Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

19/11/2015

Au bistro de la toile : kamikazes, Marseillaise, Russes, etc.

Buveurs pour net.jpg

 

 

- Salut Loulle. Je vois que tu ne cèdes pas à la panique. Ton rade reste courageusement ouvert ! Et tu sers à tous les dépravés, à tous les futurs damnés qui le fréquente ces boissons fermentées diaboliques qui les conduiront en enfer !

 

- Eh oui Victor ! Même pas peur. Et puis si on va en enfer, on est sûr d'y retrouver des amis ! En plus, c'est chauffé... Mais on touche du doigt l'extrême fragilité de nos civilisations. Arrêt momentané des spectacles, des rencontres sportives, de la vie dans les bistrots et restos, présence lourde de flics et de militaires, fouilles, restriction des transports, etc. Et ceci par l'action meurtrière d'une petite dizaine d'individus munis de simples armes légères...

 

- C'est vrai Loulle. Quelques clampins fanatisés et drogués mais avec cette force suprême que donne l'acceptation du sacrifice de soi. La ceinture d'explosifs, c'est la bombe atomique des fanatiques : une bombe intelligente qui se dirige toute seule vers son objectif, discrètement – de plus en plus sur des femmes, la burqa est pratique pour ça ! - et qui explose exactement où et quand son « porteur-détonateur » le décide pour sa plus grande efficacité, c'est-à-dire là où ça fera le plus de morts, de jambes et de bras arrachées. Là où ça générera le plus de sang et de terreur.

 

- Manque de pot pour ces tarés, Victor, les Français ne se laissent pas enfiler comme ça. Et on a vu qu'au contraire, se faire dessouder, ça les ressoude. Le sursaut est évident, y compris, et c'est réconfortant, parmi nos compatriotes de culture musulmane qui sont les victimes les plus certaines de ces terroristes.

 

- C'est vrai Loulle. L'attitude des musulmans – à travers leurs représentants cultuels et culturels - qui se désolidarisent franchement des tarés d'allah est significative. Et si ça s'avère, notamment demain où les autorités religieuses appellent au rassemblement contre les terroristes, si la masse laborieuse, paisible de ces compatriotes rejette franchement les abrutis de Daech, ce sera gagné. Mao disait que le révolutionnaire devait être comme poisson dans l'eau dans la population. Eh bien si l'eau rejette le poisson, il crèvera vite la gueule ouverte !

 

- Ici, nos poissons préfèrent le rouge qui tache à l'eau. Où alors, désinfecté au pastis ! Quand je pense que même les Anglais ont chanté, à 80.000, la Marseillaise ! A Wembley ! C'est extraordinaire !

 

- Eh ! Loulle, les Rosbifs sont nos meilleurs « ennemis ». On se peigne la gueule mais on se respecte. Parce qu'aussi bien eux que nous savons que si on est vraiment dans la merde, on pourra compter sur l'autre. Et puis, il y a 400.000 Français à Londres et encore plus d'Anglais en France... Quant à La Marseillaise, c'est partout dans le monde un chant révolutionnaire comme L'Internationale, autre chant français. Ça filait les boules de laisser ce symbole de lutte, de liberté, de rébellion contre l'oppression tomber dans les mains et dans les gorges des fachos. Les Français se la sont réappropriés. Et c'est réconfortant.

 

- Décidément tout bouge, Victor. J'ai même entendu Fabius parler « d'une ouverture des Russes ».

 

- Il serait temps de se rendre compte que dans le foutoir du Moyen-Orient, les Russes ont une place prépondérante.Seuls les kons ne changent pas d'avis. Les Russes ont encore plus que nous intérêt à détruire ces racailles de l’État Islamiste. Parce que leurs frontières sud sont musulmanes. Parce que 6.000 de leurs ressortissants sont chez Daech et qu'ils redoutent le retour en Russie de ces abrutis.

 

- Je suppose que concernant l'éventuel retour de ces konnards, les Russes n'auront pas les scrupules de demoiselles de nos dirigeant : quelques balles dans la peau pour les traîtres.

 

- Et ils auront raison. Je m'étonne effectivement d'entendre nos « zélites » réfléchir à ce qu'il convient de faire avec ces Français partis combattre auprès de Daech en Syrie et en Irak, donc contre nous, lorsqu'ils reviennent en France. Faire un Guantanamo à la française ? Les « assigner à résidence » avec un bracelet électronique ? C'te konnerie ! Enfin, soyons logique. François, Valls, Fabius, tous nous serinent que « nous sommes en guerre ». Ce n'est pas un mot banal. Faut assumer ce que ça signifie : du sang et des larmes comme disait un très célèbre ami Rosbif de la France. Puisqu'on est en guerre, ce sont les lois de la guerre qui s'imposent. Et en temps de guerre, ceux qui ont combattu aux côtés de l'ennemi sont des traîtres. Si on les repère, si on les loge, si on les serre, on les flingue ! Il faut qu'ils sachent qu'ils ne rentreront que les pieds devant. Parce qu'il ne faut pas se raconter des konneries : aller combattre chez las tarés de Daech, ce n'est pas prendre quelques vacances. Ceux qui ont les flubes, qui ne font pas le poids et voudraient retourner « au pays » ils sont flingués sur place. Ceux qu'ils laissent revenir en France, ou en Belgique ou ailleurs en Europe sont aguerris et fidèles à « la cause ». S'ils reviennent c'est en mission : créer des cellules dormantes pour, sur ordre, faire des attentats. Alors pas de quartier : douze balles en public pour marquer les esprits et dissuader bien des vocations, ou une seule dans la tronche, discrètement, quelques bouts de ferraille ou de béton, et au fond des domaines de Neptune ! Si on n'a pas les couilles de faire ça, ce sera encore des centaines de morts innocents chez nous. Alors les scrupules des bien-pensants, mon cul ! Où alors, si on veut les « assigner à résidence », il n'y a qu'à les envoyer aux Kerguelen, avec les pingouins, ou à Clipperton, avec les crabes géants !

 

- Allez, à la nôtre !

 

Les commentaires sont fermés.