Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

04/04/2014

Alors Manu, on le bouffe ce mille-feuille administratif ?

millefeuille administratif.jpg

 

 

 

Bon. Alors Manu, puisqu'il faut faire de sérieuses éconocroques, on commence par quoi ? Je te propose de faire une cure sérieuse d'amincissement au mille-feuille administratif. On a le plus de communes de toute l'Europe : 36.681 dont 31.500 ont moins de 2000 habitants et 41 seulement dépassent 100.000 habitants. Cerise sur le gâteau : 6 communes françaises n'ont aucun habitant !

 

A titre de comparaison, l'Allemagne en a 12196 (81,5 millions d’habitants), l'Italie 8101 (61 millions d’habitants) et l’Espagne 8111 (47,3 millions d’habitants).

 

Ces communes sont rattachées à 4055 cantons, 101 départements, qui eux-mêmes sont regroupés dans 26 régions.

 

Le jacobinisme chers aux Français a créé au fil des années un mille-feuille administratif pour le moins pittoresque : en 1890, création des premiers SIVU (Syndicat Intercommunal à Vocation Unique), en 1950 les Districts Urbains, en 1959 les SIVOM (Syndicat Intercommunal à vocation multiple), en 1966 les CU (15 Communautés Urbaines), en 1983 les SAN (4 Syndicats d’Agglomération Nouvelle), en 1992 les CC (1903 Communautés de Communes), en 1999 les CA (222 Communautés d’Agglomérations), en 2010 les Métropoles. Il faut rajouter les 2145 EPCI (Etablissements Publics de Coopération Intercommunales) à fiscalité propre qui supervisent 99,8 % des communes. On peut encore ajouter les arrondissements des grandes villes.

 

A chaque niveau son administration, donc ses fonctionnaires, donc ses dépenses. A titre de comparaison, dans les 12 principaux pays d’Europe, 8 fonctionnent à deux niveaux, 4 ont une organisation à 3 niveaux.

 

Manu, il y a là un « gisement » d'économie conséquent comme disent les « zékonomistes distinqués ». De plus, la simplification drastique de ce foutoir faciliterait grandement la vie des Français et des entreprises. C'est bien ce qu'on veut, non ?

 

Alors va-z'y Manu. Tranche allègrement dans les tranches du mille-feuille. Bien sûr, ça va foutre la zone dans le landernau des petits satrapes locaux qui trouvent que ce mille-feuille est un gâteau savoureux, leur assurant des prébendes, des situations juteuses, des honneurs. Mais tu t'en fous Manu, au contraire tape fort : les communes sont passées à droite ! Tu n'as donc plus de gants à prendre avec les petits roitelets de gôôche qui pouvaient te mettre des bâtons dans les roues !

 

Allez, faut pas trop brusquer les habitudes : pour commencer, tu divises au moins par deux le nombre de communes, tu supprimes les départements (ils vont passer à droite aux prochaines cantonales...) et tu réduis le nombre de régions. Tiens, par exemple chez moi, ne serait-il pas judicieux de faire une grande région Méditerranée en regroupant Provence-Côte-d'azur et Languedoc-Roussillon, tout en laissant les Alpes à Rhône-Alpes ?

 

Les grandes réformes structurelles, c'est le moment de les faire ! Évidemment, ça ne fera pas remonter la côte popu dans les sondages, mais ça ferait un sacré grand bien au pays.

 

C'est bien pour ça qu'on vous a élus, non ?

 

 

 

Sources : http://www.economiematin.fr/

 

 

 

Quintidi 15 germinal 222

 

 

 

Illustration X – Droits réservés