Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

12/04/2013

Gênante pour qui la transparence ?

deligne transparence.jpg

 

 

Non mais regardez-les s’offusquer les « zélites » ! S’offusquer que le peuple (pouah ! C’est sale la « populasse ») puisse envisager de savoir ce qu’il y a dans la poche de ceux qui les gouvernent (si mal). Ce qu’il y a dans leur poche lorsqu’ils arrivent aux commandes, et ce qu’il y a lorsqu’ils s’en vont. La différence…fera la différence entre ceux qui auront travaillé honnêtement pour le bien public et ceux qui se seront goinfrés en utilisant à leur profit et à celui de leurs « amis » les pouvoirs que le peuple leur a momentanément délégués.

 

Le critère de l’argent ne devrait pas être de mise dans une république digne de ce nom. Et pourtant… Combien d’ouvriers à l’assemblée nationale et au sénat ? Combien d’employés ? Combien de petits commerçants ? Combien d’infirmières ? Combien de petits patrons ? Combien de chômeurs ? La réponse est simple : aucun ! Parce que plus que la compétence, c’est la position sociale, l’entregent, les réseaux d’influence qui font les « zélus ».

 

Si les élus, à tous les niveaux, de conseiller municipal à président de la république, ne pouvaient prétendre qu’à un seul mandat et surtout, une seule mandature, cela mettrait fin à cette insupportable professionnalisation de la politique. Ceci mettrait fin à cette provocation envers la démocratie qu’est l’existence d’une « classe politique », à ces dynasties d’élus écumant une région de père en fils, avec le népotisme le plus éhonté en manière d’agir normale.

 

Citoyen-président François, pour une fois tu as tapé sur la table. Alors fais-toi respecter. Vire tous ceux qui refusent cette transparence que le peuple appelle de ses vœux. Ordonne à cette girouette de Ayrault d’être inflexible, vire Bartolone s’il recommence ses conneries. Merde, c’est toi le patron, non ? Alors montre-le !

 

 

Tridi 23 Germinal 221

 

 

Illustration: merci à Deligne

 

 

Ecoute ! Ecoute !

 

Un député reproche à un de ses collègues d'un parti opposé : 
- Depuis trois ans que vous siégez parmi nous, je ne vous ai jamais vu ouvrir la bouche. 
- Pardon ! Je l'ai ouverte au moins une fois, lors de chacune de vos interventions. Pour bailler.

09/06/2010

Retraites : qui se goinfre sur le dos des « pauv’cons ».


sarko-grimace.jpgIl nous la distille par petites gorgées âcres sa « réforme » des retraites le Phénix de l’Elysée. Dans quelques jours, Sa sainte parole va nous faire savoir à quelle sauce amère il va nous la concocter. Allongement à 63 ans pour le départ, à 68 ans pour le départ à taux plein, allongement du nombre d’annuités, 41, voire 42 ou 43 années de labeur, assorti d’un tout petit coup de rabot sur les avantages fiscaux des nantis et des entreprises, d’une mini taxation pour la galerie des hauts revenus, etc.

 

On pourrait penser que, pour réussir cette grande « réforme », les efforts demandés seraient répartis avec un souci de justice. Et que ministres et députés donneraient le bon exemple en taillant quelque peu dans leurs privilèges exorbitants.

 

Tè ! Fumes ! Regardez dans cette video ce que se goinfrent nos « élus » (il faut supporter 20 seconde de pub avant, mais c'est édifiant.) :

 

http://www.dailymotion.com/video/x329rf_elus-le-r%C3%A9gi...