Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

10/12/2015

Le loup d’Anatolie en Europe ?

loup turc.jpg

Pendant les gesticulations électorales, « l’invasion » continue. Et les barrières frontalières s’érigent à tour de bras. Croatie, Slovénie, Autriche, etc. Ah ! Elle est belle la frontière de l’Europe de Schengen ! Une frontière qui a laissé passer dans le flux des migranvahisseurs non seulement deux des tueurs de Paris mais qui a laissé circuler librement tous les autres assassins reconnus de ce novembre noir ! Des Français et des Belges…

 

Alors qu’est-ce qu’elle fait l’Union Européenne, paniquée par l’afflux torrentiel de migrants aux dents longues attirés par les promesses ahurissantes de Frau Merkel d’accueillir dans la seule Allemagne un million de « réfugiés » par an. Non pas par bonté d’âme, mais pour satisfaire son patronat avide de main d’œuvre docile et sous payée ; et accessoirement remplacé les ventres stériles et couilles sèches de ses compatriotes ? Qu’est-ce qu’elle fait ? Elle se prosterne devant le sultan Erdogan et lui verse un tribut de trois milliards d’euros ! Pour que celui-ci garde chez lui les millions de réfugiés qui se ruent vers le ventre gras de l’Europe molle… Il fera…ou pas ! En plus du fric, le sultan a obtenu des Débileuropéens un assouplissement du régime des visas pour les Turcs désirant venir en Europe et – cerise sur le halva – la relance du processus d’adhésion de la Turquie à l’U.E.

 

Non mais vous vous imaginez ? 80 millions de Turcs musulmans en Europe ! Avec à leur tête un dictateur qui joue sur deux tableaux : membre de l’Otan et allié de Daech. Une Turquie bien loin du pays moderne et ouvert de Kémal, ayant balayé tous les acquis du kémalisme laïque, en pleine régression islamiste à marche forcée. Un pays en proie à une guerre civile contre les Kurdes, avec des difficultés économiques qui se font jour et vont s’aggraver avec les représailles économiques russes (énergie, tourisme). Un pays occupant illégalement une partie d’un membre de l’U.E. (Chypre). Un pays en passe d’être en guerre ouverte avec la Russie ! Un pays qui, s’il adhérait à l’Europe, mettrait les frontières de celle-ci voisines immédiates de pays aussi « stables » que la Syrie, l’Azerbaïdjan, l’Irak, l’Arménie, la Géorgie, l’Iran… L’adhésion de la Turquie profiterait surtout aux Turcs qui – pays le plus peuplé de ce nouvel ensemble – passerait devant l’Allemagne et bien sûr la France en terme de votes au Conseil européen et de représentants au Parlement de Strasbourg. Quant au couple franco-allemand ( ??!!) il deviendrait un couple turco-allemand… Et on laisserait entrer le « kurt » (le loup) d’Anatolie dans la bergerie européenne ? Aux fous !

drapeau européen turc.png

Au fait, sont-ce vraiment les oligarques de l’U.E. qui veulent la Turquie en Europe ? On peut en douter puisque, selon tous les sondages, 67 % des Européens sont hostiles à l’entrée de la Turquie dans l’Union. Mais que pèse la volonté populaire à Bruxelles ? A Bruxelles ? Ou plutôt à Washington. Car ce sont les Etazuniens qui font le forcing pour cette intégration contre nature, afin de parfaire leur mainmise totale sur l’Europe en faisant correspondre les frontières de celle-ci avec l’Otan, instrument militaro-industriel guerrier au seul service de la des multinationales et des banksters Yankee.

 

Les Etazuniens sont persuadés que Dieu ( ??!!) a créé les Etats-Unis pour donner l’exemple et diriger le monde ! La stratégie des Tarétazuniens pour cela s’appuie sur une force militaire écrasante (le seul budget militaire étazunien est égal à la somme de tous les budgets militaires du reste du monde) et sur un contrôle des océans Atlantique et Pacifique grâce à un réseau de bases militaires réparties dans le monde entier. L’Europe, dans ce schéma, doit rester faible, morcelée en le plus d’états concurrents possible, sans politique commune et surtout sans armée. Ce qu’illustrent les avancées belliqueuses de la pieuvre Otan.

 

Turquie, Etats-Unis… Avec des « amis » pareils, pas besoin d’ennemis !

 

 

 Illustrations X - Droits réservés

Les commentaires sont fermés.