Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

14/10/2010

Quand comptez-vous démissionner monsieur le président ?

 

Grèves tournantes, manifs impromptus, rassemblements protestataires organisés par les jeunes sur le modèle des « apéros », utilisation des SMS, de Twitter, etc. Tout est bon. Il faut y aller ! Il faut faire trembler les rufians qui mettent le pays en coupe réglée pour engraisser leurs amis de la mafia du Fouquet’s. L’épreuve de force est indispensable. Le Nain Sectaire ne reculera que devant une détermination implacable de tous les salariés, tant du public que du privé, de tous les jeunes. Les sarko-trafiquants ne comprennent que la force. Il faut les faire trembler par la force.

 

Si on veut abattre politiquement Sarko et enfin se débarrasser de cette clique par les urnes, en 2012, il est indispensable que cette contre-réforme scélérate échoue. Le Nain Sectaire n’aura alors rien de « positif » à présenter aux cupides imbéciles qui ont eu la naïveté de croire à ses boniments et l’ont mis à la tête du pays. Il sera alors dégagé avant d’avoir eu le temps de commettre encore plus de dégâts irrémédiables. A moins qu’il ne démissionne…

 

Faisons grève partout, perturbons l’activité économique, fermons les écoles, arrêtons les transports. Bloquons les routes, c’est en train de se faire avec la fermeture des raffineries. L’épreuve de force, il faut qu’elle soit rude, sans concession. Et il faut la gagner !

 

BANZAÏE !

 

12/10/2010

Manifs: en direct du neurone de Woerth

 

Puteng ! Merde, ils sont jamais contents ces salauds de pauvres. On leur refile le RSA, un système qui permettra aux moins feignasses de ces cons de bouffer un peu plus de patapon et de mener une fois par mois leur portée de chiards se préparer leur obésité réglementaire chez maquedo ! On leur offre la possibilité de se niquer les reins ou autres viandes avariées jusqu’à leur sénilité. Et ils sont pas contents ! Et ils font grève ! Et ils défilent derrière leurs pancartes débiles !

Ils nous emmerdent avec leurs grèves sous prétexte qu’on veut leur sucrer leurs retraites. Ils nous cherchent des poux pour des futilités : ils vont travailler pour une poignée de figues jusqu’à 67 ans, et plus si affinité. Et alors ? Eh ! Les viocres, quand on n’est plus rentables, faut au moins avoir l’élégance de mourir, non ?

On peut pas leur dire brutalement, mais le fait est que dans nos plans comptables ultra libéraux, l’être humain (pauvre, salarié, chômeur, èrèmiste, èrèssiste, nouveau né, et même ressource humaine de la classe moyenne) n’est en aucun cas un investissement , il est un COÛT , une DEPENSE et une CHARGE !

Crevez les viocres !

ensemblehorrible.jpg

11/10/2010

Touche pas à ma crèche LAÏQUE !

Vous avez dû lire ou entendre parler de cette crèche associative - Baby Loup - qui accueille au cœur du quartier « sensible » de Chanteloup-les-vignes (Yvelines), 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7, une centaine d'enfants dont les parents travaillent en horaires décalés. Elle recrute son personnel parmi les femmes du quartier, généralement sans qualification, et auxquelles elle apporte une formation valorisante. Voilà donc une structure altruiste, efficace, innovante, ouverte, apportant beaucoup à ce quartier qualifié - à tort ou à raison - de « difficile ». Et pourtant...

Et pourtant elle risque de devoir fermer ses portes, de licencier son personnel, de laisser dans le désarroi une centaine de familles. Tout ce gâchis parce qu'il y a des gens qui veulent emmerder le monde par provocation, des gens qui veulent allumer une guerre religieuse, des gens qui testent les capacités de résistance, les limites du système.

Revenons sur les causes de cette affaire. En décembre 2008, une salariée de retour d'un congé parental consécutif à un congé maternité datant de 2003 - les dates sont importantes car elles montrent la manipulation - fait part à la direction de la crèche de sa volonté de porter le voile islamique durant son travail. Refus, altercation, licenciement, plainte aux Prud'hommes (qui examinera l'affaire le 8 novembre), plainte à la Halde, demande de dommages et intérêts de 80.000 euros ! Autant dire la faillite pour la crèche.

Alors ? Intolérance, « discrimination » selon le vocable à la mode et mis à toutes les sauces, ou plutôt volonté de faire respecter la laïcité, principe fondateur de notre république ?

Marre du politiquement correct et de cette tétanisation de la plupart des médias face aux prétentions et aux provocations des islamistes. Toutes ces histoires de voile, de hidjab, de niquab, de barbaque hallal et autres conneries venues d'ailleurs choquent et gonflent l'énorme majorité des gens. Oui mais il faut être tolérant que bêlent les « idiots utiles » de l'islam. Eh ! Oh ! Où est-elle l'intolérance ? Est-ce à la majorité de se plier aux diktats d'une minorité sous prétexte de « tolérance », de respects de « traditions » ? Jusqu'où va-t-on reculer ? Les piscines à horaires séparées pour les hommes et les femmes, le refus de tenues de sports normales pour les filles dans les écoles, le bordel que foutent régulièrement les barbus dans les hôpitaux, la viande hallal dans les cantines. C'est quoi les étapes suivantes ? Les salles de prières (5 fois par jour !) dans les entreprises et les administrations ? La séparation hommes femmes au travail ? L'interdiction du sauciflard et des pieds de cochon sauce gribiche ?

On touche là la cause essentielle de la montée de l'extrême droite partout en Europe. Parce qu'on s'approche, voire qu'on a dépassé un seuil de tolérance (encore un gros mot Victor !). « Ce seuil existe, disait Lévi-Strauss, il s'agit de le prendre non pas pour une valeur mais pour une réalité ». Et lorsque le différent est trop visible ou trop agressif, il provoque des « autodéfenses structurales » relève Jean Daniel (http://jean-daniel.blogs.nouvelobs.com/archive/2010/09/29...) dans un article lucide et mesuré où il cite la chancelière allemande Angela Merkel. « Elle a dit  que tout désormais devait être clair : on ne peut pas être citoyen de la République allemande si l'on n'en connaît pas la langue, si l'on  n'en respecte pas les lois et « particulièrement », a-t-elle précisé, si l'on ne partage pas la conception que se font les Allemands des rapports entre hommes et femmes.

L'idée que l'équilibre d'une société puisse être bousculé par l'arrivée soudaine d'une communauté massive, étrangère à son histoire et qui n'a pas la possibilité de s'intégrer lentement constitue une thèse à la fois pertinente et sérieuse. Il s'agit d'une réaction de « biologie sociale » et non de barbarie calculée. Ce n'est pas parce que l'extrême-droite récupère diaboliquement de telles observations qu'elles peuvent être ignorées.  (...) Evidemment, s'il y a choc des civilisations à l'extérieur, il y aura une lutte entre nationaux de souche et nationaux de fraîche date aux noms de traditions différentes. »

Le racisme est une stupidité dangereuse qu'il faut combattre, encore faut-il ne pas en faciliter l'émergence par des reculades « munichoises » devant les provocations de ces ennemis déclarés de nos valeurs que sont les naze-islamistes.

*********************************************

L’Iranienne Sakineh Mohammadi Ashtiani pourrait être mise à mort pour adultère dans les jours qui viennent, mais deux hommes peuvent encore lui sauver la vie : les chefs d'état du Brésil et de la Turquie.

Pour tenter de la SAUVER cliquez

ICI

***********************

Si vous trouvez quelque intérêt à mes élucubrations:

VOTEZ !


*********************

Appel du 14 juillet pour

UNE JUSTICE INDEPENDANTE

10/10/2010

J'ai le civet de sanglier qui mijote: je vous invite...à déguster la recette !

civet sanglier.jpg

Le civet de sanglier de Sébastien et Magali

Mon ami Sébastien, redoutable tueur,

Utilise son temps, son flair et sa sueur

À courir les forêts, les bois et les broutières,

À sauter les ruisseaux des terres de Lozère

Pour traquer, débusquer, viser et fusiller

Son gibier préféré: le cochon sanglier.

Dès que pointe le jour vrombissent les quat'quatres

Où piaffent les chasseurs équipés pour combattre,

Montent les hurlements des meutes carnassières

Serrées dans des remorques, dans des malles arrières.

La battue se déploie par chemins et sentiers,

S'efforçant de boucler le massif forestier

Où laies et marcassins, cochons et sangliers

Commencent à gratter le sol d'un pied inquiet.

Le journée sera rude pour la bête à poil dur

Quand, poussées par les chiens hors des fourrés obscurs,

Pour tenter d'échapper à la meute hurlante,

Ses courses, à découvert dans les clairs et les pentes,

L'amènent à croiser les chemins et les sentes

Qui sont autant d'affûts où les fusils l'attendent.

Les coups de feu éclatent à travers la nature.

Si la bête s'échappe, on reprend les voitures ­

Pour lui couper la fuite au bord d'une autre route.

Parfois le sanglier met la meute en déroute,

Quand, acculé, blessé, forcé hors de son antre

Il se rue sur les chiens qu'il piétine et éventre.

Très souvent Sébastien, heureux bien que fourbu,

S'en retourne bredouille, au soir de la battue.

Mais lorsqu'un animal est tombé sous les balles,

Il faut voir son sourire, son allure martiale

Lorsqu'il brandit sa part de viande dépecée

Qu'il - fier comme Artaban - offre à sa fiancée.

Alors, tranquillement, avec ses doigts d'artistes

Dégoulinant de sang, Magali entre en piste.

Pour faire un bon civet, l'épaule ou le cuissot

Sont des pièces de choix. Coupez-les en morceaux

De taille conséquente. Récupérez le sang

Qui, pour lier la sauce, est bien intéressant.

Gardez-le au frigo pour qu'il ne se dégrade.

Préparez ce qu'il faut pour votre marinade.

Celle de Magali est un poème en soi:

Quatre, cinq oignons moyens, cévenols ou niçois;

Cinq ou six gousses d'ail et autant de carottes;

Un bouquet de persil; céleri, feuilles, côtes;

Du thym et du laurier; un peu de noix muscade;

Une écorce d'orange et quelques grains de cade;

Du poivre du moulin; du gros sel de Camargue.

Deux litres de Côtes-du-Rhône d'Estézargues,

Un verre d'huile d'olive et deux de bon vinaigre.

Vous cuisez demi-heure à feu vif et allègre.

Rangez le sanglier au fond d'un pot en grès,

Un grand verre de marc pour rendre du degré

À votre marinade versée, chaude, dessus.

Le pot, au frais trois jours, recouvert d'un tissu

Est alors le théâtre d'une superbe idylle

Entre les ingrédients. Une alchimie subtile

Va attendrir la viande, sublimer les parfums

Et les goûts de gibier du sanglier défunt.

Quand, le jour du repas, l'aurore aux doigts de roses

Du sommeil des Buveurs dissipe les hypnoses,

Vous sortez et séchez à l'aide d'un torchon ­

Les morceaux marinés de viande de cochon.

Séparez au chinois légumes et liquide.

Petit, sers-moi un verre, j'ai le clapoir acide!

Dans de l'huile d'olive, au fond d'une toupine

Votre petit-salé embaume les narines.

Rajoutez en tournant les légumes essorés,

Puis intégrez la viande que vous faites dorer.

Mouillez alors avec le jus de marinade,

Et cuisez à feu doux, cinq heures, à l'estouffade.

Il faut voir le sourire heureux de Sébastien

Quand Magali apporte, de son pas aérien

Son plat qu'elle découvre, très fière, sur la table

Exhalant en volutes des parfums admirables.

Ce chef-d'œuvre requiert, pour de grande agapes,

Rien moins que le meilleur des Châteauneuf-du-Pape.

Cessons pour aujourd'hui ce conte culinaire

Ma tripe est assoiffée, remplis raz bord mon verre

De ce nectar divin de la Coste-du-Rhône

Et laisse près de moi la coupe et la bonbonne.

Ingrédients et proportions pour six personnes:

Pour la marinade: - 4 oignons moyens coupés en quarts et piqués de clous de girofle, - 6 gousses d'ail écrasées, - 6 à 8 carottes en tronçons, ­l bouquet de persil grossièrement coupé, - l pied de céleri côtes et feuilles, grossièrement coupées, - l gros bouquet de thym, - 6 feuilles de laurier, - l douzaine de grains de genièvre, - 2 poignées de gros sel de Camargue, - l cuillerée à soupe de poivre noir du moulin, - noix de muscade, - l écorce d'orange séchée, - l verre d'huile d'olive, - 2 verres de bon vinaigre, - 2 litres de bon vin rouge. N'oubliez pas de cuire cette mari­nade et de la verser chaude sur les morceaux de sanglier avant de laisser reposer trois jours.

Pour le plat: - l cuissot ou l épaule de sanglier, - le sang récupéré ou l verre de sang (à demander à votre boucher), - l verre d'huile d'olive, - 250 grammes de petit-salé coupé en dés, - les légumes essorés de la marinade cuite, - le jus de la marinade.

Les vins conseillés:

Le civet de sanglier préparé de cette manière est un plat somptueux, à la fois puissant et très parfumé. Il faut donc des vins à la hauteur.

En vallée du Rhône: Châteauneuf-du-Pape, Gigondas, Lirac, Vacqueyras, Cornas, Hermitage, Crozes-Hermitage, Saint-Joseph, Côte-Rôtie.

On peut également l'accorder avec bonheur à de vieilles bouteilles de Cairanne, Visan, Séguret, Valréas, Gallician.

En vins du Languedoc et du Roussillon: Saint-Chinian, Faugères, Fitou, Collioure, Maury.

En vins de Provence: Bandol, Palette, Pierrefeu, Puyloubier, Cabasse, La Cadière-d'azur, vins de Bellet.

09/10/2010

Au bistro de la toile. Le chanoine des Latrines au Vatican : « Secula secondom, clitoris pecata mundis, Amen. »

 

sarkozyhabemuspapamem0.jpg

 

- Oh ! Loulle ! Qu’est-ce que c’est ce galurin que t’as sur la tronche ! …taing ! On dirait un ratichon !

 

- Exactement. Approchez-vous de la sainte table mon frère. C’est un chapeau quatre pointes de curé. On l’avait piqué au curé Tressy quand on était enfant de chœur avec Davide. Le curé Tressy, il avait une tête de machote avec ses grosses lunettes. Il s’était fait « déplacé » dans un couvent de filles dans les Cévennes parce que, selon une tradition bien établie, il se faisait taquiner le goupillon par des petits du catéchisme. C’est vrai que, selon l’adage, le con sert tôt en sol mineur… Alors ce chapeau, c’est normal non ? Not’bon président n’est-il pas allé faire allégeance devant le nazi-pape Ben Oït XIII et III !

 

- Putaing ! T’as raison Loulle. Il recule devant rien le Phare de la Pensée. Non mais vous l’avez vu le président de la France, république laïque, se prosterner à genoux devant le soi-disant tombeau du soi-disant Saint-Pierre ! Vous l’avez vu, assis dans la chapelle, en avant, comme un santibelli, marmonner des « prières », faire force signes de croix, à la limite de faire une « inflation datienne » à Herr Ratzinger, devant un aréopage de drag-quinns aux robes froufroutantes ! La honte ! Non mais puis quoi encore.

 

- Tout lui est bon, Victor, pour tenter de récupérer quelques voix. Ce type est fou, comme l’avait justement écrit Marianne dès son élection. Fou de pouvoir. Toute son action est tournée vers ça : conquérir le pouvoir, se maintenir au pouvoir. Il ne se met pas au service de la France, il met la France au service de son égo de malade.

 

- Exact Loulle. Il se couche devant les cathos comme il se couche devant les islamistes, comme il se couche devant les juifs, comme il se couche devant les scientologues. Toute secte qui a quelque influence sur les électeurs a droit à ses mamours débiles. Ce type est non seulement fada, mais il est dangereux car c'est lui qui a le bouton nucléaire. En trois ans et demi, il a saccagé la France. Marionnette de ces pleins de thunes qui le fascinent – les Lagardère, Bolloré, Arnaud, Dassaut et autres mafieux du Medef – il a cassé la Sécu, il a cassé le Code du travail, il a cassé les retraites par répartition, il a cassé l’indépendance de la France en réintégrant l’Otan, il a cassé l’image de la France dans le monde…

 

- Et surtout, il nous CASSE LES COUILLES ! Allez zou ! On va boire pour oublier…

 

- D’accord Loulle. C’est ma tournée. Mais pas du vin de messe, pas le sang du christ mais du rouge, le sang du Peuple !

 

Merci à blogduchi.canalblog.com pour l'illustration

*********************************************

L’Iranienne Sakineh Mohammadi Ashtiani pourrait être mise à mort pour adultère dans les jours qui viennent, mais deux hommes peuvent encore lui sauver la vie : les chefs d'état du Brésil et de la Turquie.

Pour tenter de la SAUVER cliquez

ICI

***********************

Si vous trouvez quelque intérêt à mes élucubrations:

VOTEZ !


*********************

Appel du 14 juillet pour

UNE JUSTICE INDEPENDANTE

08/10/2010

Sarko "Social Killer"

sarko tête de veau.jpg

Sarkozy, ton vrai nom, c'est « Social Killer »

Perché sur ton fumier tu sèmes le malheur

Tu as conduit la France près d'un gouffre abyssal,

Encore un pas, bouffon, vers la chute finale ?

 

Les Français, tu t'en fous, sauf s'ils sont plein de thunes

Ta seule hiérarchie a pour nom la fortune,

Pour ceux-là, tes « amis », les sarko-trafiquants

Le bouclier fiscal. Pour les autres, les croquants

 

Trimant pour trois kopecks, leur retraite, nabot,

Tu veux la repousser à l'heure du tombeau.

Mais on t'a reconnu, usurpateur notoire !

 

Les Français ont compris, tes heures sont comptés,

Ils te feront payer tes méfaits éhontés,

Tu finiras au fond des poubelles de l'Histoire

 

JVJ

 

 

*********************************************

L’Iranienne Sakineh Mohammadi Ashtiani pourrait être mise à mort pour adultère dans les jours qui viennent, mais deux hommes peuvent encore lui sauver la vie : les chefs d'état du Brésil et de la Turquie.

Pour tenter de la SAUVER cliquez

ICI

***********************

Si vous trouvez quelque intérêt à mes élucubrations:

VOTEZ !


*********************

Appel du 14 juillet pour

UNE JUSTICE INDEPENDANTE

07/10/2010

Retraites : à l’attaque sur tous les fronts !

 

kasstoipovconvx0.jpg

L'aïoli semble prendre : la grève générale se profile dans un avenir très proche. C'est la seule arme capable de faire reculer les sarko-trafiquants. Blocage des ports ? C'est déjà le cas. Blocage des transports ? C'est...en route. Entrée des jeunes - et des profs ! - dans la danse ? Ça se précise. Les manifs du 12 octobre risque - enfin - de prendre un tour moins bon enfant, moins kermesse que les précédentes. Mais il ne faudra pas tomber dans le panneau de la violence gratuite en répondant aux provocations que la pègre sarkozienne va pratiquées.

Allons-y ! Il faut en être !

Mais - comme je le suggérais la semaine dernière - nous pouvons lutter aussi au niveau individuel. Faisons preuve d'imagination : interpelons notre député et notre sénateur pour leur mettre la pression car ils devront voter (sénateurs) et revoter (députés). Ils seront d'autant plus « réceptifs » que les sénateurs (pour partie) passeront devant les urnes l'an prochain et les députés en 2012 ! Le principal objectif de ces braves gens étant de se faire réélire, ils réfléchiront à deux fois avant de voter contre les désidératas de leurs électeurs !

Chiche ?

Chiche ! Voilà un modèle (arrangez-le comme vous voudrez) que l'on peut, que l'on doit envoyer sans attendre, ça urge, à son sénateur et à son député :

Madame ma sénatrice, Monsieur mon sénateur (rayer la mention inutile)

Vous avez été élu(e) pour représenter le peuple de votre circonscription aux assemblées parlementaires. Votre soucis principal doit donc être la défense de l'intérêt général de ces citoyens que vous représentez, même ceux qui n'ont pas voté pour vous. Les décisions que vous prenez en leur nom et que vous transcrivez par votre vote à l'Assemblée nationale ou au Sénat doivent donc être mûrement réfléchies et répondre à l'intérêt général du peuple plutôt que de participer d'une discipline moutonnière et politicienne de parti.

LA REFORME DES RETRAITES TELLE QU'ELLE EST EN COURS DE VOTE ENTRE LES DEUX ASSEMBLEES, PROFONDEMENT INJUSTE, EST REJETEE PAR LA MAJORITE DES FRANÇAIS QUI SONT AUTANT D'ELECTEURS, NE L'OUBLIEZ JAMAIS.

Je vous demande donc, Madame ma sénatrice, Monsieur mon sénateur (rayer la mention inutile) de bien peser les conséquences de votre vote lorsque ce texte INJUSTE viendra, ou reviendra devant votre conscience. N'oubliez pas que votre vote peut être connu de tous et sera pris en compte par vos électeurs lors des prochains scrutins.

Ne doutant pas de votre honnêteté et de votre sens de l'intérêt général, je vous prie d'agréer, Madame ma sénatrice, Monsieur mon sénateur (rayer la mention inutile) l'expression de mes salutations républicaines.

 

Adresse du Sénat : Palais du Luxembourg 15 r Vaugirard 75291 PARIS CEDEX 06

Pour trouver votre sénateur : http://www.senat.fr/elus.html

 

* * * * * * * * * * *

Madame ma députée, Monsieur mon député (rayer la mention inutile)

Vous avez été élu(e) pour représenter le peuple de votre circonscription aux assemblées parlementaires. Votre soucis principal doit donc être la défense de l'intérêt général de ces citoyens que vous représentez, même ceux qui n'ont pas voté pour vous. Les décisions que vous prenez en leur nom et que vous transcrivez par votre vote à l'Assemblée nationale ou au Sénat doivent donc être mûrement réfléchies et répondre à l'intérêt général du peuple plutôt que de participer d'une discipline moutonnière et politicienne de parti.

LA REFORME DES RETRAITES TELLE QU'ELLE EST EN COURS DE VOTE ENTRE LES DEUX ASSEMBLEES, PROFONDEMENT INJUSTE, EST REJETEE PAR LA MAJORITE DES FRANÇAIS QUI SONT AUTANT D'ELECTEURS, NE L'OUBLIEZ JAMAIS.

Je vous demande donc, Madame ma députée, Monsieur mon député (rayer la mention inutile) de bien peser les conséquences de votre vote lorsque ce texte INJUSTE viendra, ou reviendra devant votre conscience. N'oubliez pas que votre vote peut être connu de tous (http://mondepute.free.fr/cadre_deputes.htm) et sera pris en compte par vos électeurs lors des prochains scrutins dans lesquels vous serez concernés.

Ne doutant pas de votre honnêteté et de votre sens de l'intérêt général, je vous prie d'agréer, Madame ma députée, Monsieur mon député (rayer la mention inutile) l'expression de mes salutations républicaines.

Pour trouver votre député : http://mondepute.free.fr/cadre_deputes.htm

Adresse de l'Assemblée nationale :

Assemblée nationale
126, rue de l'Université 
75355 Paris 07 SP

***************************************

 

Alors ? Chiche ? Qu'est-ce qu'on risque ! C'est vite fait et ça ne coûte qu'un timbre !

BANZAÏE !

Pour l'illustration, merci à Jiho

*********************************************

L’Iranienne Sakineh Mohammadi Ashtiani pourrait être mise à mort pour adultère dans les jours qui viennent, mais deux hommes peuvent encore lui sauver la vie : les chefs d'état du Brésil et de la Turquie.

Pour tenter de la SAUVER cliquez

ICI

***********************

Si vous trouvez quelque intérêt à mes élucubrations:

VOTEZ !


*********************

Appel du 14 juillet pour

UNE JUSTICE INDEPENDANTE

06/10/2010

COCORICO ! Le Nobel de la connerie attribué à un Français

 

chimulus sarko nobel de betise.jpg

Le Nobel de la connerie devrait être décerné aux hommes de la glorieuse famille Sarkozi de Nagy Bocsa, aussi méritants les Huns que les autres, pour l'ensemble de leur oeuvre.

 

Merci à Chimulus

 

*********************************************

L’Iranienne Sakineh Mohammadi Ashtiani pourrait être mise à mort pour adultère dans les jours qui viennent, mais deux hommes peuvent encore lui sauver la vie : les chefs d'état du Brésil et de la Turquie.

Pour tenter de la SAUVER cliquez

ICI

***********************

Si vous trouvez quelque intérêt à mes élucubrations:

VOTEZ !


*********************

Appel du 14 juillet pour

UNE JUSTICE INDEPENDANTE

05/10/2010

Ça y est : les Chinois rachètent la Grèce !

chine-grece.jpg

Les Célestes, contrairement à la Banque Centrale Européenne, n’ont pas peur d’aller se faire voir chez les Grecs ! Il est question qu’ils rachètent jusqu’à 25 milliards de bons du trésor, donc de dette grecque ! Le premier ministre grec, Georges Papandréou, et son homologue chinois, Wen Jiabao, ont bien avancé les discussions sur ce sujet ces derniers jours à Athènes.

Selon les Chinois, ce serait les Grecs qui les auraient sollicités. Beau coup de pied au cul de l’Europe ultra libérale de Barrosso qui a lâchement laissé tomber ce pays. La Grèce a été désavouée en décembre dernier par « les marchés », et placée sous surveillance européenne, pour avoir laissé filer son déficit et sa dette. Le budget 2010 prévoit un déficit public de 8,7% du PIB contre 12,7% en 2009. Le gouvernement s'est engagé auprès de la Commission européenne à le réduire à 2,8% en 2012.

Tu parles… Et qui qui va morfler ? Et qui qui morfle déjà grave ? Ben les clampins, les ouvriers, les employés, les retraités. Et qui qu’a laissé pendant des décennies se développer un bordel économique monstre, avec corruption à tous les étages, gaspillages, prévarication, etc. ? Et qui qu’a laissé galoper la fraude fiscale jusqu’à des niveaux olympiques ? Ben les « zélites », suppôts et clients choyés des deux familles – Caramanlis et Papandréou - qui se partagent, de père et fils, le pouvoir depuis la chute de la dictature des affreux colonels. Et qui qui va se gaver avec le bel et bon pognon offert généreusement par les Chinois (qui l’ont eux-mêmes rapiné sur le dos des esclaves chinois trimant 12 heures par jour, 7 jours sur 7 pour une poigné de figue) ? Ben, les mêmes bien sûr !

Et en premier lieu les armateurs grecs – qui ne paient pas d’impôts dans leur pays, ou si peu, grâce aux pavillons de complaisance – puisque la Chine va leur « prêter » 5 milliards de dollars pour acheter des navires neufs. Navires fabriqués évidemment…en Chine ! Le géant du transport maritime chinois China Ocean Shipping Company (Cosco) était du voyage, qui voit dans le port du Pirée une fantastique porte d’entrée en Europe pour les produits chinois.

Sans oublier l’influence politique au sein même de l’Europe que les Chinois vont ainsi s’offrir, leurs obligés grecs ne pouvant faire moins que de se faire leurs intermédiaires dévoués en la matière.

Et l’Europe là-dedans, qu’est-ce qu’elle fait ? Rien. Elle se penche en avant pour…

Rappelons les paroles de Confucius : « Si en te penchant en avant tu vois entre tes jambes deux paires de couilles, ne te prends pas pour un surhomme, c’est que tu es en train de te faire enculer. »

 

erotisme-grec 2.JPG

 

 

*********************************************

L’Iranienne Sakineh Mohammadi Ashtiani pourrait être mise à mort pour adultère dans les jours qui viennent, mais deux hommes peuvent encore lui sauver la vie : les chefs d'état du Brésil et de la Turquie.

Pour tenter de la SAUVER cliquez

ICI

***********************

Si vous trouvez quelque intérêt à mes élucubrations:

VOTEZ !


*********************

Appel du 14 juillet pour

UNE JUSTICE INDEPENDANTE

04/10/2010

Tel père, tel fils ! Ils sont pas beaux ces cancres, là ?

sarko fils.png

Putaing ! Il rame le fiston ! Pire que le handicapé qui a traversé la Manche à la nage. Lui, il semble que ce soit du côté des neurones (neurone : au pluriel ? au singulier ?) que se situe son handicap. L'administrateur de l'Epad (150 000 salariés pour 2 500 entreprises, dont plusieurs du CAC 40), « brillant » jeune loup de la politique, conseiller général des Hauts-de-Seine, a été vu passant le 29 septembre 2010 ses dernières épreuves de droit des affaires et de droit des obligations (tout de même lors d'une troisième session de rattrapage !) A la pagaie le fiston... A la pagaie... Et si ce flamboyant sujet obtient la moyenne, il pourra intégrer une troisième année de droit au Cavej (Centre audio-visuel d'Etudes Juridiques à distance rattaché à l'Université Panthéon Sorbonne). Sinon, viré ! Finies les études de Droit (sauf si papa lui fait avoir une dérogation...) C'est vrai que les déros, le fiston, ça le connait : selon Rue89, Jean Sarkozy a déjà bénéficié d'une double dérogation. La première : en première année, il a pu sans aucune difficulté changer de fac de droit (de Nanterre à Paris I), ce qui pour un étudiant lambda est presque impossible. La seconde : il a été autorisé à tripler (tripler !!!) sa deuxième année de droit, ce qui est en principe interdit.

Un parcours étincelant pour cet ex futur président désigné de l'Epad, bien en accord avec les fortes paroles de papa devant des lycéens :

« Désormais ce qui compte en France pour réussir, ce n'est pas d'être bien né, c'est d'avoir travaillé dur, et d'avoir fait la preuve par ses études,  par son  travail, de sa valeur ! »

sarko-grimace.jpgFaut dire que le fiston a de qui tenir. En effet, Microlax 1er aurait été un élève médiocre, un bachelier médiocre, un étudiant médiocre. Officiellement le Phénix de Neuilly serait titulaire d'une maîtrise de droit privé, d'un certificat d'aptitude à la profession d'avocat, d'un DEA de sciences politiques obtenu avec mention et aurait fait des études à l'Institut d'Etudes politiques de Paris.

Mouais... Une enquête menée par Alain Garrigou, professeur de sciences politiques à Nanterre prouve que la Lumière Galactique de l'Elysée est plus douée pour raconter des craques que pour réussir ses études. ( http://www.fondation-copernic.org/spip.php?article219 )

1 - En parcourant l'annuaire des anciens élèves de Sciences Po, Alain Garrigou a pu constater que Sarkozy de Nagy Bosca n'y figure pas, ce qui signifie qu'il n'a pas mené ses études à leur terme et ne peut donc se parer du titre d'ancien élève réservé aux seuls diplômés.

2 - Et son DEA ? Pourquoi n'en trouve-t-on aucune trace dans les archives de Paris X Nanterre ? Tout simplement parce que si le candidat Sarkozy apparaît bien dans le procès verbal de la première session, il est ajourné pour ne pas s'être présenté à l'épreuve écrite terminale et n'avoir pas rendu son mémoire.

3 - Et son certificat d'aptitude à la profession d'avocat ? Obtenu sur le fil avec la note médiocre de 20/40 (07/20 à la première épreuve et 13/20 à la seconde). Mais rappelons aussi, pour compléter le tableau, les notes obtenues au bac par le candidat 18917 en 1973 (Jury 80, lycée Molière) : 07/20 à l'épreuve écrite de français et 12 à l'oral (voilà pourquoi il s'exprime toujours dans un idiome approximatif), 09/20 en philo, 08/20 en maths (il a néanmoins su s'augmenter de 200 % !), 10/20 en anglais et 11/20 en économie (on n'est pas sorti de la crise ! ). Avec 142 points sur 300, le médiocre petit candidat fut recalé et fut obligé de se présenter au repêchage.

Serait-ce le complexe du cancre qui attise la hargne de Sarko contre tout ce touche au savoir, à la culture et donc aux profs ?

A sa décharge, ne faisons pas le culte du diplôme : Lula, ouvrier, n'est-il pas le plus brillant homme d'état, économiste, meneur d'homme de son pays, l'un des colosses du monde nouveau ?

Ouais, mais n'est pas Lula qui veut.

*********************************************

L’Iranienne Sakineh Mohammadi Ashtiani pourrait être mise à mort pour adultère dans les jours qui viennent, mais deux hommes peuvent encore lui sauver la vie : les chefs d'état du Brésil et de la Turquie.

Pour tenter de la SAUVER cliquez

ICI

***********************

Si vous trouvez quelque intérêt à mes élucubrations:

VOTEZ !


*********************

Appel du 14 juillet pour

UNE JUSTICE INDEPENDANTE

03/10/2010

Ouiquinde érotico-gastronomique: Danielle et le "King fish tandori"

Hotesse de l'air.jpg

Danielle

 

J'ai rencontré Danielle à vingt-cinq mille pieds

Dans le ventre inquiétant d'un Boeing long-courrier.

Sous l'uniforme chic des hôtesses d'Air France

Ses hanches balancées mettaient mon cœur en transes.

 

Elle se penche vers moi pour me servir du vin,

Exposant à ma vue quelques appâts divins,

Quand un brusque trou d'air fait tanguer la cabine

La plaquant contre moi, mon nez sur sa poitrine.

 

Tant que l'avion plonge, elle se colle à moi

Durcissant ma nature d'un délicieux émoi.

Hélas, trois fois hélas, les turbulences cessent

 

Arrachant à mes bras la ravissante hôtesse.

Elle vrille mes yeux d'une flèche azurée...

Serait-ce, pour ce soir, le bonheur espéré ?

 

 

hot-girl.jpg

Le king fish tandoori

 

- Bon. Et alors, Victor, ton hôtesse de l'air,

Est-ce que tu l'as revue ? Qu'as-tu fait pour lui plaire ?

- J'ai retrouvé Danielle le soir au « Sun and Sand »,

Palace de Bombay où Air France descend.

Elle se relaxait sur une balancine,

En bikini mini au bord de la piscine.

J'ai abordé la belle avec quelque émotion

Mais elle a acquiescé à mon invitation !

Ce fut au Taj Mahal, derrière l'Indian Gate

Un hôtel fastueux pour touriste en goguette,

Face au soleil plongeant dans la mer d'Arabie

Que nous avons mangé le " King fish Tandoori ".

- Si tu me parles indien, Victor, je peux pas suivre

Et ce n'est même pas la peine de poursuivre !

- T'encagne pas, petit, ça te rendrait malade.

En guise de " king fish ", tu prends une dorade,

Royale si possible, pêchée au Grau-du-Roi

Lorsque la mer s'ébroue sous un vent de norois.

Pour deux, compte un poisson d'une livre et demi,

Tu en prendras plusieurs si tu as des amis.

Pour plus de sûreté, demande au poissonnier

De te les préparer vidés et écaillés.

Attention : ce plat pour sa préparation

A besoin de douze heures de macération.

Pour ce faire, il te faut apprêter la mixture

Qui lui apportera son parfum d'aventure.

Si tu étais aux Indes, tu pourrais préparer,

Ecraser au mortier, mélanger, mesurer

Les graines et les baies, les poudres, les épices

Qui font s'épanouir les saveurs en délices :

Du cumin et du sel, de l'ail et du gingembre,

Cannelle, fenugrec, oignon, curry et poivre,

Des graines de moutarde, du laurier, du piment,

Produits faits pour fouetter la vigueur des amants.

Mais sur tous les marchés fleurissant en Provence

On trouve ce mélange tout préparé d'avance :

C'est une poudre rouge au joli colori

Et au parfum subtil appelée « Tandoori ».

Dans une jatte creuse, fais un égal mélange

De deux cuillères à soupe de cette poudre étrange,

De citron, de vinaigre, de yaourt naturel,

Et d'huile d'arachide. Ajoute un peu de sel.

Cet appareil, fouetté, sera la marinade

Où va évoluer, pour la nuit, ta dorade.

Juste avant le repas, tu la mets à four chaud

Quinze minutes au plus, le temps d'un gaspacho.

C'est un met délicat qui fait tourner les têtes,

Appelle la boisson et met le cœur en fête.

À nous, belles conquêtes ! Le vin vous embellit.

Continuons la fête, ouvrez-nous votre lit.

Chantons, rions, mangeons, et trinquons nuit et jour

À la beauté des femmes, au vin et à l'amour !

 

Moi 

Ingrédients et proportions pour six personnes: - 3 dorades royales d'une livre et demi.

Pour la marinade: - 6 cuillerées à soupe rase de poudre de Tandoori, - 3 yaourts goût nature, - 3 cuillerées à soupe de vi­naigre de vin, -le jus de 3 citrons, - 2 cuillerées à soupe d'huile d'arachide, - 3 cuillerées à dessert de sel de Camargue.

 

Les vins conseillés:

Le « king fish tandoori » est un plat très parfumé. Il faut donc l'accompagner d'un vin frais, léger, gouleyant et, lui aussi, parfumé. Les vins rosés sont parfaits.

En Côtes-du-Rhône: rosés de Tavel, de Chusclan, de Travaillan, de Camaret, de Suze-la-Rousset, du Ventoux, du Luberon, des Costières-de-Nîmes, de Saint-Désirat, de Bouchet, de Nyons, de Bollène, de Roaix, de Saint-Pantaléon-les-Vignes.

En Coteaux-du-Languedoc: rosés de Cabrières, de Faugères, des Corbières.

En vins de Provence: les rosés de Pierrefeu, Brignoles, La Selle, Ollières, Saint-Zacharie, Tourves, Tavernes.

 

*********************************************

L’Iranienne Sakineh Mohammadi Ashtiani pourrait être mise à mort pour adultère dans les jours qui viennent, mais deux hommes peuvent encore lui sauver la vie : les chefs d'état du Brésil et de la Turquie.

Pour tenter de la SAUVER cliquez

ICI

***********************

Si vous trouvez quelque intérêt à mes élucubrations:

VOTEZ !


*********************

Appel du 14 juillet pour

UNE JUSTICE INDEPENDANTE

01/10/2010

Au bistro de la toile: otages

chimulus bistro copie.jpg

- Oh ! Loulle, je viens d'entendre Maurin qui bavait dans le poste et parlait du sort des otages du Sahara. Il disait en substance qu'il ne savait rien et qu'il n'avait pas de contact avec les voleurs de viande sur pieds, encore appelés otages. Bon. Si tu sais rien Coco, tu te tais, non ?

 

- Les otages, Victor, c'est une tragédie pour eux, pour leur famille et leurs proches. Ils sont les victimes du mode d'action belliqueuse le plus lâche qui soit. C'est très facile, avec une Kalach à la main, de réveiller la nuit des gens endormis, de les terroriser, de les brutaliser puis de les emmener dans une quelconque planque pour, enfin, les monnayer comme du bétail. « Ch'ti vends trrois beaux otages, bonne santé, ti peux voir la foutographie. Mais c'y cher mon zami ! Faut m'donnir beaucoup de flouz. Et en plus, faut relacher mi zamis qu'y sont prisonir au Mali, au Niger, en Mauritanie ou en France. Di zamis tri gentils, tri zefficaces : y z'égorgent le roumi kifkif le moton ! Alors, ti payes mon zami ? Et fait pas l'con : si t'essayes di vinir foutre la merde avec ti soldat por liberir les zotaj, naar din, j'les zégorge moi-même. »

 

- Attention Loulle, si un membre du Ministère de la Vertu t'entend te foutre de l'accent des arabes, on va t'accuser de « stigmatisation » ! Les « zotaj » comme tu dis, sont des employés d'Areva. Or cette énorme entreprise, championne du monde du nucléaire, et qui exploite plusieurs mines d'uranium au Niger, nourrit de nombreuses critiques, notamment des ONG, qui dénoncent les effets catastrophiques de ses activités sur l'environnement, la santé et les droits des populations locales, et l'accusent de piller les richesses du pays.

Des analyses effectuées par la Criirad ont révélé un haut niveau de contamination radioactive de l'air, de l'eau, des sols et des déchets entreposés à ciel ouvert. La gestion du personnel humain est tout aussi déplorable : insuffisance d'information des mineurs et des familles, négligences dans la décontamination, encadrement médical douteux. Selon un rapport de l'organisation de défense des droits humains Sherpa, «  des médecins du travail de ces complexes miniers ont avoué avoir sciemment annoncé à des travailleurs souffrant de troubles liés à l'exploitation de l'uranium qu'ils sont atteints d'autres maladies graves, telles que le sida ou la malaria ». Cette prise d'otages d'une facilité déconcertante montre que cette entreprise se fout autant de la sécurité de ses expatriés que de la santé de ses employés « autochtones ».

Areva, c'est cette entreprise brillamment représentée par Anne Lauvergeon, que Sarko espère refiler à son pote Bouygues, et qui nous bourre le mout avec de superbes publicités dans les lucarnes à décerveler. C'est ce « fleuron » de l'industrie française que le même Sarko emmène dans ses bagages lorsqu'il va vendre du « nucléaire civil » - appelé aussi usines à bombes - dans les pays les moins fiables, généralement dirigés par de sordides dictateurs (son pote Kadhafi en autres).

 

- Ouais, mais à mon avis, Victor, ce n'est pas une raison pour laisser les otages - nos compatriotes - aux mains de ces fumiers de l'Aqmi sans rien faire.

 

- Bien sûr, mais c'est un « cruel dilemme » selon l'expression consacrée : faire quelque chose ça veut dire deux alternatives :  soit on arrive à savoir où sont les preneurs d'otages et on leur rentre dedans, avec le risque quasi certain de mort des otages, voir Germaneau ; soit on négocie et donc on donne des monceaux de pognon à ces crapules qui peuvent ainsi d'équiper, s'armer, embaucher des tueurs, se renforcer d'autant plus qu'on relâche plusieurs de leurs comparses prisonniers et qui recommenceront leurs méfaits à une bien plus grande échelle, qui pourront même fomenter des attentats en France, avec notre pognon, sans oublier le prestige que leur donne cette « victoire ».

 

- Donc, si je te comprends, il ne faut pas négocier et abandonner les otages à leur sort.

 

- La sensiblerie, en la matière, n'a pas cours. Si on négocie la libération des otages aux conditions des ravisseurs, c'est qu'on a des contacts physiques avec eux. Puisqu'on sait où ils sont, il faut les détruire. Et à l'avenir faire en sorte que la prise d'otages soit très difficile sinon impossible. Et que ceux qui prennent le risque sachent bien à quoi ils peuvent s'attendre.

 

- Putaing ! Victor, c'est pas demain que je vais trainer dans le désert.

 

- D'autant plus qu'il n'y a pas de bistro. Tè ! Sert-nous une tournée.

 

Pour l'illustration, merci à Chimulus

*********************************************

L’Iranienne Sakineh Mohammadi Ashtiani pourrait être mise à mort pour adultère dans les jours qui viennent, mais deux hommes peuvent encore lui sauver la vie : les chefs d'état du Brésil et de la Turquie.

Pour tenter de la SAUVER cliquez

ICI

***********************

Si vous trouvez quelque intérêt à mes élucubrations:

VOTEZ !


*********************

Appel du 14 juillet pour

UNE JUSTICE INDEPENDANTE

Manif à Bruxelles, manifs en Espagne, samedi manifs en France ! L’espoir se lève-t-il ?

manif bruxelles.jpg

« Assez de s'en prendre aux travailleurs ! Allez plutôt voir du côté des boursicoteurs ». Voilà, entre autres, l'un des slogans qui animaient l'euro-manifestation qui s'est déroulée hier à Bruxelles. Des délégations issues d'une cinquantaine d'organisations syndicales et représentant 30 pays, ont défilé dans les rues de la capitale belge pour protester contre les mesures d'austérité. Parallèlement à l'Euro-manifestation de Bruxelles, une grève générale dure, avec de rudes affrontements en Catalogne, a eu lieu en Espagne et des mouvements de protestation ont été organisés au Portugal, Italie, Lettonie, Pologne Chypre, Roumanie, République tchèque, Lituanie, Serbie, France et Irlande. «Les salariés ne doivent pas être les seuls à payer l'irresponsabilité spéculative de certaines institutions financières», écrit la Confédération européenne des syndicats (CES), organisatrice de l'euro-manifestation.

Les travailleurs, en Europe, sont, comme d'hab, ceux qui ont le plus morflé de la « crise » organisée par la mafia financière mondiale. Au premier trimestre de 2008, 16 millions de personnes étaient au chômage au sein de l'Union, soit 6,7% de la population active, selon l'agence de statistiques européenne Eurostat. Deux ans et demi plus tard, en juillet 2010, leur nombre a explosé, à 23 millions d'individus (10%) ! Et les dirigeants - de droite pour la plupart ne l'oublions pas - se positionnent en ennemis du peuple en se mettant à plat ventre devant les diktats des « marchés », des « agences de notations » et autres officines nuisibles genre FMI, OMC, etc. La commission européenne, abandonnée lâchement au fauteur de misère Barosso, s'efforce évidemment d'orchestrer une austérité aussi stupide qu'inefficace. «Une réduction simultanée et massive des dépenses publiques de l'ensemble des pays de l'Union ne peut avoir pour effet qu'une récession aggravée et donc un nouvel alourdissement de la dette publique», estiment de leur côté les «économistes atterrés» , des universitaires mobilisés contre l'austérité en Europe. Politique d'autant plus stupide et aberrante que les principaux clients des pays européens sont précisément... les pays européens ! D'où l'importance de maintenir la demande des ménages, si l'on veut relancer la machine ! L'austérité est socialement injuste car elle touche les plus faibles, et elle est économiquement imbécile car elle anéantit les espoirs de reprise. Nul n'est besoin de sortir de l'ENA ou de HEC pour concevoir ça ! Il n'y a que les « économistes distingués » qui sont trop cons pour le comprendre...

Cette manifestation européenne est réjouissante car elle marque la naissance d'un syndicalisme européen puissant, apte à fédérer les mécontentements des pays de l'Union et à proposer d'autres voies que celles de l'ultra libéralisme dans lesquels se vautre l'Europe du sinistre Barosso. Autre signe d'espoir, les gouvernements de droite qui ont mis ce type à la tête de la Commission pour servir la soupe aux mafias financières et aux lobbies des multinationales, sont tous sur le fil du rasoir. On peut raisonnablement espérer que les prochains scrutins nationaux les renverons dans leurs poubelles. Restera alors aux Gauches a retrouver leurs vrais valeurs - en autres mettre l'économie au service de l'homme et non le contraire - pour sortir l'Europe du marais dans lequel cette formidable idée s'enlise.

En seront-ils capables ? Qui lo sa...

*********************************************

L’Iranienne Sakineh Mohammadi Ashtiani pourrait être mise à mort pour adultère dans les jours qui viennent, mais deux hommes peuvent encore lui sauver la vie : les chefs d'état du Brésil et de la Turquie.

Pour tenter de la SAUVER cliquez

ICI

***********************

Si vous trouvez quelque intérêt à mes élucubrations:

VOTEZ !


*********************

Appel du 14 juillet pour

UNE JUSTICE INDEPENDANTE

29/09/2010

Descente aux enfers

chimulus pauvres.jpg

Ce qui gonfle les aliboffis, c'est que c'est tout le pays qu'il fait descendre en dessous de tout...

Merci à Chimulus

*********************************************

L’Iranienne Sakineh Mohammadi Ashtiani pourrait être mise à mort pour adultère dans les jours qui viennent, mais deux hommes peuvent encore lui sauver la vie : les chefs d'état du Brésil et de la Turquie.

Pour tenter de la SAUVER cliquez

ICI

***********************

Si vous trouvez quelque intérêt à mes élucubrations:

VOTEZ !


*********************

Appel du 14 juillet pour

UNE JUSTICE INDEPENDANTE

28/09/2010

Manifs retraites. Et maintenant, qu’est-ce qu’on fait ? Mettons la pression sur nos députés et nos sénateurs !

Bassemblee-nationale.jpg

Assemblée nationale

 

sénat.jpg

Sénat

Trois millions de Français mécontents dans la rue. Un peu plus, un peu moins, c'est significatif du ras le bol de la politique nuisible menée par Microlax 1er et ses sarko-trafiquants. Mais si elles réchauffent le cœur du militant ou du sympathisant, ces manifs-défouloir restent inefficaces parce qu'elles ne coûtent pas grand-chose aux prédateurs du Medef, des fonds de pensions étrangers et à leurs marionnettes politiques. Elles ont un goût de fête, de grand-messe, de joyeux happening où l'on retrouve des amis, où l'on gueule, où l'on chante, où l'on conspue rituellement l'ennemi de classe. Mouais... Seulement le Sarko, de ça, il s'en fout, il n'en a pas peur. Ce dont ils ont la trouille, les crapules du Medef et affidés qui tirent les ficelles, c'est d'un mouvement dur, d'une grève générale paralysant le pays. « La révolution n'est pas un dîner de gala. Elle ne se fait pas comme une œuvre littéraire, un dessin ou une broderie. C'est un soulèvement, un acte de violence... » disait Mao. On n'en est pas là mais des manifs dures et pas des promenades de santé seraient plus efficaces. Il faut des slogans radicaux, menaçants, susceptibles de faire réfléchir, frémir sinon trembler les guignols qui nous « gouvernent ». Il faut qu'ils sentent la détermination du peuple. Seulement les syndicats n'ont plus en magasin ce genre de manifs...Ils n'ont plus les bataillons de mineurs la musette pleine de boulons. Nostalgie ?! Sans compter que le Sarko, peut-être qu'il aimerait ça, des manifs violentes : ça lui permettrait de dégainer le redoutable Article 16 qui ferait de lui un vrai dictateur...légal !

Alors, qu'est-ce qu'on fait ? Le gouvernement croupion de Sarko reste intransigeant, il ne cèdera sur rien. Parce qu'il ne le peut pas. Cette réforme est la planche de salut qu'espère Microlax 1er pour se refaire la cerise. Se battre sur le retrait de la réforme est un combat ingagnable, parce que céder serait pour Sarko et ses complices se flinguer politiquent. La confrontation en cours, sauf à accepter la défaite, est condamnée à se radicaliser, à s'élargir à d'autres tranches de la population, à mettre en route les jeunes, lycéens, collégiens, étudiants. Avec une finalité bien plus fondamentale : la dissolution de l'Assemblée et/ou la démission du président. Mais là on dépasse le champ d'action des syndicats, c'est aux politiques d'entrer en jeu. En ont-ils les couilles ? Douteux...

Mais on peut faire preuve d'imagination : par exemple chacun de nous peut interpeler son député ou son sénateur pour lui mettre la pression car ils devront voter (sénateurs) et revoter (députés). Ils seront d'autant plus « réceptifs » que les sénateurs (pour partie) passeront devant les urnes l'an prochain et les députés en 2012 ! Le principal objectif de ces braves gens étant de se faire réélire, ils réfléchiront à deux fois avant de voter contre les désidératas de leurs électeurs !

Chiche ?

Chiche ! Voilà un modèle (arrangez-le comme vous voudrez) que l'on peut, que l'on doit envoyer à son député et à son sénateur :

Madame ma députée, Monsieur mon député (rayer la mention inutile)

Vous avez été élu(e) pour représenter le peuple de votre circonscription aux assemblées parlementaires. Votre soucis principal doit donc être la défense de l'intérêt général de ces citoyens que vous représentez, même ceux qui n'ont pas voté pour vous. Les décisions que vous prenez en leur nom et que vous transcrivez par votre vote à l'Assemblée nationale ou au Sénat doivent donc être mûrement réfléchies et répondre à l'intérêt général du peuple plutôt que de participer d'une discipline moutonnière et politicienne de parti.

LA REFORME DES RETRAITES TELLE QU'ELLE EST EN COURS DE VOTE ENTRE LES DEUX ASSEMBLEES, PROFONDEMENT INJUSTE, EST REJETEE PAR LA MAJORITE DES FRANÇAIS QUI SONT AUTANT D'ELECTEURS, NE L'OUBLIEZ JAMAIS.

Je vous demande donc, Madame ma députée, Monsieur mon député (rayer la mention inutile) de bien peser les conséquences de votre vote lorsque ce texte INJUSTE viendra, ou reviendra devant votre conscience. N'oubliez pas que votre vote peut être connu de tous (http://mondepute.free.fr/cadre_deputes.htm) et sera pris en compte par vos électeurs lors des prochains scrutins dans lesquels vous serez concernés.

Ne doutant pas de votre honnêteté et de votre sens de l'intérêt général, je vous prie d'agréer, Madame ma députée, Monsieur mon député (rayer la mention inutile) l'expression de mes salutations républicaines.

Pour trouver votre député : http://mondepute.free.fr/cadre_deputes.htm

Adresse de l'Assemblée nationale :

Assemblée nationale
126, rue de l'Université 
75355 Paris 07 SP

**************************************

Madame ma sénatrice, Monsieur mon sénateur (rayer la mention inutile)

Vous avez été élu(e) pour représenter le peuple de votre circonscription aux assemblées parlementaires. Votre soucis principal doit donc être la défense de l'intérêt général de ces citoyens que vous représentez, même ceux qui n'ont pas voté pour vous. Les décisions que vous prenez en leur nom et que vous transcrivez par votre vote à l'Assemblée nationale ou au Sénat doivent donc être mûrement réfléchies et répondre à l'intérêt général du peuple plutôt que de participer d'une discipline moutonnière et politicienne de parti.

LA REFORME DES RETRAITES TELLE QU'ELLE EST EN COURS DE VOTE ENTRE LES DEUX ASSEMBLEES, PROFONDEMENT INJUSTE, EST REJETEE PAR LA MAJORITE DES FRANÇAIS QUI SONT AUTANT D'ELECTEURS, NE L'OUBLIEZ JAMAIS.

Je vous demande donc, Madame ma sénatrice, Monsieur mon sénateur (rayer la mention inutile) de bien peser les conséquences de votre vote lorsque ce texte INJUSTE viendra, ou reviendra devant votre conscience. N'oubliez pas que votre vote peut être connu de tous et sera pris en compte par vos électeurs lors des prochains scrutins.

Ne doutant pas de votre honnêteté et de votre sens de l'intérêt général, je vous prie d'agréer, Madame ma sénatrice, Monsieur mon sénateur (rayer la mention inutile) l'expression de mes salutations républicaines.

Pour trouver votre sénateur : http://www.senat.fr/elus.html

Adresse du Sénat :

Palais du Luxembourg 15 r Vaugirard 75291 PARIS CEDEX 06

 

 

Alors ? Chiche ? Qu'est-ce qu'on risque !

Moi je vais le faire, le suggérer à tous mes amis, publier ce texte dans mes blogs, l'envoyer à tout mon carnet d'adresse.

Et si vous le faisiez vous aussi ?

BANZAÏ !!!

 

*********************************************

L’Iranienne Sakineh Mohammadi Ashtiani pourrait être mise à mort pour adultère dans les jours qui viennent, mais deux hommes peuvent encore lui sauver la vie : les chefs d'état du Brésil et de la Turquie.

Pour tenter de la SAUVER cliquez

ICI

***********************

Si vous trouvez quelque intérêt à mes élucubrations:

VOTEZ !


*********************

Appel du 14 juillet pour

UNE JUSTICE INDEPENDANTE

24/09/2010

« Sarko, si tu savais…ta réforme, ta réforme. Sarko, si tu savais… Ta réforme où on la met. Au cul ! Au cul ! Aucune hésitation… »

manif Mende 2.JPG

« Sarko, si tu savais…ta réforme, ta réforme. Sarko, si tu savais… Ta réforme où on la met. Au cul ! Au cul ! Aucune hésitation… »

 

Putaing que c’était rafraîchissant cette manif ! On a fait 50 km aller-retour avec la Lionne pour en être. Et oui. Dans les cambrousses, faut se bouger pour se faire entendre. Mais quel bonheur ! 3.000 personnes au moins (dans une ville de 15.000 habitants, c’est remarquable !), dont plusieurs centaines de jeunes des lycées et collège. Et ça fait du bruit les minots ! Ça tape sur des gamelles pour faire du boucan. Ça qualifie le sinistre Microlax de noms d’oiseaux qui n’iraient pas dans une volière. « Sarko, si tu savais…ta réforme, ta réforme. Sarko, si tu savais… Ta réforme où on la met. Au cul ! Au cul ! Aucune hésitation… » Du classique mais du réjouissant car repris par tout le monde, même les vieux ! .

 

Et c’était pareil dans tout le pays. Malgré les habituels mensonges de la flicaille à la solde des sarko-trafiquants, 3 millions de citoyens exaspérés ont, à travers tout le pays, clamé haut et fort leur refus d’un plan gouvernemental de saccage des retraites directement sorti des cerveaux enfumés du Medef. Car ne nous y trompons pas, les propositions des sarko-trafiquants reflètent fidèlement les désidératas des accapareurs du Caca-rente avec un seul but à long terme, malgré les dénégations : saboter le système par répartition (solidarité) au profit de la funeste capitalisation (individualisme).

 

Les trois seuls leviers actionnés par le gouvernement sont l’allongement de l’âge ouvrant possibilité de départ à la retraite (de 60 à 62 ans), le report (de 65 à 67 ans) de l’âge de prise de retraite sans décote et l’allongement concomitant du nombre de trimestres nécessaires pour obtenir une pension à taux plein. Ceci a pour objectif de faire des économies en augmentant les décotes et donc en diminuant les pensions, car les seniors du baby boom ne trouveront pas de travail demain puisque, au contraire, on compte sur leurs départs en retraite pour réduire le chômage ! Comme il n’y a pas de perspective d’emploi, ni de volonté patronale de les maintenir au travail, ils seront bien obligés de faire valoir leurs « droits à la retraite » sans avoir les trimestres requis pour obtenir le taux complet qui est, rappelons-le, de 50% de la moyenne des 25 meilleurs années… Or, chaque trimestre manquant par rapport aux 40 ans actuels, et bientôt aux 41, 42, voire 43 ans, implique une décote conséquente. Donc les retraités qui toucherons le « taux plein » seront de plus en plus rares… Et comme il n’y a pas de boulot, les « vieux » de 55 ans et plus croupiront au chômage…

 

Qu’est-ce que seront obligés de faire les générations montantes devant une perspective pareille ? Succomber aux sirènes qui leurs chantent sur tous les tons de faire leur propre plan retraite…par capitalisation. La finalité de l’affaire, elle est là : refiler aux gueules avides des grands groupes d’assurances et de banques (maintenant tellement imbriqué) l’énorme gâteau des retraites privatisées.

 

(Médéric est l'un de ces organismes de retraites complémentaires qui s'est transformé au fil des ans en un gigantesque ovni financier, qui a gardé quelques racines avec le monde mutualiste et coopératif, mais qui a muté à vive allure vers les marchés financiers et qui gère donc de gros intérêts privés. Médéric est un groupe qui a beaucoup d'entregent et d'influence. Et qui est patron de Médéric? Sarkozy Guillaume, homme d’affaire « brillant », plus ou moins viré du Medef mais...frère de Sarkozy Nicolas! En bouffant la goulash du dimanche, les Huns ont dû mettre au point quelques juteux arrangements!)

 

Pour enfumer le populo, les sarko-trafiquants sortent de leur chapeau la promesse d’une « taxation des hauts revenus et du capital »… Mon cul ouais ! 4% demandé au capital, 96% extorqué aux salariés ! Une alouette de « sacrifices » des riches contre un troupeau de chevaux de pressurage des pauvres…

 

Rien n’est perdu. Il ne faut pas lâcher le morceau. Il est primordial de faire échouer par tous les moyens cette « réforme » des retraites. Pour des questions de solidarité, d’équité, de justice, de cohésion nationale, de respect du pacte républicain. Mais aussi, d’une manière plus bassement électorale, parce que si Sarko échoue dans sa « mère de toutes les réformes », le roitelet aura tout échoué et sera nu.

 

Il sera alors possible de le renvoyer dans sa bauge.

 

 

Illustration, merci à Midi-Libre

*********************************************

L’Iranienne Sakineh Mohammadi Ashtiani pourrait être mise à mort pour adultère dans les jours qui viennent, mais deux hommes peuvent encore lui sauver la vie : les chefs d'état du Brésil et de la Turquie.

Pour tenter de la SAUVER cliquez

ICI

***********************

Si vous trouvez quelque intérêt à mes élucubrations:

VOTEZ !


*********************

Appel du 14 juillet pour

UNE JUSTICE INDEPENDANTE

23/09/2010

C'est le JOUR DE L'AN REVOLUTIONNAIRE, alors tous à la MANIF REPUBLICAINE !

 

Revolution-Delacroix.gif

 

 

Primidi 1er Vendémiaire de l'An 219 ! C'est le Jour de l'An ! Et c'est le jour du Raisin. Alors bonne année révolutionnaire à tous et débouchons un de ces merveilleux flacons du jus de la treille pour fêter l'an qui vient. Faisons mieux encore en étant nombreux, très nombreux à descendre dans la rue pour fêter cet événement en participant à la grande manifestation de défense des acquis républicains.


Lorsque les Sans-culottes - c'est-à-dire le Peuple, les pauvres, les laborieux, les exploités d'un système de castes, de privilèges, d'INJUSTICE – prirent la Bastille, ce bastion de l'arbitraire, ils considérèrent ce jour comme le premier jour de l'An I de l'Ère de la Liberté. Mais c'est en l’an IV de cette ère de la liberté, le 22 septembre 1792, que la Convention nationale décréta que « Tous les actes publics sont désormais datés à partir de l'an I de la République ».  Le 22 septembre 1792 est donc considéré comme étant le premier jour de l'« ère des Français ». Pour les années suivantes, le premier jour de l'année serait celui de l'équinoxe vrai à Paris (ce qui tombait entre le 22 et le 24 septembre selon le calendrier grégorien).


L'année du calendrier républicain est découpée en douze mois de trente jours chacun (= 360 jours), plus cinq à six jours (selon les années) ajoutés en fin d'année pour qu'elle reste alignée avec l'année tropique(~365¼ jours), ce sont les « sans-culotides ». Chaque mois est découpé en trois décades de dix jours.


Les noms des mois et des jours – bucoliques et poétiques - furent conçus par le poète Fabre d'Églantine avec l'aide d'André Thouin, jardinier du Jardin des Plantes du Muséum National d'Histoire Naturelle.

Sources: Wikipedia

TOUS A LA MANIF !

 

01 - Ain
Bourg en Bresse -> 14h30, départ Champ de foire
Belley -> 17h30, devant la mairie

02 - Aisne
Château-Thierry -> 11h, Place Paul Doumer
Soissons -> 17h, Place de la République
Laon -> 17h, Pont de Vaux (rdv CGT à 15h devant Paul Claudel)
Chauny -> 15h, devant la mairie
St Quentin -> 17h, place Lafayette
Hirson -> 17h, maison des travailleurs (rue Dinant)
Villers Cotterêts -> 15h30, Place Aristide Briant

03 - Allier
Moulins -> 15h, devant le lycée Banville
Montluçon -> 15h, Place Jean Dormoy (St Paul)
Vichy -> 15h, Place de la Poste

04 - Alpes-de-Haute-Provence
Digne -> 11h, Place de Gaulle
Manosque -> 11h, Porte Saunerie

05 - Hautes-Alpes
Gap -> 10h30, rond point du Cèdre
Briançon -> 11h, Grand Boucle

06 - Alpes-Maritimes
Nice -> 10h, Place Masséna
Grasse -> 18h, Cours Honoré Cresp

07 - Ardèche
Privas -> 10h30, devant la préfecture
Annonay -> 14h, usine Faya
Aubenas -> 14h, rond-point Ponson Moulon
Le Cheylard -> 10h, devant la mairie

08 - Ardennes
Charleville Mézières -> 14h, Parc des Expositions

09 - Ariège
Foix -> 10h, en haut des allées de Villote

10 - Aube
Troyes -> 13h30, place de l'hôtel de ville
Romilly -> 16h30, salle François Mitterrand

11 - Aude
Carcassonne -> 9h30, square André-Chénier
Narbonne -> 10h, Parvis du Théâtre (Pont de l’Avenir)

12 - Aveyron
Rodez -> 14h, Mail de Bourran

13 - Bouches-du-Rhône
Marseille -> 10h30, Vieux Port
Arles -> 10h30, Place de la République

14 - Calvados
Caen -> 10h, place Saint Pierre
Lisieux -> 10h30, place François Mitterrand
Vire -> 17h, porte de l’horloge

15 - Cantal
Aurillac -> 10h30, Place de la Paix
Saint-Flour -> 17h, allées Pompidou

16 - Charente
Angoulême -> 10h, Gare
Chasseneuil-sur-Bonnieure -> 16h
Cognac -> 17h, devant la sous-préfecture

17 - Charente-Maritime
La Rochelle -> 14h30, Place de Verdun
Saintes -> 10h30, devant le palais de Justice
Rochefort -> 10h30, place Colbert
Jonzac -> 16h, rendez-vous au jardin public

18 - Cher
Bourges -> 10h30, Place Séraucourt
Vierzon -> 10h30, Forum République
Saint-Amand -> 10h30, place Jean Giraud
Saint-Florent-sur-Cher -> 10h30, Place de la République
La Guerche-sur-l’Aubois -> 11h, Place du Général de Gaulle

19 - Corrèze
Brive -> 10h, place Thiers
Tulle -> 15h, place de la Gare
Ussel -> 15h, place de la République
Pompadour -> 14h30, place du Château

2A - Corse-du-Sud
Ajaccio -> 10h, Cours Prince Imperial Carrefour
Porto-Vecchio -> 10h30, place de la Mairie.

2B - Haute-Corse
Bastia -> 10h, devant le Palais de Justice

21 - Côte-d'Or

Dijon -> 14h30, Place de la Libération
Montbard -> 17h, place Gambetta
Beaune -> 10h, porte Saint Nicolas

22 - Côtes-d'Armor
Saint Brieuc -> 10h30, Place de la liberté
Dinan -> 11h30, esplanade de la Résistance (devant la mairie)
Lannion -> 11h, parking de La Poste
Guingamp -> 10h30, place du Champ-au-Roy

23 - Creuse
Guéret -> 14h30, devant la gare
Boussac -> 10h, Zone Industrielle (route du stade)
La Souterraine -> 10h, Z.I. (rond-point de la gendarmerie)
Aubusson -> 10h, devant la sous-préfecture

24 - Dordogne
Périgueux -> 17h, Palais de Justice
Sarlat -> 17h, Place Grande Rigaudie
Bergerac -> 17h, devant le Palais de Justice

25 - Doubs
Besançon -> 14h, Place de la Révolution
Montbéliard -> 14h, Pied des gouttes (rond point du Mac Do)
Pontarlier -> 17h30, Place d'Arçon

26 - Drôme
Valence -> 14h30, Champ-de-Mars
Montélimar -> 14h30, devant le Théâtre

27 - Eure
Evreux -> 14h, devant la gare SNCF

28 - Eure-et-Loir
Chartres -> 10h, place de Epars
Nogent le Rotrou -> 17h30, Place du 11 août

29 - Finistère
Brest -> 10h30, place de la Liberté
Quimper -> 10h30, place de la Résistance
Morlaix -> 10h30, devant l'hôtel de ville
Quimperlé -> 10h30, place de Coat Kaer

30 - Gard
Nîmes -> 15h, devant la préfecture (avenue Feuchères)
Alès -> 10h, devant le lycée Jean-Baptiste Dumas
Bagnols-sur-Cèze -> 10h, devant La Poste (Boulevard Gambetta)
Uzès -> 10h, Esplanade
Le Vigan -> 10h, devant la poste

31 - Haute-Garonne
Toulouse -> 9h30, place Saint-Cyprien
Saint-Gaudens -> 15h, Place Jean-Jaurès

32 - Gers
Auch -> 10h, devant le siège de l'UMP (quai Lagarrasic, Boulevard Sadi-Carnot)

33 - Gironde
Bordeaux -> 11h, allées Tourny
Libourne -> 17h30, Square du 15ème Dragon

34 - Hérault
Montpellier -> 14h30, Rives du Lez
Béziers -> 10h, Bourse du travail (Boulevard F. Mistral)
Sète -> 10h, devant la mairie

35 - Ille-et-Vilaine
Rennes -> 11h, Avenue Janvier
Redon -> 17h, devant la Sous Préfecture
Saint Malo -> 11h, Place de l'ancienne gare
Fougères -> 17h30, devant la Sous Préfecture
Vitré -> 17h30, place de la Gare

36 - Indre
Châteauroux -> 10h, Place de la République
Issoudun -> 15h, Place du Sacré Coeur

37 - Indre-et-Loire
Tours -> 10h, Place de la Liberté

38 - Isère
Bourgoin-Jallieu -> 10h, parking Diederich
Grenoble -> 10h, place Jean Jaurès
Roussillon -> 10h, Place de la République
Vienne -> 14h30, Champ de Mars
La Tour du Pin -> 10h, gare SNCF

39 - Jura
Lons le Saunier -> 14h30, place de la Liberté
Dôle -> 10h, Avenue de Lahr
St Claude -> 10h, sous-préfecture

40 - Landes
Mont-de-Marsan -> 10h30, devant les Arènes

41 - Loir-et-Cher
Vendôme -> 10h30, Place de la Liberté
Blois -> 14h30, Parc des Expositions
Romorantin -> 10h30, Sous préfecture

42 - Loire
Roanne -> 10h15, bourse du travail
Saint-Etienne -> 10h15, devant la gare de Châteaucreux

43 - Haute-Loire
Puy-en-Velay -> 10h30, place Cadelade

44 - Loire-Atlantique
Nantes -> 14h30, devant le CHU
Saint-Nazaire -> 14h30, place de l’Amérique Latine
Châteaubriand -> 14h30, place de la mairie
Ancenis -> 14h30, carrefour de la station Esso (RD 723)

45 - Loiret
Gien -> 10h30, place de la Victoire (champ de foire)
Montargis -> 10h30, Place du Pâtis
Orléans -> 10h30, Place du Martroi

46 - Lot
Cahors -> 14h30, place F. Mitterrand
Figeac -> 14h30, devant le lycée Champollion
Biars sur Cère -> 10h30, parking de la gare

47 - Lot-et-Garonne
Agen -> 10h, Place de la Préfecture
Marmande -> 14h30, Esplanade du Maré

48 - Lozère
Mende -> 10h, Place de la Chicanette

49 - Maine-et-Loire
Angers -> 10h30, place Leclerc
Cholet -> 10h30, place Travot
Saumur -> 10h30, place de la Mairie
Sègre -> 17h, place du port

50 - Manche
Cherbourg -> 10h30, Place Napoléon
Saint-Lô -> 10h30, Plage Verte
Coutances -> 10h30, Hôtel de Ville
Granville -> 10h30 au Calvaire
Avranches -> 14h30, devant la mairie

51 - Marne
Châlons-en-Champagne -> 10h, maison des syndicats (place de Verdun)
Reims -> 10h, maison des syndicats
Epernay -> 10h, Place Carnot
Vitry-le-François -> 10h, Espace Lucien Herr
Sainte Menehould -> 10h, parking super U
Montmirail -> 15h30, devant chez Axon

52 - Haute-Marne
Chaumont -> 17h, place de l'Hôtel de ville
Saint-Dizier -> 17h30, devant la salle Louis Aragon

53 - Mayenne
Laval -> 10h, place de la Cathédrale

54 - Meurthe-et-Moselle
Nancy -> 14h, place Stanislas
Longwy -> 14h30, Place Darche

55 - Meuse
Verdun -> 10h, parking du 8 mai 1945
Barc le Duc -> 14h30, Gare SNCF
Commercy -> 10h, Place du Château Stanislas

56 - Morbihan
Lorient -> 10h, Maison des Syndicats (place Cosmao Dumanoir)
Vannes -> 10h, La Rabine (près du Kiosque à Musique)
Pontivy -> 10h, La Plaine
Belle-Ile-en-Mer -> 10h30 au débarcadère

57 - Moselle
Metz -> 14h30, place de la Gare

58 - Nièvre
Cosne-sur-Loire -> 16h, devant La Poste
Nevers -> 16h, devant la Bourse du travail

59 - Nord
Lille -> 14h30, Porte de Paris
Armentières -> 9h30, Place Jules Guesde
Cambrai -> 15h, face à l’Hôtel de Ville
Douai -> 9h30, Place d’Armes
Dunkerque -> 15h, Place Jean Bart
Maubeuge -> 9h30, rive gauche, mail de la Sambre
Valenciennes -> 10h, place d'Armes
Denain -> 10h, face à l’Hôtel de ville

60 - Oise
Beauvais -> 14h30, place du jeu de Paume
Compiègne -> 10h, cours Guynemer
Creil -> 10h, place Carnot

61 - Orne
Alençon -> 11h, Rond-point du lycée Alain
Flers -> 17h, Place du Marché
Argentan -> 15h, Place du Général Leclerc
L’aigle -> 17h30, devant la poste
Mortagne-au-Perche -> 17h30, devant la mairie

62 - Pas-de-Calais
Arras -> 10h, place de la gare
Lens -> 14h30, Place du Cantin
Béthune -> 9h30, Maison des associations (Route de Lille)
Boulogne -> 9h30, quai Gambetta
Calais -> 9h, place de la mairie
Bruay Labuissière -> 8h30, parc de la Porte Nord

63 - Puy-de-Dôme
Clermont-Ferrand -> 10h, place du 1er Mai

64 - Pyrénées-Atlantiques
Pau -> 10h30, place de Verdun
Bayonne -> 10h30, place St Ursule
Sauveterre-de-Béarn -> 9h, devant la mairie

65 - Hautes-Pyrénées
Tarbes -> 10h, Bourse du Travail

66 - Pyrénées-Orientales
Perpignan -> 10h, Place Catalogne

67 - Bas-Rhin
Strasbourg -> 14h30, Place de la Bourse

68 - Haut-Rhin
Colmar -> 11h, devant la préfecture
Mulhouse -> 16h30, place de la Bourse

69 - Rhône
Lyon -> 10h30, Ambroise Courtois (métro Monplaisir-Lumière)
Villefranche -> 17h, place du Promenoir

70 - Haute-Saône
Vesoul -> 14h, Place Renet

71 - Saône-et-Loire
Mâcon -> 15h, place Genevès
Châlon sur Saone -> 15h, maison des syndicats
Le Creusot -> 15h, devant l’Alto
Paray le Monial -> 15h, place de la mairie
Montceau les Mines -> 17h, place de la Mairie
Digoin -> 15h, Place de la grève

72 - Sarthe
Le Mans -> 9h30, devant le Palais des Congrès

73 - Savoie
Chambéry -> 14h30, Place Caffe
Albertville -> 14h30, Place de la Sous-Préfecture
Saint-Jean-de-Maurienne -> 14h30, Place du Champ de Foire

74 - Haute-Savoie
Annecy -> 14h30, devant la préfecture
Thonon-les-Bains -> 10h, Square Aristide Briand

75 - Paris

Paris -> 13h, Bastille

76 - Seine-Maritime
Dieppe -> 10h, gare SNCF
Eu -> 10h, place Guillaume le Conquérant
Fécamp -> 14h30, Maison des Syndicats
Le Havre -> 10h, Franklin
Rouen -> 10h, Cours Clemenceau
Lillebonne -> 16h30, devant le Théâtre Gallo-romain

77 - Seine-et-Marne
Rendez-vous à Paris (13h à la Bastille)

78 - Yvelines
Rendez-vous à Paris (13h à la Bastille)

79 - Deux-Sèvres
Thouars -> 11h, place Lavault
Bressuire -> 17h30, place Saint Jacques
Niort -> 11h30, place de la Brèche

80 - Somme
Doullens -> 17h30, hôtel de ville
Amiens -> 14h30, devant la maison de culture
Abbeville -> 15h, hôtel de ville
Friville Escarbotin -> 14h30, place Jean Jaurès
Ham -> 14h30, place du Château d’eau

81 - Tarn
Albi -> 14h30, place du Vigan
Castres -> 16h30, devant la Sous-préfecture

82 - Tarn-et-Garonne
Montauban -> 14h30, devant le parvis de La Gare SNCF

83 - Var
Draguignan -> 10h30, devant la sous-préfecture
Toulon -> 10h, place de la Liberté

84 - Vaucluse
Avignon -> 10h, porte de l’Oulle

85 - Vendée
La-Roche-sur-Yon -> 14h, place Napoléon
Fontenay le Comte -> 10h, place de Verdun

86 - Vienne
Poitiers -> 10h, Stade Rébeilleau
Chatellerault -> 10h, devant la Mairie

87 - Haute-Vienne
Limoges -> 10h, Place de la République
St Léonard de Noblat -> 17h, place de la République
St Yrieix -> 17h, place de la Nation

88 - Vosges
Epinal -> 14h30, devant la préfecture

89 - Yonne
Auxerre -> 15h, Maison des Syndicats (Rue Max Quantin)
Sens -> 10h, marché couvert
Saint Florentin -> 10h au Port

90 - Territoire de Belfort
Belfort -> 10h, Maison du Peuple

91, 92, 93, 94, 95
Rendez-vous à Paris (13h à la Bastille)

971 - Guadeloupe
Pointe-A-Pitre -> 8h30, devant la mairie

972 - Martinique
Fort-de-France -> 8h30, maison des syndicats (Jardin Desclieux)

973 - Guyane
Cayenne -> ???

974 - Réunion
Saint-Pierre -> 9h, devant la Gare Routière (Casabona, en dessous de Mac-Do)
Saint-Denis -> 9h, Petit Marché

976 - Mayotte

Mamoudzou -> 8h30, Esplanade de l’office du tourisme

Merci au Comité de Résistance Citoyenne

 

BONNE ANNEE REPUBLICAINE

et TOUS A LA MANIF

pour faire reculer le pouvoir réactionnaire.

*********************************************

L’Iranienne Sakineh Mohammadi Ashtiani pourrait être mise à mort pour adultère dans les jours qui viennent, mais deux hommes peuvent encore lui sauver la vie : les chefs d'état du Brésil et de la Turquie.

Pour tenter de la SAUVER cliquez

ICI

***********************

Si vous trouvez quelque intérêt à mes élucubrations:

VOTEZ !


*********************

Appel du 14 juillet pour

UNE JUSTICE INDEPENDANTE

21/09/2010

Harkis : et si on faisait tous quelque chose pour réparer ?

 

 

Hier soir, comme je l’espère des millions de Français et d’Algériens, j’ai regardé le documentaire terrible mais plein de mesure, d’humanité et d’espoir sur la tragédie des harkis pendant et surtout après la guerre d’Algérie.

 

Il est un lieu commun de dire que la France a signé là une des pages les plus scandaleuses de son histoire. Chaque Français se sent peu ou prou honteux devant le sort fait à ces gens qui – ne l’oublions pas – étaient Français à cette époque, et qui ont été pour beaucoup lâchement abandonnés. La honte, c’est un mauvais moment à passer, puis on oublie… C’est la vie. On peut tout de même essayer de réparer. Un peu…

 

Personnellement, les circonstances m’ont, il y a quelques semaines, mis au pied du mur lorsque j’ai reçu sur un de mes blogs un bouleversant appel au secours de la part d’une fille de harki. Voir http://lesaliboffis.blogs.nouvelobs.com/archive/2010/08/0...

J’ai alerté journalistes, blogueurs, autorités compétentes. Sans beaucoup de réponses je dois bien dire. Pourtant, ces efforts – bien dérisoires face à la détresse en jeu – semblent être en bonne voie de trouver une issue heureuse. Voici une partie des courriels (je vous les livre brut de décoffrage) que m’a adressé la personne en question :

 

« monsieur

je sais pas comment je vais te remercerais de avoire diffusé mon message et d m'avoire donner quelque point de contact

je sai bien que mon pére est pas engagé volentaire dans l'armé français pour rien car il éxiste des français des droits et de justice

le peuple français mérite beaucoup de bien car c'est un peule éxtraordinaire

monsieur verement ça ma touché trop ce que tu as fais pour  moi verement c'est mon grand bonheur
tu ma rendu le confiance en moi meme

je vis esseyé de te envoyer me photo ainsi les photo de ma petite famille j'aimerais bien que le pueple française découvre mon estoire
c'est parceque pour eux que j'ai souffert trop dans ma vie

voila monsieur je sis pas comment je vais te remercerais de ce gest que tu as fais pour moi verement ça me touche trop

je vais entré en contact avec  les adresse que tu ma donner mais j'ai besoin un peu de temps car ma situation pour ce moment est trop défficille

j'ai une petite famille  et un mari alcoolique qui as abandonné leurs famille je prend la charge de ma famille alors j'ai besoin de quelque temps de vous donner de mes nouvelle car la vie est défficille en algerie et sourtout pour une fille de harkis

voila monsieur je compte sur vous de déffusé mon message ourout kan je vais te envoyer de mes photo

car je veux bien demander mes droit direct au peuple français
je compte sur personne je compte que sur le peuple français c'est parceque mon pére c'est engagé pour eux et pour la république française
monsieur je vais te donner de mes nouvelle bientot

comme je ta vais dis je suis devenu une handicapé et ma vie est trop défficille sourtout avec un mari alcoolique

il me rest pas trop dans la vie je veux bien me rendre ma nationalité française c'est pour mes enfants
j'ai pas envi que mes enfants vivre ici en lgerie dans ce systéme de fln qui mon pére a combattu

j'ai pas envi que mes enfant vivre dans cette injustice de fln ...j'ai donner ma vie pour eux

voila monieur merci beaucoup


madame xxxxxx née xxxxxx xxxxxxx

 

********************************************************

 

Il y a eu ensuite bien d’autres échanges de courriels puis dernièrement celui-ci, qui m’a fait chaud au cœur :

 

 

bonjour monsieur victor

je vous écrit ce message pour vous donner de mes nouvelle

tu ma encourage beaucoup et tu ma dis de pas baissé les bras

alors je vien de prend de ton conseil alors j'ai réclamé ma nationalité française a tout le services d'ancien combattant et de harkis et de justice en france

je vien de recevoire aujourd'hui une lettre de la cabinet de secretaire d'état a la defence et aux ancien combattant

une lettre tres important 

il m'en informé que ma demande de nationalité française est transfére au ministére de l'immigration et de l'intégration et l'identité national

et que je vais avoire une suite


voila monsieur victore en attend la suite de ministére de l'immigration et l'intégration ......

je vais te informé sur tout mes nouvelle sur mon combat a récupiré ma nationalité française

merci d'étre la dans mon combat

bonne courage


salut

 

 

Voilà. J’ai dans mon entourage le plus proche un fils de harkis qui m’honore de son amitié (Salut Mousse !) C’est tout naturellement à lui que j’ai pensé en menant ce modeste combat pour la Justice. Si j’ai pu contribuer à gommer un tout petit peu de notre honte nationale, ce sera pour moi un grand moment de bonheur. C’est toujours ça de plus que les aboiements haineux des « idiots utiles de l’Islamisme ».

 

 

***********************

Si vous trouvez quelque intérêt à mes élucubrations:

VOTEZ !

20/09/2010

Au bistro de la Toile: les vins ont trop chaud aux miches.

chimulus bistro copie.jpg

-         Oh! Loule, ton rouge, après t'avoir caressé le clapoir, il te glisse délicieusement vers le cimetière à andouillettes en te réchauffant les tuyaux que c'en est un bonheur.

-         Côtes-du-Rhône Victor! Côtes-du-Rhône!

-         Seulement, en sortant de ton merveilleux antre de perdition après deux canons, je risque – si je conduis et me fais contrôler par les lollis – d'y laisser le permis...

-         Tu risques pas grand chose: tout ce que tu conduis, c'est tes panards qui marchent en canard! Tè! A la tienne!

-         Ce que je reproche à mes potes vignerons, c'est de faire des vins trop forts en alcool. Le moindre Côtes-du-Rhône titre 14°. Trop lourd.

-         Moi, je préfèrerais proposer des vins à 11 ou 12°. Mais ça se trouve de moins en moins, et jamais en A.O.C. Il y a vingt ans, seuls les Châteauneuf-du-pape et les Gigondas titraient 14°. Maintenant, c'est la majorité des vins. Je vends ce que j'ai...

-         Bientôt, Loule, tu pourras vendre des vins scandinaves, belges ou anglais!

-         Dieu – enfin, Bacchus! - me garde, Victor! Ne profère pas des insanités pareilles!

-         Pas du tout Loule. Des études sérieuses, notamment par l’INRA, ont prouvé que la précocité des vendanges - et la teneur à l'alcool qui en résulte - sont liées au réchauffement climatique, un phénomène susceptible de bouleverser la viticulture traditionnelle qui pourrait aller jusqu'au "grand chambardement".

-         Qué chambardement?

-         La date des vendanges est liée aux températures d'avril à septembre. Les études agronomiques mais également historiques le confirment: été chaud signifie vendanges précoces. L'avancée actuelle est liée en quasi-totalité avec le réchauffement climatique. Dans le temps, lors des années froides, c'était la catastrophe, il fallait mettre du sucre dans le vin qui n'était pas suffisamment alcoolisé ; c’était la « chaptalisation ». Mais depuis dix ans, on constate une augmentation du degré alcoolique des vins, c'est très net, partout. Ce qui était du 11 degrés avant, c'est du 13 degrés maintenant. Et chez nous, c'est même du 14 et 15°. Ça pose problèmes... En Provence, en Côtes-du-Rhône, en Languedoc, le manque d’eau est de plus en plus flagrant. Au point que l’irrigation au goutte-à-goutte commence entrer dans les mœurs.

-         …taing ! Finalement, les vignerons, ils font comme Jésus…

-          ?????????!!!!!!!!

-         Eh ! oui. Ils changent l’eau en vin ! Mais c’est vrai que la trop forte teneur en alcool des vins actuels est un problème. Vé ! Même les gens qui ont le gosier en pente, comme toi, lèvent moins facilement le coude à l'heure de l'apérobic. Pauvre de moi...

-         Rigole… Mais les vignerons qui font un peu travailler les boyaux de leur tête commencent à se faire du mouron. Dans un premier temps, un léger réchauffement climatique c'est plutôt positif pour le vin. Jusqu'à 1 ou 2 degrés celsius de plus, on peut penser qu'en modifiant les conditions de conduite de la vigne, on pourrait garder les productions traditionnelles et leur valeur de terroir. Mais au delà c'est le grand chambardement. Pour les politiques, l'objectif est de limiter le réchauffement à deux degrés, seuil à partir duquel les impacts commenceraient à devenir dangereux pour les activités humaines. Pour la vigne, deux degrés, c'est le moment où cela commencerait à basculer. Si le réchauffement atteignait 5 ou 6 degrés en moyenne mondiale - ce qui se produira si les tendances actuelles se poursuivent - on pourrait trouver de la vigne dans le sud de la Suède, comme les vignobles qu'on commence à avoir en Angleterre, en Belgique, aux Pays-bas. Et ici, on plantera des palmiers à huile…

-         Tè! Victor, l'année prochaine, je te servirai du véritable Knock-le-Zout-Village, du Manchester Grand Cru classé ou des Premières Côtes de Stockholm !

-         Eh ! Eh ! Les Champenois prospectent des terroirs dans le sud de l’Angleterre où on trouve déjà plus de vignobles que ce qu’on pense !

-         A la tienne !

***********************

Si vous trouvez quelque intérêt à mes élucubrations:

VOTEZ !

19/09/2010

Ouiquinde callipygo-gastronomique à l'occasion de la Féria de Nîmes

Fanny4.jpg

Fanny

 

La Fanny est serveuse au café des Platanes

Elle a de ces rondeurs que les dévots condamnent

Mais que les jouisseurs lorgnent avec désir

Tant elles sont promesses de joies et de plaisir.

 

Elle ondule parmi les joueurs de pétanque,

Ces acteurs naturels, ces presque saltimbanques,

Perturbe les tireurs, énerve les pointeurs,

Prive de leurs moyens ces superbes menteurs.

 

Sous l’effet ravageur de ses hanches qui roulent

Tous restent bouche bée et en perdent la boule

Parmi les équipiers, voilà la zizanie :

 

On s’insulte, on se crie, pour un point on s’encagne

On joue contre son camp, on joue à Qui-perd-gagne

Tous rêvent du Zéro… et de baiser Fanny !

 

Fanny3.gif

— Victor ! Tes pétanqueurs qui rêvent d’embrassades

En matant les rondeurs de la belle Fanny,

Ils devraient s’entraîner à faire la brandade,

Ça calmerait un peu leur érotomanie !

Voici comment la font, pour leur table éponyme

Serge et Wladimir, restaurateurs à Nîmes.

Pour réussir ton plat, éloigne les intrus,

Une nuit, à l’eau fraîche, dessale ta morue,

En six coups de hachoir frappés sur une planche,

Sans enlever la peau, en portions tu la tranches.

Tu la mets, à l’eau froide, dans un large faitout

Que tu lèves du feu quand le liquide bout,

Et tu laisses tremper dix minutes environ,

Le temps de te verser quelques petits canons.

Puis égoutte, essore, et lève les arêtes,

Dans une casserole, mets ta morue défaite,

Dès lors, tu vas chauffer l’ensemble au bain-marie.

A la cuillère en bois, à tour de bras, manie,

Ecrase la morue d’une main combative

En ajoutant du lait et de l’huile d’olive,

L’un et l’autre, tiédis, de façon mesurée

Pour obtenir enfin une lisse purée.

Cette crème doit être onctueuse et épaisse

Pour cela, il te faut branler fort, sans faiblesse.

Lorsque tu en es là, prends le temps de souffler,

Décontracte ton bras, laisse-le dégonfler,

Verse-toi volontiers un vin blanc des Costières

Et va faire un câlin avec la cuisinière.

Reprends ton appareil, oublie la rigolade

Si tu veux, comme un chef, réussir ta brandade.

Il faut la parfumer, la monter en saveur.

Elle doit embaumer pour chavirer les cœurs.

Ecrase, au mortier, une gousse d’ail blanc,

Râpe un peu de muscade — excellent stimulant ! —

Un zeste de citron que finement tu haches,

Un peu de poivre blanc, un soupçon de pistache,

Du sel si nécessaire, mais reste circonspect,

Enfin, lorsque tu sers, une truffe râpée.

Ce plat emblématique de Nîmes-la-Romaine

Incitera Fanny, à la dernière mène,

À laisser les vainqueurs autant que les vaincus,

Selon la tradition, lui embrasser le cul !

À nous, belles conquêtes ! Le vin vous embellit.

Continuons la fête, ouvrez-nous votre lit.

Chantons, rions, mangeons et trinquons nuit et jour

À la beauté des femmes, au vin et à l’amour !

Fanny2.jpg

Ingrédients et proportions pour six personnes:

- 1 grosse morue sèche, - 1 demi litre de lait tiède, - 1 demi litre d'huile d'olive tiède, - 3 gousses d'ail de belle taille, - 1 zeste de citron, - 1 cuillerée à dessert de poivre blanc, - 1 peu de muscade râpée, - 2 graines de pistache, - 1 truffe (accessoire), - beaucoup de vigueur dans le bras (indispensable !)

 

Les vins conseillés:

Profitez de ce plat gardois pour apprécier les vins rouges des Costières-de-Nîmes mais aussi les blancs vifs de la vallée du Rhône: blancs tranquilles de Saint-Péray, vins tranquilles du Diois, Saint-Gervais, Uchaux, Bollène, Mondragon, Piolenc, Sarrians, Bagnols-sur-Cèze, Codolet, Laudun, Saint-Just-d'Ar­dèche, Saint-Marcel-d'Ardèche, Villeneuve-Pujaut, Ventoux, Luberon.

En vins du Languedoc: Quatourze, La Méjanelle, Picpoul-de-Pinet. En vins de Provence: Palette, Seillons-source-d'Argens, Brue-Auriac, Châteauvert.

Vous pouvez aussi accompagner ce plat avec bonheur par des vins primeurs: Rochegude, Sainte-Cécile-les-Vignes, Sabran, Codolet, Rochefort, Lirac, Laudun.

 

***********************************

 

Et puis bien sûr Tonton Georges!

***********************

Si vous trouvez quelque intérêt à mes élucubrations:

VOTEZ !