Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

06/04/2016

François Hollande : OTAN pour moi !

obama-hollande-quichote-web-thumb.jpg

 

 

C'est passé presque inaperçu. Pourtant un projet de loi présenté au conseil des ministres du 4 janvier 2016 risque de permettre le retour sur le sol français des forces étrangères de l'OTAN, celles-là mêmes que de Gaulle avait jeté dehors en mars 1966.

 

Ce projet de loi dit ceci :

 

« ACCESSION DE LA FRANCE AU PROTOCOLE SUR LE STATUT DES QUARTIERS GÉNÉRAUX MILITAIRES INTERNATIONAUX CRÉÉS EN VERTU DU TRAITE DE L’ATLANTIQUE NORD

Le ministre des affaires étrangères et du développement international a présenté un projet de loi autorisant l’accession de la France au protocole sur le statut des quartiers généraux militaires internationaux créés en vertu du Traité de l’Atlantique Nord.

Le Protocole sur le statut des quartiers généraux militaires internationaux créé en vertu du Traité de l’Atlantique Nord, signé à Paris le 28 août 1952 (ci-après « Protocole de Paris »), définit le cadre juridique du stationnement des quartiers généraux de l’OTAN et de leurs personnels au sein des pays de l’Alliance.

Suite logique de son retour dans la structure de commandement intégrée de l’OTAN, l’accession de la France à ce Protocole entraînera une simplification et une harmonisation des règles et procédures administratives liées à l’accueil de personnel de l’OTAN.

Cette accession permettra de mettre en valeur l’excellence des structures militaires nationales, d’augmenter l’attractivité du territoire et, conformément aux conclusions du « rapport Védrine » de 2012, de renforcer l’influence de la France au sein de l’OTAN. »

 

De Gaulle doit faire le ventilateur dans sa tombe !

 

Le « Protocole de Paris » de 1952 c'était jusqu'à 28.000 troufions étazuniens paradant comme en terre conquise tant sur les bases aériennes que terrestres et navales. Sous couvert de l'  « Organisation du Traité de l'Atlantique Nord (OTAN) et avec le prétexte de la « défense du monde libre », les Yankees imposaient leurs forces militaires, prêtes si besoin était à remettre dans le « droit chemin » ces Français dont beaucoup avaient des « idées subversives »…

 

De Gaulle a imposé à nos « alliés » le respect de la souveraineté et de l'indépendance de la France, en priant fermement les forces étasuniennes camouflées sous le faux-nez de l'Otan d'aller sévir ailleurs.

 

Organisation politique et militaire créée à la sortir de la guerre 39-45 pour faire front à la « menace » soviétique, l'Otan n'aurait pas dû survivre à la dissolution du pacte de Varsovie. Cette organisation est tout à la fois l’instrument diplomatique et le bras armé qu’utilisent les États-Unis avec la complicité des États vassaux au premier rang desquels se trouvent la France, la Grande Bretagne et l’Allemagne pour imposer au monde « l'ordre » des banksters de Wall Street et des multinationales étasuniennes. Le gouvernement américain, fort d’une doctrine militaire incluant la guerre préventive et l’usage d’armement nucléaire en premier, doté de plus de 700 bases militaires réparties sur tout le globe, et décidé à combattre la menace terroriste sans la volonté d’en rechercher les causes, conduit l’OTAN et donc la France à participer, dans un chaos organisé, à une guerre permanente au mépris de nos intérêts et de notre propre sécurité. De la Yougoslavie à l’Irak, de la Syrie à la Libye, la France use son potentiel militaire et son crédit diplomatique et oublie les  valeurs de son peuple, au profit d’une politique définie à Washington.

La réintégration en décembre 1995 de la France au comité militaire et au conseil des ministres de l’OTAN fut qualifiée par l’historien Paul-Marie de la Gorce de « retour honteux de la France dans l’OTAN ». La réintégration fut complétée en 2009 sous la présidence de Sarkozy, ramenant la France à la situation antérieure à 1966.

En acceptant, si le projet de loi cité plus haut est voté, la présence sans condition des forces de l'Otan, la France se placerait au niveau de supplétif militaire autant que de caniche politique des États-Unis.

Beau résultat.

 

Illustration X - Droits réservés

Commentaires

Effectivement j'ai vu ce projet de loi qui a ressuscité en moi quelques souvenirs de jeunesse.
Déols près de Chateauroux (36) - Ingrandes sur Vienne près de Chatellerault (86) Saint Benoîst la Forêt près de CHINON pays de Rabelais... (37). Entre Touraine et Poitou nous étions quelque peu envahis par les américains. A cette époque j'avais regretté leur départ car je n'avais que 16 /17 ans. Un peu jeune pour comprendre que le Père de Gaulle (comme nous l'appelions) avait en lui la sagesse pour que la France garde son entière souveraineté afin de ne pas subir la dictature U.S rempante. Pour la petite histoire, dans le cadre de l'OTAN, les américains avaient installé des villages militaires tout à fait indépendants avec toutes les commodités destinées aux militaires et leur famille dont des boîtes (de nuit) destinées à divertir tous ces troufions. Chaque samedi soir et uniquement le samedi soir, les jeunes petits frenchis que nous étions avaient le droit de pénétrer sur leurs bases pour passer la soirée dans leurs boîtes afin d'écouter les vedettes américaines qui s'y produisaient. Le rock and roll débarquait et là nous étions certain d'être aux premières loges si je puis dire. Nous nous abreuvions de musique moderne et de 'Cognaco' (Cognac + Coca-cola) Quelques passe droit étaient nécessaires dus à notre jeune âge mais nous avions suffisamment de culot pour les obtenir. C'était le rêve américain. Un demi siècle plus tard, mes rêves américains sont dissipés mais ces américains n'ont pas changé d'idée; la conquête du monde par tous les moyens. (Ingérance, TTIP, guerres, FMI, matières premières, FED, etc...etc...
Comme vous le dîtes si bien, si la loi est votée, nous deviendrions l'ampliatif d'une organisation destructrice.
Puisse un sursaut de bon sens (de la part de....?) ne pas nous entraîner vers cette folie.
Il est à noter qu'en ce moment l'OTAN vit des heures difficiles et que c'est peut être la raison pour laquelle les américains seraient désireux de nous entraîner dans leur galère militaire.
Voir: http://geab.eu/otan-banques-centrales-crise-des-migrants-ttip-technologies-elites-occidentales-en-mode-panique-pour-un-avenir-en-forme-de-point-dinterrogation/

Merci encore pour tous vos articles avec mention particulière aux week end.

Écrit par : Clodelaval | 06/04/2016

Le ouiquinde, c'est récréation!
Amitiés épicuriennes.

Écrit par : victor | 08/04/2016

Les commentaires sont fermés.