Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

04/02/2011

Au bistro de la toile: Big Brother

big-brother-poster.jpg

 

 

 


- Oh! Loulle, maintenant quand je rentre dans ton rade m'envoyer quelques gorgeons en discutant le bout de gras avec quelques autres soiffards, il y a l'œil de Moscou qui me surveille...


 

- C'est la « videosurveillance », la dernière lubie du maire, Victor. Mais comme ce terme fait un peut espionnage, ils appellent ça le « videoprotection ». Ça a un côté plus rassurant. En fait c'est du flicage des rues...


 

- ...dont les Rosbifs, très en avance en la matière, ont reconnu après expérience que ça ne servait pas à grand chose au niveau de la dissuasion des malfrats... Mais je commencerais à me faire du soucis le jour où je verrais des caméras dans ton antre de débauche Loulle ! Mais il y a bien pire: il paraît que 70% des dispositifs de vidéosurveillance qui s'installent dans les entreprises sont utilisés pour surveiller les salariés! Big Brother, nous voilà!


- Ouais mais ces caméras sont destinées à lutter contre le vol ! Enfin, qu'ils disent...


 

- Qu'ils disent oui ! En fait c'est pour surveiller les salariés, savoir ce qu'ils font, comment ils se comportent devant les clients, qui va dans les locaux syndicaux, qui copine avec qui... C'est la parano Big Brother.


 

- On ne peut tout de même pas faire n'importe quoi Victor. Il y a des lois qui encadrent cette pratique.


 

- Ben voyons! Aucune démarche administrative n'est nécessaire. Une simple déclaration auprès de la Commission nationale de l'informatique et des libertés (Cnilsuffit pour installer un dispositif de vidéosurveillance, avec enregistrement ! Les nouveaux systèmes de vidéosurveillance intégrant téléphones portables – et en particulier les téléphone de troisième génération (3G) - et webcams seraient la nouvelle arme massive de surveillance à distance ; en connectant sa caméra à un enregistreur connecté à Internet, on peut visionner les images capturées depuis son smartphone ! 1 000 euros pour un système capable d'être connecté à quatre caméras, selon un vendeur...


 

- C'est vrai que ces putaing de téléphones portables pour pratiques qu'ils soient, sont un insupportable fil à la patte. Tè! J'ai un client routier que son patron – ou son chef de service - appelle régulièrement, toutes les heures, pour lui demander ce qu'il fait, où il est. Même pas le temps d'aller pisser, le gros. Et son chef le talonne, le pousse à aller plus vite, même en prenant des risques... Sans oublier les mecs qui donnent quelques coups de canifs dans le contrat et se font pièger par Bobonne!


 

- La vidéosurveillance est un monstre froid qui met à nu le salarié. Or parce qu’« au contrat, le salarié met à la disposition de l’employeur sa force de travail mais non sa personne », celui-ci doit pouvoir exiger une certaine opacité, même aux lieux et temps de la subordination. En altérant cette opacité, la vidéosurveillance est donc, par nature, susceptible de porter atteinte aux droits fondamentaux de la personne. En conséquence, en déduit la Cnil, un système de vidéosurveillance « doit obligatoirement respecter le principe de proportionnalité et être strictement nécessaire à l’objectif poursuivi ».

- On y arrive à Big Brother d'Orwell. Le « héros » de ce bouquin prémonitoire dit: « On devait vivre, on vivait, car l’habitude devient instinct, en admettant que tout son émis était entendu et que, sauf dans l’obscurité, tout mouvement était perçu. »

- Allez! Buvons un coup, et merde à Big Brother!

 

 

*********

Si vous trouvez quelque intérêt à mes élucubrations:

VOTEZ !

Sextidi 16 Pluviose 219 de l'ère de la Liberté

Image X - droits réservés

24/03/2009

« Herisson » veut nous espionner ? Donnons-lui de la mort-aux-rats…

google-logo-nibs-big-brother.jpgY a plus de pognon qu’il a dit le Nano Timonier ? Ça dépend pour qui, ça dépend pour quoi. Pour les banques, pour, les fabricants de bagnoles polluantes, pour les gargottiers, il y en a. Pour notre vaillante armée françouaise apparemment aussi. Et pas qu’un peu. D’accord, nos bidasses en Afghanistan doivent faire la manche auprès des Amerloques pour voir quelques bastos ou des gilets pare-balle, ça ne changera pas. Mais la Grande Muette a lancé un appel d’offres lancé en 2007 par le ministère de la défense, la délégation générale pour l'armement, la direction des systèmes d'armes et le service centralisé des achats. Le marché public a pour objet « la Conception, réalisation et évaluation d'une plate-forme dédiée au traitement des sources ouvertes pour le renseignement militaire d'intérêt stratégique ».

Vu que les troufions sont bucoliques et ont un sens poussé de l’humour, ils ont baptisé cette usine à gaz « Herisson » pour « Habile Extraction du Renseignement d'Intérêt Stratégique à partir de Sources Ouvertes Numérisées ». En termes moins fleuris, c’est l’espionnage tous azimuts. Le système vise à glaner à peu près tout ce qui passe sur les réseaux aux fins notamment de renseignement militaire d'intérêt stratégique. Par exemple tous les contenus qui transitent sur les chats IRC, les mailings listes, les forums, les réseaux sociaux, les Newsgroups, les flux RSS, les blogs, podcasts, et les systèmes P2P feront l’objet d’une surveillance approfondie, avec une priorité soit « importante » soit « primordiale » selon les flux. La plate-forme devrait être installée au centre d'expertise parisien (CEP) d’Arcueil. C’est en quelque sorte un système Echelon à la française (Echelon, c’est ce Big Brother anglo saxon et surtout ricain qui espionne tout mais qui n’a pas été capable de prévoir…les attentats du 11 septembre !)

hérisson.jpgNotre sympathique petit bestiau piquant aura « la capacité de collecter des données via les protocoles : MMS (flux vidéo type Windows Media Player) RSTP (flux vidéo type Real Player) POP3 (messagerie) », et donc des emails.

Une fois la masse de données stockées, l’exploitation se fait avec une fonction de recherche avancée (ou multicritère) qui permet a minima de préciser une combinaison booléenne des paramètres suivants:

Date (avec intervalle), Taille (avec un intervalle), Type de document (texte, image, graphique, vidéo, audio), Format de fichier, URL d'origine.
Les propriétés du contenu : L'exclusion de mot, Une expression exacte, La combinaison booléenne entre les mots-clés, Les mots commençant par une chaîne de caractères donnée, Distance entre les mots dans le texte, Expression régulière, Localisation dans la page (titre / corps de texte), Une écriture phonétique, Une orthographe approchée, Dans une page (URL) précise, Dans les pages contenant un lien précis.
Sources : http://www.pcinpact.com/actu/news/49822-systeme-herisson-surveillance-dga-echelon.htm

bidasse sept compagnie.jpgBon. Avec Google My Space et Facebook ils ont déjà tous les renseignements dont ils peuvent avoir besoin. Alors je crois qu’il ne faut pas trop s’affoler, d’autant plus qu’il y a un côté rassurant : ce sera activé par l’armée françouaise, celle de la 7° Compagnie…. Alors, ce bordel ingérable risque d’être le porte-avion De-Gaulle de l’informatique ! Il sera vite en rade… En plus, on peut les y aider : pour saturer leur bordel, suffit d’inclure dans chaque mail, dans chaque mots clés de blogs des termes qui affolent la machine, du genre : bombe-attentat-cocaïne-meurtre-ultragauche-Coupat-djihad- caténaires, etc. Pourquoi ? Parce que trop d'information tue l'information. Si nous sommes nombreux à faire ainsi... Cela fera comme avec la Stasi qui accumulait des tonnes des dossiers...sans jamais avoir le temps de les traiter ! De toute façon "l'Echelon " français existe déjà depuis longtemps, il s’appelle du doux nom de « Frenchelon » ! http://fr.wikipedia.org/wiki/Frenchelon.

Mais cela permet de se rendre compte à quel point la Toile est vérolée, espionnée, piratée par tous les margoulins du monde. Big Brother est bien là, et c’est nous qui lui donnons toutes les infos qu’il veut, notamment à travers ces pièges que sont FaceBook, MySpace et autres réseaux dits « sociaux » où le bon con sommateur révèle avec une naïveté qui tangente à la connerie toute sa vie, son intimité, ses amis…

Il reste à réinventer des réseaux plus sécurisés, et donc cryptés. Quelques pistes pour démarrer :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Netsukuku
http://d0s.fr/index.php/Accueil
http://reseaucitoyen.be/
http://lab.dyne.org/Ntk_réseaux_citoyens

Enfin, voir dans Libération de ce jour les propos embarrassés et pas très convaincants de la Grande Muette


11/03/2009

Halte-là ! Halte-là ! halte-là ! Big Brother est bien là !


- Eh ! Toi-là. Oui, toi qui te gratte les couilles là-bas, au fond du Stade de France. T’as ta puce j’espère !
- Ben… Oui, monsieur Big Brother. Je l’ai ma puce RFID. On me l’a implantée sous le bras lorsque j’ai eu une contravention pour avoir bu un verre de vin deux heures avant de prendre ma voiture à l’anniversaire de mon beau-frère. Mais comment vous savez que je me gratte les couilles ?
- Big Brother voit tout, Big Brother sait tout. Soyez dans deux heures au commissariat de votre quartier ou bien nous enverrons une patrouille vous chercher.
- Euh ! Euh ! Oui monsieur Big Brother, j’y serai.

- Eh ! Oh ! Victor, à quoi tu te la joues ? Tu te la fais pas un peu parano des fois non ? Comment veux-tu qu’une caméra de ton Big Brother à la mord-moi-le-zob puisse voir si un type se gratte les couilles où non dans une foule.

- Comment ? Eh ! bien tè ! Branche-toi tout de suite sur ce truc que j’appelle Big Brother, et que je tiens d’un blogopote, l’ami Caquedrole. Et tu verras comment les moyens techniques aux mains des gouvernants pour espionner les gens sont époustouflant, mais surtout terrifiant. Tu vas voir comment, à des kilomètres, tu peux zoomer sur un coin de foule et reconnaître un pékin qui se croit anonyme. Et lorsque la puce RFID sera effectivement implantée, ce qui ne saurait tarder, bonjour le « Meilleur des mondes »…

Clique sur Big Brother et tu verras une photo de « l'inauguration » de Barak Obama du 20 janvier dernier, dans laquelle on peut distinguer nettement chaque personne dans la foule.

Pointe quelque part. Joue de la petite main et de la molette pour agrandir la photo. Attends quelques secondes et tu seras en focus.

Cette photo a été prise avec une caméra-robot de 1.474 megapixels, soit avec 295 fois plus de puissance que les photos de nos appareils photos.

Une seule photo et la possibilité de "ficher" un million de personnes !!! Alors sache que ce type de caméra équipe certains systèmes de surveillance urbaine ainsi que des palanquées de satellites espions qui te survolent…

Tè! J'y montre mon cul à Big Brother!

http://gigapan.org/viewGigapanFullscreen.php?auth=033ef14483ee899496648c2b4b06233c

Mondo cane…