Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

23/07/2007

Hypocrites - acte 2

L’hypocrisie règne !

Ca recommence. Décidément, au plus c’est gros, au plus ça passe, comme disait l’ami Georges Marchais. Le Phénix magyar, la Lumière de l’est qui occupe l’Elysée ne recule devant rien : il envoie sa meuf et son esclave en chef chez le crouïa chef mafieux Kadafi (« crouïa » n’a rien de péjoratif, ça veut dire « frère » en arabe , c’est d’ailleurs ainsi que se saluent les mafieux). Ceci pour tirer à lui la couverture de la libération des otages bulgares. Il nous prend vraiment pour des cons : c’est la bonne femme envoyée par la Commission européenne qui a fait tout le boulot. Et c’est nous, tous les Européens, qui payons la rançon, le racket de 434 millions de dollars (dans les 350 millions d’euros). Car on nage, là encore en pleine hypocrisie. Mais au plus haut niveau celle-là. On nous dit – et on peut raisonnablement le croire – que les infirmières ne sont pour rien dans cette histoire de transmission volontaire de sida à des gosses. Donc elle sont innocentes et simplement victimes d’un sordide calcul de la crapule libyenne. Or, la Communauté européenne accepte de « dédommager » au tarif de 1 million de dollars chaque enfant « victime ». Donc elle reconnaît la responsabilité des infirmières. Ce qui est en totale contradiction…
On nage en pleine hypocrisie étatique. Car vous croyez que les familles des gosses vont voir un seul kopeck de l’énorme rançon ? Tè ! Fume ! Le Kada, c’est sa manière de récupérer l’énorme paquet de pognon qu’il a payé, en d’autre temps pour dédommager les victimes – vraies celle-là – de l’attentat de Lokerbi (cet avion piégé qui s’est écrasé en Ecosse il y a des années.)
évidemment, pas une ligne dans les « médias », pas un mot dans les boites à mensonges sur cette évidence.

19/07/2007

Sans vergogne...

Piqué chez mon pote Pierrot-le-Zigo:


L'Agglo-Rieuse vient d'être condamnée à payer 12.000 € à Alain Manville, le directeur du CHU de Montpellier, pour une raison des plus stupides qui soit. Jugez-en plutôt :

La Mouette plumée sévère : 12.000 €!

Le 25 juin, madame le juge de l'exécution (capitale?) du tribunal de grande instance de Montpelllier condamne "l'Agglo-Rieuse" à l'exorbitante somme de 12.000 euros. Sa "faute" : avoir publié 10 cm trop à gauche le droit de réponse d'Alain Manville, le directeur du CHU de Montpellier. Citation : "En colonne à gauche alors que la suite des articles était située au milieu de cette page." On croit rêver ou plutôt cauchemarder devant cette décision de justice nous appliquant une sanction financière énorme et sans commune mesure avec les revenus du journal. Bien entendu, nous relevons appel de ce jugement totalement excessif. Ajoutons à cela trois procédures en Cassation, dont deux parce que nous avons gagné en appel, qui nous coûteront 5.000 € chacune. Contre cet étranglement, nous relançons la souscription qui demeurera anonyme et sollicitons nos lecteurs à envoyer leur chèque à l'ordre de SPAM à BP 44, 34172 Castelnau-le-Lez.

Voilà comment le pouvoir écrase la liberté d'expression en Sarkoland.

18/07/2007

Quand les corbeaux nous font les poches...

10 MILLIARDS D'EUROS DE FONDS PUBLICS SONT DÉTOURNÉS CHAQUE ANNÉE AU PROFIT DE L'ÉGLISE CATHOLIQUE !

En violation de l'article 2 de la loi de 1905 qui stipule que:

"La République ne reconnait, ne salarie ni ne subventionne aucun culte"

Le résultat de ces enquêtes bien que probablement incomplètes est édifiant et consternant:
- l'État verse 8,2 milliards d'euros à l'enseignement privé,
- les communes lui donnent 530 millions d'euros,
- les départements et les régions subventionnent l'enseignement privé essentiellement catholique à hauteur de 499 millions d'euros.
Au total ce sont 9,2 milliards d'euros de fonds publics qui sont ainsi détournés pour financer l'école de quelques - uns contre l'école de tous.
Cela représente le budget de plus de 200 000 postes (charges sociales comprises) volés à l'Éducation nationale avec tout le budget de fonctionnement et d'investissement y afférent.

Tous les domaines de la vie publique sont pillés pour financer les religions.
242 millions d'euros sont aussi détournés par le biais de dérogations fiscales avantageuses pour les cultes, pour les subventions accordées à des associations familialistes et par la compensation du régime de sécurité sociale des cultes.
Près de 100 millions d'euros sont versés indûment pour des travaux d'entretien n'incombant pas aux communes, aux départements et aux régions.
Dans toute la France le logement de 16 000 prêtres diocésains est financé par les collectivités territoriales pour un budget estimé à 54 millions d'euros.
Les statuts cléricaux d'exception d'Alsace-Moselle et des DOM - TOM représentent une dépense indue anti-laïque de plus de 72 millions d'euros.
Plus de 2000 prêtres sont financés sur les fonds publics pour enseigner la religion à l'école publique.
En Alsace, l'évêque de Strasbourg touche tous les mois 4484 euros (29 415 francs), Il est à l'indice 1015 de la fonction publique, soit le traitement d'un général. Un prêtre 2 704 euros (17 738 francs), un pasteur dirigeant 3 150 euros (20 664 francs), et un Grand Rabbin 2 916 euros (19 128 francs).
Ils sont ainsi des milliers à émarger sur le budget des fonds publics de l'État payé par les citoyens.
La ciculaire dite de La Martinière (1966) permet aux associations cultuelles d'avoir des activités commerciales sonnantes et trébuchantes tout en bénéficiant d'exonérations fiscales.
Il faut savoir par exemple que la cathédrale de Paris vend chaque année pour plus de deux millions d'euros de cierges sans acquitter les taxes qui sont dues à l'État d'où un manque à gagner de 400 000 euros pour les finances publiques.

Nicolas SARKOZY, à l'époque Ministre de l'Intérieur et Jean-François COPÉ Ministre du Budget,ont été saisis à plusieurs reprises pour leur demander de dire quel était le montant des sommes manquant au budget de l'État du fait des mesures d'aide fiscales dérogatoires pour les cultes religieux, mais ils n'ont jamais répondu.Les pouvoirs publics ont notamment été alertés sur les démarches de la télévison catholique KTO qui délivre illégalement des reçus pour bénéficier de réductions d'impôts. Mais aucune réponse n'est venue des pouvoirs publics.

Tous ces dispositifs anti-laïques ont été créés par les lois de Pétain des 5 février 1941, 8 avril 1942 et 25 décembre 1942 qui n'ont jamais été abrogées depuis la Libération et qui continuent à faire jurisprudence, Paris en ce domaine vit toujours à l'heure de Vichy.


Merci à mes excellents collègues du blog Athés du 66

16/07/2007

OGM: les salauds et les héros

medium_images.2.jpg

« Un commando nocturne a saccagé trois hectares de maïs dans la nuit de samedi à dimanche à Villedubert, commune proche de Carcassonne… ». Suit, dans notre quotidien préféré Midi-Libre, tout un article signé Vincent Boillot dont le ton est manifestement contre les « faucheurs » et pour les OGM. C’est son droit. Mais il faut savoir que derrière la volonté d'imposer les OGM se cache un véritable complot des multinationales pour s'approprier l'ensemble du vivant et prendre le contrôle intégral des ressources alimentaires...

Le but ultime des multinationales – au premier rang desquelles la sinistre Monsanto, dont les semences sont en cause dans l’action citée - est d'obtenir le contrôle total de tous les secteurs vitaux: énergie, santé, et alimentation. Ces secteurs seront une fantastique source de profit pour les multinationales, dès lors qu'elles auront obtenu une situations de monopole pour pouvoir imposer leurs conditions, après avoir éliminé toute concurrence intempestive de la part des états, des petites entreprises, et producteurs indépendants. La récente augmentation des produits alimentaires est déjà le résultat des concentrations monopolistiques dans la distribution et le secteur agro-alimentaire.

Dans le domaine des semences agricole, une part du marché échappe aux multinationales tant que la nature fournit encore une grande partie des semences, et la totalité des gènes.

L'objectif est qu'à l'avenir, les semences et les gènes soient la propriété brevetée des multinationales, et qu'elles puissent imposer leurs conditions de prix.

Lorsque les multinationales contrôleront totalement le secteur de l'alimentation, cela entraînera une fantastique hausse des prix pour le consommateur, et des coûts pour l'agriculteur. Dès lors, seule l'agriculture industrielle pourra survivre. La fin des exploitations agricoles indépendantes permettra de parachever la prise de contrôle des terres cultivables par les multinationales.

Le piège des brevets sur les OGM
La loi américaine permet de breveter les gènes qui constituent un OGM, ce qui semble à première vue normal pour permettre aux entreprises de biotechnologies de bénéficier du résultat de leurs recherches. Le piège est que chaque gène de l'OGM étant breveté, il suffit qu'une autre plante commercialisée contienne l'un de ces gènes pour que le producteur de la plante puisse être attaqué en justice ! ! ! C’est déjà arrivé au Canada.

Or la dissémination d'OGM vers les espèces naturelles fait que bientôt, les espèces naturelles contiendront des gènes modifiés et tomberont sous le coup du brevet ! ! !

C'est pourquoi la dissémination d'OGM est voulue, afin de permettre aux multinationales d'étendre leur propriété industrielle aux espèces naturelles.

Ceux qui luttent, au péril de leur liberté contre ces magouilles criminelles sont des héros.
Et tous ceux qui se font complice de ces saloperies sont des salauds.

08/07/2007

On nous prend pour des cons...

Quelques chiffres trouvés sur le net

En 2000 et en francs, voici ce que vous coûtaient vos produits courants : Et maintenant, en 2006 :

- Baguette de pain : 3 F soit 0,46 €-
- Baguette de pain : 0,85 € soit 86 % de plus

- Laitue : 4 F soit 0,69 €
- Laitue : 1,50 € soit 118 % de plus

- Café : 6 F soit 0,91 €
- Café : 1,50 € soit 64 % de plus

- Gaz butane : 130 F soit 19,82 €
- Gaz butane : 26 € soit 31 % de plus

- Fuel pour chauffage (500 litres) : 1.200 F soit 182,93 €
- Fuel (500 litres) : 315 € soit 72 % de plus

- Litre de lait : 1,30 F soit 0,20 €
- Litre de lait : 0,56 € soit 183 % de plus

- Brie : 2,60 F soit 0,40 €
- Brie : 0,94 € soit 137 % de plus

- Coulommiers : 5,20 F soit 0,79 €
- Coulommiers : 2,07 € soit 161 % de plus

- 5 kg de pommes de terre : 1,50 F soit 0,23 €
- 5 kg de p de t : 4,30 € soit 1 781 % de plus (!!!)

- Confiture : 9,90 F soit 1,51 €
- Confiture : 3,20 € soit 112 % de plus

- Chou vert : 5,00 F soit 0,76 €
- Chou vert : 1,50 € soit 97 % de plus

- Beurre 250 grs : 3,75 F soit 0,57 €
- Beurre 250 grs : 0,95 € soit 66 % de plus

Ce sont des prix moyens, et après cela on nous dit que notre pouvoir d'achat est stable et l'inflation est maitrisée, avec 1-2% par an !!!

Merci l'euro pour avoir masqué cette escroquerie...

Le pire c'est qu'au bout du compte ce ne sont même pas les petits producteurs qui en profitent pour empocher le pactole !!!

Il ne nous reste plus qu'à bosser pour gagner plus...comme dirait l'autre.....

05/07/2007

Privatiser la santé…

Ils recommencent à nous gonfler les aliboffis avec le Trou de la Sécu qui serait dans le « rouge écarlate » : 12 milliards de déficit.
Que l’Etat paie déjà ce qu’il doit – environ 5 milliards – ça ne fait plus que 7 ! Nuance.
En même temps que cette annonce qui se veut sciemment déprimante, le gouvernement sarkozien accorde une augmentation aux toubibs de 20% (Eh oui, 1 euros de plus sur 21 euros, ça fait grosso modo 20%). Ceci après une augmentation du même montant donc du même pourcentage l’an dernier. Soit 20% en un peu plus d’un an. Faut bien changer le 4X4 !
On serre volontairement le kiki des hostos pour décrédibiliser l’hôpital public.
On crée des franchises à la charge des patients (pardon des clients !) et on veut faire avaler une TVA « sociale ».
Tout ceci est parfaitement cohérent : le but est de tellement décrédibiliser la Sécu que le peuple se tournera de lui-même vers…le privé, pour le plus grand profit des multinationales des cliniques privées et pour celui des assureurs – pas vrai Bébéar ! – qui lorgnent d’un œil concupiscent ce Kolossal marché de la santé…
Le but final : privatiser la santé.

03/07/2007

Les LU et les loups

Les LU viennent de se faire croquer. Par des Ricains. Air connu…
Mais là, c’est différents de chez Jalatte. En effet, ce n’est pas un fonds de pension rapace qui croque le fleuron de la biscuiterie française, mais un industriel – Craft -, le premier mondial dans son secteur.
Le Ricin va-t-il développer LU, dont Danone n’avait rien à foutre, et s’implanter ainsi sur le continent européen ? Où bien va-t-il éliminer un concurrent pour vendre sur son marché ses merdes ricaines ? En laisant des milliers de chômeurs sur le carreau ? Qui lo sa…
En tout cas, les salariés LU, qui se sont illustrés en d’autres temps par leur pugnacité lors de conflits sociaux durs, peuvent fourbir leurs pancartes…
C’est ça la mondialisation chère à l’ultra libérale ministre de l’économie en Sarkoland…

medium_lagarde_serpent.2.jpg

02/07/2007

Caroline Fourest, chantre respectée et redoutable de la laïcité met les pendules à l'heure.

Lettre à mes amis proches de Ni putes ni soumises

Pour avoir simplement souhaité que le mouvement Ni putes ni soumises puisse s'émanciper de la tutelle de Fadela Amara (et de celle de Mohamed Abdi) pour rester crédible et libre de critiquer éventuellement la politique à venir, j'ai reçu plusieurs lettres assez enflammées.

Certaines sur le registre de l'affect, d'autres faisant preuve d'une confusion politique plus grave. En effet, les arguments invoqués pour justifier que l'on cesse de s'interroger sur l'entrée au gouvernement de Fadela Amara comme secrétaire d'Etat de Christine Boutin sont deux types mais relèvent du même registre :

1) Le féminisme ne serait ni de droite ni de gauche, il serait donc "sectaire" de critiquer le ralliement de Fadela Amara à la politique de Christine Boutin concernant les quartiers populaires.

2) Critiquer l'entrée de Fadela Amara comme secrétaire d'Etat de Christine Boutin reviendrait à vouloir exclure les militants de droite de NPNS (il y en aurait quelques uns), ce qui serait encore une fois "sectaire" voire contradictoire avec une volontée affichée de "vivre-ensemble".

Petites précisions donc à l'intention des partisans du "Ni droite ni gauche" (un vieux slogan d'extrême droite désormais très mode) : personellement, je ne serais pas choquée si Fadela Amara était devenue secrétaire d'Etat de Jean-Louis Borloo, Roselyne Bachelot, ni même si elle était devenue ministre dans un gouvernement Villepin, si elle avait une réelle marge de manoeuvre pour mettre en oeuvre une politique à la fois anti-intégriste et anti-raciste...

Mais qui peut croire sa décision anodine et sans effets sur la crédibilité de NPNS (censée défendre la laïcité et le féminisme pour tous !) alors qu'elle devient numéro deux d'une ministre intégriste chrétienne, provie, antiféministe, qui croit que Bush est possiblement à l'origine des attentats du 11/09 et se rend volontiers au congrès de l'UOIF pour appeler à une union sacrée des religieux contre la laïcité à la française !

Pas grave disent certains. Boutin n'est que ministre de la ville et non du Pacs... Mais c'est bien pire ! Boutin est ministre de la ville chargée de la politique concernant les quartiers populaires dans un gouvernement qui a choisi de restaurer le lien social grâce au religieux ! Or c'est cette politique que Fadela Amara cautionne d'ores et déjà en devenant secrétaire d'Etat d'un ministère dont le directeur de cabinet, formé par la Cité catholique, défend un intégrisme chrétien sexiste et homophobe.

Et que dire que la "marge de manoeuvre" ou de l'esprit critique de Fadela vis-à-vis de sa supérieur lorsqu'elle présente pudiquement Christine Boutin comme une "femme de coeur".

Cette caution relève d'un cynisme inouï aux yeux de ceux qui ont combattu et qui continuent de combattre les intégristes, qu'ils soient chrétiens ou musulmans. Elle alimente l'idée d'un 2 poids 2 mesures (critique envers Tariq Ramadan mais complaisant envers Christine Boutin) propre à faciliter la propagande des islamo-gauchistes.

Vouloir nous faire croire qu'il faut absoudre les intégristes chrétiens, tout en pensant que l'on reste crédible face aux intégristes musulmans, relève au mieux de la naïveté. Comment peut-on critiquer les idiots utiles de l'islamisme et traiter de "sectaire" ceux qui tentent de faire preuve de la même vigilance face à l'intégrisme chrétien ? Simplement parce qu'ils se permettent d'alerter sur le sens ambigu d'un partenariat Amara/Boutin (sachant que Boutin est la chef d'Amara et non le contraire !)

Il y a quelques années, j'ai rompu avec plusieurs amis qui, après avoir combattu Christine Boutin à mes côtés, se mettaient à trouver Tariq Ramadan formidablement charismatique. Je suis prête à perdre ceux qui, après avoir combattu Tariq Ramadan à mes côtés, présentent Christine Boutin comme une "femme de coeur" formidablement sympathique. Car c'est vrai, Tariq Ramadan est charismatique et Christine Boutin est sympathique. Mais ce n'est pas le sujet ! Ma vigilance porte sur leur projets de société, convergents et à l'opposé de la France laïque et féministe dont je rêve. Je les combats tous deux pour les mêmes raisons. Et tant pis si l'époque veut nous faire croire que la fidélité à ses idéaux et à ses convictions est une forme de "sectarisme" démodé et archaïque. Mes convictions ne suivent pas les modes. Elles sont.

Caroline Fourest

medium_Padela_et_Christine.2.jpg

01/07/2007

Halte aux Parasites

Attention au piège! Des entreprises arrivent à récupérer des listes complètes de numéros de téléphones portables afin de se faire de l'argent sur votre dos…

Explications:

Si vous recevez un coup de fil…. Mais, hop ! trop tard ça à coupé avant que vous décrochiez! et que le numéro commence par 08, n'essayez surtout pas de rappeler pour savoir qui à essayé de vous joindre, puisqu'il s'agit en faite d'un numéro surtaxé du genre 1,34€/minute soit pour des jeux ou des pubs….de merde!
Certains numéros aboutiraient également sur des sondages, et ce sans vous prévenir que le numéro est surtaxé!
Une autre méthode utilisée par ces sociétés est l'envoi d'un sms vous demandant d'en renvoyer un contre une somme d'argent!

Soyez vigilant et faites tourner l'infos au maximum.

Voici une liste de numéros (piégeurs!):
08 97 39 10 35
08 99 69 16 00
08 97 39 10 35
08 97 39 00 42
08 99 65 02 97
08 99 19 02 22
08 97 39 10 21
08 97 39 00 48
08 99 19 02 12
08 92 05 03 39
08 99 69 24 00
08 99 65 02 95
08 97 12 00 32
08 97 46 01 24
08 97 46 01 25
08 97 46 01 26
08 97 39 01 14
08 97 39 10 23
08 97 39 00 41
08 97 39 00 77
08 99 19 01 01
08 97 65 01 06
08 99 19 12 12
08 97 39 00 41
08 99 19 27 27
08 99 19 24 24
08 99 69 01 32
08 99 19 04 39
08 99 19 02 26
08 99 78 19 18
08 99 69 00 88
08 99 19 02 52
08 99 19 05 04
08 99 19 01 31

Pour plus d’infos, allez voir ce site : paraziteurbain.unblog.fr

25/06/2007

Merci aux « éléphants bobos » fossoyeurs de la Gauche

« Travailleurs, travailleuses… » s’égosille depuis de décennies Arlette. Avez-vous déjà entendu défendre la valeur travail par le PS ? Moi non… pourquoi ? A cause des « éléphants-bobos » qui préfèrent se tapisser la tripe de sauce chaude et onctueuse et se gaver de caviar en élucubrant sur l’adoption chez les couples homos que de s’intéresser un tant soit peu aux problèmes de la France qui se « lève tôt ».
Comment se fait-il que « le Midi rouge » n’existe plus ? Pas plus que la ceinture rouge de la capitale ? Parce que si Mitterrand à ratatiner le PC, le PS n’a rien fait pour récupérer le formidable terreau militant de ceux qui ont toujours été à la pointe des combats, et les ont abandonnés au FN et maintenant au sarkozisme pragmatique ? Merci aux « éléphants bobos » pour lesquels le peuple pue et que toute aspiration venue d’en bas relève du « populisme ».
Pourquoi ne pas avoir compris que la première priorité des « vrais gens », c’est tout simplement la sécurité de tous les jours. La possibilité de se promener, à 11 heures du soir, dans quelque ville et quelque quartier que ce soit sans avoir la peur au ventre. Merci aux « éléphants bobos » et leur fascination maladive pour un désordre distingué dans leurs quartiers sécurisés.
Pourquoi ne pas avoir compris que le deuxième priorité, sinon le première, c’est la possibilité d’avoir un avenir professionnel stable permettant de s’épanouir légitimement dans une famille heureuse ? Merci aux « éléphants bobos » d’avoir préféré voter les stocks-options pour les riches et les 35 heures pour les pauvres.
Pourquoi n’avoir pas vu que la porte ouverte sans limite à toute immigration - créatrice de conditions de travail frôlant l’esclavagisme, tirant les salaires vers le bas, génératrice de tension racistes dans des ghettos communautaristes ethniquo-religieux – créait les conditions d’explosions violentes à la limite de la guerre civile ? Merci aux « éléphants bobos » et aux associations dont la pseudo générosité à mis à mal toute velléité d’intégration pour ceux venus d’ailleurs avec la volonté de se fondre harmonieusement dans le « melting pot » français.
Pourquoi, par crispation dogmatique, ne pas voir pris la dimension de la formidable contre-révolution néolibérale qui met à mal des décennies, voire des siècles de luttes pour l’émancipation et l’égalité ? Merci aux « éléphants bobos » qui bavent devant la « mondialisation ».
Résultat : c’est la droite décomplexée et bonapartisme de Sarko qui triomphe, qui règne et… qui répond en trompe l’œil aux aspiration de cette « France d’en bas » délaissée par la gauche.
Alors, lorsque l’on voit, comme hier, la belle unanimité des « éléphants-bobos » pour ne rien changer, ni les idées, ni les hommes et, avant tout, faire barrage à celle qui, malgré bien des lacunes, à réussi à réunir 47% des électeurs, on ne peut qu’avoir une aspiration : que ce PS - parti sabordé – rejoigne aux poubelles de l’Histoire la SFIO de Guy Mollet.
Aux chiottes les structures sclérosées dominées par les « éléphants-bobos » et place à un nouveau parti, retrouvant, à partir de la base, les fondamentaux de la Gauche humaniste.
Mitterrand, à Epinay, avait su à son époque, refonder la gauche. Ségo saura-t-elle faire pareil ? On l’espère, on l’attend…

21/06/2007

E se l’as, pagaras !

medium_images.jpg


Vous l’avez voulu ? Vous l’avez ! Et si vous l’avez, vous paierez !
Le super ministère de l’écologie, ça commence bien. D’abord le titulaire cycliste occasionnel se fait virer d’entrée, mais avant de partir, il a pris une décision significative de la réalité de la « volonté » sarkozienne de respecter la charte Hulot : la France a décidé de ne pas suspendre le maïs transgénique Monsanto. Contrairement à l’Allemagne, à l’Autriche, à la Hongrie qui ont décidé d’un moratoire. En France, 25000 hectares de cette merde ont été planté. Sans que l’on sache où, bien sûr. Du boulot pour les faucheurs !

20/06/2007

Ca va déménager dans les banlieux !

medium_Padela_et_Christine.jpg

L'illusion démocratique...

Le rideau est tombé. La comédie électorale est terminée. Nous avons choisi ceux qui vont nous gouverner.

Vraiment ?

Ceux qui pavanent devant le perron de l’Elysée, celui qui y résident ont-ils encore quelques réels pouvoirs ? On peut rester dubitatif…

La démocratie a-t-elle déjà cessé d'être une réalité ? On peut le croire : les responsables des organisations qui exercent le pouvoir réel ne sont pas élus, et le public n'est pas informé de leurs décisions.

La marge d'action des états est de plus en plus réduite par des accords économiques internationaux pour lesquels les citoyens n'ont été ni consultés, ni informés.

Tous ces traités élaborés ces dernières années (GATT, OMC, AMI, NTM, NAFTA) visent un but unique: le transfert du pouvoir des états vers des organisations non-élues, au moyen d'un processus appelé "mondialisation", qu’on essaye de nous faire avaler comme un « progrès »…

Une suspension proclamée de la démocratie n'aurait pas manqué de provoquer une révolution. C'est pourquoi il a été décidé de maintenir une démocratie de façade, et de déplacer le pouvoir réel vers de nouveaux centres.

Les citoyens continuent à voter, mais leur vote a été vidé de tout contenu. Ils votent pour des responsables qui n'ont plus de pouvoir réel. Et c'est bien parce qu'il n'y a plus rien à décider que les programmes politiques de "droite" et de "gauche" en sont venus à tant se ressembler dans tous les pays occidentaux.

Pour résumer, nous n'avons pas le choix du plat mais nous avons le choix de la sauce. Le plat s'appelle "nouvel esclavage", avec sauce de droite pimentée ou sauce de gauche aigre-douce.

Bon appétit.

Bienvenue à Sarkoland

medium_courrier1_Oyonnax.jpg


medium_courrier2_Oyonnax.jpg

14/06/2007

C'est pas la TVA à 25% qui fera baisser la consommation de ça!!!

medium_vaseline-ump1.jpg

22/05/2007

Limiter la casse puis...tout casser!

On va voter. Pour tenter de limiter la casse et qu’il y aie un maximum d’élus de gauche, il faut faire taire les rancœurs, les frustrations, les envies de casser ceux que l’on considère, à tort ou à raison, comme les responsables de la défaite. Il faut rester unis et ne pas hésiter à passer des accords de désistement réciproques avec les gens de Bayrou partout où cette tactique pourrait faire battre la candidat UMP.
Après, il faudra tout balayer, tout refaire. Le découpage des partis de gauche ne correspond plus à la France d’aujourd’hui. Le score de la gauche aux dernières grandes échéances trahit cette déconnexion. En toute logique, une fois les législatives passées, en fonction de ce rapport de force, le Parti socialiste devrait se scinder en deux. Une aile partira vers le centre de François Bayrou : social-démocrate, économiquement décomplexée, mais égalitaire et progressiste en matière de vie en société.
Une autre aile partira vers la gauche, vers le pôle anti-libéral. Ce pôle a deux options. Continuer à graviter à gauche de cette gauche, plus laminé et dispersé que jamais. Comme des débris flottant autour d’une météorite. Ou former une petite météorite altermondialiste, écologiste, anticapitaliste, féministe, antiraciste, connectée aux mouvements sociaux. Autour de leaders charismatiques, qui ne manquent pas, et pourront garder leur liberté de parole : Besancenot, Bové, Autin, celle qui va succéder à Arlette etc… Bien sûr, cette météorite est improbable car le PCF, La LCR et LO ont besoin de maintenir leurs étiquettes de partis politiques pour conserver leur influence en tant que mouvements sociaux sur le terrain.
Cette rénovation, de fond, est un défi majeur. Elle tournerait définitivement la page de l’après-guerre. Mais elle ne se fera pas dans la douceur. Le Parti Socialiste, s’il ne veut revenir à la SFIO qu’a dépoussiéré et fait revivre Mitterrand, doit renouveler ses idées, ses objectifs et surtout, surtout, ses dirigeants. A la retraite les « éléphants » dont les barrissements ne sont plus que des aboiements de caniches. Dehors les Fabius, Strauss-Khan, Hollande, Emmanuelli, etc. Ouvrez la porte aux jeunes. Et ne fusillez surtout pas la Ségo qui, seule, contre son propre parti, mais avec les militants et les électeurs – 47%, ce n’est pas rien compte tenu des circonstances de l’élection – à réussi à faire rêver.
En attendant, faudra faire le gros dos, mais ne jamais baisser la tête !

21/05/2007

Haut les cœurs ! On y va, les couilles en bandoulières et le bulletin brandit haut !

medium_la_république_nichons_au_vents.jpg

Allez, on repart ! Pour une nouvelle campagne. Tous les « médias », tous les « sondages » (les guillemets, c’est les mouches qui, dans les dessins, symbolisent ce qui pue) nous disent que ce n’est même pas la peine de se déranger : les Zuhèmepets auront plus de 400 sièges.
Eh bien on ira quand même ! Même si ceux pour qui on va voter sont aussi bandant qu’un vieux croûton derrière la cheminée.
On ira parce qu’on a cet immense privilège d’avoir le bulletin sacré en mains. Ce bulletin pour lequel nos grands anciens se sont battus et sont morts.
On ira parce qu’on ne se résigne pas à croupir sans bouger dans le cloaque berluskozien qui s’avance.
On ira malgré les magouilles nauséabondes d’un Parti Sabordé qui, à l’instar des «has been » Strauss-Khan, Fabius, Hollande, ont mis l’essentiel de leurs force et de leur fiel à saccager la campagne de celle que les militants et les électeurs de gauche avaient choisi.
On ira pour aider Bayrou à garder la tête hors de l’eau, lui qui devient, par jet de l’éponge des opposants naturels, le plus fiable représentant d’une opposition à réinventer.
On ira pour tenter de barrer la route à la bushisation de notre pays.
On ira aussi pour dire merde à Kouchner et à tous les Ganelon.
Haut les cœurs ! On y va, les couilles en bandoulières et le bulletin brandit haut !

19/05/2007

On débauche avant la grande braderie!

Il est trapu le nab… Oh ! pardon, notre « président » ! Et les « alouettes » dont je parlais dans une précédente note se sont jetées dans ses panneaux. Enfin, pas toutes, une et demi : Couche-nerf et Joyet, côté PS (Parti Sabordé), et une, le Ganelon UDF, « ami » de Bayrou dont j’ai même oublié le nom.
Il n’a en fait que refait le coup de Tonton Mitterrand allant chercher l’inénarrable Soissons…
Ce n’est pas une ouverture – dans ce cas, il aurait discuté idées avec les responsables socialistes et bayroutiens pour dégager un consensus sur quelques points essentiels et traduit cette ouverture par la sollicitation concerté de quelques personnalités représentatives de ces grands courants politiques -, ce n’est qu’un coup politicien se servant du levier bien connu de l’ego surdimensionné du Couche-nerf pour planter un peu plus la merde au PS… Il aurait pu, ça aurait bien arrangé les choses, débaucher aussi Rosse-Quand et, pourquoi pas, Josse-Pain !
Ce que les "alouettes" oublient, c'est que leur contrat est tout ce qu'il y a de précaire: jusqu'aux élections législatives!Après, on les bradera...

16/05/2007

Cons comme des alouettes devant un miroir !

Les alouettes, c’est con comme un politicien carriériste : tu leur montres un miroir qui scintille, les voilà qui se débusquent, qui montent en couinant comme une souris qui roulerait les « R », et qui font du surplace au-dessus de cette illusion qui brille. Alors, d’une cartouche de 16 plomb de 8, tu les flingues et le soir tu les plumes et tu te les bouffes !
Sarko, c’est le chasseur roué qui se régale de débusquer les alouettes du PS et des radicaux de gôôche. Son miroir, c’est quelques postes ministériels ou quelques missions rémunératrices et porteuse de gloriole. Et les alouettes, les voilà qui montent en se gonflant de plaisir pour se faire flinguer !
Bon. Allegre, c’est une bonne chose qu’il aille chez Sarko : un traître et un gros nullard qui débarrasse et donc va encombrer la cohorte déjà gratinée des dindons qui font la roue devant le renard fait roitelet. Vedrine, on peut espérer que ses convictions l’emporteront sur ses pulsions carriéristes.
Kouchner, on le lui laisse volontiers. C’est la prétention faite humanitaire. L’homme qui a trahit jusqu’à son idéal de jeunesse, lui qui fut tout de même un des créateurs – pas le seul ! – des toubibs sans frontières. Qu’il y aille, ça épure.
Tobira ? Il m’étonnerait qu’elle se laisse séduire par un strapontin dans un gouvernement d’essence bonapartiste (Bonaparte, celui qui a rétablit l’esclavage abolit par la Révolution !)
Et puis, rions un bon coup : cette « ouverture », ça n’engage pas grand chose : en effet, le gouvernement qui va sortir ne restera en place que QUELQUES SEMAINES ! Jusqu’à la prochaine élection législative ! Après, le Sarko tombera le masque, trouvera un biais malin pour se débarrasser de ces alibis de gôôche, et reprendra la main avec des sarkozistas purs et durs, à la trique lourde.
Mais il aura réussi son coup encore une fois : il aura semé la zizanie au sein d’un parti socialiste qui n’en peut déjà plus de se s’auto bouffer !
Salut l’artiste !

15/05/2007

Ca sent la naphtaline!

Eh! Oh! Ne m'engueulez pas! J'étais à la cambrousse, pour oublier. Mais je reviens fort. tiens, voilà un petit truc interessant qui montre la "modernité" de l'électorat de notre président:

Selon un sondage de l'IFOP, Ségolène Royal devance Nicolas Sarkozy dans toutes les catégories d'âges sauf celle des plus de 65 ans.


AGE DE L'INTERVIEWE ...... Ségo .........Sarko

18 à 24 ans ................................. 53%....... ..47%

25 à 34 ans ................................. 54% .........46%

35 à 49 ans ................................. 56%......... 44%

50 à 64 ans ................................. 51% .........49%65 ans et plus ....................... ..... 25%......... 75%


Sondage IFOP complet disponible aussi sur le site : http://www.ifop2007.fr
"Les intentions de vote du second tour" du 28 avril 2007

Cette information aurait dû faire "La Une" du Journal du Dimanche qui a commandé ce sondage.
Cette information a été censurée, comme c'est bizarre !

Rappels

IFOP : PDG Laurence Parisot, proche de Nicolas Sarkozy, également présidente du MEDEF et 276ème fortune de France par héritage.


MEDEF : Ancien Vice-Président Guillaume Sarkozy frère de Nicolas.

JOURNAL DU DIMANCHE : Propriétaire Arnaud Lagardère, héritier de Jean- Luc Lagardère, industriel de l'armement, très proche de Nicolas Sarkozy qu'il considère comme son frère. Il possède 11 chaînes de télé, 20 radios, 260 titres de journaux. Acteur principal du scandale d'EADS (Airbus) son nom n'a pas été cité par les médias.

TF1 non plus n'en a pas parlé, son propriétaire Martin Bouygues est le plus fidèle ami de Nicolas Sarkozy, il est témoin de son mariage et parrain de son fils. Il profite de juteux contrats dans le BTP de la part de l'état. La fortune de la famille Bouygues à augmenté de 54% l'année dernière, comme c'est bizarre !

Et "Nicolas" se plaignait d'être maltraité par les médias ........