Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

17/06/2010

Au Bistro de la Toile : pinard sauciflard.

- Oh ! Loulle. Serais-tu un dangereux provocateur raciste ? Chez toi, dans un lieu ouvert à tous les publics, on boit l'apéro avec du pinard ! Du PINARD ! Non mais, tu te rends compte de l'énormité de ta provoc ? Et en plus, il t'arrive de sortir pour les amis un de ces sauciflards que tu ramènes de l'Ardèche ! Non mais, où on va, Loulle ? Dans quel pays tu te crois ? Du pinard et du sauciflard ! Mais c'est plus que suspect ça. Plus que douteux. Plus que révélateur de pratiques et d'idées d'un autre âge. Qu'est-ce que tu cherches avec tes provocations franchouillardes ? Une descente de la Police de la Vertu ? A Paris, c'est interdit de se rassembler pour trinquer ensemble au rouquin et au sauss. Tu veux que ce sois pareil ici. Reprends-toi Loulle. Reprends-toi !


- Tè ! Bois un coup Victor. C'est du Côtes-du-Rhône de Lirac. Idéal pour le sauciflard !


pinard sauciflard 1.jpg- Merci. A la nôtre tant que nous le pouvons. Cette manif parisienne fait beaucoup parler. Oui, il y a de la provoc dans cet apéro pinard-sauciflard à la Goutte d'or. Oui elle a été en partie récupérée par des groupuscules d'extrême-droite. Mais il y a derrière une réaction très normale, très saine de résistance contre ce qui remet en cause la laïcité de notre société. La provoc, elle est d'abord ailleurs : n'est-ce pas de la provoc que de bloquer chaque vendredi des rues entières de Paris, Marseille, Toulouse, etc. pour prier en groupe ? A la rue Myrrha, à Paris, la mosquée proche est vide alors que la rue est encombrée de croyants priant et interdite à la circulation. Et les flics ne disent rien, ne font rien. Quant aux politiques, pantalon baissé et cul tendu, ils acceptent par lâcheté. De même, n'est-ce pas de la provoc d'imposer de réserver des heures de piscine séparées pour les femmes musulmanes ? N'est-ce pas de la provoc que d'imposer des menus hallal dans les cantines des écoles ? N'est-ce pas de la provoc que de déployer des drapeaux algériens dans les mairies lors de mariages ? Sans parler de ces fantômes sépulcraux de plus en plus nombreux dans les rues. Sans oublier ces connards de barbus en tenue de talibans...


- T'as raison Victor. Avec ces conneries, des tas de gens, à priori pas racistes pour deux ronds, sont en train de le devenir par réaction à la remise en cause de plus en plus agressive des valeurs de notre société. Les immigrés actuels, contrairement aux vagues italiennes, espagnoles, polonaises, portugaises, ne cherchent plus à s'intégrer dans le pays d'accueil mais à y imposer les us et coutumes des pays qu'ils ont quittés. Voilà où est le problème. Cet état de fait doit être combattu sans faiblesse. C'est par ce laxisme que l'extrême droite reprend du poil de la (sale) bête partout en Europe.


- Le magazine L'Express, dans son édition internet, publie un sondage significatif de l'exaspération des Français « souchiens » (« sous chiens » disent avec beaucoup d'élégance les fachislamistes et leur collabos). La question est :


Un apéro saucisson pinard "contre l'islamisation", c'est...

* une provocation raciste inadmissible! 7%
* un coup de com' de l'extrême-droite... 5%
* une fausse réponse à une vraie question 16%
* un geste de salut public 69%
* le cadet de mes soucis! 3%


- C'est significatif d'une situation qui est en train de dégénérer vers une catastrophe. La mode - chez les « intellos » munichois, collabos des naze-islamistes, lâches lécheurs de cul de ceux qu'ils pressentent comme leurs futurs maitres - est de faire passer les républicains attachés au valeurs de la laïcité fondatrice de notre vivre ensemble pour des « racistes », des « fascistes » tandis que, pour eux, les naze-islamistes sont des victimes... Victimes ? Mon cul ! Ils mordent la main qui les accueille, qui les fait bouffer, qui les loge, qui les éduque, qui leur offre des droits que jamais ils n'auraient dans leurs pays d'origine. Ras les couilles de cette victimisation. Ras les couilles de cette repentance veule.


- Allez ! Tournée générale Loulle ! De rouge bien sûr. Et sors un peu ton sauciflard ardéchois !