Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

22/05/2015

Les vertus de Cannes et de Rolland-Garros : éviter au Peuple de penser !

lobotomie presse télé dessin.jpg

On est en train de se farcir les couenneries de Cannes où s'exposent, où s'étalent des montagnes de vanité, des tombereaux de nullités à paillettes. Et les merdias de nous rebattre les esgourdes avec les insignifiances de quelque « star », de nous goinfrer les mirettes avec les images fugitives du calbar en dentelles d'une « vedette ». Les états d'âmes des gens du vide ! Bof...

 

Et dans la foulée, on va subir les « exploits » de quelques klampins qui se renvoient laborieusement une petite baballe jaune en criant, à Rolland-Garros. Puis, après, on aura droit au Tour de France. Encore que ça, j'aime. Ça fait voyager...

 

Ah ! N'oublions pas les mononeuronnés qui vont rouler à fond la caisse, comme un pet sur une toile cirée, devant le plus beau ramassis d'escrocs que le monde puisse porter : le grand prix de Monaco...

 

Bourrage de crâne, abrutissement organisé par les guignols qui nous gouvernent avec la complicité de la presse purée et des canards laquais. Ça évite de parler des problèmes de chômage, de rabotage des libertés, de hausse des prix, des escroqueries sans vergogne des politicards de tous bords, de léchage du cul des banques, de la montée des nationalismes partout dans le monde, du terrorisme de plus en plus présent, du flicage généralisé, etc...

 

Enfumage général. Occuper l'esprit de la « populasse » (c'est ainsi qu'ils parlent de nous entre eux, les parasites qui nous gouvernent si mal) avec de l'émotionnel, du fait-divers, des « peoples », du sport. Faire la Une avec les douleurs de dos de Tsonga ou les crampes de Nadal ! Important ça coco...

 

Et insinuer au « populo », sournoisement, la peur via l'insécurité sociale organisée. La peur via les risques d'attentat. Et avant tout la peur du chomdu. La peur incite à la soumission envers ceux qui prétendent pouvoir les « protéger »... Tremblez, braves gens, et obéissez servilement : Big Brother et Big Bâton veillent sur vous !

 

Surtout éviter au peuple d'être lucide, ça ne fait pas un citoyen bien obéissant la lucidité.

 

Surtout éviter au peuple de penser ! Croire aux niaiseries des religions, ça va. Mais surtout lui éviter de penser.

 

De la pensée naît l'inquiétude et l'inquiétude, c'est pas bon pour les affaires...

 

Illustration X - Droits réservés

 

09/08/2010

Pendant la bronzette, les sarko-enfumages continuent!

chimulus sondage.jpg

Merci à Chimulus

********************************************

L’Iranienne Sakineh Mohammadi Ashtiani pourrait être mise à mort pour adultère dans les jours qui viennent, mais deux hommes peuvent encore lui sauver la vie : les chefs d'état du Brésil et de la Turquie.

 

Pour tenter de la SAUVER :

https://secure.avaaz.org/fr/save_sakinehs_life/?cl=694109314&v=6920

 

 

***********************

Si vous trouvez quelque intérêt à mes élucubrations:

VOTEZ !


*********************

Appel du 14 juillet pour

UNE JUSTICE INDEPENDANTE

21/05/2009

Les charognards de l’esprit

 



Faut-il avoir vraiment un Q.I. de mérou
Pour croire en vous, curés, imâms, rabbins, gourous
Qui vous précipitez sur la misère humaine
Comme mouches à merde sur des fruits de bedaine.
Vous confisquez la Vie, vous promettez le Ciel
Votre esprit est tordu, votre voix est de fiel,
Partout où vous passez agonise l’espoir,
Vous mettez la Raison, toujours, sous l’éteignoir.
Votre fond de commerce, votre sale bizness,
N’est que l’exploitation de l’insigne faiblesse
Et la crédulité de gens déboussolés
Prêt à tout abdiquer pour être consolés.
Pour vos sombres desseins, toute détresse est belle,
Vous êtes des machines à laver les cervelles
Des crédules victimes qui tombent dans vos rets
Et qui seront broyés, ruinés puis essorés
Pour vous servir d’esclaves, de chiens, de trous à bites,
De zombies asservis, de main d’œuvre gratuite.
Ô toi, Humain mon frère, que l’existence angoisse
Fuit comme le sida leurs sinistres paroisses
N’écoutes pas la peur et fuit tous ces menteurs
N’écoutes pas tous les profiteurs de la peur
Surtout ne crois en rien, rejette toute foi
Que le doute, toujours, soit ton ultime Loi
Puisque tu n’y peux rien, attends sans peur la mort
Goûte plutôt la Vie sans pleurer sur ton sort.

 

* * * * * * * * * * * * * * *

NOUVEAU!



image de Une par MB.jpgD'une actualité explosive, viens de sortir:

"Cure us!" - Quand explosera la PANDEMIE

de Jean-Victor Joubert (C'est moi!)


Ouvrage disponible sur Ayoli.fr

02/01/2009

Télé-machines-à-décerveler : rendre les cerveaux réceptifs à cacocola ET aux sarkonneries !

rappelezvousyj1.jpg
Ça n’a pas tardé. Dès le premier de l’an, la télé publique s’est vautrée dans la complaisance, dans le léchage de cul ostentatoire. La druckérisation de la télé publique est largement entamée. Témoin la seconde partie sur ORTF2, entièrement consacrée à dame Bruni Carla, épouse Sarkozy. Moi, un peu alourdi par le foie gras, je suis allé me coucher, mais ma femme s’est régalée ! Pourquoi pas, la dame est superbe, loin d’être conne et si sa voix ne fera jamais d’ombre à la Callas, ça peut s’écouter. Le problème, c’est que ce type d’émission est significatif du bourrage de crâne d’une télé sous influence ou s’est instaurée sournoisement une nouvelle forme de censure.

Le principe de base de la censure moderne consiste à noyer les informations essentielles dans un déluge d'informations insignifiantes diffusées par une multitude de médias au contenu semblable. Cela permet à la nouvelle censure d'avoir toutes les apparences de la pluralité et de la démocratie.

Cette stratégie de la diversion s'applique en premier lieu au journal télévisé, principale source d'information du public.

Depuis le début des années 90, les journaux télévisés ne contiennent quasiment plus d'information. On continue d'appeler "journal télévisé" ce qui devrait en réalité être appelé un "magazine". Ils font de l'info sans infos...

Un J.T. moyen contient au maximum 2 à 3 minutes d'information. Le reste est constitué de reportages anecdotiques, de faits divers, de micro trottoirs et de reality-shows sur la vie quotidienne.

Toute la subtilité de la censure moderne réside dans l'absence de censeurs. Ceux-ci ont été efficacement remplacés par la "loi du marché" et la "loi de l'audience". Par le simple jeu de conditions économiques habilement crées, les chaînes n'ont plus les moyens de financer le travail d'enquête du vrai journalisme, alors que dans le même temps, le reality-show et les micro trottoirs font plus d'audience avec un coût de production réduit.

Même les évènements importants sont traités sous un angle "magazine", par le petit bout de la lorgnette. Ainsi, un sommet international donnera lieu à une interview du chef cuistot chargé du repas, à des images de limousines officielles et de salutations devant un bâtiment, mais aucune information ni analyse à propos des sujets débattus par les chefs d'états. De même, un attentat sera traité par des micro trottoirs sur les lieux du drame, avec les impressions et témoignages des passants, ou une interview d'un secouriste ou d'un policier.

A ces insignifiances s'ajouteront le sport, les faits-divers, les reportages pittoresques sur les villages de la France profonde, grande spécialité de Pernaut sur ORTF1, sans oublier les pubs déguisées pour les produits culturels faisant l'objet d'une campagne de promotion (spectacles, films, livres, disques...). Que ce soit chez Ruquier, chez Sébastien, chez Durand, c’est la loi du genre, mais c’est pareil à la fin des J.T. On voit un défilé, d’une chaine à l’autre, d’une station radio à l’autre des mêmes clampins venant vendre leur salade.

Tous les psychologues et spécialistes des neurosciences savent que la mémorisation des informations par le cerveau se fait d'autant mieux que ces informations sont présentées de façon structurée et hiérarchisée. La structuration et la hiérarchisation de l'information sont aussi des principes de base enseignés à tous les étudiants en journalisme.

Or depuis 15 ans, les journaux télévisés font exactement le contraire, en enchaînant dans le désordre des sujets hétéroclites et d'importance inégale (un fait divers, un peu de politique, du sport, un sujet social, un autre fait divers, puis à nouveau de la politique, etc) , comme si le but recherché était d'obtenir la plus mauvaise mémorisation possible des informations par le public. Une population amnésique est en effet beaucoup plus facile à manipuler...

- Bon, Victor, dans trois jours, tu ne te farciras plus la pube alors arrête de râler !
- Ouais, mais on n’a pas fini de se farcir des palanquées de sarkonneries…

12/12/2008

Bonne nuit les petits! Nicolas et Pimprenelle pensent pour vous...

sarkozy-france-television tropicalboy.jpg
Merci à Tropicalboy

Gloire à notre Sauveur bien-aimé!

Honneurs à notre Lumière de Neuilly!

Confiance sans borne à notre Guide éclairé!

Laissons-lui choisir les programmes qui façonneront nos cervelles, qui sauront préparer nos têtes à assimiler les saines idées que notre Phare de l'Élysée nous fera l'honneur de nous dispenser.

Hallelouya et que les Banquiers veillent sur nous.

E va fan culo!