Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

20/10/2009

Au Bistro de la Toile: « Inactifs aujourd'hui, radioactifs demain ! »

 

 

champi atomique 1.jpg

- Oh! Victor, t'as vu ça: les Iraniens, qu'hypocritement les « puissances nucléaires » tentent de dissuader de faire la bombe, refusent de s'assoir à la même table que nous dans les discussions bidons qui se tiennent en ce moment... Non mais, pour qui y se prennent ces enturbannés de frais?

- Y se prennent pour ce qu'ils sont: des actionnaires d'Eurodif! A l'époque du Shah et de Giscard, ils ont pris 30% de cette société. Leurs ingénieurs ont été formé par les nôtres, ils étaient idéablement placés pour pomper toutes nos technologie!

- Autrement dit, s'ils font la bombe, c'est un peu grâce à nous?

- Exactement. Et quand on voit le bordel qui sévit dans le milieu ultra opaque du nucléaire français, y a du soucis à se faire... L'histoire de Cadarache est édifiante...

- Les 20 kg de plutonium?

- Plutôt 39 kg Loulle! Alors qu'ils en avaient déclaré 8 kg... Tu vois le sérieux de ces gougnafiers. Quand on sait qu'il suffit de 7 kg de cette super merde pour faire un bombinette genre Hiroshima, ça a de quoi te fazire passer le canon de rouge de travers... La réalité du nucléaire français échappe de tout contrôle. Les graves fautes du CEA à Cadarache en sont une illustration flagrante.

- Il y a bien pourtant une autorité de contrôle?

- Tu parles... L'Autorité de Sûreté Nucléaire est incapable de se faire respecter par EDF, Areva et le CEA. Ainsi, le fameux Atelier, où le plutonium "en trop" vient d'être "découvert", a été contrôlé à de nombreuses reprises ces dernières années. Vainement, de toute évidence. Il est édifiant de rappeler qu'Areva a rouvert l'Atelier de plutonium fin 2004 pour y traiter une cargaison de plutonium américain, alors que la fermeture censément "définitive" de cet Atelier avait été obtenue par l'ASN quelques mois plus tôt !

- Du plutonium américain ?

- Bien sûr. Ce trafic date de 2004. Il s'est ajouté au plutonium qui traverse la France plusieurs fois par semaine, sur les routes et autoroutes, en toute discrétion et sans précautions particulière! Les citoyens français doivent prendre acte que la "transparence" n'existe pas et n'existera jamais dans l'industrie nucléaire. Tant que celle-ci fonctionnera, la vérité sera activement dissimulée aux citoyens, tant les dangers et les pollutions du nucléaire sont graves et injustifiables. Circulez, y a rien à voir...

- Tè! Donne moi un rouge... Et noublie pas que si nous restons inactifs aujourd'hui, nous serons radioactifs demain...

- La solution ? Moi je propose de mettre Jean Sarkozi président d'Areva ! Allez, à la tienne Victor...