Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

28/12/2012

Augmentations 2013… Demandez le programme !

père noël augmentations.jpg

 

 

Eh oui ! Mon bon monsieur. Ça va augmenter dans quelques jours ! Et pas seulement le chômage. Plein de choses qui vont gentiment grignoter notre « pouvoir (non pas d’achat mais)  de survivre ».

 

Commençons par les « bonnes » augmentations, celles des revenus :

 

- Les salaires : certains cabinets optimistes prévoient une hausse de 2,9%..

- Le SMIC : En janvier prochain, le SMIC augmente de 0,3%, soit 9,43 euros de l'heure. Sur le mois, il passera donc de 1425,67 à 1429,97 euros... Soit environ 4 euros de plus. L’opulence ! Salauds de pauvres !

- Les  retraites : ce n’est pas un poisson, elles ne seront revalorisées que  le 1er avril 2013. Toujours trois mois de gagnés… Pour les 15 millions de retraités cette augmentation devrait atteindre 0,8%. Là encore, l’opulence ! Salauds de vieux !

- Les allocations familiales : Comme pour les retraites, la hausse des allocs est repoussée au 1er avril 2013. Elles devraient a priori être de 1,75%, ce qui équivaudrait à une hausse de 1,6% sur toute l'année.

 

Venons-en aux douloureuses :

L'énergie

- Le gaz : Une nouvelle hausse de 2,4% du prix du gaz est à prévoir au 1er janvier. Après environ 12% d’augmentation en 2011. Il faut penser à ces pôôôvres pétroliers et gaziers et…préparer l’opinion à l’exploitation des gaz de schiste.

- L'électricité :les factures d'électricité des ménages français augmenteront de 2,5% dès le 1er janvier. D’autres hausses à venir.

 

L'alimentation

- La bière : En 2013, le demi de bière coutera entre 5 et 6 centimes de plus. Pas bien grave.

- L'huile de palme : parait qu’on en bouffe chacun 2 kg par an. Ça nous coutera 60 centimes de plus chaque année. Tant mieux. Il suffit de lire les étiquettes et de boycotter tous les produits contenant cette saloperie qui nous empoisonne et saccage la planète

- Les boissons énergisantes : Les canettes de boissons énergisantes vont aussi voir leur prix augmenter en 2013. Chacune devrait coûter 12 centimes de plus. Ceux qui les achètent peuvent casquer : ils soutiennent ainsi…les courses de F1 et autres conneries.

 

Les transports

- La SNCF : Le prix des billets de la SNCF devrait connaître une hausse calquée sur l'inflation, soit environ 1,9%.

- La RATP :dès le 1er janvier, hausse moyenne de 2,4%. Le ticket à l'unité coûtera toujours 1,70 euro, mais le carnet passera à 13,30 euros et l'abonnement zones 1 et 2 sera facturé 65,10 par mois. Bon. Ça, c’est pour les Parisiens.

- Le tarif des autoroutes : au 1er février prochain, les tarifs des autoroutes coûteront plus cher, entre 1,18% et 2,24% de plus. La privatisation des autoroutes est l’un des plus grands scandales économiques du dernier quart de siècle.

 

Le tabac

Au 1er juillet 2013, le prix du tabac va augmenter : 4,5% de plus en moyenne, soit une hausse de 30 centimes d'euro par paquets. M’en fout, je ne fumes pas !

Le tabac à rouler bénéficiera, lui d’une augmentation de 10%, correspondant en moyenne à une hausse de 60 centimes. Tant mieux. Ce n’est pas assez. Il vaudrait mieux doubler le prix des clopes tous les ans.

 

Les timbres

Les timbres augmentent dès le 1er janvier de 2,8%. Le rouge (lettre prioritaire) passe de 0,60  à 0,63 euro, et le vert (lettre verte) coûtera 0,58 euro.

 

Les assurances

- L'assurance habitation : En 2013, augmentation moyenne de 2,5%. A la gueule du client. De 1,9% à la MAAF contre 7% chez Générali.

- L'assurance auto : Une augmentation du montant de l'assurance auto est également à prévoir en 2013. La aussi, à la gueule du client, de 0,9% à 4% et plus si affinités.

- Les mutuelles santé : En 2013, les mutuelles de santé devraient augmenter en moyenne de 3,5%.

 

Les impôts

- L'impôt sur le revenu : L'année prochaine, une nouvelle tranche d'impôt sur le revenu à 45% va être créée. Elle concernera les personnes dont les revenus sont supérieurs à 150 000 euros par part. Par ailleurs, une taxe exceptionnelle (pendant 2 ans), à 75%, touchera les personnes dont les revenus dépassent le million d'euros par foyer fiscal. Pas de quoi déserter : Selon une étude de l'économiste Thomas Picketty, proche du PS, sur les hauts revenus en France, le taux marginal maximum de l'impôt sur le revenu a pu atteindre, en France, jusqu'à 90% dans les années 1920 ou dans l'immédiat après-guerre. Il était encore supérieur à 60% au début des années 1980.

- La redevance télé : elle va passer de 126 à 131 euros en métropole, et de 80 à 85 euros en outre-mer. 5 euros pour se farcir moins de pub débile, je prends.

- Les prélèvements sur les retraites : Les retraités imposables verront leur pension taxée de 0,15%. En 2014, le taux passera ensuite à 0,3% afin de financer la dépendance. Rien d’anormal.

- L'imposition des revenus du capital : A compter de 2013, tous les revenus du capital (plus-values mobilières, dividendes, intérêts, levée de stock-options, attribution d'actions gratuites...) seront imposé sur le même barème que l'impôt sur le revenu. Enfin ! Cependant, les foyers déclarant moins de 2.000 euros d’intérêts pourront opter pour un prélèvement de 24%.

- L'ISF : En 2013, un nouveau barème pour l'ISF est mis en place. Les taux, de 0,5 à 1,5% sont rétablis. Par contre, l'ancien seuil d'entrée fixé à 1,3 million d'euros est conservé.

- Enfin n’oublions pas les impôts locaux (taxe foncière, d’habitation) qui augmentent de façon aussi anarchiques qu’exorbitantes selon les humeurs des satrapes locaux. Curieusement, on n’en parle jamais…

 

 

Sources  Planet.fr

 

Octidi 8 Nivose 221

 

Illustration X – Droits réservés

 

 

25/03/2010

Pendant les enfumages de terrier du Grand Chef Verticalement Condensé, les embrouilles continuent : augmentation du gaz de près de 10% !

Sarko oncle sam.jpgLes cervelles gazeuses de la direction de GDF-Suez (la compagnie volée aux Français par les sarko-trafiquants) demandent sans broncher - et viennent d'obtenir des sarko-nuisibles hargneux de leur défaite - une augmentation de 9,75%, sortie des tuyaux d’un indice particulièrement fumeux basé entre autres nébulosités, sur le prix du pétrole.

 

Rappelons que GDF et SUEZ sont "mariés" pour le meilleur des actionnaires et le pire pour les usagers. Les jeunes époux, fort opulents, ont mis du piment dans leur couple en partouzant avec un autre parangon de vertu financière, le très célèbre Crédit Lyonnais, qui a beau se camoufler derrière son nouveau sigle LCL, il ne fera pas oublier ce qu’il a coûté aux cochons de payants…

 

Cette banque à travers ses conseillers financiers contacte directement ses clients pour un rendez-vous à l’agence bancaire afin de proposer la souscription d’un contrat alléchant en gaz naturel et en électricité. Dans le cadre d’un processus de vente développé en commun, le conseiller LCL propose l’offre contractuelle adaptée à son client – ces fameux « Dolce vita » ( !!!???), édite le contrat qu’il fait signer et transmet en temps réel le dossier à Gaz de France, qui assure la fourniture d’énergie. Pour le S.A.V. c’est une autre paire de manches.

 

Et comme il faut que tout ce beau monde s’engraisse, ces joyeux comparses ont obtenu du gouvernement complice de toutes les magouilles 9,5% d’augmentation dès le 1 avril… Compensé pour les vieux par une hausse des pensions de…0,9%, voilà qui devrait ragaillardir les pauvres actionnaires !

 

Que ne faut-il pas faire pour les satisfaire ces actionnaires, espèce nuisible mais bien protégée ! Gagner le plus de clients possible, par tous les moyens, même les plus douteux ET augmenter le prix du gaz. Avec la bénédiction de la clique sarkozienne évidemment. Une manière toute de finesse de lutter contre la baisse du pouvoir d’achat !

 

Cochons de payants, retournez vos poches.

 

 

 

*****************************************************

Si vous trouvez quelque intérêt à mes élucubrations:


VOTEZ !

 


04/01/2010

Les lampions sont éteints : les sarko-saloperies vont nous allumer le portefeuille ! Un plat particulièrement indigeste.

sarko tête de veau.jpg

Eh ! Les veaux (tants de Sarko)! Finie la gueule de bois ? L'hépatoum a réussi à dégorger vos foies boursouflés par les frasques culinaires des « Fêtes » ? Oui ? Tant mieux. Vous allez (nous allons...), avoir besoin de toutes nos forces pour se farcir les nouvelles taxes que le Conducatore de l'Elysée et ses sarko-trafiquants nous ont concoctées.  Vous en voulez quelques unes ? Voilà :

* Taxe sur l'intéressement et la participation: cette taxe passe de 2 à 4%; elle est payée par les entreprises et donc diminuera les sommes versées aux salariés. C'est comme ça que Sarko va chercher le pouvoir d'achat avec les dents.

* La réduction d'impôt pour les intérêts d'emprunt sur les logements neufs passe de 40% à 30% la première année puis de 20% à 15% pour les années suivantes. Donc moins de candidats à l'accession à la propriété. Comme relance du bâtiment, on a déjà fait mieux...

* Les plus-values mobilières sont maintenant soumises aux prélèvements sociaux (CRDS et CSG) dès le premier euro (ces taxes sont de 12,1%). Ça, c'est pour pomper les éconocroques des petits porteurs qui ont cru au « marché » triomphant.

* Les indemnités journalières perçues par un accidenté du travail ne sont plus exonérées d'impôts. Bien fait pour ces salauds d'accidentés du travail. Ils n'avaient qu'à faire gaffe à eux ! Non mais...

* Le forfait hospitalier journalier passe de 16 à 18 euros. Ça leur apprendra à être malades ces cons de pauvres.

* Les intérêts et les plus-values des contrats multisupports d'assurance-vie, versés au bénéficiaire après décès seront dorénavant soumis aux prélèvements sociaux (CRDS et CSG, soit 12,1%). Le mieux, c'est encore de ne pas mourir.

*Les Mutuelles santé ont été mises à contribution l'an dernier à hauteur de 3,4% de leur chiffre d'affaire. Cette taxe sera reconduite en 2010 et donc les mutuelles vont répercuter ces hausses, en les augmentant un peu au passage jusqu'à 5% et plus pour se faire un peu de beurre de plus.

* Par contre le plafond des niches fiscales diminue et passe à 20%, limité à 20.000 euros ou à 8% du revenu imposable. Donc ceux qui bénéficient de ces saloperies, les cadres grassement payés, paieront encore moins d'impôts.

* Par contre, pas question de toucher au bouclier fiscal des « amis » du Fouquet's, ni à la baisse de TVA au bénéfice des gargotiers qui se fendent la gueule du haut de leur 4x4 neuf et...augmentent (légèrement) leurs prix.

Mais, notre grand Conducatore, dans sa grande bonté, daigne jeter à la populace laborieuse un (tout petit) os : une augmentation du SMIC de 0,5%. Elle est pas belle la vie en Sarkolandie ?