Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

16/11/2011

Au bistro de la toile : Linky-Big Brother, te voilà…

chimulus bistro copie.jpg

 

- On va avoir un espion chez soi ! Et en plus il faudra qu’on le paie ce mouchard, cet espion, ce sale con qui est capable de savoir si vous êtes chez vous ou pas, pendant combien de temps vous êtes parti en vacances en laissant votre domicile inoccupé, de savoir combien de personnes vous hébergez au jour près... etc., etc.

 

- Eh ! Oh ! Victor, tu déconnes ou quoi ? C’est qui cet espion ?

 

- Ben, c’est Linky, le nouveau compteur électrique « intelligent » qu’EDF, avec la complicité des sarko-trafiquants qui nous pressurent, a réussi à nous imposer.

 

- Mais c’est quoi ce compteur ? Pourquoi changer ceux que nous avons et qui marchent très bien ?

 

- Ce sont des compteurs « communicants » qui, suite aux Grenelle de l’environnement, doivent permettre aux usagers de mieux maitriser leur consommation électrique, donc de faire des économies d’énergie.

 

- Bon. C’est bien ça, non ?

- Sauf que c’est du bidon. Ces compteurs ont été placés en expérimentation notamment dans la région de Tours. Passons sur les incidents techniques innombrables pour nous concentrer sur la finalité de l’opération : l’économie d’électricité. Or – selon l’UFC-Que Choisir, - contrairement à ce que la Commission de régulation de l'énergie (CRE) a annoncé le 7 juillet dernier, Linky n'a pas permis aux consommateurs, à qui a été imposée l'expérimentation, de réduire leur facture !

- Alors il sert à quoi ce putain de gadget ?

- A rapporter beaucoup de sous à EDF ! Il y a 35 millions de compteurs à remplacer. Et contrairement aux bavasseries de Besson-Ganelon, il ne sera pas gratuit ! Malgré l'engagement pris d'une gratuité pour les consommateurs, tout porte à croire que ceux-ci le paieront, via le TURPE (le tarif d'utilisation du réseau public d'électricité), le prix exorbitant de l'appareil. En effet, le coût de l'appareil est particulièrement élevé (entre 120 euros et 240 euros par compteur) si l'on compare avec les exemples étrangers (80 euros en Italie, où ce dernier est financé par le fournisseur Enel). Le compteur Linky entre dans les coûts de gestion du réseau, qui seront effectivement répercutés sur les utilisateurs, non par une facture individuelle d'un montant de 240 euros, mais par prélèvement mensuel de l'abonnement augmenté de 2 euros pendant 10 ans ! Et voilà l’embrouille…

- Merde. Moi, mon compteur, il marche bien. Je ne vois pas pourquoi je le changerais.

- Parce qu’on te l’imposera… Quoique ! Quoiqu’on puisse se demander si la pose obligatoire de ce compteur-espion est bien légale ! En effet, l'article 12 de la Déclaration des droits de l’homme est très clair : "Nul ne sera l'objet d'immixtions arbitraires dans sa vie privée, sa famille, son domicile ou sa correspondance, ni d'atteintes à son honneur et à sa réputation. Toute personne a droit à la protection de la loi contre de telles immixtions ou de telles atteintes. " (http://www.un.org/fr/documents/udhr/#a12)

Sources : http://ufc-quechoisir-var-est.org/compteurs-communicants-linky.php

 

Sextidi 26 Brumaire 220

 

Merci à Chimulus