Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

01/04/2014

Les Gougnafiers de la thune – Chanson subversive

valls.jpg

 

(se chante sur l'air des Chevaliers de la lune)

 

Ce Valls importune

C'est l'homme des pleins de thunes

Pour les prolos sans fortune

Un peu plus de désespoir

Ce Valls importune

C'est l'homme des pleins de thunes

Ça va pleurer sous la lune

Sortez les mouchoirs

 

Valls sera-t-il le Schröder de la France

C'est pour ça que le Président l'a mis

Bien que cassant et bouffi d'arrogance

C'était çuilà ou bien Pascal Lamy

Si au moins il nous sort de la panade

En relançant au mieux l'économie

Mais s'il se bâche et fait une cagade

Ça va barder pour lui

 

Ce Valls importune

C'est l'homme des pleins de thunes

Pour les prolos sans fortune

Un peu plus de désespoir

Ce Valls importune

C'est l'homme des pleins de thunes

Ça va pleurer sous la lune

Sortez les mouchoirs

 

Pour les patrons ce type est un bonheur

Pour les prolos c'est plus un cauchemar

N'a-t-il pas dit « merde » aux trente-cinq heures

Pas de repos pour les pauvres manards

Il va rouvrir le dossier gaz de schiste

Ça va forer et bonjour les dégâts

Mêmes espoirs pour tous les atomistes

Contre eux : Debout les gars !

 

 

 

Ce Valls importune

C'est l'homme des pleins de thunes

Pour les prolos sans fortune

Un peu plus de désespoir

Ce Valls importune

C'est l'homme des pleins de thunes

Ça va pleurer sous la lune

Sortez les mouchoirs

 

 

Victorayoli

 

Duodi 12 germinal 222

 

Illustration : merci à Glez

 

07/11/2011

Triple Ah ! Ça ira ! Ça ira ! Ça ira !

 

 

révolution tableau nichons drapeau.jpg

 

Ah ! Ça ira ! Ça ira ! Ça ira !

Les pognontocrates à la Lanterne

Ah ! Ça ira ! Ça ira ! Ça ira !

Les pognontocrates on les pendra.

 

Ils ont mis à genoux la Grèce

Sarko Merkel et les marchés

Sur son dos ils se font des graisses

Ils veulent la baiser couchée

Ces sinistres salauds cyniques

Sucent son sang comm’ des sangsues

Mais c’est pas sûr qu’ils se la niquent

Attention aux coups de massues

 

Ah ! Ça ira ! Ça ira ! Ça ira !

Les pognontocrates à la Lanterne

Ah ! Ça ira ! Ça ira ! Ça ira !

Les pognontocrates on les pendra.

 

Regardez-les sur la Croisette

Se goberger de leur G20

Le monde sombr’ dans la disette

Ils n’entend’ pas ces cris : « J’ai faim ! »

Leur problème c’est la finance

Le pognon qu’ils volent aux gueux

Leur manière c’est l’arrogance

Mais les retours seront rugueux

 

Ah ! Ça ira ! Ça ira ! Ça ira !

Les pognontocrates à la Lanterne

Ah ! Ça ira ! Ça ira ! Ça ira !

Les pognontocrates on les pendra.

 

Les charognards qui nous pressurent

Nous prêchent leur austérité

Mais pas pour tous qu’on se rassure

Pas pour les riches ni les banquiers

Donc nous ne risquons pas grand-chose

Assez de se laisser flouer

Car le choix que l’on nous propose

C’est « mourir ou être tué »

 

Ah ! Ça ira ! Ça ira ! Ça ira !

Les pognontocrates à la Lanterne

Ah ! Ça ira ! Ça ira ! Ça ira !

Les pognontocrates on les pendra.

  

Debout les damnés de la terre

Et la peur changera de camp

Car nous sommes majoritaires

A quatre-vingt-dix-neuf pour cent

Les crapules parasitaires

Les agences de notation

Dans un réflexe salutaire

Coupons-leur à tous les roustons.

 

Ah ! Ça ira ! Ça ira ! Ça ira !

Les pognontocrates à la Lanterne

Ah ! Ça ira ! Ça ira ! Ça ira !

Les pognontocrates on les pendra.

 

Sortons les flingues et les haches

Pour éliminer ces bâtards

Foutons le feu où ils se cachent

Bourrons-leur le cul de pétards

Puis nous leur couperons les couilles

Et nous leur boufferons le foie

Pour que ces rois de la magouille

Que tous ces pourris aient les foies

 

Ah ! Ça ira ! Ça ira ! Ça ira !

Les pognontocrates à la Lanterne

Ah ! Ça ira ! Ça ira ! Ça ira !

Les pognontocrates on les pendra.

 

© VictorAyoli

 

 

chanson,révolution

 

 

Septidi 17 Brumaire 220

 

Photo X – Droits réservés

 

 

18/10/2011

Si on chantait, si on chantait « Plus Sarko »…

barde chantant.jpg

(sur l'air du chanteur de Mexico, bien sûr) 

 

On a tant parlé des Primaires

Dans les télés sur les radios

Que Copé Guaino et Lemaire

Bavent de colère

Comme Moreno

On prétend que les actionnaires

Qui téléguident ces charlots

Commencent à la trouver amère

Pour leur bon gruyère

Et tous leurs cash-flow

Comme des toutous

Ils se réfugient sous Sarko

Ils deviennent fous

En entendant gueuler « Plus Sarko »

Le seul désir qui nous entraine

C’est de balancer ces dingos

C’est enfin de briser les chaines

De ces fumiers fauteurs de haine

Qui lèchent le cul de Sarko

 

Plus Sarko, Plus Sa-ar-ko

Vaut mieux encore Hollan-an-de

Car il aura toujours

Avec lui Ségolène et Montebourg

Plus Sarko, Plus Sa-ar-ko

Ce mec qui nous truan-an-de

Car il sera toujours

Le président des chiens et des vautours

Plus Sarko, Plus Sa-ar-ko

Plus Sarko

PLUS SARKO-O-O-O-O

 

 Septidi 27 Vendémiaire 220

Merci à Uderzo et Goscini