Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

27/07/2018

Athée rang... La konnerie humaine est bien la seule approche de l'infini.

 

le métrolite ambroise de Kalavryta.jpg

« Qui est le responsable de l’éloignement du Grec du chemin de Dieu ? Qui d’autre ? Le Premier ministre athée Alexis Tsipras et ses collaborateurs. Voici certains de leurs méfaits : Abolition du serment religieux des ministres, interdiction des icônes du Christ et de nos Saints dans les écoles, les bureaux de l’administration, etc. Légalisation du mariage homosexuel au moyen du PACS. Autorisation des défilés des homosexuels (gay pride), abolition de la prière matinale dans les écoles, plus d’enseignement religieux dans les écoles, mépris du mystère du mariage chrétien car il vit avec Betty (Peristera) sans être marié avec elle, mépris du mystère du baptême, puisqu’il n’a pas baptisé leurs enfants… » Réalité ou canular ces propos prêtés par un blogueur d'Agoravox au métroplite grec Ambroise de Kalavryta ?

En tous cas, ça m'a inspiré quelques élucubrations sur ces monumentales konneries que sont la "foi" et les "religions", ces dangereuses névroses collectives.

 

Au métropolite de Grèce Ilíthios

 

Kalavryta Ambroise, métropolite grec

Patron des cul-bénis de ce pays à sec

A trouvé la raison de tous les incendies

Qui ravagent et tuent ce malheureux pays.

« C'est Tsipras le athée qui attire la ire

De Dieu sur le pays » proclame-t-il sans rire.

Ils nous les gonflent grave avec leurs konneries

Cornedieu ! On s’en fout de ces mots d'abrutis.!

Les imbéciles heureux que le besoin de croire

Rend aptes à gober des monceaux de bobards.

Croire n’importe quoi, croire n’importe qui !

Surtout ne pas penser ! Trop dangereux Kiki !

De la pensée nait l’inquiétude.

Pas confortable l’inquiétude !

Faut-il avoir vraiment un Q.I. de mérou

Pour croire en vous, curés, imâms, rabbins, gourous

Qui vous précipitez sur la misère humaine

Comme mouches à merde sur des fruits de bedaine.

Vous confisquez la Vie, vous promettez le Ciel

Votre esprit est tordu, votre voix est de fiel,

Partout où vous passez agonise l’espoir,

Vous mettez la Raison, toujours, sous l’éteignoir.

Votre fond de commerce, votre sale bizness,

N’est que l’exploitation de l’insigne faiblesse

Et la crédulité de gens déboussolés

Prêt à tout abdiquer pour être consolés.

Pour vos sombres desseins, toute détresse est belle,

Vous êtes des machines à laver les cervelles

Des crédules victimes qui tombent dans vos rets

Et qui seront broyés, ruinés puis essorés

Pour vous servir d’esclaves, de chiens, de trous à bites,

De zombies asservis, de main d’œuvre gratuite.

Ô toi, Humain mon frère, que l’existence angoisse

Fuit comme le sida leurs sinistres paroisses

N’écoute pas la peur et fuit tous ces menteurs

N’écoute pas tous les profiteurs de la peur

Surtout ne croit en rien, rejette toute foi

Que le doute, toujours, soit ton ultime Loi.

Puisque tu n’y peux rien, puisqu’au bout de la Route

Inconnu ou néant apaiseront tes doutes.

Puisque tu n’y peux rien, attends sans peur la mort

Goûte plutôt la Vie sans pleurer sur ton sort.

 

VictorAyoli

 

 Photo X - Droits réservé