Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

01/02/2016

Au bistro de la toile : grâce présidentielle et élections…

Buveurs pour net.jpg

 

 

- Alors, Victor, quelles nouvelles ? Des bonnes ? Des mauvaises ?

 

- Ben, les deux ! Bonne nouvelle : François qui gracie Mme Sauvage, cette femme condamnée à 10 plombes de zonzon pour avoir eu le courage d’accomplir une œuvre de salubrité publique pour avoir débarrassé le monde d’un infâme salaud qui non seulement attendrissait sa femme comme l’on fait au poulpes, à coups de poings, mais en plus violait ses filles. Bravo François. Moi qui te pourris très souvent, je dis bravo. N’en déplaise à quelques coincés du râble, qui regrettent l’abandon de la veuve à Deibler parmi lesquels – et je m’en étonne parce que j’appréciais jusque là ce type – l’ancien juge Bilger qui viens de baver sa hargne sur France-Inter. Sais-tu qu’une femme sur vingt subit des violences voire des meurtres chaque jour ? Sais-tu que 400 femmes sont tuées chaque année par leurs mecs ? Alors que l’une d’elle ait eu le courage de prendre un flingue et de foutre à son tortionnaire un peu de plomb dans la viande, je lui tire mon chapeau. Battre une femme, c’est l’acte d’un lâche, d’un fumier, qui ne mérite que le mépris. Et quelques balles dans la peau au besoin.

 

- T’as raison Victor. Les femmes, ça se caresse. Tè ! Moi par exemple, les femmes, je les mets sur un piédestal ! Mais toute de même, un piédestal suffisamment haut pour qu’elles ne puisent pas descendre pur me faire chier… Bon. Et les autres nouvelles ?

 

- Eh bien, il y en a une autre qui concerne encore notre François national. C’est une mauvaise-bonne nouvelle. Mauvaise parce que le chômage continue de progresser. Ce qui est désespérant. Parce que le droit du travail est trop complexe ? Peut-être. Mais ne serait-ce pas aussi parce que les patrons sont mauvais ? Les gouvernements successifs, de droite comme de gauche, cèdent devant toutes leurs demandes, déversent des palanquées de milliards dans leurs fouilles et, résultats : ils perdent des marchés, se font bouffer par les étrangers. Et personne ne met en cause la capacité des patrons ? Etrange…

 

- C’est vrai Victor. Mais où est la bonne nouvelle là-dedans ?

 

- La bonne-mauvaise nouvelle, c’est que si la courbe du chômage ne s’inverse pas franchement, significativement et durablement dans le courant de cette année, François ne se représentera pas !

 

- S’il ne s’assoit pas sur sa promesse, une fois de plus… Primaire à gauche alors ?

 

- Primaire à gauche.

 

- Mais si la courbe s’inverse et que François se présente ? Il faudra encore une fois sortir la vaseline ?

 

- Peut-être pas. Si la gauche – pas la gôôôche genre François, Valls ou Macron – s’accorde sur un programme et présente un candidat unique.

 

- Tu rêves pas un peu là, Victor ? Ils ont tous les dents qui rayent le parquet, que ce soit Duflot, Montebourg ou Mélenchon ?

 

- Il y a pourtant une candidature évidente, de quelqu’un ayant fait la preuve de son courage, de son intégrité, de ses convictions, de sa culture, de son éloquence, de son humanité et même de son humour : c’est Christiane Taubira.

 

- En plus, elle est exécrée par la droite, ce qui est un brevet de qualité, c’est une femme, et une « minorité visible » comme ils disent. L’idée est séduisante ! Allez, à la nôtre ! Et à Taubira !

 

Commentaires

Avant de vous enthousiasmer pour Taubira, jetez donc un coup d’œil sur sa biographie politique ou de L'Indépendantisme des Antilles à Hollande en passant par Balladur et Tapie :

http://www.marianne.net/vraie-taubira-enquete-icone-gauche-100239726.html

Écrit par : Lyonnais | 01/02/2016

Les commentaires sont fermés.