Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

11/01/2011

Algérie, Tunisie... Ils n'ont pas de pain ? Qu'ils mangent de la brioche ! Pas de liberté? Qu'ils regardent le foot !

emeutes-faim.jpg

 Attend ! On croit rêver, ou plutôt cauchemarder : des émeutes de la faim en Algérie, en Tunisie, comme il y a deux ans au Maroc, au Mexique, au Sénégal et un peu partout dans le monde ! Nous voilà de retour aux prémisses de la Révolution française lorsque les crève-la-faim de chez nous allaient chercher manu militari à Versailles « le boulanger et la boulangère ».

Il aurait suffit de quelques rumeurs de baisse de la production de blé consécutives à la sécheresse en Russie, aux inondations en Australie et autres conjonctures mondiales défavorables pour déclencher la panique ? Mouais... Il a bon dos le dérèglement climatique. À New York, à Londres ou à Paris, quelques affameurs en col blanc se frottent les mains, orchestrent ces rumeurs et s'engraissent en achetant des milliers de quintaux de blé, de maïs ou des barils de pétrole quand les prix sont bas et les revendant quand le cours monte. Quelques rumeurs et « confidences » sur le thème de la pénurie et hop ! Ça fait gonfler artificiellement les prix... 

A qui profite le crime ? Essentiellement aux fonds de pension spéculateurs étazuniens et aux multinationales de l'agroalimentaire et de la chimie phytosanitaire. Ce sont les mêmes tant ils sont liés. 

Les fonds de pensions, secoués par l'affaire des « subprimes » étazuniennes, placent leurs énormes capitaux fluctuants sur les matières premières agricoles, blé, maïs, riz essentiellement. Ils achètent et gèlent ces matières premières pour en faire monter artificiellement les cours afin de multiplier leurs profits. Ils organisent ainsi la pénurie alimentaire mondiale. Les multinationales agroalimentaires et semencières, étroitement liées à l'industrie chimique et financées par les fonds de pensions, orchestrent cette catastrophe alimentaire dans un but précis : imposer partout dans le monde les cultures OGM, et s'assurer ainsi une maîtrise conséquente sur la vie même de tous les Terriens par la privatisation du vivant.

Mais il y a d'autres responsabilités et elles sont multiples : - démographie démentielle, - plus forte demande des nouvelles classes moyennes des pays émergents, - politiques agricoles de l'Europe et des Etats-Unis réduisant à néant les agricultures des pays du « tiers-monde » à coup de produits subventionnés, - politique du FMI, à la solde des banques et des multinationales occidentales, visant à imposer des agricultures d'exportation (arachide, café, cacao, etc.) au détriment des agricultures vivrières, - aberration du développement des « agro carburants », - activation de « l'arme agricole » par les Etats-Unis par l'action spéculative des fonds de pension investissant massivement dans les matières premières agricoles, - complot orchestré par les multinationales de l'agroalimentaire pour imposer les OGM, - achat de terres en Afrique par la Chine et les pays pétroliers du golfe pour y faire de l'agriculture à leur seul profit, - sans oublier cette merde de mondialisation qui impose partout les mêmes manières de manger: blé supplantant le riz, protéines animales dix fois plus dispendieuses à obtenir que les végétales, etc.

Oui, il a bon dos le « dérangement climatique ». Il est un des éléments, mais pas le principal. Et puis enfin, le monde a les moyens de faire face à ces fluctuations saisonnières, il suffit pour maitriser l'approvisionnement des denrées de base (sucre, huile, céréales) de constituer des stocks qui suffiraient à contrer la spéculation. Car la fluctuation qui déclenche la pénurie et les émeutes de la faim joue sur quelques pourcents seulement, le reste étant orchestré par les spéculateurs mafieux. La fameuse « communauté internationale » trouverait là une belle illustration et une utilité évidente. Eh ! Oh ! Kiki, mais t'es coco ou quoi ? N'oublie pas qu'en termes d'ultra libéralisme, toute décision économique tend vers une seule chose : le profit, et le profit immédiat. 

Si les pauvres se révoltent parce qu'ils n'ont pas pain à manger, qu'ils mangent de la brioche, bordel ! comme disait « la boulangère » à Louis...

Et s'ils n'ont pas de liberté, qu'ils regardent le foot !

 

 **********************

 Un regard autorisé sur ce qui se passe en Algérie

ICI

**************

 

Si vous trouvez quelque intérêt à mes élucubrations:

VOTEZ !

Primidi 21 Nivose 219 de l'ère de la Liberté

03/08/2010

S.O.S. - Bouleversante et terrible bouteille à la mer.

 Je viens de recevoir sur « Les aliboffis », un de mes blogs, un message bouleversant, véritable bouteille à la mer. Le témoignage poignant de l'une de ces victimes innocentes de cette tragédie que fut la guerre d'Algérie. Je vous le livre tel quel d'abord, brut de décoffrage, puis remis en forme par mes soins. La tragédie des harkis demeure l'une des pages les plus sombres, voire les plus honteuses, de notre histoire. Il faut faire quelque chose pour cette personne qui nous envoie ce S.O.S. Faites-moi par de vos idées. Ensemble, on est plus forts, plus convaincants.  Merci.

 Texte brut :

 j'ai l'honneur de venir tres respectusement pour vous écrire ce message pour réclamé ma nationalité française je réclame une loi qui peut me faire bénéficier de ma nationalité française car je suis française des la naissance

je suis une fille de harkis je suis née en algerie française en 1961 au momet de guerre d'algerie et au moment que mon pére est engagé volontaire dans l'armé français pour l'algerie française

 j'ai envoyer une demande de nationalité française au consulat de france a alger... . ..mais ma demande est resté sans suite

 j'ai rien reçu de consulat de france a alger

 j'ai souffert trop dans ma vie

aujourd'hui j'ai 49ans j'habite en algerie et ma vie été telement tres dur

 je suis devenu une handicapé aujourd'hui

 tout commence kan je suis entré a l'école en algerie tout le monde me dis une fille de harkis

 et je suis perturbé dans les étude et j'ai quitter les étude a 10ans et je suis fermé sur moi a la maison

 j'ai peur des gens et de ce mot fille de harkis

 a mon age de 6ans je connais pas ce que veux dire harkis et ça ma fais peur

 j'ai resté a la maison jusqu'un l'age de 18ans et je suis marié avec un mevais homme

 un alcoolique parceque personne pout se marié avec une fille de harkis c'est été tres honte pour les gens

 j'ai pas le choix de choisir en tant que je suis une fille de harkis

a mon age je connais rien dans la vie j'ai été trop compléxé sur moi

 apres mon mariage a l'age de 18ans ça commence une autre souffrance avec mon mari et avec l'alcoole il me frappe toujour et meme lui me dis que je suis une fille de harkis

 j'ai 7 enfant avec lui 3 majeur et 4 mineur

 la vie avec lui ma la rendu noire

 il ma rendu une handicapé telement me frappe toujour

 mais j'ai réussi a fonder une famille avec lui et avoire des enfants

 meme mes enfants je l'ai pas donner a eux tout l'amour qui on besoin

 ma vie été tres dur depuis les debut et a ce jour je souffre

 je connais rien dans la vie car j'ai quitter l'école a l'age de 10ans

 je vous écrit ce message c'est grace a mon fils il a 28ans il a un bon niveau d'étude et il connais bien le français

 parceque moi je sais plus qui ce que ce passe dans la vie mais c'est grace a mon fils que je comprend beaucoup de chose

 j'ai resté 49ans pour réclamé ma nationalité française

 c'est par mon fils que je vous écrit mon estoire en tant fille de harkis

 une fille qui es née française d'un pére engagé volentaire dans l'armé français pour l'algerie française

 je me demande c'est l'algerie est resté française est ce que je devien une étranger

 je me demande pk mon pére devien étranger a l'idependance de l'algerie et lui qui as sacrifié leur vie ainsi la vie de ça famille pour l'algerie française

 je me demande pk la france a mis mon pére a la meme place de tout les algeriens qui on combattu pour l'idependance de l'algerie

 je me demande pk la france a pas fais la defference entre ses enemi et ce qui on sacrifié leur vie pour la france

 je sais pas comment un enfant étranger qui es née en france devien français meme c'est leur parent sont les enemi de la france

 et moi je suis née en 1961 en algerie française et d'un pére soldat dans l'armé français engagé volentaire dans l'armé français au moment de guerre d'algerie

 je suis née et ma vie été en danger pour la france et d'un pére qui sacrifié leur vie et la vie de ça famille pour la france et pour les valeur de la république française

 et pour vivre ensemble et pour son identité française

 je sais pas comment je suis devenu une étranger a l'independance de l'algerie

 ....................................................................................

je sais pas c'est koi un français c'est meme kan on sacrifié notre vie et la vie de notre famille pour la france on est toujour étranger

 parontre une simple naissance en france d'un étranger devien français

 une naissance en france c'est facile n'importe quelle étranger peut avoire un enfant en france et devien français

 mais c'est pas facile pour un étranger de se engagé volentaire dans l'armé fançais au moment de guerre pour la france

 et pour les valeur de la république française il faut avoire beaucoup d'amour pour la france

 merci

Texte remis en forme:

J'ai l'honneur de venir très respectueusement pour vous écrire ce message, pour réclamer ma nationalité française ; je réclame une loi qui peut me faire bénéficier de ma nationalité française car je suis Française dès la naissance.

Je suis une fille de harkis, je suis née en Algérie française en 1961 au moment de la guerre d'Algérie et au moment où mon père s'est engagé volontaire dans l'armée française pour l'Algérie française.

J'ai envoyé une demande de nationalité française au consulat de France à Alger...mais ma demande est restée sans suite. Je n'ai rien reçu du consulat de France à Alger.

J'ai trop souffert dans ma vie ; aujourd'hui j'ai 49 ans, j'habite en Algérie et ma vie est tellement dure que je suis devenue aujourd'hui une handicapée.

Tout a commencé quand je suis entrée à l'école en Algérie ; tout le monde me traité de « fille de harkis » en j'en ai été perturbé dans mes études que j'ai dû quitter à 10 ans. Je me suis renfermé sur moi-même, à la maison. J'ai peur des gens et de mot « fille de harkis ». A cet âge de 6 ans, je ne connaissais pas ce que voulais dire « fille de harkis » et ça m'a fait peur.

Je suis restée à la maison jusqu'à l'âge de 18 ans et je suis marié avec un mauvais homme, un alcoolique, parce qu'il n'y a personne pour se marier avec une fille de harkis, c'est considéré comme une honte pour les gens. Je n'ai pas la possibilité de choisir en tant que « fille de harkis ». A cet âge, je ne connaissais rien de la vie, j'étais trop complexée et refermée sur moi-même.

 Après mon mariage a l'âge de 18ans a commencé une autre souffrance avec mon mari et avec l'alcool ; il me frappe toujours et même lui me dis que je suis une « fille de harkis ». J'ai 7 enfants avec lui, 3 majeurs et 4 mineurs. La vie avec ce mari est noire. Il m'a rendue handicapée tellement il me frappe toujours. Mais j'ai réussi à fonder une famille avec lui et à avoir des enfants. Mais même à mes enfants, je n'ai pas pu leur donner tout l'amour dont ils ont besoin.

 Ma vie a été très dure depuis le début et a ce jour je souffre, je ne connais rien de la vie car j'ai quitté l'école a l'âge de 10ans. Je vous écrit ce message grâce a mon fils ; il a 28ans, un bon niveau d'étude et il connait bien le français. Parce que moi je ne sais plus ce qui se passe dans la vie mais c'est grâce a mon fils que je comprends beaucoup de choses.

 J'ai attendu l'âge de 49ans pour réclamer ma nationalité française. C'est par mon fils que je vous écris mon histoire en tant fille de harkis, une fille qui est née Française d'un père engagé volontaire dans l'armé français pour l'Algerie française.

 Je me demande, si l'Algérie était restée française est ce que je serais devenue une étrangère ?

 Je me demande pourquoi mon père devint étranger a l'indépendance de l'Algérie, lui qui a sacrifié sa vie ainsi la vie de sa famille pour l'Algérie française ?

Je me demande pourquoi la France a mis mon père a la même place que les Algériens qui ont combattu pour l'indépendance de l'Algérie ?

Je me demande pourquoi la France n'a pas fait la différence entre ses ennemis et ceux qui ont sacrifié leur vie pour la France ?

Je ne sais pas comment un enfant étranger mais qui est né en France devient français même si ses parents sont les ennemis de la France ?

Et moi, je suis née en 1961 en Algérie française, d'un père soldat dans l'armé française, engagé volontaire dans l'armé française au moment de guerre d'Algérie.

Je suis née et ma vie a été en danger pour la France, d'un père qui a sacrifié sa vie et la vie de sa famille pour la France et pour les valeurs de la République française, et pour vivre ensemble et pour son identité française.

Je sais pas comment je suis devenue une étrangère a l'indépendance de l'Algérie ?

Je ne sais pas... C'est quoi un Français si même quand on sacrifie notre vie et la vie de notre famille pour la France on est toujours étranger ?

Par contre par le fait d'une simple naissance en France, un étranger devient Français ! Une naissance en France c'est facile, n'importe quel étranger peut avoir un enfant en France et devenir Français...

Mais ce n'est pas facile pour un étranger de s'engager volontairement dans l'armé française au moment de guerre pour la France et pour les valeurs de la République française ; il faut avoir beaucoup d'amour pour la France.

Merci.

 

 

 

 

28/07/2010

Au Bistro de la Toile : Germaneau

- Au fait Victor, qui c'était ce Germaneau assassiné par des crapules sanguinaires ? Qu'est-ce qu'il représentait ? Pourquoi s'en prendre à ces humanitaires qui donnent leur temps, souvent leur santé, parfois leur vie pour soulager le malheur ou améliorer l'existence de populations lointaines ? Altruisme désintéressé ? Sourde repentance ? Ou quoi d'autre ?

michel-germaneau photo Enminal.jpg - Michel Germaneau, Loulle,  c'était l'un des trois membres actifs d'une minuscule association humanitaire « Enminal », qui veut dire « entraide » en tamachek, la langue des Targui. Cette association n'a rien de commun avec les ONG-entreprise genre Médecins du monde et autres grosses structures. Elle œuvre à une toute petite échelle, sur le terrain, dans les domaines de la santé et de l'éducation. Germaneau était sur place pour superviser la construction d'une petite école bénéficiant de fonds récoltés par Enminal.

Pourquoi les naze-islamistes l'ont-ils tué ? Qui sait... Ça peut-être, comme ils ont dit, pour venger leurs six complices tués par l'opération mauritano-française. Ou bien parce que la rançon qu'ils comptaient extorquer ne leur a pas été remise. De toute façon, par haine, fanatisme et culture de l'assassinat. N'oublions pas que ces groupes sont les résidus de ceux qui ont fait 250.000 morts en Algérie...

- Comment savoir qui sont et où sont ces fachos sur un territoire grand comme l'Europe ? Comment les coincer ? Est-ce le rôle de la France ?

- Savoir où ils sont et qui ils sont ? Difficile mais pas impossible. D'ailleurs, si l'on en croit des informations précises qui circulent sur la Toile, on les connait : « Les assassins de Michel Germaneau seraient deux ex-prisonniers, libérés au mois de Février par les autorités Maliennes. Sur ordre de Abdelmalek Droudkel, émir de la branche d'Al-Qaïda au Maghreb « AQMI », se sont deux terroristes qui auraient exécuté Michel Germaneau. Il s'agit de deux criminels qui ont été libérés par le Mali au mois de Février dernier en échange de la libération de Monsieur Pierre Cammate. Il s'agit de deux dangereux criminels en l'occurrence : Mohamed Ben Ali et Naïli Tayeb ben Benazouz, alias Djaafar Abou Mohamed, appartenant au groupe terroriste dit « Seriate El Forkane » dont l'Emir n'est que le sanguinaire « Abou Al Hammam ».  Le premier âgé de 38 ans, originaire de l'Algérois, membre de l'ex-Fis dissous, a travaillé  au niveau de la Société nationale des transports ferroviaires (SNTF) en Algérie. Il a rejoint les rangs du Groupe Armé Islamique et a participé à plusieurs assassinats dans des faux barrages en Algérie et des attentats contre les forces de sécurité. Le deuxième âgé de 32 ans natif de la commune de Faidh El Botma dans la région de Djelfa, a également participé à plusieurs faux barrages dans la région de Boukhil (Djelfa et a été impliqué dans un attentat perpétré contre une patrouille  de l'armée algérienne en 1999. Les deux terroristes ont été arrêtés au mois d'Avril 2009, dans le lieu dit Tadhac (60 kilomètres de Tessalit, dans la région de Kidal après l'embuscade tendue à un convoi militaire qui a coûté la vie à 20 soldats. Ils étaient en possession d'armes de guerre et de munitions à savoir un pistolet-mitrailleur PKM, d'un fusil lance-roquettes, d'un fusil-mitrailleur d'assaut, d'un lot important de munitions.  A la veille de l'expiration de l'ultimatum des ravisseurs de Monsieur Cammate, les deux criminels ont été « jugés » à la hâte et furent libérés avec deux autres par un tribunal de Bamako. (Voir notre page : http://lavoixdesmartyrsdelalibertedexpression.blogs.nouvelobs.com/archive/2010/02/23/quatre-dangereux-terroristes-d-al-qaida-liberes-par-l-etat-m.html) Les  demandes d'extraditions formulées par les autorités Algériennes, n'ont pas été satisfaites. Une fois relâchés, ils ont rejoint leurs acolytes et voici le résultat : Ils ont assassinés lâchement un innocent de 78 ans. Abderrahmane Hakkar »

- Sarko a parlé de guerre aux terroristes. Eh ! Oh ! On ne va pas tout de même envoyer des troupes dans le Sahel ? On sait ce que ça coûte, tant en vies humaines qu'en pognon... Faut pas avoir la mémoire courte.

- Evidemment, la connerie fatale serait de créer une base militaire au Mali, au Niger ou en Mauritanie, aux frontières de l'Algérie. Les Algériens - qui sont nos alliés dans cette lutte contre les naze-islamistes - ne le permettraient évidemment pas sans gueuler ! Il y a une autre dimension derrière ces gesticulations sarkoziennes : Areva exploite - dans tous les sens du terme ! - d'énormes gisements d'uranium qui se trouvent sur ces territoires Targui !

Tiens, lis le message d'un lecteur qui signe Bourourou, publié dans l'excellent journal en ligne algérien « Le Matin.dz » : « Le Sahel est le point de jonction entre les islamistes djihadistes et les trafiquants de drogue. Le drogue et la prise d'otage sont les deux mamelles financières de l'extrémisme politiques islamique. Ces méthodes criminelles, surtout les captures d'otages, ne rapportent de toute façon aucun point positif au combat des islamistes à court, moyen et long terme sur le plan national et international. Par contre il y a un point sur lequel les Etats du Sahel et de l'Afrique du nord ne doivent pas céder. C'est celui de ne pas d'accepter les forces militaires étrangères prendre pieds dans NOS pays. Les forces militaires occidentales dehors ! C'est aux Etats concernés par la vermine islamiste fasciste de prendre en charge la désinfection de cette mouvance criminelle. On ne veut pas d'Afghanistan dans notre région ! GARE A VOUS LES FACISTES ISLAMISTE ! VOUS ETES EN TRAIN D'ENCOURAGER L'INTERVENTION DES FORCES ETRANGERES DANS NOS PAYS. ARRETEZ VOTRE SALLE BESOGNE BANDES DE MAFIEUX FOU DE DIEU ! LES PAYS DU MAGHREB ET DU SAHEL VEULENT VIVRE EN PAIX. SI VOUS SENTEZ EN VOUS UNE « REVELATION DIVINE » POUR SAUVER LES MUSULMANS, ALLEZ D'ABORD SAUVEZ L'AFGHANISTAN ET LA PALESTINE.

- Mouais... On comprend mieux l'indignation de notre Conducatore... Sans compter que c'est plus à Aréva qu'à Germaneau et ses copains de payer et construire des écoles pour les Targui (un Touareg, des Targui !).

- Exactement. Il y a toujours quelque chose qui me gêne dans ces organisations humanitaires. Elles pratiquent une forme de charité alors que ces peuples ont besoin de justice. Les grands humanitaires - le docteur Schweitzer, l'abbé Pierre, la mère Thérésa, le Kouchner d'avant, les Rony Brauman, Martin Hirsh, etc., pour ne prendre que les plus médiatisés - sont de splendides, d'admirables, de lumineux Don Quichotte ! Mais leurs ressorts procèdent le plus souvent d'une volonté d'accomplissement personnel et s'appuient sur cette charité judéo-chrétienne qui est tout l'opposé de la Justice.

- Bien dit ! Allez Victor. Pour nous changer les idées, buvons un canon de rouge à la mémoire de Germaneau !

***************************

Si vous trouvez quelque intérêt à mes élucubrations:

VOTEZ !


*********************


Appel du 14 juillet pour

UNE JUSTICE INDEPENDANTE