle de baisse du pouvoir d’achat, de salariés SDF, de retraités contraints de bouffer le patapon de leur chien-chien, de crève-la-faim envahissant toujours plus nombreux les soupes populaires des Restos du cœur ou de l’Armée du salut, de salariés précaires, de caissières de supermarchés traitées comme des esclaves, etc., etc. Allons, allons, un peu de décence ! Baratin distillé par des rouges qui attendent, en embuscade, le couteau entre les dents. Tu sais ce qu'on nous cache Loulle ?

 

- Dis-moi Victor. Tu me fais peur...

 

- Eh bien les salaires des patrons du Caca-Rente auraient diminué de 2,1 %. Voilà ce qu'on nous cache Loulle. Voilà où il est le vrai malheur. Pauvres riches va... Sais-tu que le salaire moyen de ces zélites de la nation se traîne autour de 2,25 millions d'euros par an. Á peine 68.493 euros et 15 cts à dépenser par jour Loulle. Sais-tu que le pauvre Maurice...

 

- Maurice qui ?

 

- Lévy.

 

- Ah ben oui, bien sûr.

 

- ...le pauvre Maurice Lévy, patron de Publicis, a vu la rétribution que sa formidable activité, que sa sublime créativité apportent à l'humanité baisser de 6,25 % entre 2012 et 2013. Il n'a gagné que 4,5 millions. Et que sera-ce cette année... Je n'ose y penser.

 

- Et oui Victor. Bientôt encore quelques clients de plus pour les restos du cœur...

 

- Heureusement Loulle, quelques-uns, par leur abnégation, leur force de travail, leur altruisme s'en tirent un peu mieux. Ce sont les banquiers, largement dans le vert. Les tendances sont heureusement favorables pour Jean-Laurent Bonnafé (BNP Paribas, +19,79% à 3,39 millions d'euros), Frédéric Oudéa (Société générale, +8,48% à 2,7 millions) et surtout Jean-Paul Chifflet du Crédit agricole qui a vu le sien augmenter de 45,93% par rapport à l'année dernière (et 137% pour la part variable) pour atteindre le total de 1,97 million d'euros.

 

- Eh oui... Le bon sens près de chez vous...

 

- ...mais surtout loin de chez eux !

 

- Allez, zou, à la nôtre !

 

 

* * * * * * * * *

 

 Et, faites-vous un cadeau éclairant :

Savourez un sulfureux Voyage

livre,chiloum

Livre classique ICI !

ou e-book  LA !

Mieux encore:

Feuilletez-le ICI !

 

Commentaires

Excellent, Victor, comme d'hab...
Lors d'un défilé de fonctionnaires manifestant contre une sensible augmentation de la CST (CSG polynésienne), l'une des manifestantes a déclaré au micro de notre télé ; "je suis d'accord pour la solidarité, mais pas toujours pour les pauvres". Dommage je ne l'ai pas enregistré...

Écrit par : Pierre Carabasse | 29/12/2014

merci Victor c'est toujours aussi bon... juste un point ou tu te trompes : ils ne mange pas le patapon de leurs chiens car ce patapon est devenu plus cher que paté vulgaris.

Écrit par : Pascal Ulrich | 29/12/2014

merci Victor c'est toujours aussi bon... juste un point ou tu te trompes : ils ne mange pas le patapon de leurs chiens car ce patapon est devenu plus cher que paté vulgaris.

Écrit par : Pascal Ulrich | 29/12/2014

Je crois que c'était à l'époque de Giscard: les services sociaux s'étaient aperçus que des retraités trop pauvres achetaient de la nourriture pour chiens et chats pour arriver à se nourrir. Les "politiques", compatissants, ont pris rapidement une décision: Non! ils n'ont pas augmenté la pension des vieux, ILS ONT ELEVE LES NORMES QUALITE de la bouffe à chiens...

Mondo cane...

Écrit par : victor | 29/12/2014

Salut Victor, juste pour te dire qu'il me semble que 2,25 millions par an en moyenne pour les patrons du caca-rente, ça fait 6.164,38 euros par jour, ce qui n'est déjà pas mal quand même !

Écrit par : patrick | 29/12/2014

Exact. mais, bof, à ce niveau, on ne compte pas!

Écrit par : victor | 29/12/2014

Les commentaires sont fermés.