Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

05/10/2010

Ça y est : les Chinois rachètent la Grèce !

chine-grece.jpg

Les Célestes, contrairement à la Banque Centrale Européenne, n’ont pas peur d’aller se faire voir chez les Grecs ! Il est question qu’ils rachètent jusqu’à 25 milliards de bons du trésor, donc de dette grecque ! Le premier ministre grec, Georges Papandréou, et son homologue chinois, Wen Jiabao, ont bien avancé les discussions sur ce sujet ces derniers jours à Athènes.

Selon les Chinois, ce serait les Grecs qui les auraient sollicités. Beau coup de pied au cul de l’Europe ultra libérale de Barrosso qui a lâchement laissé tomber ce pays. La Grèce a été désavouée en décembre dernier par « les marchés », et placée sous surveillance européenne, pour avoir laissé filer son déficit et sa dette. Le budget 2010 prévoit un déficit public de 8,7% du PIB contre 12,7% en 2009. Le gouvernement s'est engagé auprès de la Commission européenne à le réduire à 2,8% en 2012.

Tu parles… Et qui qui va morfler ? Et qui qui morfle déjà grave ? Ben les clampins, les ouvriers, les employés, les retraités. Et qui qu’a laissé pendant des décennies se développer un bordel économique monstre, avec corruption à tous les étages, gaspillages, prévarication, etc. ? Et qui qu’a laissé galoper la fraude fiscale jusqu’à des niveaux olympiques ? Ben les « zélites », suppôts et clients choyés des deux familles – Caramanlis et Papandréou - qui se partagent, de père et fils, le pouvoir depuis la chute de la dictature des affreux colonels. Et qui qui va se gaver avec le bel et bon pognon offert généreusement par les Chinois (qui l’ont eux-mêmes rapiné sur le dos des esclaves chinois trimant 12 heures par jour, 7 jours sur 7 pour une poigné de figue) ? Ben, les mêmes bien sûr !

Et en premier lieu les armateurs grecs – qui ne paient pas d’impôts dans leur pays, ou si peu, grâce aux pavillons de complaisance – puisque la Chine va leur « prêter » 5 milliards de dollars pour acheter des navires neufs. Navires fabriqués évidemment…en Chine ! Le géant du transport maritime chinois China Ocean Shipping Company (Cosco) était du voyage, qui voit dans le port du Pirée une fantastique porte d’entrée en Europe pour les produits chinois.

Sans oublier l’influence politique au sein même de l’Europe que les Chinois vont ainsi s’offrir, leurs obligés grecs ne pouvant faire moins que de se faire leurs intermédiaires dévoués en la matière.

Et l’Europe là-dedans, qu’est-ce qu’elle fait ? Rien. Elle se penche en avant pour…

Rappelons les paroles de Confucius : « Si en te penchant en avant tu vois entre tes jambes deux paires de couilles, ne te prends pas pour un surhomme, c’est que tu es en train de te faire enculer. »

 

erotisme-grec 2.JPG

 

 

*********************************************

L’Iranienne Sakineh Mohammadi Ashtiani pourrait être mise à mort pour adultère dans les jours qui viennent, mais deux hommes peuvent encore lui sauver la vie : les chefs d'état du Brésil et de la Turquie.

Pour tenter de la SAUVER cliquez

ICI

***********************

Si vous trouvez quelque intérêt à mes élucubrations:

VOTEZ !


*********************

Appel du 14 juillet pour

UNE JUSTICE INDEPENDANTE

04/10/2010

Tel père, tel fils ! Ils sont pas beaux ces cancres, là ?

sarko fils.png

Putaing ! Il rame le fiston ! Pire que le handicapé qui a traversé la Manche à la nage. Lui, il semble que ce soit du côté des neurones (neurone : au pluriel ? au singulier ?) que se situe son handicap. L'administrateur de l'Epad (150 000 salariés pour 2 500 entreprises, dont plusieurs du CAC 40), « brillant » jeune loup de la politique, conseiller général des Hauts-de-Seine, a été vu passant le 29 septembre 2010 ses dernières épreuves de droit des affaires et de droit des obligations (tout de même lors d'une troisième session de rattrapage !) A la pagaie le fiston... A la pagaie... Et si ce flamboyant sujet obtient la moyenne, il pourra intégrer une troisième année de droit au Cavej (Centre audio-visuel d'Etudes Juridiques à distance rattaché à l'Université Panthéon Sorbonne). Sinon, viré ! Finies les études de Droit (sauf si papa lui fait avoir une dérogation...) C'est vrai que les déros, le fiston, ça le connait : selon Rue89, Jean Sarkozy a déjà bénéficié d'une double dérogation. La première : en première année, il a pu sans aucune difficulté changer de fac de droit (de Nanterre à Paris I), ce qui pour un étudiant lambda est presque impossible. La seconde : il a été autorisé à tripler (tripler !!!) sa deuxième année de droit, ce qui est en principe interdit.

Un parcours étincelant pour cet ex futur président désigné de l'Epad, bien en accord avec les fortes paroles de papa devant des lycéens :

« Désormais ce qui compte en France pour réussir, ce n'est pas d'être bien né, c'est d'avoir travaillé dur, et d'avoir fait la preuve par ses études,  par son  travail, de sa valeur ! »

sarko-grimace.jpgFaut dire que le fiston a de qui tenir. En effet, Microlax 1er aurait été un élève médiocre, un bachelier médiocre, un étudiant médiocre. Officiellement le Phénix de Neuilly serait titulaire d'une maîtrise de droit privé, d'un certificat d'aptitude à la profession d'avocat, d'un DEA de sciences politiques obtenu avec mention et aurait fait des études à l'Institut d'Etudes politiques de Paris.

Mouais... Une enquête menée par Alain Garrigou, professeur de sciences politiques à Nanterre prouve que la Lumière Galactique de l'Elysée est plus douée pour raconter des craques que pour réussir ses études. ( http://www.fondation-copernic.org/spip.php?article219 )

1 - En parcourant l'annuaire des anciens élèves de Sciences Po, Alain Garrigou a pu constater que Sarkozy de Nagy Bosca n'y figure pas, ce qui signifie qu'il n'a pas mené ses études à leur terme et ne peut donc se parer du titre d'ancien élève réservé aux seuls diplômés.

2 - Et son DEA ? Pourquoi n'en trouve-t-on aucune trace dans les archives de Paris X Nanterre ? Tout simplement parce que si le candidat Sarkozy apparaît bien dans le procès verbal de la première session, il est ajourné pour ne pas s'être présenté à l'épreuve écrite terminale et n'avoir pas rendu son mémoire.

3 - Et son certificat d'aptitude à la profession d'avocat ? Obtenu sur le fil avec la note médiocre de 20/40 (07/20 à la première épreuve et 13/20 à la seconde). Mais rappelons aussi, pour compléter le tableau, les notes obtenues au bac par le candidat 18917 en 1973 (Jury 80, lycée Molière) : 07/20 à l'épreuve écrite de français et 12 à l'oral (voilà pourquoi il s'exprime toujours dans un idiome approximatif), 09/20 en philo, 08/20 en maths (il a néanmoins su s'augmenter de 200 % !), 10/20 en anglais et 11/20 en économie (on n'est pas sorti de la crise ! ). Avec 142 points sur 300, le médiocre petit candidat fut recalé et fut obligé de se présenter au repêchage.

Serait-ce le complexe du cancre qui attise la hargne de Sarko contre tout ce touche au savoir, à la culture et donc aux profs ?

A sa décharge, ne faisons pas le culte du diplôme : Lula, ouvrier, n'est-il pas le plus brillant homme d'état, économiste, meneur d'homme de son pays, l'un des colosses du monde nouveau ?

Ouais, mais n'est pas Lula qui veut.

*********************************************

L’Iranienne Sakineh Mohammadi Ashtiani pourrait être mise à mort pour adultère dans les jours qui viennent, mais deux hommes peuvent encore lui sauver la vie : les chefs d'état du Brésil et de la Turquie.

Pour tenter de la SAUVER cliquez

ICI

***********************

Si vous trouvez quelque intérêt à mes élucubrations:

VOTEZ !


*********************

Appel du 14 juillet pour

UNE JUSTICE INDEPENDANTE

01/10/2010

Au bistro de la toile: otages

chimulus bistro copie.jpg

- Oh ! Loulle, je viens d'entendre Maurin qui bavait dans le poste et parlait du sort des otages du Sahara. Il disait en substance qu'il ne savait rien et qu'il n'avait pas de contact avec les voleurs de viande sur pieds, encore appelés otages. Bon. Si tu sais rien Coco, tu te tais, non ?

 

- Les otages, Victor, c'est une tragédie pour eux, pour leur famille et leurs proches. Ils sont les victimes du mode d'action belliqueuse le plus lâche qui soit. C'est très facile, avec une Kalach à la main, de réveiller la nuit des gens endormis, de les terroriser, de les brutaliser puis de les emmener dans une quelconque planque pour, enfin, les monnayer comme du bétail. « Ch'ti vends trrois beaux otages, bonne santé, ti peux voir la foutographie. Mais c'y cher mon zami ! Faut m'donnir beaucoup de flouz. Et en plus, faut relacher mi zamis qu'y sont prisonir au Mali, au Niger, en Mauritanie ou en France. Di zamis tri gentils, tri zefficaces : y z'égorgent le roumi kifkif le moton ! Alors, ti payes mon zami ? Et fait pas l'con : si t'essayes di vinir foutre la merde avec ti soldat por liberir les zotaj, naar din, j'les zégorge moi-même. »

 

- Attention Loulle, si un membre du Ministère de la Vertu t'entend te foutre de l'accent des arabes, on va t'accuser de « stigmatisation » ! Les « zotaj » comme tu dis, sont des employés d'Areva. Or cette énorme entreprise, championne du monde du nucléaire, et qui exploite plusieurs mines d'uranium au Niger, nourrit de nombreuses critiques, notamment des ONG, qui dénoncent les effets catastrophiques de ses activités sur l'environnement, la santé et les droits des populations locales, et l'accusent de piller les richesses du pays.

Des analyses effectuées par la Criirad ont révélé un haut niveau de contamination radioactive de l'air, de l'eau, des sols et des déchets entreposés à ciel ouvert. La gestion du personnel humain est tout aussi déplorable : insuffisance d'information des mineurs et des familles, négligences dans la décontamination, encadrement médical douteux. Selon un rapport de l'organisation de défense des droits humains Sherpa, «  des médecins du travail de ces complexes miniers ont avoué avoir sciemment annoncé à des travailleurs souffrant de troubles liés à l'exploitation de l'uranium qu'ils sont atteints d'autres maladies graves, telles que le sida ou la malaria ». Cette prise d'otages d'une facilité déconcertante montre que cette entreprise se fout autant de la sécurité de ses expatriés que de la santé de ses employés « autochtones ».

Areva, c'est cette entreprise brillamment représentée par Anne Lauvergeon, que Sarko espère refiler à son pote Bouygues, et qui nous bourre le mout avec de superbes publicités dans les lucarnes à décerveler. C'est ce « fleuron » de l'industrie française que le même Sarko emmène dans ses bagages lorsqu'il va vendre du « nucléaire civil » - appelé aussi usines à bombes - dans les pays les moins fiables, généralement dirigés par de sordides dictateurs (son pote Kadhafi en autres).

 

- Ouais, mais à mon avis, Victor, ce n'est pas une raison pour laisser les otages - nos compatriotes - aux mains de ces fumiers de l'Aqmi sans rien faire.

 

- Bien sûr, mais c'est un « cruel dilemme » selon l'expression consacrée : faire quelque chose ça veut dire deux alternatives :  soit on arrive à savoir où sont les preneurs d'otages et on leur rentre dedans, avec le risque quasi certain de mort des otages, voir Germaneau ; soit on négocie et donc on donne des monceaux de pognon à ces crapules qui peuvent ainsi d'équiper, s'armer, embaucher des tueurs, se renforcer d'autant plus qu'on relâche plusieurs de leurs comparses prisonniers et qui recommenceront leurs méfaits à une bien plus grande échelle, qui pourront même fomenter des attentats en France, avec notre pognon, sans oublier le prestige que leur donne cette « victoire ».

 

- Donc, si je te comprends, il ne faut pas négocier et abandonner les otages à leur sort.

 

- La sensiblerie, en la matière, n'a pas cours. Si on négocie la libération des otages aux conditions des ravisseurs, c'est qu'on a des contacts physiques avec eux. Puisqu'on sait où ils sont, il faut les détruire. Et à l'avenir faire en sorte que la prise d'otages soit très difficile sinon impossible. Et que ceux qui prennent le risque sachent bien à quoi ils peuvent s'attendre.

 

- Putaing ! Victor, c'est pas demain que je vais trainer dans le désert.

 

- D'autant plus qu'il n'y a pas de bistro. Tè ! Sert-nous une tournée.

 

Pour l'illustration, merci à Chimulus

*********************************************

L’Iranienne Sakineh Mohammadi Ashtiani pourrait être mise à mort pour adultère dans les jours qui viennent, mais deux hommes peuvent encore lui sauver la vie : les chefs d'état du Brésil et de la Turquie.

Pour tenter de la SAUVER cliquez

ICI

***********************

Si vous trouvez quelque intérêt à mes élucubrations:

VOTEZ !


*********************

Appel du 14 juillet pour

UNE JUSTICE INDEPENDANTE

Manif à Bruxelles, manifs en Espagne, samedi manifs en France ! L’espoir se lève-t-il ?

manif bruxelles.jpg

« Assez de s'en prendre aux travailleurs ! Allez plutôt voir du côté des boursicoteurs ». Voilà, entre autres, l'un des slogans qui animaient l'euro-manifestation qui s'est déroulée hier à Bruxelles. Des délégations issues d'une cinquantaine d'organisations syndicales et représentant 30 pays, ont défilé dans les rues de la capitale belge pour protester contre les mesures d'austérité. Parallèlement à l'Euro-manifestation de Bruxelles, une grève générale dure, avec de rudes affrontements en Catalogne, a eu lieu en Espagne et des mouvements de protestation ont été organisés au Portugal, Italie, Lettonie, Pologne Chypre, Roumanie, République tchèque, Lituanie, Serbie, France et Irlande. «Les salariés ne doivent pas être les seuls à payer l'irresponsabilité spéculative de certaines institutions financières», écrit la Confédération européenne des syndicats (CES), organisatrice de l'euro-manifestation.

Les travailleurs, en Europe, sont, comme d'hab, ceux qui ont le plus morflé de la « crise » organisée par la mafia financière mondiale. Au premier trimestre de 2008, 16 millions de personnes étaient au chômage au sein de l'Union, soit 6,7% de la population active, selon l'agence de statistiques européenne Eurostat. Deux ans et demi plus tard, en juillet 2010, leur nombre a explosé, à 23 millions d'individus (10%) ! Et les dirigeants - de droite pour la plupart ne l'oublions pas - se positionnent en ennemis du peuple en se mettant à plat ventre devant les diktats des « marchés », des « agences de notations » et autres officines nuisibles genre FMI, OMC, etc. La commission européenne, abandonnée lâchement au fauteur de misère Barosso, s'efforce évidemment d'orchestrer une austérité aussi stupide qu'inefficace. «Une réduction simultanée et massive des dépenses publiques de l'ensemble des pays de l'Union ne peut avoir pour effet qu'une récession aggravée et donc un nouvel alourdissement de la dette publique», estiment de leur côté les «économistes atterrés» , des universitaires mobilisés contre l'austérité en Europe. Politique d'autant plus stupide et aberrante que les principaux clients des pays européens sont précisément... les pays européens ! D'où l'importance de maintenir la demande des ménages, si l'on veut relancer la machine ! L'austérité est socialement injuste car elle touche les plus faibles, et elle est économiquement imbécile car elle anéantit les espoirs de reprise. Nul n'est besoin de sortir de l'ENA ou de HEC pour concevoir ça ! Il n'y a que les « économistes distingués » qui sont trop cons pour le comprendre...

Cette manifestation européenne est réjouissante car elle marque la naissance d'un syndicalisme européen puissant, apte à fédérer les mécontentements des pays de l'Union et à proposer d'autres voies que celles de l'ultra libéralisme dans lesquels se vautre l'Europe du sinistre Barosso. Autre signe d'espoir, les gouvernements de droite qui ont mis ce type à la tête de la Commission pour servir la soupe aux mafias financières et aux lobbies des multinationales, sont tous sur le fil du rasoir. On peut raisonnablement espérer que les prochains scrutins nationaux les renverons dans leurs poubelles. Restera alors aux Gauches a retrouver leurs vrais valeurs - en autres mettre l'économie au service de l'homme et non le contraire - pour sortir l'Europe du marais dans lequel cette formidable idée s'enlise.

En seront-ils capables ? Qui lo sa...

*********************************************

L’Iranienne Sakineh Mohammadi Ashtiani pourrait être mise à mort pour adultère dans les jours qui viennent, mais deux hommes peuvent encore lui sauver la vie : les chefs d'état du Brésil et de la Turquie.

Pour tenter de la SAUVER cliquez

ICI

***********************

Si vous trouvez quelque intérêt à mes élucubrations:

VOTEZ !


*********************

Appel du 14 juillet pour

UNE JUSTICE INDEPENDANTE

29/09/2010

Descente aux enfers

chimulus pauvres.jpg

Ce qui gonfle les aliboffis, c'est que c'est tout le pays qu'il fait descendre en dessous de tout...

Merci à Chimulus

*********************************************

L’Iranienne Sakineh Mohammadi Ashtiani pourrait être mise à mort pour adultère dans les jours qui viennent, mais deux hommes peuvent encore lui sauver la vie : les chefs d'état du Brésil et de la Turquie.

Pour tenter de la SAUVER cliquez

ICI

***********************

Si vous trouvez quelque intérêt à mes élucubrations:

VOTEZ !


*********************

Appel du 14 juillet pour

UNE JUSTICE INDEPENDANTE

28/09/2010

Manifs retraites. Et maintenant, qu’est-ce qu’on fait ? Mettons la pression sur nos députés et nos sénateurs !

Bassemblee-nationale.jpg

Assemblée nationale

 

sénat.jpg

Sénat

Trois millions de Français mécontents dans la rue. Un peu plus, un peu moins, c'est significatif du ras le bol de la politique nuisible menée par Microlax 1er et ses sarko-trafiquants. Mais si elles réchauffent le cœur du militant ou du sympathisant, ces manifs-défouloir restent inefficaces parce qu'elles ne coûtent pas grand-chose aux prédateurs du Medef, des fonds de pensions étrangers et à leurs marionnettes politiques. Elles ont un goût de fête, de grand-messe, de joyeux happening où l'on retrouve des amis, où l'on gueule, où l'on chante, où l'on conspue rituellement l'ennemi de classe. Mouais... Seulement le Sarko, de ça, il s'en fout, il n'en a pas peur. Ce dont ils ont la trouille, les crapules du Medef et affidés qui tirent les ficelles, c'est d'un mouvement dur, d'une grève générale paralysant le pays. « La révolution n'est pas un dîner de gala. Elle ne se fait pas comme une œuvre littéraire, un dessin ou une broderie. C'est un soulèvement, un acte de violence... » disait Mao. On n'en est pas là mais des manifs dures et pas des promenades de santé seraient plus efficaces. Il faut des slogans radicaux, menaçants, susceptibles de faire réfléchir, frémir sinon trembler les guignols qui nous « gouvernent ». Il faut qu'ils sentent la détermination du peuple. Seulement les syndicats n'ont plus en magasin ce genre de manifs...Ils n'ont plus les bataillons de mineurs la musette pleine de boulons. Nostalgie ?! Sans compter que le Sarko, peut-être qu'il aimerait ça, des manifs violentes : ça lui permettrait de dégainer le redoutable Article 16 qui ferait de lui un vrai dictateur...légal !

Alors, qu'est-ce qu'on fait ? Le gouvernement croupion de Sarko reste intransigeant, il ne cèdera sur rien. Parce qu'il ne le peut pas. Cette réforme est la planche de salut qu'espère Microlax 1er pour se refaire la cerise. Se battre sur le retrait de la réforme est un combat ingagnable, parce que céder serait pour Sarko et ses complices se flinguer politiquent. La confrontation en cours, sauf à accepter la défaite, est condamnée à se radicaliser, à s'élargir à d'autres tranches de la population, à mettre en route les jeunes, lycéens, collégiens, étudiants. Avec une finalité bien plus fondamentale : la dissolution de l'Assemblée et/ou la démission du président. Mais là on dépasse le champ d'action des syndicats, c'est aux politiques d'entrer en jeu. En ont-ils les couilles ? Douteux...

Mais on peut faire preuve d'imagination : par exemple chacun de nous peut interpeler son député ou son sénateur pour lui mettre la pression car ils devront voter (sénateurs) et revoter (députés). Ils seront d'autant plus « réceptifs » que les sénateurs (pour partie) passeront devant les urnes l'an prochain et les députés en 2012 ! Le principal objectif de ces braves gens étant de se faire réélire, ils réfléchiront à deux fois avant de voter contre les désidératas de leurs électeurs !

Chiche ?

Chiche ! Voilà un modèle (arrangez-le comme vous voudrez) que l'on peut, que l'on doit envoyer à son député et à son sénateur :

Madame ma députée, Monsieur mon député (rayer la mention inutile)

Vous avez été élu(e) pour représenter le peuple de votre circonscription aux assemblées parlementaires. Votre soucis principal doit donc être la défense de l'intérêt général de ces citoyens que vous représentez, même ceux qui n'ont pas voté pour vous. Les décisions que vous prenez en leur nom et que vous transcrivez par votre vote à l'Assemblée nationale ou au Sénat doivent donc être mûrement réfléchies et répondre à l'intérêt général du peuple plutôt que de participer d'une discipline moutonnière et politicienne de parti.

LA REFORME DES RETRAITES TELLE QU'ELLE EST EN COURS DE VOTE ENTRE LES DEUX ASSEMBLEES, PROFONDEMENT INJUSTE, EST REJETEE PAR LA MAJORITE DES FRANÇAIS QUI SONT AUTANT D'ELECTEURS, NE L'OUBLIEZ JAMAIS.

Je vous demande donc, Madame ma députée, Monsieur mon député (rayer la mention inutile) de bien peser les conséquences de votre vote lorsque ce texte INJUSTE viendra, ou reviendra devant votre conscience. N'oubliez pas que votre vote peut être connu de tous (http://mondepute.free.fr/cadre_deputes.htm) et sera pris en compte par vos électeurs lors des prochains scrutins dans lesquels vous serez concernés.

Ne doutant pas de votre honnêteté et de votre sens de l'intérêt général, je vous prie d'agréer, Madame ma députée, Monsieur mon député (rayer la mention inutile) l'expression de mes salutations républicaines.

Pour trouver votre député : http://mondepute.free.fr/cadre_deputes.htm

Adresse de l'Assemblée nationale :

Assemblée nationale
126, rue de l'Université 
75355 Paris 07 SP

**************************************

Madame ma sénatrice, Monsieur mon sénateur (rayer la mention inutile)

Vous avez été élu(e) pour représenter le peuple de votre circonscription aux assemblées parlementaires. Votre soucis principal doit donc être la défense de l'intérêt général de ces citoyens que vous représentez, même ceux qui n'ont pas voté pour vous. Les décisions que vous prenez en leur nom et que vous transcrivez par votre vote à l'Assemblée nationale ou au Sénat doivent donc être mûrement réfléchies et répondre à l'intérêt général du peuple plutôt que de participer d'une discipline moutonnière et politicienne de parti.

LA REFORME DES RETRAITES TELLE QU'ELLE EST EN COURS DE VOTE ENTRE LES DEUX ASSEMBLEES, PROFONDEMENT INJUSTE, EST REJETEE PAR LA MAJORITE DES FRANÇAIS QUI SONT AUTANT D'ELECTEURS, NE L'OUBLIEZ JAMAIS.

Je vous demande donc, Madame ma sénatrice, Monsieur mon sénateur (rayer la mention inutile) de bien peser les conséquences de votre vote lorsque ce texte INJUSTE viendra, ou reviendra devant votre conscience. N'oubliez pas que votre vote peut être connu de tous et sera pris en compte par vos électeurs lors des prochains scrutins.

Ne doutant pas de votre honnêteté et de votre sens de l'intérêt général, je vous prie d'agréer, Madame ma sénatrice, Monsieur mon sénateur (rayer la mention inutile) l'expression de mes salutations républicaines.

Pour trouver votre sénateur : http://www.senat.fr/elus.html

Adresse du Sénat :

Palais du Luxembourg 15 r Vaugirard 75291 PARIS CEDEX 06

 

 

Alors ? Chiche ? Qu'est-ce qu'on risque !

Moi je vais le faire, le suggérer à tous mes amis, publier ce texte dans mes blogs, l'envoyer à tout mon carnet d'adresse.

Et si vous le faisiez vous aussi ?

BANZAÏ !!!

 

*********************************************

L’Iranienne Sakineh Mohammadi Ashtiani pourrait être mise à mort pour adultère dans les jours qui viennent, mais deux hommes peuvent encore lui sauver la vie : les chefs d'état du Brésil et de la Turquie.

Pour tenter de la SAUVER cliquez

ICI

***********************

Si vous trouvez quelque intérêt à mes élucubrations:

VOTEZ !


*********************

Appel du 14 juillet pour

UNE JUSTICE INDEPENDANTE

24/09/2010

« Sarko, si tu savais…ta réforme, ta réforme. Sarko, si tu savais… Ta réforme où on la met. Au cul ! Au cul ! Aucune hésitation… »

manif Mende 2.JPG

« Sarko, si tu savais…ta réforme, ta réforme. Sarko, si tu savais… Ta réforme où on la met. Au cul ! Au cul ! Aucune hésitation… »

 

Putaing que c’était rafraîchissant cette manif ! On a fait 50 km aller-retour avec la Lionne pour en être. Et oui. Dans les cambrousses, faut se bouger pour se faire entendre. Mais quel bonheur ! 3.000 personnes au moins (dans une ville de 15.000 habitants, c’est remarquable !), dont plusieurs centaines de jeunes des lycées et collège. Et ça fait du bruit les minots ! Ça tape sur des gamelles pour faire du boucan. Ça qualifie le sinistre Microlax de noms d’oiseaux qui n’iraient pas dans une volière. « Sarko, si tu savais…ta réforme, ta réforme. Sarko, si tu savais… Ta réforme où on la met. Au cul ! Au cul ! Aucune hésitation… » Du classique mais du réjouissant car repris par tout le monde, même les vieux ! .

 

Et c’était pareil dans tout le pays. Malgré les habituels mensonges de la flicaille à la solde des sarko-trafiquants, 3 millions de citoyens exaspérés ont, à travers tout le pays, clamé haut et fort leur refus d’un plan gouvernemental de saccage des retraites directement sorti des cerveaux enfumés du Medef. Car ne nous y trompons pas, les propositions des sarko-trafiquants reflètent fidèlement les désidératas des accapareurs du Caca-rente avec un seul but à long terme, malgré les dénégations : saboter le système par répartition (solidarité) au profit de la funeste capitalisation (individualisme).

 

Les trois seuls leviers actionnés par le gouvernement sont l’allongement de l’âge ouvrant possibilité de départ à la retraite (de 60 à 62 ans), le report (de 65 à 67 ans) de l’âge de prise de retraite sans décote et l’allongement concomitant du nombre de trimestres nécessaires pour obtenir une pension à taux plein. Ceci a pour objectif de faire des économies en augmentant les décotes et donc en diminuant les pensions, car les seniors du baby boom ne trouveront pas de travail demain puisque, au contraire, on compte sur leurs départs en retraite pour réduire le chômage ! Comme il n’y a pas de perspective d’emploi, ni de volonté patronale de les maintenir au travail, ils seront bien obligés de faire valoir leurs « droits à la retraite » sans avoir les trimestres requis pour obtenir le taux complet qui est, rappelons-le, de 50% de la moyenne des 25 meilleurs années… Or, chaque trimestre manquant par rapport aux 40 ans actuels, et bientôt aux 41, 42, voire 43 ans, implique une décote conséquente. Donc les retraités qui toucherons le « taux plein » seront de plus en plus rares… Et comme il n’y a pas de boulot, les « vieux » de 55 ans et plus croupiront au chômage…

 

Qu’est-ce que seront obligés de faire les générations montantes devant une perspective pareille ? Succomber aux sirènes qui leurs chantent sur tous les tons de faire leur propre plan retraite…par capitalisation. La finalité de l’affaire, elle est là : refiler aux gueules avides des grands groupes d’assurances et de banques (maintenant tellement imbriqué) l’énorme gâteau des retraites privatisées.

 

(Médéric est l'un de ces organismes de retraites complémentaires qui s'est transformé au fil des ans en un gigantesque ovni financier, qui a gardé quelques racines avec le monde mutualiste et coopératif, mais qui a muté à vive allure vers les marchés financiers et qui gère donc de gros intérêts privés. Médéric est un groupe qui a beaucoup d'entregent et d'influence. Et qui est patron de Médéric? Sarkozy Guillaume, homme d’affaire « brillant », plus ou moins viré du Medef mais...frère de Sarkozy Nicolas! En bouffant la goulash du dimanche, les Huns ont dû mettre au point quelques juteux arrangements!)

 

Pour enfumer le populo, les sarko-trafiquants sortent de leur chapeau la promesse d’une « taxation des hauts revenus et du capital »… Mon cul ouais ! 4% demandé au capital, 96% extorqué aux salariés ! Une alouette de « sacrifices » des riches contre un troupeau de chevaux de pressurage des pauvres…

 

Rien n’est perdu. Il ne faut pas lâcher le morceau. Il est primordial de faire échouer par tous les moyens cette « réforme » des retraites. Pour des questions de solidarité, d’équité, de justice, de cohésion nationale, de respect du pacte républicain. Mais aussi, d’une manière plus bassement électorale, parce que si Sarko échoue dans sa « mère de toutes les réformes », le roitelet aura tout échoué et sera nu.

 

Il sera alors possible de le renvoyer dans sa bauge.

 

 

Illustration, merci à Midi-Libre

*********************************************

L’Iranienne Sakineh Mohammadi Ashtiani pourrait être mise à mort pour adultère dans les jours qui viennent, mais deux hommes peuvent encore lui sauver la vie : les chefs d'état du Brésil et de la Turquie.

Pour tenter de la SAUVER cliquez

ICI

***********************

Si vous trouvez quelque intérêt à mes élucubrations:

VOTEZ !


*********************

Appel du 14 juillet pour

UNE JUSTICE INDEPENDANTE

23/09/2010

C'est le JOUR DE L'AN REVOLUTIONNAIRE, alors tous à la MANIF REPUBLICAINE !

 

Revolution-Delacroix.gif

 

 

Primidi 1er Vendémiaire de l'An 219 ! C'est le Jour de l'An ! Et c'est le jour du Raisin. Alors bonne année révolutionnaire à tous et débouchons un de ces merveilleux flacons du jus de la treille pour fêter l'an qui vient. Faisons mieux encore en étant nombreux, très nombreux à descendre dans la rue pour fêter cet événement en participant à la grande manifestation de défense des acquis républicains.


Lorsque les Sans-culottes - c'est-à-dire le Peuple, les pauvres, les laborieux, les exploités d'un système de castes, de privilèges, d'INJUSTICE – prirent la Bastille, ce bastion de l'arbitraire, ils considérèrent ce jour comme le premier jour de l'An I de l'Ère de la Liberté. Mais c'est en l’an IV de cette ère de la liberté, le 22 septembre 1792, que la Convention nationale décréta que « Tous les actes publics sont désormais datés à partir de l'an I de la République ».  Le 22 septembre 1792 est donc considéré comme étant le premier jour de l'« ère des Français ». Pour les années suivantes, le premier jour de l'année serait celui de l'équinoxe vrai à Paris (ce qui tombait entre le 22 et le 24 septembre selon le calendrier grégorien).


L'année du calendrier républicain est découpée en douze mois de trente jours chacun (= 360 jours), plus cinq à six jours (selon les années) ajoutés en fin d'année pour qu'elle reste alignée avec l'année tropique(~365¼ jours), ce sont les « sans-culotides ». Chaque mois est découpé en trois décades de dix jours.


Les noms des mois et des jours – bucoliques et poétiques - furent conçus par le poète Fabre d'Églantine avec l'aide d'André Thouin, jardinier du Jardin des Plantes du Muséum National d'Histoire Naturelle.

Sources: Wikipedia

TOUS A LA MANIF !

 

01 - Ain
Bourg en Bresse -> 14h30, départ Champ de foire
Belley -> 17h30, devant la mairie

02 - Aisne
Château-Thierry -> 11h, Place Paul Doumer
Soissons -> 17h, Place de la République
Laon -> 17h, Pont de Vaux (rdv CGT à 15h devant Paul Claudel)
Chauny -> 15h, devant la mairie
St Quentin -> 17h, place Lafayette
Hirson -> 17h, maison des travailleurs (rue Dinant)
Villers Cotterêts -> 15h30, Place Aristide Briant

03 - Allier
Moulins -> 15h, devant le lycée Banville
Montluçon -> 15h, Place Jean Dormoy (St Paul)
Vichy -> 15h, Place de la Poste

04 - Alpes-de-Haute-Provence
Digne -> 11h, Place de Gaulle
Manosque -> 11h, Porte Saunerie

05 - Hautes-Alpes
Gap -> 10h30, rond point du Cèdre
Briançon -> 11h, Grand Boucle

06 - Alpes-Maritimes
Nice -> 10h, Place Masséna
Grasse -> 18h, Cours Honoré Cresp

07 - Ardèche
Privas -> 10h30, devant la préfecture
Annonay -> 14h, usine Faya
Aubenas -> 14h, rond-point Ponson Moulon
Le Cheylard -> 10h, devant la mairie

08 - Ardennes
Charleville Mézières -> 14h, Parc des Expositions

09 - Ariège
Foix -> 10h, en haut des allées de Villote

10 - Aube
Troyes -> 13h30, place de l'hôtel de ville
Romilly -> 16h30, salle François Mitterrand

11 - Aude
Carcassonne -> 9h30, square André-Chénier
Narbonne -> 10h, Parvis du Théâtre (Pont de l’Avenir)

12 - Aveyron
Rodez -> 14h, Mail de Bourran

13 - Bouches-du-Rhône
Marseille -> 10h30, Vieux Port
Arles -> 10h30, Place de la République

14 - Calvados
Caen -> 10h, place Saint Pierre
Lisieux -> 10h30, place François Mitterrand
Vire -> 17h, porte de l’horloge

15 - Cantal
Aurillac -> 10h30, Place de la Paix
Saint-Flour -> 17h, allées Pompidou

16 - Charente
Angoulême -> 10h, Gare
Chasseneuil-sur-Bonnieure -> 16h
Cognac -> 17h, devant la sous-préfecture

17 - Charente-Maritime
La Rochelle -> 14h30, Place de Verdun
Saintes -> 10h30, devant le palais de Justice
Rochefort -> 10h30, place Colbert
Jonzac -> 16h, rendez-vous au jardin public

18 - Cher
Bourges -> 10h30, Place Séraucourt
Vierzon -> 10h30, Forum République
Saint-Amand -> 10h30, place Jean Giraud
Saint-Florent-sur-Cher -> 10h30, Place de la République
La Guerche-sur-l’Aubois -> 11h, Place du Général de Gaulle

19 - Corrèze
Brive -> 10h, place Thiers
Tulle -> 15h, place de la Gare
Ussel -> 15h, place de la République
Pompadour -> 14h30, place du Château

2A - Corse-du-Sud
Ajaccio -> 10h, Cours Prince Imperial Carrefour
Porto-Vecchio -> 10h30, place de la Mairie.

2B - Haute-Corse
Bastia -> 10h, devant le Palais de Justice

21 - Côte-d'Or

Dijon -> 14h30, Place de la Libération
Montbard -> 17h, place Gambetta
Beaune -> 10h, porte Saint Nicolas

22 - Côtes-d'Armor
Saint Brieuc -> 10h30, Place de la liberté
Dinan -> 11h30, esplanade de la Résistance (devant la mairie)
Lannion -> 11h, parking de La Poste
Guingamp -> 10h30, place du Champ-au-Roy

23 - Creuse
Guéret -> 14h30, devant la gare
Boussac -> 10h, Zone Industrielle (route du stade)
La Souterraine -> 10h, Z.I. (rond-point de la gendarmerie)
Aubusson -> 10h, devant la sous-préfecture

24 - Dordogne
Périgueux -> 17h, Palais de Justice
Sarlat -> 17h, Place Grande Rigaudie
Bergerac -> 17h, devant le Palais de Justice

25 - Doubs
Besançon -> 14h, Place de la Révolution
Montbéliard -> 14h, Pied des gouttes (rond point du Mac Do)
Pontarlier -> 17h30, Place d'Arçon

26 - Drôme
Valence -> 14h30, Champ-de-Mars
Montélimar -> 14h30, devant le Théâtre

27 - Eure
Evreux -> 14h, devant la gare SNCF

28 - Eure-et-Loir
Chartres -> 10h, place de Epars
Nogent le Rotrou -> 17h30, Place du 11 août

29 - Finistère
Brest -> 10h30, place de la Liberté
Quimper -> 10h30, place de la Résistance
Morlaix -> 10h30, devant l'hôtel de ville
Quimperlé -> 10h30, place de Coat Kaer

30 - Gard
Nîmes -> 15h, devant la préfecture (avenue Feuchères)
Alès -> 10h, devant le lycée Jean-Baptiste Dumas
Bagnols-sur-Cèze -> 10h, devant La Poste (Boulevard Gambetta)
Uzès -> 10h, Esplanade
Le Vigan -> 10h, devant la poste

31 - Haute-Garonne
Toulouse -> 9h30, place Saint-Cyprien
Saint-Gaudens -> 15h, Place Jean-Jaurès

32 - Gers
Auch -> 10h, devant le siège de l'UMP (quai Lagarrasic, Boulevard Sadi-Carnot)

33 - Gironde
Bordeaux -> 11h, allées Tourny
Libourne -> 17h30, Square du 15ème Dragon

34 - Hérault
Montpellier -> 14h30, Rives du Lez
Béziers -> 10h, Bourse du travail (Boulevard F. Mistral)
Sète -> 10h, devant la mairie

35 - Ille-et-Vilaine
Rennes -> 11h, Avenue Janvier
Redon -> 17h, devant la Sous Préfecture
Saint Malo -> 11h, Place de l'ancienne gare
Fougères -> 17h30, devant la Sous Préfecture
Vitré -> 17h30, place de la Gare

36 - Indre
Châteauroux -> 10h, Place de la République
Issoudun -> 15h, Place du Sacré Coeur

37 - Indre-et-Loire
Tours -> 10h, Place de la Liberté

38 - Isère
Bourgoin-Jallieu -> 10h, parking Diederich
Grenoble -> 10h, place Jean Jaurès
Roussillon -> 10h, Place de la République
Vienne -> 14h30, Champ de Mars
La Tour du Pin -> 10h, gare SNCF

39 - Jura
Lons le Saunier -> 14h30, place de la Liberté
Dôle -> 10h, Avenue de Lahr
St Claude -> 10h, sous-préfecture

40 - Landes
Mont-de-Marsan -> 10h30, devant les Arènes

41 - Loir-et-Cher
Vendôme -> 10h30, Place de la Liberté
Blois -> 14h30, Parc des Expositions
Romorantin -> 10h30, Sous préfecture

42 - Loire
Roanne -> 10h15, bourse du travail
Saint-Etienne -> 10h15, devant la gare de Châteaucreux

43 - Haute-Loire
Puy-en-Velay -> 10h30, place Cadelade

44 - Loire-Atlantique
Nantes -> 14h30, devant le CHU
Saint-Nazaire -> 14h30, place de l’Amérique Latine
Châteaubriand -> 14h30, place de la mairie
Ancenis -> 14h30, carrefour de la station Esso (RD 723)

45 - Loiret
Gien -> 10h30, place de la Victoire (champ de foire)
Montargis -> 10h30, Place du Pâtis
Orléans -> 10h30, Place du Martroi

46 - Lot
Cahors -> 14h30, place F. Mitterrand
Figeac -> 14h30, devant le lycée Champollion
Biars sur Cère -> 10h30, parking de la gare

47 - Lot-et-Garonne
Agen -> 10h, Place de la Préfecture
Marmande -> 14h30, Esplanade du Maré

48 - Lozère
Mende -> 10h, Place de la Chicanette

49 - Maine-et-Loire
Angers -> 10h30, place Leclerc
Cholet -> 10h30, place Travot
Saumur -> 10h30, place de la Mairie
Sègre -> 17h, place du port

50 - Manche
Cherbourg -> 10h30, Place Napoléon
Saint-Lô -> 10h30, Plage Verte
Coutances -> 10h30, Hôtel de Ville
Granville -> 10h30 au Calvaire
Avranches -> 14h30, devant la mairie

51 - Marne
Châlons-en-Champagne -> 10h, maison des syndicats (place de Verdun)
Reims -> 10h, maison des syndicats
Epernay -> 10h, Place Carnot
Vitry-le-François -> 10h, Espace Lucien Herr
Sainte Menehould -> 10h, parking super U
Montmirail -> 15h30, devant chez Axon

52 - Haute-Marne
Chaumont -> 17h, place de l'Hôtel de ville
Saint-Dizier -> 17h30, devant la salle Louis Aragon

53 - Mayenne
Laval -> 10h, place de la Cathédrale

54 - Meurthe-et-Moselle
Nancy -> 14h, place Stanislas
Longwy -> 14h30, Place Darche

55 - Meuse
Verdun -> 10h, parking du 8 mai 1945
Barc le Duc -> 14h30, Gare SNCF
Commercy -> 10h, Place du Château Stanislas

56 - Morbihan
Lorient -> 10h, Maison des Syndicats (place Cosmao Dumanoir)
Vannes -> 10h, La Rabine (près du Kiosque à Musique)
Pontivy -> 10h, La Plaine
Belle-Ile-en-Mer -> 10h30 au débarcadère

57 - Moselle
Metz -> 14h30, place de la Gare

58 - Nièvre
Cosne-sur-Loire -> 16h, devant La Poste
Nevers -> 16h, devant la Bourse du travail

59 - Nord
Lille -> 14h30, Porte de Paris
Armentières -> 9h30, Place Jules Guesde
Cambrai -> 15h, face à l’Hôtel de Ville
Douai -> 9h30, Place d’Armes
Dunkerque -> 15h, Place Jean Bart
Maubeuge -> 9h30, rive gauche, mail de la Sambre
Valenciennes -> 10h, place d'Armes
Denain -> 10h, face à l’Hôtel de ville

60 - Oise
Beauvais -> 14h30, place du jeu de Paume
Compiègne -> 10h, cours Guynemer
Creil -> 10h, place Carnot

61 - Orne
Alençon -> 11h, Rond-point du lycée Alain
Flers -> 17h, Place du Marché
Argentan -> 15h, Place du Général Leclerc
L’aigle -> 17h30, devant la poste
Mortagne-au-Perche -> 17h30, devant la mairie

62 - Pas-de-Calais
Arras -> 10h, place de la gare
Lens -> 14h30, Place du Cantin
Béthune -> 9h30, Maison des associations (Route de Lille)
Boulogne -> 9h30, quai Gambetta
Calais -> 9h, place de la mairie
Bruay Labuissière -> 8h30, parc de la Porte Nord

63 - Puy-de-Dôme
Clermont-Ferrand -> 10h, place du 1er Mai

64 - Pyrénées-Atlantiques
Pau -> 10h30, place de Verdun
Bayonne -> 10h30, place St Ursule
Sauveterre-de-Béarn -> 9h, devant la mairie

65 - Hautes-Pyrénées
Tarbes -> 10h, Bourse du Travail

66 - Pyrénées-Orientales
Perpignan -> 10h, Place Catalogne

67 - Bas-Rhin
Strasbourg -> 14h30, Place de la Bourse

68 - Haut-Rhin
Colmar -> 11h, devant la préfecture
Mulhouse -> 16h30, place de la Bourse

69 - Rhône
Lyon -> 10h30, Ambroise Courtois (métro Monplaisir-Lumière)
Villefranche -> 17h, place du Promenoir

70 - Haute-Saône
Vesoul -> 14h, Place Renet

71 - Saône-et-Loire
Mâcon -> 15h, place Genevès
Châlon sur Saone -> 15h, maison des syndicats
Le Creusot -> 15h, devant l’Alto
Paray le Monial -> 15h, place de la mairie
Montceau les Mines -> 17h, place de la Mairie
Digoin -> 15h, Place de la grève

72 - Sarthe
Le Mans -> 9h30, devant le Palais des Congrès

73 - Savoie
Chambéry -> 14h30, Place Caffe
Albertville -> 14h30, Place de la Sous-Préfecture
Saint-Jean-de-Maurienne -> 14h30, Place du Champ de Foire

74 - Haute-Savoie
Annecy -> 14h30, devant la préfecture
Thonon-les-Bains -> 10h, Square Aristide Briand

75 - Paris

Paris -> 13h, Bastille

76 - Seine-Maritime
Dieppe -> 10h, gare SNCF
Eu -> 10h, place Guillaume le Conquérant
Fécamp -> 14h30, Maison des Syndicats
Le Havre -> 10h, Franklin
Rouen -> 10h, Cours Clemenceau
Lillebonne -> 16h30, devant le Théâtre Gallo-romain

77 - Seine-et-Marne
Rendez-vous à Paris (13h à la Bastille)

78 - Yvelines
Rendez-vous à Paris (13h à la Bastille)

79 - Deux-Sèvres
Thouars -> 11h, place Lavault
Bressuire -> 17h30, place Saint Jacques
Niort -> 11h30, place de la Brèche

80 - Somme
Doullens -> 17h30, hôtel de ville
Amiens -> 14h30, devant la maison de culture
Abbeville -> 15h, hôtel de ville
Friville Escarbotin -> 14h30, place Jean Jaurès
Ham -> 14h30, place du Château d’eau

81 - Tarn
Albi -> 14h30, place du Vigan
Castres -> 16h30, devant la Sous-préfecture

82 - Tarn-et-Garonne
Montauban -> 14h30, devant le parvis de La Gare SNCF

83 - Var
Draguignan -> 10h30, devant la sous-préfecture
Toulon -> 10h, place de la Liberté

84 - Vaucluse
Avignon -> 10h, porte de l’Oulle

85 - Vendée
La-Roche-sur-Yon -> 14h, place Napoléon
Fontenay le Comte -> 10h, place de Verdun

86 - Vienne
Poitiers -> 10h, Stade Rébeilleau
Chatellerault -> 10h, devant la Mairie

87 - Haute-Vienne
Limoges -> 10h, Place de la République
St Léonard de Noblat -> 17h, place de la République
St Yrieix -> 17h, place de la Nation

88 - Vosges
Epinal -> 14h30, devant la préfecture

89 - Yonne
Auxerre -> 15h, Maison des Syndicats (Rue Max Quantin)
Sens -> 10h, marché couvert
Saint Florentin -> 10h au Port

90 - Territoire de Belfort
Belfort -> 10h, Maison du Peuple

91, 92, 93, 94, 95
Rendez-vous à Paris (13h à la Bastille)

971 - Guadeloupe
Pointe-A-Pitre -> 8h30, devant la mairie

972 - Martinique
Fort-de-France -> 8h30, maison des syndicats (Jardin Desclieux)

973 - Guyane
Cayenne -> ???

974 - Réunion
Saint-Pierre -> 9h, devant la Gare Routière (Casabona, en dessous de Mac-Do)
Saint-Denis -> 9h, Petit Marché

976 - Mayotte

Mamoudzou -> 8h30, Esplanade de l’office du tourisme

Merci au Comité de Résistance Citoyenne

 

BONNE ANNEE REPUBLICAINE

et TOUS A LA MANIF

pour faire reculer le pouvoir réactionnaire.

*********************************************

L’Iranienne Sakineh Mohammadi Ashtiani pourrait être mise à mort pour adultère dans les jours qui viennent, mais deux hommes peuvent encore lui sauver la vie : les chefs d'état du Brésil et de la Turquie.

Pour tenter de la SAUVER cliquez

ICI

***********************

Si vous trouvez quelque intérêt à mes élucubrations:

VOTEZ !


*********************

Appel du 14 juillet pour

UNE JUSTICE INDEPENDANTE

21/09/2010

Harkis : et si on faisait tous quelque chose pour réparer ?

 

 

Hier soir, comme je l’espère des millions de Français et d’Algériens, j’ai regardé le documentaire terrible mais plein de mesure, d’humanité et d’espoir sur la tragédie des harkis pendant et surtout après la guerre d’Algérie.

 

Il est un lieu commun de dire que la France a signé là une des pages les plus scandaleuses de son histoire. Chaque Français se sent peu ou prou honteux devant le sort fait à ces gens qui – ne l’oublions pas – étaient Français à cette époque, et qui ont été pour beaucoup lâchement abandonnés. La honte, c’est un mauvais moment à passer, puis on oublie… C’est la vie. On peut tout de même essayer de réparer. Un peu…

 

Personnellement, les circonstances m’ont, il y a quelques semaines, mis au pied du mur lorsque j’ai reçu sur un de mes blogs un bouleversant appel au secours de la part d’une fille de harki. Voir http://lesaliboffis.blogs.nouvelobs.com/archive/2010/08/0...

J’ai alerté journalistes, blogueurs, autorités compétentes. Sans beaucoup de réponses je dois bien dire. Pourtant, ces efforts – bien dérisoires face à la détresse en jeu – semblent être en bonne voie de trouver une issue heureuse. Voici une partie des courriels (je vous les livre brut de décoffrage) que m’a adressé la personne en question :

 

« monsieur

je sais pas comment je vais te remercerais de avoire diffusé mon message et d m'avoire donner quelque point de contact

je sai bien que mon pére est pas engagé volentaire dans l'armé français pour rien car il éxiste des français des droits et de justice

le peuple français mérite beaucoup de bien car c'est un peule éxtraordinaire

monsieur verement ça ma touché trop ce que tu as fais pour  moi verement c'est mon grand bonheur
tu ma rendu le confiance en moi meme

je vis esseyé de te envoyer me photo ainsi les photo de ma petite famille j'aimerais bien que le pueple française découvre mon estoire
c'est parceque pour eux que j'ai souffert trop dans ma vie

voila monsieur je sis pas comment je vais te remercerais de ce gest que tu as fais pour moi verement ça me touche trop

je vais entré en contact avec  les adresse que tu ma donner mais j'ai besoin un peu de temps car ma situation pour ce moment est trop défficille

j'ai une petite famille  et un mari alcoolique qui as abandonné leurs famille je prend la charge de ma famille alors j'ai besoin de quelque temps de vous donner de mes nouvelle car la vie est défficille en algerie et sourtout pour une fille de harkis

voila monsieur je compte sur vous de déffusé mon message ourout kan je vais te envoyer de mes photo

car je veux bien demander mes droit direct au peuple français
je compte sur personne je compte que sur le peuple français c'est parceque mon pére c'est engagé pour eux et pour la république française
monsieur je vais te donner de mes nouvelle bientot

comme je ta vais dis je suis devenu une handicapé et ma vie est trop défficille sourtout avec un mari alcoolique

il me rest pas trop dans la vie je veux bien me rendre ma nationalité française c'est pour mes enfants
j'ai pas envi que mes enfants vivre ici en lgerie dans ce systéme de fln qui mon pére a combattu

j'ai pas envi que mes enfant vivre dans cette injustice de fln ...j'ai donner ma vie pour eux

voila monieur merci beaucoup


madame xxxxxx née xxxxxx xxxxxxx

 

********************************************************

 

Il y a eu ensuite bien d’autres échanges de courriels puis dernièrement celui-ci, qui m’a fait chaud au cœur :

 

 

bonjour monsieur victor

je vous écrit ce message pour vous donner de mes nouvelle

tu ma encourage beaucoup et tu ma dis de pas baissé les bras

alors je vien de prend de ton conseil alors j'ai réclamé ma nationalité française a tout le services d'ancien combattant et de harkis et de justice en france

je vien de recevoire aujourd'hui une lettre de la cabinet de secretaire d'état a la defence et aux ancien combattant

une lettre tres important 

il m'en informé que ma demande de nationalité française est transfére au ministére de l'immigration et de l'intégration et l'identité national

et que je vais avoire une suite


voila monsieur victore en attend la suite de ministére de l'immigration et l'intégration ......

je vais te informé sur tout mes nouvelle sur mon combat a récupiré ma nationalité française

merci d'étre la dans mon combat

bonne courage


salut

 

 

Voilà. J’ai dans mon entourage le plus proche un fils de harkis qui m’honore de son amitié (Salut Mousse !) C’est tout naturellement à lui que j’ai pensé en menant ce modeste combat pour la Justice. Si j’ai pu contribuer à gommer un tout petit peu de notre honte nationale, ce sera pour moi un grand moment de bonheur. C’est toujours ça de plus que les aboiements haineux des « idiots utiles de l’Islamisme ».

 

 

***********************

Si vous trouvez quelque intérêt à mes élucubrations:

VOTEZ !

17/09/2010

Qui est Reding ? Qui est Barosso ? Qui les a élus ?

chimulus sarko barosso.jpg

 

 

Je roule suffisamment dans leur bouse les sarko-trafiquants pour qu’on ne puisse confondre avec leurs cris d’orfraie ma rabia contre l’impudence de cette « commissaire européenne » qui se permet, en termes plus qu’injurieux, de nous donner des leçons. Qui es-tu ci-devant Reding Vivianne pour la ramener ainsi ? Qui es-tu pour nous donner des leçons du fond de ton paradis fiscal qui sur ce point est bien mal placé (*) ? Et puis les vraies questions ne sont-elle pas : pourquoi les Roms « s’expulsent » - ils tous seuls de leurs pays d’origine, la Roumanie et la Bulgarie ? A quoi servent les 17 milliards alloués à ces pays par la C.E. pour intégrer dans leurs propres pays ces populations ?

 

* Conditions d’entrée et de séjour des étrangers au Luxembourg. 

 

 Séjour supérieur à trois mois

Le citoyen de l’Union et le ressortissant d’un « pays assimilé », ainsi que les membres de leur famille eux-mêmes citoyens de l’Union ou ressortissants d’un « pays assimilé » voulant séjourner au Luxembourg plus de trois mois, s’adresseront dans les trois mois de leur arrivée à l’administration communale du lieu de leur résidence pour solliciter la délivrance d’une attestation d’enregistrement.

Les membres de sa famille qui sont ressortissants de pays tiers introduisent une demande en obtention d’une « carte de séjour de membre de famille d’un citoyen de l’Union ou d’un ressortissant d’un des Etats ayant adhéré à l’Accord sur l’Espace économique européen ou de la Confédération suisse » à l’administration communale du lieu de leur résidence.

 

Attention ! Les citoyens de l’Union originaires de la Bulgarie et de la Roumanie, de même que les membres de leur famille qui sont ressortissants de pays tiers, restent pour le moment, en application des dispositions transitoires des Traités d’adhésion, soumis à une autorisation de travail. Ils doivent présenter cette autorisation de travail lors de leur déclaration d’enregistrement ou du dépôt de leur demande en obtention d’une « carte de séjour de membre de famille d’un citoyen de l’Union ».

 

 

Tu représentes l’Europe, ci-devant Reding Vivianne ? Quelle Europe ? Certainement pas celle que j’appelle de mes vœux, mais celle des banquiers, des marchands de soupe et de fusils, énorme mollusque sans vision ni frontières. Seulement celle de Barosso, fauteur de guerre et larbin des lobbies. Une Europe que le vote des Français – entre autres – a rejeté mais que Microlax 1er nous a imposé par déni de démocratie.

 

Je laisse un représentant du peuple français – même s’il n’est pas ma tasse de vin rouge – te répondre avec plus de talent que je ne le pourrais :

 

LETTRE OUVERTE À VIVIANE REDING

 

Madame Reding,
 
Cette fois-ci, la Commission européenne dont vous êtes l'exécutante a dépassé toutes les bornes. En effet, en laissant l'un de ses commissaires comparer la France à l'Allemagne nazie, elle vient de franchir un pas supplémentaire dans l'indignité.
 
Car qui êtes-vous Madame Reding pour vous permettre de donner des leçons à la France ? D'où tirez-vous votre légitimité ? Par qui avez-vous été élue ?
 
Pas par le peuple français en tout cas !
 
Alors oui, bien sûr, la circulaire d'Hortefeux est absolument intolérable puisqu'elle stigmatise une population là où seule l'application de la loi républicaine devrait être en cause. Cependant rassurez-vous, mes compatriotes sont tout à fait capables par eux-mêmes de régler cette affaire. Même si bien entendu, les cris d'orfraie de la gauche rendent grandement service au Président : ils donnent l'impression qu'il agit alors qu’il ne fait que payer des Roms comme de malheureux figurants qui reviendront quelques semaines plus tard sur notre sol.
 
Mais qui a créé les conditions de la libre circulation des personnes comme des capitaux ? Qui a créé les conditions de cette anarchie et donc les risques  d'amalgame et de stigmatisation ? Qui a favorisé l'immigration intra-communautaire pour le plus grand bénéfice d'un certain patronat qui peut ainsi user et abuser d'une main-d’œuvre bon marché ?


De la même façon que votre collègue Madame le commissaire Kroes déclarait vouloir encourager les délocalisations, votre Union Européenne a pour objectif avoué le nivellement par le bas vers le moins disant social. Car en ouvrant toutes les frontières, vous mettez forcément en danger le modèle social des pays les plus avancés. Vous mettez nécessairement en péril les acquis et les droits des plus pauvres, puisque vous les placez en concurrence directe avec encore plus pauvres qu'eux.


En voulant accélérer l’élargissement, vous n’avez pas voulu entendre tous ceux qui vous avaient alerté sur les dangers des migrations de population. Les Roms de Roumanie et de Bulgarie en sont aujourd'hui les premières victimes.


Je suis aujourd'hui le seul au Parlement français à prôner ouvertement le rétablissement des frontières nationales. Le seul.


Or, une frontière, ce n'est pas le repli sur soi. Qui oserait traiter son voisin de palier de raciste au prétexte qu'il ferme sa porte à clé en partant travailler ?


En fait, une frontière c'est comme la peau : ça protège mais ça laisse passer tout ce dont l'organisme a besoin. C'est une protection mais également un lien vers l'extérieur !
En voulant par dogmatisme supprimer toutes les frontières sans d’ailleurs les remplacer par une frontière européenne, vous avez écorché vif nos nations.


Aujourd'hui, alors que le peuple souffre, l'alternative est simple : l'entente, la concorde et la coopération de peuples libres de disposer d'eux-mêmes ou bien le mépris des peuples, la destruction des nations et l'impuissance publique des Etats.


Alors oui, Madame Reding, ça suffit ! La France n'a pas d'ordre à recevoir de Bruxelles, et encore moins d'excuses à formuler.


Car si le gouvernement Sarkozy et le Parlement français ont ratifié le traité de Lisbonne, le peuple français, lui, l'a clairement rejeté par référendum !


Madame Reding, vous êtes illégitime et comme élu d'une Nation qui a rejeté par référendum le traité constitutionnel, je ne vous reconnais pas et je ne vous reconnaîtrai jamais.


Rassurez-vous, je ne manquerai pas d'expliquer à Messieurs Hortefeux et Besson en quoi leur circulaire n’est pas digne de la République, mais de grâce, vous qui êtes Luxembourgeoise, concentrez-vous sur votre Grand-Duché et n'essayez pas d'imposer par la force votre mondialisme à des pays qui n'ont aucune leçon à recevoir venant d'un ancien député d'un paradis fiscal.


Madame Reding, vous ne le savez sûrement pas, mais il est écrit à l'article 2 de la Constitution de mon pays que la résistance à l'oppression est un droit naturel et imprescriptible.


Souffrez donc que je respecte la Constitution de mon pays et que je résiste à une Commission totalitaire qui tance les ministres de mon pays comme des petits garçons désobéissants. Et si je regrette que les petits garçons en question préfèrent vous répondre qu'ils ont respecté vos règlements et vos lois, permettez-moi en tant qu'élu de vous répondre que vos directives et vos instructions n’ont aucune légitimité.


Je suis tout aussi européen que vous, et vous ne me culpabiliserez pas. En construisant l’Europe ainsi, vous dénaturez totalement l’idée européenne de réconciliation entre les peuples et de progrès social pour tous.


C'est pourquoi, Madame, jamais ne flottera le drapeau de cette mauvaise Europe là sur le fronton de ma Mairie, et je préfère largement y mettre celui de toutes les autres nations libres du monde.


Prenez d'abord le risque de soumettre vos décisions au suffrage des peuples européens, et après - seulement après - on en reparlera.


Nicolas DUPONT-AIGNAN

 

 

Source :

http://www.marianne2.fr

 

 

 

 Pour l'illustration, merci à Chimulus

 

***********************

Si vous trouvez quelque intérêt à mes élucubrations:

VOTEZ !

La HONTE, la BOUE et la SOUFFRANCE.

sarkozy-accoyer-woerth-sarkostique-8.jpg

 

En ce jour décadi le trente fructidor

Le groin coulant de bave, Sarko-Terminator

Et sa meute de chiens hurlants et fous de rage

Humilient et déchirent la France qu’ils saccagent.

Hortefeux et Besson

Le reitre

Et le traitre

Braillent à l’unisson

Plus forts que le FN

Leur bêtise et leur haine

Contre les plus pauvres

D’entre les pauvres

Les plus faibles

Parmi les faibles,

Ces gens venus d’ailleurs et que la faim tenaille,

Mendiants ou ferrailleurs, musiciens ou canailles,

Ni anges ni démons, ni zombies ni fantômes

Tout simplement des hommes.

Accoyer, ce falot, ce chafouin, ce tocard

De sa voix de fausset, du haut de son perchoir,

Tente de bâillonner, essaie de faire taire

L’expression du Peuple par ses parlementaires.

Woerth, comptable douteux, prince de la magouille

Brasse le pognon fou obtenu de fripouilles

Contre quelques hochets, Légions de déshonneur

Qui sont, entre ses mains, synonyme d’horreur.

N’oublions pas Lefèvre, Morano, Estrosi

Dignes porte-paroles de cette Sarkozie

Moisie.

Vous puez du cerveau comme d’autres des pieds,

Vous nous feriez bien rire en comiques troupiers

Si vous n’étiez, hélas, en charge de la France

Que vous couvrez de boue, de honte et de souffrance.

 

 

Pour l'illustration, merci à Laurent

 

 

 

16/09/2010

Dragage du Rhône : au mépris de la santé des populations et du principe de précaution.

carte rhône.jpg

20 000 m3 de déchets sédimentaires dont la composition est officiellement inconnue mais pourtant bien toxique viennent d’être prélevés, remués et déposés au final en aval du confluent du bras de Villeneuve et du bras d'Avignon. Le dragage a ainsi favorisé la dilution jusqu’à la Camargue de milliers de particules nocives. La CNR considère unilatéralement  qu’il ne s’agit pas de déchets pollués ou pour le moins n’atteignant pas le seuil défini sur les avis … d’elle-même, partie-prenante.

Le dragage du Rhône sur le bras d'Avignon vient d'être réalisé par la CNR (Compagnie Nationale du Rhône) au mépris de la phase de mesures indispensables des sédiments contaminés et malgré les alertes et réserves présentées par les riverains du collectif « Domicile Fluvial ». Pour celui-ci la pollution des sédiments déposés par les alluvions devait être totalement traitée à l'occasion de dragages d'entretien du Rhône et la CNR ne pouvait être à la fois juge et partie c'est-à-dire : exploiter le Rhône, le draguer et en même temps faire des analyses de validation de ses propres activités. « Domicile Fluvial » demandait donc la création d'une instance indépendante pour contrôler l'analyse des sédiments, son extraction, son traitement, son dépôt, son stockage.

De son côté le « Collectif antinucléaire 84 » avait alerté à plusieurs reprises les pouvoirs sur la composition dangereuse des sédiments déposés sur le fond de la rivière : polluants chimiques, polluants PCB et contamination nucléaire déversée en aval depuis les installations militaires et civiles du « Centre de Marcoule ».

Mais la commission d'enquête chargée d’instruire l’enquête publique n'a pas répondu sur ce dernier point. Or elle aurait du, légalement, le faire.

Les avis de la commission d’enquête publique approuvent donc le plan de dragage initialement présenté par la CNR pour 10 ans, sans plus de discussion et de précaution, car… « la CNR exécute bien sa mission » ! Qui plus est « les modifications temporaires de la qualité de l'eau au niveau des zones de dragage n'ont que peu d'incidences vis- à vis de la faune et de la flore aquatique », sous réserve de tenir compte malgré tout « des périodes de frai, dans la planification des travaux de dragage ». Et pour justifier cette décision arbitraire de « juge et partie »  une allusion au fait que la CNR a obtenu la certification ISO 9001 le 2 juin 2009!

De qui se moque-t-on ?

20 000 m3 de déchets sédimentaires dont la composition est officiellement inconnue mais pourtant bien toxique viennent d’être prélevés, remués et déposés au final en aval du confluent du bras de Villeneuve et du bras d'Avignon. Le dragage a ainsi favorisé la dilution jusqu’à la Camargue de milliers de particules nocives. La CNR considère unilatéralement  qu’il ne s’agit pas de déchets pollués ou pour le moins n’atteignant pas le seuil défini sur les avis … d’elle-même, partie-prenante.

Circulez, il n’y a rien à voir ? Et pourtant, pour ne citer qu’eux, les hydrocarbure aromatiques polycliniques (H A P) et la surface du Rhône irisée par des fuites de l'installation de dragage au début de l'opération montrent bien que les « incidences négligeables » sont loin de relever de l'innocuité.

Il est inadmissible qu’une fois encore la santé de la population et des riverains ne bénéficie pas du « principe de précaution » et que les intérêts économiques privés soient privilégiés.

La CNR étant tenu d’établir pour chaque dragage une « fiche d'incidence », le Collectif antinucléaire 84 en exige la communication ainsi que celle des analyses des sédiments en amont et en aval qui ont du être effectués. Il se réserve par ailleurs la possibilité d’entamer une procédure pour non-respect et manquements des obligations de la commission d'enquête publique.

15/09/2010

Sarko MENT

chimulus sarkogate.jpg

 

 

Sarko MENT

QuotidienneMENT

Il MENT

VulgaireMENT

OdieuseMENT

RégulièreMENT

Parfois comiqueMENT

Toujours cyniqueMENT

Sous les applaudisseMENTs

De sarko-trafiquants fanatiqueMENT

Gourmands

Des tressoteMENTS

Des béguaieMENTS

Des glapisseMENTs

De leur superman.

L'avilisseMENT

L'abaisseMENT

L'isoleMENT

De la France tant diplomatiqueMENT

Que moraleMENT

Ces ruffians déMENTs

S'en branlent ignobleMENT.

Cassez-vous ! Vils excréMENTs

Avant que le Peuple écumant

Ne vous botte le fondeMENT!

 

Merci à Chimulus

O.G.M. : contrecarrons Barosso !

 

barosso ogm.jpg

Le sinistre Barosso a profité des torpeurs de l’été pour autoriser l’importation et la mise en marché de six maïs OGM sur le territoire de l’U.E. Ceci en se foutant comme de sa première escroquerie de l’avis des 60% de citoyens européens qui refusent ces saloperies. Il faut dire que Barosso, mammifère à classer parmi les nuisibles, a les yeux de Chimène pour les profits du lobbie des grandes multinationales qui empoisonnent le monde, de BASF à Monsanto. Ce type est le représentant falot mais dangereux de cette Europe-déception, de cette Europe-repoussoir, de cet énorme gâchis qu’est devenue la fantastique Idée des fondateurs Monnet, Schumann mais aussi Adenauer, De Gaulle, Kohl, Mitterrand.

L’intrusion à grande échelle de ces aberrations que sont les OGM n’est pas inéluctable si nous luttons. Une pétition groupant un million de signataires en Europe peut obliger la Commission a revoir sa copie. Et à ce niveau, nous pouvons tous agir, même à notre petit niveau.

Signons, signez la petition – qui dépasse d’ores et déjà les 800.000 signataires, il faut arriver à un million – afin de contrecarrer les saloperies de Barosso et de ses commanditaires.

Contre les OGM

Signer

ICI

13/09/2010

Ah ! Ah ! Cornes-au-cul ! Je suis le Père Ubu!

 

Ubu.jpg



Elle arrive, elle est là, la dictature molle
Organisée par un Ubu roi tartignole
Entouré d’une cour de lèche-cul stupides,
De crétins obséquieux, de profiteurs cupides.
Au début le « bling-bling », le Fouquet’s, les Rolex,
Puis vinrent les propos insultants, et le sexe.
Les « veautants » aimaient çà, chez nous la gaudriole
Vaut à ses laudateurs respect et gloriole.
Alors, à l’abri de ce rideau de fumée
La pieuvre totalitaire, sournoise et bien armée
Déplie ses tentacules contre les libertés
Qu’elle suce une à une, jusques à les vider
De tout leur sens formel, de toute leur substance.
La presse, la télé, les radios de la France
Tombent sous le contrôle direct du roi Ubu
Qui nomme leurs patrons, choisis dans sa tribu.
« Ah ! Ah ! Cornes au cul ! Par ma chandelle verte
Les pauv’cons je les veux abrutis et inertes ! »
Pour banquiers et patrons, Ubu a des largesses,
Il sort de sa giberne des milliards qui engraissent
Ses copains, ses coquins, ses spadassins mafieux,
Mais rien pour les chômeurs, les manards et les vieux.
Ses sbires encasqués, méprisant, provoquant
Matraquent sans vergogne lycéens ou manants,
Mettent « en examen » avec hargne et violence
Ceux qui osent gueuler contre leur arrogance.
La justice elle-même est mise sous pression,
On ampute ses droits, dirige son action.
Ubu joue les Français les uns contre les autres,
C’est dans la division qu’il jouit, qu’il se vautre :
Chômeurs contre manards, privé contre public,
Jeunes contre trop vieux, hosto contre cliniques…
Il est insatiable, il veut tous les pouvoirs,
Qui n’est pas avec lui va s’en apercevoir.
Français ! Réveille-toi ! Dénonce l’imposture !
Car elle est là, tapie, l’ignoble dictature…


Moi

*********************************************

L’Iranienne Sakineh Mohammadi Ashtiani pourrait être mise à mort pour adultère dans les jours qui viennent, mais deux hommes peuvent encore lui sauver la vie : les chefs d'état du Brésil et de la Turquie.

Pour tenter de la SAUVER cliquez

ICI

***********************

Si vous trouvez quelque intérêt à mes élucubrations:

VOTEZ !


*********************

Appel du 14 juillet pour

UNE JUSTICE INDEPENDANTE

09/09/2010

Big Brother, nous voilà... Les mouchards électroniques arrivent dans nos écoles!

 

rfid.jpg


« Alors ma puce, comment ça s'est passé aujourd'hui à l'école ? » Cette phrase affectueuse correspondra, dans quelques mois, à une réalité formelle dans une crèche parisienne. En effet (c.f. Le Parisien de ce jour): « Pour la première fois en France et en Europe, une crèche parisienne expérimentera, dans le courant du premier semestre 2011, le contrôle électronique sans fil de ses petits pensionnaires.

Chaque enfant accueilli dans l’établissement, vraisemblablement une structure d’accueil associative, privée ou d’entreprise, mais pas municipale, sera équipé d’une puce radio sans fil reliée à un centre de contrôle vidéo. »


Toutes les plus grosses conneries technologiques nous arrivant des Zétazunis, cette « expérience » est déjà en cours là-bas. En effet « depuis la rentrée, les deux cents enfants de l’école élémentaire George-Miller-III de Richmond, dans la banlieue de San Francisco (Etats-Unis), doivent, chaque matin, enfiler un drôle de gilet futuriste. Glissée dans l’encolure, une petite puce RFID permet aux enseignants de suivre, sur des écrans de contrôle, les faits et gestes des enfants.

Chaque élève est symbolisé par un petit point que l’on voit se déplacer en temps réel dans les salles de classe ou dans la cour. »


Le quotidien parisien continue: « Dominique Ratia-Armengol, présidente de l’Association nationale des psychologues de la petite enfance, l’idée est « tout simplement effrayante ». « Enfermer les enfants dans une cage virtuelle, c’est créer des conditions de méfiance et d’angoisse inutile face à un danger qui n’existe pas. C’est également déresponsabilisant en coupant les liens avec les adultes à l’écoute et formés pour éduquer et établir une relation de confiance avec eux. »
Même réaction indignée de Maria Da Costa Pereira, auxiliaire de puériculture à
Paris et responsable syndicale CGT : « C’est la porte ouverte à des économies énormes de personnel au détriment d’une relation humaine essentielle avec des adultes professionnels. D’autant qu’il n’y a pas besoin de sécuriser électroniquement des crèches qui sont déjà des lieux fermés et absolument sans risque de fugue… »


Ben voilà! On y est... Il y a longtemps qu'on alerte sur ce blog contre cette arrivée possible du Big Brother intégral, le « puçage » de la population comme les troupeaux de vaches. La puce RFID (radio frequency identification en anglais) est une technologie de communication sans fil entre des petites puces et un émetteur-récepteur. Un peu comme dans un GPS miniature, les puces envoient régulièrement par fréquence radio des informations comme, par exemple, leur position géographique. Il y a longtemps que les multinationales de la distribution intègrent de telles puces dans leurs produits à des fins de traçabilité. La puce permet ensuite de localiser le produit pendant sa distribution, mais aussi après son achat. La puce RFID étant identifiée au moment du passage à la caisse du supermarché, elle peut être associée à la carte de crédit ou au chèque de l'acheteur, et donc à son identité. Chaque produit acheté devient ensuite un « mouchard électronique » qui permet de localiser son utilisateur ! On les trouve encore dans les passes « Navigo » de la RATP, dans la plupart des badges d'entreprises pour avoir accès à telle ou telle salle, etc. Voilà donc que nos « têtes blondes » ou brunes vont être traitées comme un pull-over ou un ustensile électro-ménager ! Big Brother, nous voilà !


Tout ceci a pour finalité de préparer le bétail humain a accepter ce flicage intégral en en montrant le côté « utilitaire » voire ludique. La prochaine étape sera l'implant de ces mouchards électroniques dans la viande humaine. La technologie existe dès à présent. Elle est largement utilisée pour la traçabilité des animaux domestiques ou même de certains animaux sauvages en voie de disparition.


Des « puces » de la taille d'un grain de riz sont implantés sous la peau de certains malades pour permettre leur suivi médical. Des hôpitaux américains encouragent déjà les patients à se faire greffer une puce contenant leurs données médicales personnelles (groupe sanguin, traitements déjà en cours, etc), dans le but d'éviter les risques d'erreur dans l'identification et le traitement des malades. Les implants seront aussi proposés pour une surveillance médicale à distance avec envoi automatique d'une alerte au médecin en cas de problème.


Ça, c'est le paravent « utile » de Big Brother. De multiples moyens sont actuellement utilisées pour préparer l'opinion publique à accepter la puce, et pour réduire la répulsion instinctive à l'intrusion d'objets matériels dans le corps. D'où les efforts des médias et de l'industrie culturelle pour populariser les piercings, les implants en silicone, ou encore les anneaux gastriques (comme solution à l'obésité).


Pour rendre la puce désirable et "tendance", une discothèque de Barcelone dirigée par un américain propose déjà à ses clients de se faire implanter pour 100 euros de monnaie électronique dans la viande (rechargeable) afin de pouvoir payer les consommations au bar sans argent ! Et les cons « branchés » marchent...


On peut tout aussi bien y mettre des données d'identité, de casier judiciaire, de race, de religion, d'activités, de carte de crédit, etc. Bientôt le bétail humain lui aussi sera parfaitement "traçable", dès qu'un nouveau « 11 Septembre » fournira le prétexte pour rendre la puce obligatoire, au nom de la « sécurité » !


Les puces dans les crèches sont un pas de plus vers ce monde infernal où règne Big Brother.


Mondo cane...

*********************************************

L’Iranienne Sakineh Mohammadi Ashtiani pourrait être mise à mort pour adultère dans les jours qui viennent, mais deux hommes peuvent encore lui sauver la vie : les chefs d'état du Brésil et de la Turquie.

Pour tenter de la SAUVER cliquez

ICI

***********************

Si vous trouvez quelque intérêt à mes élucubrations:

VOTEZ !


*********************

Appel du 14 juillet pour

UNE JUSTICE INDEPENDANTE

08/09/2010

Au Bistro de la Toile : vous avez dit retraites ?

chimulus bistrot.jpg

 

- Oh ! Victor, alors cette manif ?

- Y avait du monde malgré un temps de chien. Tè ! Il y avait une pancarte qui disait : « Pôle Emploi t'as de beaux vieux, tu sais... » et encore : « Défendons nos retraites parce qu'on le vaut bien - Sarkozy et Woerth, dehors, parce qu'ils ne valent plus rien » et une autre : « Les vieux au boulot, les jeunes au bistrot ? » Ça va te faire des clients ça Loulle !

- Pourtant, il faut bien la faire cette réforme. On vit plus vieux, donc on doit travailler plus longtemps. Enfin, c'est qu'on entend...

- Connerie ! Propagande gouvernementale orchestrée par le medef. D'abord l'allongement de l'espérance de vie concerne les bébés qui naissent actuellement ! Pas les vieux cons comme toi et moi. Bon, admettons que  cette espérance de vie augmente de deux mois chaque année. Prenons pour base de calcul, pour un homme, une durée de vie de 77 ans, soit 924 mois, c'est la moyenne actuelle. L'augmentation de 2 mois par an représente donc une augmentation annuelle de 0,22 %, tu peux sortir ta calculette. Alors qu'on ne nous gonfle pas les aliboffis avec « l'impératif démographique ». On ne pourrait pas absorber cette évolution démographique de 0,22%  par an alors que la croissance sur le long terme est autour de 2% par an et le gain de productivité - annuel ! - de 1,63 % ?

- Merde ! C'est vrai ça. Ils se gardent bien de nous le dire ça les Woerth et compagnie... Alors pourquoi cette hargne a vouloir à tout prix faire passer l'âge légal de possibilité de départ à la retraite de 60 à 62 ans ?

- Eh ! Mécaniquement, ça fait deux ans de cotisations qui entrent sans sorties correspondantes ! C'est beaucoup de pognon ! En même temps, l'âge du taux plein recule lui aussi de deux ans. Jusqu'ici, il était de 65 ans. Il passera à 67 ans. L'âge du taux plein... Enfin,  plus exactement, celui à partir duquel il n'y a plus de décote, même si on n'a pas tous ses trimestres. C'est encore beaucoup de pognon. On a là la démonstration que les sarko-trafiquants veulent régler ( !!!???) le problème des retraites par des mesures d'économie, de rabiotages au détriment des salariés plutôt que par l'augmentation des recettes.

- Comment ? En augmentant les impôts ?

- Même pas. La question se joue davantage sur le niveau de chômage, la compression de la masse salariale et le rapport capital/travail dans la valeur ajoutée. Le fait que les salaires aient baissé de 10 points dans la répartition du PIB - au détriment des salaires et au profit des actionnaires - implique que l'assiette des cotisations aussi a baissé. Du coup les recettes ont forcément baissé. Ajoutons les exonérations de charges aux entreprises soit disant pour préserver leur « compétitivité »... Mais il suffirait que les salaires soient augmentés pour que l'assiette augmente et de là les cotisations... au même taux ! Le problème des retraites est lié directement au chômage et au niveau des salaires.

- Mouais... Mais Woerth, il veut faire travailler les vieux...

- Connerie encore une fois. Les gens cessent de fait leur activité à 58,7 ans pour les hommes et 59,5 ans pour les femmes, selon l'OCDE, parce que les patrons les lourdent ! Que font-ils avant de « faire valoir leurs droit à la retraite » ? Beaucoup sont au chômage, en inactivité, sans ressources, en invalidité, dans des dispositifs sociaux transitoires... Et cette période va donc augmenter de deux ans ! Autrement dit ce gouvernement de branques va reporter en partie le problème des retraites sur l'assurance chômage et sur la Sécu... Ceux qui vont souffrir le plus de ces dispositions iniques, injustes, dégueulasses, ce sont les plus précaires, les femmes en premier, ceux qui ont eu de longues périodes de chomdu, ceux et surtout celles victimes du travail à temps partiel...

- ...teng ! Mais à quoi ça rime ces conneries ? Y a pourtant marqué Fraternité aussi sur le fronton des mairies : Fraternité, ça veut dire solidarité.

- Pas en Sarkozie Loulle. Pas en Sarkozie ultra libérale. La finalité de tout ça, c'est de foutre en bas le régime par répartition pour refiler l'énorme gâteau au privé par la capitalisation. Pareil pour la Sécu. C'est une constante stratégique pour les ultra libéraux non seulement en France mais dans cette Europe-déception salopée par Barosso et ses complices. D'où l'urgence absolue de se débarrasser de cette clique malfaisante.

- Tè ! Buvons pour oublier...Tè ! Je vais vous en raconter une pour détendre l'atmosphère. C'est un curé qui fait son prône sur la tempérance et veux étayer ses dires par une expérience qu'il dit avoir faite : « J'ai mis un ver dans un verre d'alcool et le ver est mort ! J'ai mis un ver dans un verre de fumée de tabac et le ver est mort ! J'ai mis un ver dans un verre de sperme et le ver est mort ! J'ai mis un ver dans un verre d'eau bénite et le ver n'est pas mort ! Que peut-on en déduire mes frères et mes sœurs ? »

Une petite vieille, au premier rang dans l'église se lève et dit : « On peut en déduire que tant qu'on picolera, qu'on fumera et qu'on baisera, on n'aura pas les vers ! »

 

Merci à Chimulus

*********************************************

L’Iranienne Sakineh Mohammadi Ashtiani pourrait être mise à mort pour adultère dans les jours qui viennent, mais deux hommes peuvent encore lui sauver la vie : les chefs d'état du Brésil et de la Turquie.

Pour tenter de la SAUVER cliquez

ICI

***********************

Si vous trouvez quelque intérêt à mes élucubrations:

VOTEZ !


*********************

Appel du 14 juillet pour

UNE JUSTICE INDEPENDANTE

07/09/2010

TOUS A LA MANIF !

 

chimulus manif.jpg

 

 

 

C'est la « mère de toute les réformes » qu'il proclament les sarko-trafiquants. La plus inique, la plus injuste, la plus inéquitable des réformes. Le but: casser le régime par répartition au profit du régime par capitalisation. Pour cela: raboter au max les pensions, repousser l'âge de la retraite, faire en sorte que les futurs retraités basculent vers une « épargne retraite personnelle ». La même stratégie qu'avec le saccage de la Sécu, avec la même finalité à long terme: la privatisation.

 

Il ne s'agit pas pas de se recroqueviller en refusant toute évolution du système, mais de foutre en bas CETTE réforme d'inspiration caricaturalement ultra libérale faisant tout tomber sur le dos des salariés sans même réfléchir à d'autres formes de financement (taxer les "robots", taxer les importations de produits délocalisés, taxer les dividendes, etc.) Sarko, droit sur ses talonnettes met sa crédibilité, donc son avenir dans cette "réforme". Raison de plus de TOUT FAIRE pour qu'elle échoue.

 

La foutre en bas, c'est se débarasser de Sarko!


Retraites ? Vous avez dit retraites ? « Les caisses sont vite ! » qu’il a dit Ubu. Vidées au profit des culs dorés. Eh ! Oh ! Les vieux, z’allez pas nous gonfler ! Vous n’êtes plus rentables, ren – ta – bles ! Compris ? Alors zou, au mouroir. Et en plus, ces cons de vieux, y veulent pas mourir ! Jusqu’à 77 ans pour les mecs, jusqu’à 84 pour les bonnes femmes ! Mais comment vous voulez qu’on s’en sorte, bordel. Un peu de civisme, merde. Comment voulez-vous qu’on puisse engraisser les actionnaires – ac – tio – nnaires !


« Soleil vert », les viocres, vous connaissez, vous. Si, vous connaissez ! C’est un film des années septante je crois qui montrait comment on nourrissait la surpopulation en recyclant les morts. Et comment, à partir d’un certain age, les vieux recevaient une « convocation » pour être euthanasiés sur fond de musique éthérée et d’images de nature…



Et bien c’est ça, l’avenir que nous préparent Microlax 1er et sa clique avec la « réforme » des retraites.



L'allongement à 41 ans et plus si affinité de la durée de cotisation a pour objectif de faire des économies en augmentant les décotes et donc en diminuant les pensions, car les seniors du baby boom ne trouveront pas de travail demain puisque, au contraire, on compte sur leurs départs en retraite pour réduire le chômage ! Comme il n’y a pas de perspective d’emploi, ni de volonté patronale de les maintenir au travail, il sont bien obligés de faire valoir leurs « droits à la retraite » sans avoir les trimestres requis pour obtenir le taux complet qui est, rappelons-le, de 50% de la moyenne des 25 meilleurs années. Ça va chercher loin… Or, chaque trimestre manquant par rapport aux 40 ans, et bientôt aux 41 ans, implique une décote conséquente. Donc les retraités qui toucherons le « taux plein » seront de plus en plus rares…



Vous avez trimés toute votre vie ? Vous avez casqué des cotisations conséquentes ? Vous espérez pouvoir vivre décemment les années qui vous restent ? Tè ! Fume !



L'Etat sarkosien ultra libéral préfère développer les assurances privées, quitte à payer les chômeurs plutôt que de leur donner du travail. Alors qu'en travaillant ils cotiseraient pour la Sécu, la retraite, les Assedic et les impôts, à croire que là aussi ils font tout pour plomber les comptes dans le but de privatiser.



CQFD.



La Sarkozie, c’est ça : des paillettes, de l’esbrouffe, beaucoup de mensonges, et surtout beaucoup de cadeaux aux riches.

 

ALORS TOUS A LA MANIF ! !

 

Merci à Chimulus


*********************************************

L’Iranienne Sakineh Mohammadi Ashtiani pourrait être mise à mort pour adultère dans les jours qui viennent, mais deux hommes peuvent encore lui sauver la vie : les chefs d'état du Brésil et de la Turquie.

Pour tenter de la SAUVER cliquez

ICI


*********************

Appel du 14 juillet pour

UNE JUSTICE INDEPENDANTE

03/09/2010

Hommage à Woerth, parce qu'il le vaut bien !

 

 

Si tu peux tout promettre sans jamais rien tenir

Si tu peux magouiller sans peur de te salir

Si tu peux, méprisant, humilier l'adversaire

Et si tu es capable de tuer père et mère,

 

Si tu peux t'engraisser sur le dos des plus faibles

Protéger tes amis lorsqu'ils pillent la plèbe

Et priver l'ouvrier du plus petit bénef

Tout en léchant le cul des patrons du Medef

 

Si tu peux trafiquer en restant populaire

Pressurer l'ouvrier plutôt que l'actionnaire,

Si tu peux générer les plus basses actions

Tant qu'elles multiplient ton tas de stock-options

 

Si avec les puissants tu sais te montrer veule,

Leur rendre des services et bien fermer ta gueule

Et puis lécher les bottes de tous les bons à rien

Espérant gentiment ta pâtée comme un chien,

 

Si tu peux sans vergogne renier ta parole

Trimbaler à ton cul des tas de casseroles

Si tu peux sans déchoir, sans peur de t'avilir,

Et la main sur le cœur dénoncer et trahir,

 

Alors tu pourras vivre sans honneur et sans gloire

Te vautrer dans la boue sans jamais t'émouvoir

Enfiler tes semblables par tous tes orifices,

Tu seras Sarkoziste mon fils.

 

*********************************************

L’Iranienne Sakineh Mohammadi Ashtiani pourrait être mise à mort pour adultère dans les jours qui viennent, mais deux hommes peuvent encore lui sauver la vie : les chefs d'état du Brésil et de la Turquie.

 

Pour tenter de la SAUVER cliquez

ICI

 

***********************

Si vous trouvez quelque intérêt à mes élucubrations:

VOTEZ !


*********************

Appel du 14 juillet pour

UNE JUSTICE INDEPENDANTE

 

02/09/2010

Au bistro de la Toile : le chomdu baisse? Tè! Mon cul !

chimulus bistrot.jpg

 

- Eh! Victor, tu les a entendus, il paraît que le chômage a baissé! De zéro virgule quelque chose seulement, mais paraît que c'est un signe. ils sont tout de même dans les trois millions « officiels »…

- …et bien le double en réalité si tu prends en compte le temps de non travail obligé de ceux qui sont à mi-temps, ceux qui sont rayés des listes pour des raisons obscures et autres.

Le chomdu, Loulle, ce n’est pas une fatalité, ce n’est pas un résultat de la « crise », c’est voulu et planifié par les « économistes distingués » et leurs marionnettes politiques. Ces fumiers ont même un nom pour qualifier le taux de chomage « optimal », ils appellent ça le « NAIRU » ( Non Accelerating Inflation Rate of Unemployment), en français, «taux de chômage non accélérateur d'inflation».

Un taux qui repose sur deux piliers fondamentaux : la pression sur le marché de l'emploi par le chômage (qui favorise le gel sinon la baisse des salaires ainsi que la précarisation et la dérèglementation du travail), et la soi-disant lutte contre l'inflation. Son taux généralement retenu étant fixé à… 8%. Son principe actif en est la peur et le chômage n'en est qu'un moyen, sans doute le plus efficace. Cette définition est tirée du glossaire d'un très officiel rapport du Sénat. En fait, le chômage n'est rien d’autre qu'une variable d'ajustement économique au service du politique. A l'heure où les discours vont dans le sens d'une culpabilisation toujours plus stigmatisante d'un chômeur supposé responsable de sa situation, profiteur ou fraudeur, il y a de quoi avoir les aliboffis qui gonflent…

- Tu veux dire que les chômeurs sont indispensables à tous ces gouvernements de droite pour maintenir les salaires au plus bas ?

- T’as tout compris Loulle. Crois-moi : bien que tous les charlots qui nous gouvernent fassent mine de mettre la lutte contre le chômage à la première place de leurs préoccupations, ils font en vérité tout le contraire parce que le «plein emploi» est le pire ennemi des profits. C'est pour cela qu'on n'est pas prêts d'en voir un jour la couleur, et que le chômage de masse a encore de beaux jours devant lui !

- …teng ! Quel ramassis de crevures. Tè ! on va boire un coup pour oublier…

Merci à Chimulus

*********************************************

L’Iranienne Sakineh Mohammadi Ashtiani pourrait être mise à mort pour adultère dans les jours qui viennent, mais deux hommes peuvent encore lui sauver la vie : les chefs d'état du Brésil et de la Turquie.

 

Pour tenter de la SAUVER cliquez

ICI

 

***********************

Si vous trouvez quelque intérêt à mes élucubrations:

VOTEZ !


*********************

Appel du 14 juillet pour

UNE JUSTICE INDEPENDANTE