Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

02/08/2011

Pendant les vacances au Cap Nègre (pardon: Cap Homme de couleur!), les sarko-saloperies continuent…

sarkodoigtsdhonneur copie.jpg
 
 

 

En date du 13 juillet, le journal officiel a publié un décret concernant les associations, cette base de la démocratie.

 

A la veille de la fête nationale, ce décret passé en douce en pleine période de vacances met gravement en cause la capacité d’action des associations dérangeantes pour les lobbies qui manipulent la Sarkozie. Il est la preuve que, malgré les postures des Borloo et Kosciusko-Morizet lors des enfumages appelés Grenelles I et Grenelles II, ceux-ci roulaient en fait pour ces lobbies industriels et non pour l’environnement.

 

Que disent ces décrets ? Eh bien, pour pouvoir participer au débat sur l’environnement, une association devra désormais compter au moins 2.000 adhérents. Quant aux associations dites « d’utilité publique », elles doivent désormais exercer leur action sur au moins la moitié des régions de France et disposer au minimum de 5.000 donateurs pour se faire entendre.

 

Avec ce décret scélérat, typique de la duplicité et du double langage de ce régime de voyous, des associations telles que CRIIRAD, CRIIGEN, Réseau Santé Environnement, Inf’OGM, etc. n’auront plus le droit de participer  au débat, voire plus le droit d’être agréées puisque c’est l’agrément lui-même qui est la cible de décret perfide.

 

Raison de plus pour dire en 2012 à cette engeance de crapules qui nous « gouverne » :

 

DEGAGE !

 

 

 

 

Illustration X - Droits réservés

 

 

Quintidi 15 thermidor 219