Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

09/01/2015

Dieu aussi est-il Charlie ?

nazislamiste crayons.gif

 

 

Si j’étais Dieu,

Nom de Moi,

Je ferais cuire tous ces cagots

Ces insupportables bigots,

Ces punaises de sacristie,

Tous ces culs bénis abrutis,

Ces flagorneurs et ces badernes,

Ces lèche culs qui se prosternent

Genoux ployés ou culs levés,

Pour Jésus, Allah ou Yahvé.

Ils proclament que je suis Tout,

Que je suis le Grand Manitou

Omniscient, plein de sagesse,

Généreux devant leurs faiblesses,

Et voyez, nom de Moi !,

Comment agissent-ils avec moi !

Ils me traitent comme un vieux kon,

Ridicule vieillard abscons,

Fort avide de privations,

Jouissant des propitiations,

Des louanges bêlantes, des sanglants sacrifices,

Capable d’imposer de m’immoler son fils

Á celui que j’aurais choisi comme prophète,

Et bavant de plaisir en cette immonde fête.

Si j’étais ce pervers, ce névrosé sadique,

Ce parano borné, ce tyran narcissique.

 

Si j’étais Dieu,

 Nom de Moi,

Et si j’étais salaud tout autant qu’ils  le sont,

Pour les gratifier d’une bonne leçon

Je leur infligerais cette terrible peine

Qu’ils ont imaginé, par bêtise et par haine,

Que j’eus pu concevoir, que je puisse appliquer :

C’est eux ! ces tristes kons, eux ! que je damnerais !

En enfer les croyants ! Satan, met du charbon !

Mais bouche-toi le nez : ils sont nauséabonds.

Leurs curés, leurs imams, leurs rabbins rabat-joie,

Infligent à tous de Moi une image d’effroi,

D’une espèce de flic, d’adjudant implacable,

Les menacent en mon nom de tourments redoutables.

Ils prétendent m’aimer avec leurs simagrées,

Leurs prières débiles, leurs rituels tarés,

Leurs cérémonials qu’ils veulent grandioses

Mais qui ne sont que le reflet de leurs névroses.

Comme si je pouvais — Moi, Dieu, Être parfait,

Suprême intelligence — être par ça bluffé ! ! !

 

Si j'étais Allah,

Oh ! La la...

Je punirais ces assassins

Qui tuent pour quelques dessins

Qui massacrent en mon nom

Au fusil, au couteau, au canon

Qui prétendent, ces allumés

Venger Mahomet !

Comme s'il ne pouvait le faire lui-même.

Ces sinistres gangsters

Ont tué les fils de Voltaire.

Et ces salauds prétendent qu'ils m'aiment ?

Pour baiser soixante-et-dix vierges ?

Ils ne sont pas sortis de l'auberge.

En récompense, ces sinistres rats

Seront sodomisés par des verrats.

Mon langage serait-il abscons ?

C'est dur d'être aimé par des kons...

 

Si j’étais Dieu,

Nom de Moi,

Les athées, les sans-dieu, les non-croyants,

Ceux-qui-se-posent-des-questions, les mécréants,

Ceux qui refusent d’ingurgiter

Les réponses prêt-à-porter,

Qu’un soi-disant Élu, prétentieux allumé,

Aurait reçu de Moi ! Pauvre illuminé,

En haut d’une montagne, en quelque lieu secret

Et qu’il aurait transcris dans un livre sacré.

Ceux-là, tous ceux qui doutent, les hommes de Raison,

Ceux qui n’acceptent pas, de la foi, le poison,

Et qui ne vivent pas pour autant en bandits,

Pour ceux-là j’ouvrirais, tout grand, mon paradis.

 

Si je suis Dieu,

Nom de Moi,

Si je suis cet être infiniment bon,

Comment peut-on penser que je suis assez kon

Pour vouloir tourmenter

Toute une éternité

Ce pauvre humain mortel qui dans son désarroi

Ne croit pas en moi !

Si je suis cette suprême intelligence

Comment peut-on penser, et par quelle aberrance,

Que j’ai créé les Hommes pour en être adoré,

Et que je prends en compte toutes leurs logorrhées !

 

Si je suis Dieu,

Nom de Moi,

Si j’ai donné à l’Homme la Raison,

Cet outil merveilleux pour poser des questions,

La faculté de pouvoir discerner

Si un événement est vrai,

Possible ou invraisemblable,

Il faut vraiment être minable

Pour penser que je vais punir

Tous ceux qui osent s’en servir !

 

 

Par chance, je ne suis pas Dieu,

Nom de Dieu…

Á la santé de ceux qui refusent de croire,

 

Satan, verse-moi à boire !

 

 

Illustration X - Droits réservés

 

Commentaires

Bonjour Victor,
J'approuve ton texte... Je suis très touché par ce drame.
« Je cherche le silence et la nuit pour pleurer » (Pierre Corneille)
Je t'envoie par mail quelques documents qui pourront t'intéresser.

Écrit par : Pierre Carabasse | 09/01/2015

Merci !

Écrit par : michel gérard | 09/01/2015

Tous ceux qui se prosternent me consternent. Bravo pour ce texte, digne de ceux qui viennent de rejoindre le paradis. Malheureusement, la mère des kons n'est pas morte... bonne année quand même !

Écrit par : Tilia | 10/01/2015

Un très joli texte qui a de la gueule... mais est-ce que Dieu a sa place dans cette histoire ? Je n'aime pas les extrêmes de tout genre et assassiner au nom d'un dieu, peu importe lequel, est-ce que cela a du sens ? Ces connards auraient pu crier "Risperdal est grand !" ou "Zyprexa nous t'adorons !" et leur envoyer non pas l'anti terrorisme mais une une brigade antipsychotique !" Toujours est-il que la mort est passée et elle doit bien profiter à quelqu'un ou à un groupe. Qui a besoin d'un occident affaiblit et vivant dans la peur ? Il y a bien des organisations autres que ces timbrés qui prêchent dans la rue la mort des autres pour financer toute cette logistique : caches, armes lourdes, camps d'entrainements, informations précises... Crois-tu qu'il n'y a qu'une bible, un coran, un tanakh ou je ne sais quoi derrière ces pantins fous qui ne sont là que pour détruire et obéir ?

Écrit par : jeffj | 11/01/2015

Bonjour Jeffj,
voilà de bonnes questions, nous nous les posons, nous aussi ; mais pour le moment elles sont sans réponses. Connaîtrons-nous un jour la vérité ?
Ce genre de problème n'est pas nouveau et l'Histoire en est parsemée...

Écrit par : Pierre Carabasse | 11/01/2015

Les commentaires sont fermés.