Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

22/11/2010

Du nouveau chez le drag-queen Benedictus 13 & 3

chimulus pape préservatif.jpg

Ben, tu vois Paulo quand tu veux tu peux !

Vaut mieux être libertin qu'assassin non ?

 

Merci à Chimulus

**********************

Si vous trouvez quelque intérêt à mes élucubrations:

VOTEZ !

23/03/2009

Exclusif : une communication de notre saint papa pas si sympapa le pape.

pape heil.jpg« Mes bien chers frrèrres, mes bien chèrres soeurrs.

Ahrr ! So… Je sens poindre comme une incompréhension vis à vis de mes paroles. Certains, à la limite de la mécréance, se permettent de mettre en doute mes paroles. N’oubliez pas que je parle ex cathedra, ce qui veut dire, dans vos langages vils, que ma parole ne peut être mise en doute. Ceux qui doutent seront empalés profond et iront servir de brochettes bien grillées et juteuses chez mon confrère Lucifer.

J’ai excommunié cette salope de mère Brésilienne et ses complices médecins qui ont osé avorter une salope de neuf ans sous prétexte qu’elle s’était faite engrossée par son père putatif. Que méritait de plus cette pute hâtive ? La grossesse mettait soi-disant la vie de la jeune salope en jeu. Peut-être, mais pas sûr ! Alors que l’avortement élimine irrémédiablement une vie possible, c’est à dire un client potentiel pour les bonnes œuvres de notre sainte mère l’église.

P01.jpgCertains mécréants ont relevé le fait que je considère l’avortement comme plus grave que le viol. Mais c’est une évidence. N’oubliez pas que la femme n’est un homme que depuis le concile de Trente – quelle horreur, qu’elle erreur ! La femme, c’est le désir, la femme, c’est le plaisir, la femme c’est la joie, la femme c’est la douceur, la femme, c’est la beauté, la femme c’est la vie.

P05 vieille.jpgToutes choses exécrables, contraire à la religion. Le désir, le plaisir sont œuvres de Satan. La joie, la douceur sont sentiments émollients. La beauté n’est que dans la pensée vers l’éternel. La vie n’est qu’un don de l’éternel. Lui seul la donne, lui seul la reprend. Ou alors il mandate sur terre quelques bras séculiers solides, disciplinés, ayant la foi des inquisiteurs et l’efficacité des nazis.

Sur ce sujet, certains esprits sournois s’élèvent contre le fait que j’ai réintégré au sein de notre sainte église les brebis lumineuses et incomprises comme le très saint évêque Williamson et ses honorables condisciples. Sous prétexte qu’ils refusent de reconnaître la véracité de quelques détails de l’histoire. Ahrr ! So… C’était pourtant le bon temps !

Enfin, j’entends par ci par là quelques voix nauséabondes qui s’élèvent contre l’interdiction de la capote que je fais aux foules fornicatrices d’Afrique et d’ailleurs. Ces voix répugnantes rendent cette interdiction responsable de la mort de 25 millions d’Africains victimes du sida. Le sida n’est pas une maladie, c’est un fléau envoyé par dieu pour punir les fornicateurs. La capote contrecarre ainsi la volonté de dieu. Elle doit donc être proscrite. Dieu aime la mort. L’image emblématique de notre sainte mère l’église n’est-elle pas celle d’un homme souffrant et mourant sur un instrument de torture ? ! Souffrez et vous serez sauvés.

Secula, ces culs là, ces condoms, ces cons d’hommes, clitoris pecata mundis.

Amen. »