Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

07/01/2016

Viols de masse en Allemagne : « Fas de ben a Bertrand, té lou ren en cagan »

viols,migrants

 

Forte émotion en Allemagne après plus de 150 agressions sexuelles, commises par des jeunes d’apparence maghrébine dans la nuit de la Saint-Sylvestre à Cologne, Hambourg et Stuttgart. Témoignage : A sa descente du train régional, à la gare centrale de Cologne, Anna, 27 ans, prend peur : «La place était pleine, presque que des hommes, quelques femmes terrorisées, que tous dévisageaient. J’avais l’impression d’être au marché aux bestiaux ! Presque aussitôt, j’ai senti une première main se glisser dans mon jean. Je me suis accrochée à mon ami, et nous avons pris la fuite…» «Je n’ai jamais vu autant de femmes pleurer», décrit pour sa part Steffi, travailleuse sociale de 31 ans. Arrivée elle aussi peu après minuit des environs de Cologne en train, elle est frappée par «la forte concentration d’hommes jeunes, d’apparence maghrébine, pour beaucoup ivres» qui se trouvent dans la gare. «Salope», «sale pute»… rapidement les insultes pleuvent. «J’ai eu l’impression que ces hommes s’étaient donné le mot, qu’ils avaient décidé de se lâcher…»

La maire de Cologne, philosophe, a conseillé à ces femmes, à ces filles « de se tenir à l’espace d’un bras des agresseurs » ! Ben voyons…

 

Plus de 100 femmes ont porté plainte depuis, pour vol et agression sexuelle, une pour viol. Toutes ont raconté avoir été encerclées par des groupes d’une dizaine à une vingtaine de jeunes hommes aux environs de la gare de Cologne. Les agresseurs, âgés de 15 à 35 ans et d’apparence maghrébine selon les victimes, se sont livrés à des attouchements, avant de voler portable ou sac à main. Des scènes similaires se sont également produites à Hambourg (une douzaine de plaintes) et Stuttgart. du caractère systématique et du nombre important des agressions. Et la police totalement débordée ! On se croirait revenu à ce type d’agressions qui ont sali les manifestations de la Place Tahrir, au Caire, durant les « printemps arabes » ( ?!)

 

La tribu des Pada-Malgam monte alors aux créneaux. Notons qu’il a fallu attendre cinq jours pour que cette affaire sorte dans la presse. La plupart des commentateurs ont sorti les pagaies et tentent en ramant laborieusement de dissocier les agressions de la vague de demandeurs d’asile entrés en Allemagne depuis la fin du mois d’août. Pourtant les excès de violence de la fin de l’année en Allemagne ne sont-ils pas les premiers effets d’une immigration massive incontrôlée, tout à fait irresponsable ?

 

Faudrait-il cacher que parmi les migrants fraichement débarqués de Syrie ou d’ailleurs se trouvent des violeurs barbares ? Comme il s’est avéré qu’il s’y trouvait deux des tueurs de Paris ? La police semble douter que les agressions de la Saint-Sylvestre soient le fait de demandeurs d’asile mais plutôt d’une ou plusieurs bandes de petits criminels maghrébins installés de longue date en Allemagne et pour certains déjà connus des forces de l’ordre. Le fait que certains aient parlé allemand confirmerait cette hypothèse. Si c’est le cas, n’est-ce pas encore plus grave et significatif de l’échec de l’intégration de ces populations musulmanes, en Allemagne comme en France et dans toute l’Europe ?

 

Frau Merkel – la championne du « droitsdelhommisme », celle que « le monde civilisé » (?!) encense pour avoir ouvert généreusement son pays au flot ininterrompu de migrants musulmans – est dans ses petits souliers. Elle se fait allumer même dans son propre parti : «Si des demandeurs d’asile ou des réfugiés se livrent à de telles agressions, il s’agit d’une éclatante trahison des valeurs de l’hospitalité et cela doit conduire à la fin immédiate de leur séjour en Allemagne», déclare Andreas Scheuer, secrétaire général de la CSU, la branche bavaroise et conservatrice du parti d’Angela Merkel. La CSU réclame la limitation à 200 000 par an des nouvelles arrivées. En 2015, l’Allemagne a accueilli 1,1 million de demandeurs d’asile.

 

J’écrivais il y a quelques mois : « A côté des Droits de l'Homme, il y a les Devoirs de l'homme. Et le premier devoir d'un citoyen, c'est de défendre sa terre, son pays contre toute invasion qui risque de changer radicalement sa manière de vivre ensemble, sa res publica. Parce que l'arrivée annuelle de plusieurs millions de gens venus d'ailleurs, apportant avec eux leurs coutumes si différentes des nôtres et – pire que tout – leur religion, essentiellement musulmane, donc difficilement compatible avec les valeurs de l'Europe, va se faire sans profonds bouleversements ? Est-il inconvenant de se demander comment des cultures différentes pourront à terme coexister sans communautarisme, qui consiste à séparer la société en groupes concurrents voire antagonistes ?

Accueillir tous ces migrants ? Impensable sauf à accepter des troubles qui déboucheront sur des guerres civiles en Europe et l'arrivée au pouvoir des partis de l'extrême-droite fascisante.

Pourquoi ne vont-ils pas vers ces pays ultra-riches, ayant les mêmes convictions religieuses qu'eux que sont les douces monarchies pétrolières ? »

 

Rien à enlever, hélas.

 

Comme on dit dans le Midi : « Fas de ben a Bertrand, té lou ren en cagan »

 

Photo X - Droits réservés

Les commentaires sont fermés.