Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

28/11/2012

Au bistro de la toile : éthylotests et radars !

chimulus bistro copie.jpg

 

- A pieds Loule ! A pieds, qu’il faut venir dans ton antre de perdition, mastroquet de mon cœur. Si on vient en bagnole, faut boire du palermo où du vichy cassis… Fini le ballon de rouge, sinon pan-pan-cucul !

 

- C’est pas un mal Victor, d’ailleurs toi tu t’en fous, tu viens pédibus ou à vélo…

 

- Et lorsque je dois conduire, ou lorsque des amis viennent bouffer à la maison, avant de les laisser repartir, j’ai un alcootest équivalent à celui des bourres – 90 euros ! – et je m’efforce de garder ceux qui font siffler la bête. Sans compter que j’ai toujours cet appareil dans la boite à gants pour mézigue. C’est un petit investissement pour une grande sécurité personnelle ! De plus, c’est maintenant obligatoire… Maintenant, sur les motivations de ce décret le rendant obligatoire, il y a à dire…

 

- Eh bien dis-le !


- En  juillet 2011, une association, "I-Test" se crée pour militer en faveur d'éthylotests obligatoires dans toutes les voitures. Ils interpellent le Ministre de l'Intérieur, Claude Guéant, et hop quelques mois plus tard le décret sort, vite fait, bien fait. Une nouvelle infraction est créée, avec une amende de 17 euros à la clef.  Mais, là où le bât blesse c’est quand on se penche sur la question de savoir à qui va bénéficier ce juteux marché ? Et là, surprise ! C’est ce qu’explique un article publié sur le site Internet lequipement.fr (http://www.lequipement.fr/) , et intitulé « Éthylotest obligatoire : Jackpot pour Contralco ». Il s’agit d’une société, basée dans l’Hérault, en situation de quasi-monopole avec 90 % du marché français et leader européen. Ainsi, l’Hexagone représente 36 millions d’automobilistes et 1 à 2 millions de deux-roues. Selon les calculs du site, sur une base de deux éthylotests par usagers de la route ce sont 72 millions d’unités à fournir. Basée dans l'Hérault, cette société de 61 employés est la seule entreprise française à produire et vendre des éthylotests, électroniques ou à usage unique. En 2008, la vente de 13 millions d'éthylotests a permis à Contralco d'afficher un chiffre d'affaires de près de 5 700 000 €. Fournisseur officiel de la Police et de la Gendarmerie, Contralco précise que les Forces de l'Ordre ne représentent que 35 % de son activité quand le grand public plafonne à seulement 25 %. Bonne nouvelle, le nouveau Code de la Route va changer ça, en multipliant les ventes par plus de 5.  Détail croustillant, la plupart des membres de « I-test », l’association « philanthropique » qui a fait pression dur Guéant, on trouve…des très, très proches de l’entreprise Contralco !

 

- Très bien. Pourtant, même les députés commencent à gueuler contre les mesures qui font chier les automobilistes : retrait des panneaux avertisseurs de radars, interdiction des systèmes coyotte et maintenant remise en cause par Valls lui-même de cet éthylotest obligatoire…

 

- concernant les radars, je trouve stupide que l’on avertisse les excités du champignon de la présence d’un radar ! Ça veut dire « Allez-y les gars, dépassez allègrement la vitesse, on vous fait signe quand il faudra ralentir » ! C’est d’une connerie rare… Moi je respecte strictement les vitesses autorisées et je n’ai jamais d’embrouille. Souvent je me fais corner par un connard pressé mais je m’en tamponne la raie. Tiens, il y a quelques jours, à la sortie d’un village mais avant le panneau de fin d’agglomération, un gros con en 4x4 qui me collait au cul à doublé rageusement alors qu’en face arrivait une autre bagnole… Passage in extremis en sifflet, queue de poisson et une catastrophe évitée par chance, uniquement par chance…

 

- Les conducteurs de 4x4 ne sont pas tous des cons, mais c’est parmi eux qu’on trouve le plus de gros cons sur la route…

 

- Saine réflexion Loulle ! Pour en revenir aux radars, les panneaux avertisseurs avaient une vocation pédagogique, il est donc normal de les enlever. D’autant plus qu’arrivent les nouvelles générations de ces ustensiles honnis par les débiles de la route : radars tronçons, radars embarqués, etc. Le message induit c’est qu’à tout moment on risque d’être contrôlé. Il suffit de respecter le code et tout va bien.

 

- Tiens, je lis dans le journal : « Le premier facteur d'accident en France, c'est la vitesse. En second on trouve l'alcool, en 3ème le non-port de la ceinture qui occasionne 400 morts par an. Et maintenant, l'ensemble des accidents impliquant la téléphonie, kit mains-libres compris, approche les 450 morts par an" souligne Chantal Perrichon avant d'ajouter: "Après les lobbies de la vitesse et de l'alcool, il faudrait lutter contre le 3ème lobby, celui de la téléphonie. Mais le gouvernement n'a pas le courage d'aller dans ce sens, on préfère sanctionner l'automobiliste" affirme la présidente de la Ligue contre la Violence Routière. »

 

- Bon. En attendant, met ma tournée !



Septidi 7 Frimaire 221


Merci à Chimulus

 

 

 

10/07/2012

Au bistro de la toile : éthylotests.

chimulus bistro copie.jpg

 

- Oh ! Victor, tu les a tes éthylotests ? Parait qu’il en faut deux. Je suppose que c’est un pour le souffleur et un pour qui le fait souffler ?

 

- Il y a plus de cinq ans que j’ai un éthylotest à la maison. Un vrai. Equivalent à celui des flics. Un cher. Electronique. Acheté en pharmacie. Et je m’en sers. Lorsque moi je dois conduire et aussi lorsque des amis viennent chez moi faire une petite bringue. Et bien des gens sont étonnés… On est vite dans le rouge ! Donc, personnellement, je trouve que l’idée est bonne. Elle serait surtout meilleure en rendant obligatoire des systèmes d’anti-démarrage de la bagnole ou…du camion ! Maintenant, sur les motivations de ce décret le rendant obligatoire, il y a à dire…

 

- Eh bien dis-le !


- Il y a un an, en  juillet dernier, une association, "I-Test" se crée pour militer en faveur d'éthylotests obligatoires dans toutes les voitures. Ils interpellent le Ministre de l'Intérieur, Claude Guéant, et hop quelques mois plus tard le décret sort, vite fait, bien fait. La nouvelle infraction est créée, avec une amende de 17 euros à la clef.  Mais, là où le bât blesse c’est quand on se penche sur la question de savoir à qui va bénéficier ce juteux marché ? Et là, surprise ! C’est ce qu’explique un article publié sur le site Internet lequipement.fr (http://www.lequipement.fr/) , et intitulé « Éthylotest obligatoire : Jackpot pour Contralco ». Il s’agit d’une société, basée dans l’Hérault, en situation de quasi-monopole avec 90 % du marché français et leader européen. Ainsi, l’Hexagone représente 36 millions d’automobilistes et 1 à 2 millions de deux-roues. Selon les calculs du site, sur une base de deux éthylotests par usagers de la route ce sont 72 millions d’unités à fournir. Basée dans l'Hérault, cette société de 61 employés est la seule entreprise française à produire et vendre des éthylotests, électroniques ou à usage unique. En 2008, la vente de 13 millions d'éthylotests a permis à Contralco d'afficher un chiffre d'affaires de près de 5 700 000 €. Fournisseur officiel de la Police et de la Gendarmerie, Contralco précise que les Forces de l'Ordre ne représentent que 35 % de son activité quand le grand public plafonne à seulement 25 %. Bonne nouvelle, le nouveau Code de la Route va changer ça, en multipliant les ventes par plus de 5.

 

- …taing ! Il doit avoir les bras long le patron…

 

 

- Probablement. Mais là où ça devient « pittoresque », c’est lorsqu’on voit qui sont les membres de cette association"philanthropique" I-Test : ils sont très, très, très proches…des fabricants de ces éthylotests ! Tiens, en voilà la liste :

Association I-Tests, la liste des membres


Liste des adhérents, membres actifs et suppléants :

Sources : http://www.lequipement.fr/info/493/ethylotest-obligatoire-Jackpot-pour-Contralco#association-liste-membres



Tridi 23 Messidor 220


Merci à Chimulus


Une précision que m'envoie un lecteur:

Au chapitre des caractéristiques de l'éthylotest sur lesquelles peu de personnes s'étendent, il y a son "principe actif". La substance qui entre en réaction avec l'éthanol exhalé par le délinquant en puissance s'appelle le dichromate de potassium (K2Cr2O7). Et cette substance présente quelque inconvénients, elle aussi :

1) C'est une substance hautement toxique, et en particulier un allergène (en particulier : allergie au chrome, très fréquente) et à l'origine d'eczéma (pathologies cutanées).

2) C'est un produit explicitement cancérigène (fortement oxydant et corrosif).

Pourtant, nulle filière de recyclage spécifique qui ait été envisagée, aucune précaution de stockage ou d'emploi où que ce soit. En d'autres termes, on va bientôt en retrouver un peu partout dans la nature.