Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

06/09/2011

Au bistro de la toile : sangliers au Cap Nègre (Oh pardon ! Au Cap Homme-de-couleur !)

chimulus bistro copie.jpg
 
 
 

 

 

- Oh Loulle ! Qu’est-ce qui te fait rigoler comme ça ? On dirait un sac de noix qui dégringole d’un cinquième…

 

- C’est ce que je lis dans le journal. Tè ! Ecoute :  « … au Cap Nègre, les sangliers envahissent les pelouses qu’ils retournent à la recherche de vers et se baignent dans les piscines… »

 

- Eh ! Les sangliers ne sont pas si bêtes que ça : ils savent où trouver la vermine. Et au Cap Nègre (Oh pardon ! Au Cap Homme-de-couleur !) ils savent qu’il y en a à profusion ! Malgré la sécheresse, dans cette enclave de pourris de thunes, ce n’est pas la flotte qui manque pour arroser les pelouses ! Ça fait le bonheur de plein de vers de terre bien gras et appétissants, qui eux-mêmes régalent ces sangliers qui n’en sont d’ailleurs plus.

 

- ???!!!

 

- Oui. Les sangliers actuels sont des « cochongliers ». Dans les années 1990, des éleveurs les ont croisés avec des cochons, plus prolifiques. Les « cochongliers » ont été lâchés par les sociétés de chasse, qui ont toujours peur de manquer de gibier et ils se sont multipliés au point de supplanter les vrais sangliers… C’est partout pareil, pas seulement au Cap Nègre (Oh pardon ! Au Cap Homme-de-couleur !) mais dans toutes les cambrousses où ces cons de bestiaux saccagent les cultures, les truffières, les maraîchages et pénètrent même dans les villes. Et les chasseurs, bien que l’administration avance chaque année la date d’ouverture et organisent des battues administratives, n’en tuent pas suffisamment pour réguler leur prolifération.

 

- Quand même, au Cap Homme-de-couleurs, dès le printemps et les premiers dégâts constatés, le préfet a envoyé…un lieutenant de louvèterie !

 

- …teng ! Rien que ça ! Comme pour la Bête du Gévaudan !

 

- Et le mec est revenu avec une équipe de louvetiers - corporation de chasseurs assermentés créée à l'origine par Charlemagne pour lutter contre les loups ! Rien que ça… Mais difficile de flinguer à tout va dans cet environnement de villas, de parcs, de piscines. Ils ont tiré les chasseurs de loups, mais…ils ont manqué les cochongliers !

 

- Eh ! Le Cap Nègre…

 

- Non ! C’est politiquement incorrect : on doit dire Cap Homme-de-couleur.

 

- Bon. Donc je disais le Cap Homme-de-couleur, c’est entouré par la mer. Pourquoi ne pas faire appel aux requins ?

 

- Bonne idée, d’autant plus qu’il y en a un de requin, petit par la taille mais grand par la voracité, qui vient y passer ses vacances et ses ouiquindes… 

 

- Allez ! A la nôtre !

 

Merci à Chimulus

 

Décadi 20 fructidor 219