Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

27/01/2016

Au bistro de la toile : vin rouge, sport, cul-bénis et statues à poil.

Buveurs pour net.jpg

 



- Oh ! Loulle, quand je pense que ton rade est l'équivalent d'une salle de sport, ou d'un stade ! Et que chaque fois que nous levons le coude chez toi, nous faisons du sport ! Je ne me savais pas tant sportif !



- Qu'est-ce tu racontes Victor. T'a attaqué au Tavel de bon matin ? Je sais bien que tu fais du sport, et que t'as même acheté un véritable Peugeot-frères pour ça. Un moulin à café je veux dire. Pas un vélo. Mais explique-moi pourquoi mon bistro est une salle de sport. Á ouais ! Compris : tu veux parler de l'apéro-bic, le lever du coude et même des deux coudes pour ne pas attraper le « bistro-elbow » !



- Bien sûr, y a un peu de ça Loulle. Et nous avons avec toi un très bon entraîneur ! Mais il s'agit d'autre chose. Des « chercheurs » ont déterminé que boire un verre de vin rouge est équivalent à une heure de sport intensif. Voilà pourquoi ton rade est une sacré salle de muscu ! « Après une dure journée de travail, si vous vous sentez coupable parce que vous avez la flemme d’aller faire votre jogging aujourd’hui, installez-vous confortablement dans votre canapé, détendez-vous et buvez un bon verre de vin rouge à la place. » qu'ils disent les chercheurs ! Ils disent encore qu'il y a dans le rouge du resvératrol, « un polyphénol qui a des effets extrêmement positifs sur le cœur, mais également sur les muscles, les os… ».



- Tout de même, il y a du bon dans la science Victor. Et je suis fier de dispenser sans compter les bienfaits du rouquin.



- Autre chose. T'as vu, hier le grand caïd de l'Iran a rencontré le capo de tutte i capi de la chrétienté. Il fallait les voir tous les deux, face à face, assis chacun d'un côté d'une superbe table, en robe, et se fendant la gueule ! Eux, ils savent... Eux ne sont pas dupes. On aurait dit Whilpool en face d'Indesit !



- Whilpool ? Indesit ? Mais c'est des machines à laver ça.



- Ben justement, les deux sont les représentants de commerce, que dis-je, les directeurs des ventes des machines à laver les cervelles que sont les religions !



- Bof. Si ces fariboles, ces contes pour enfants aident à vivre – et surtout à mourir – les trois milliards de Terriens qui se reconnaissent dans ces deux religions, pourquoi pas... Pourvu qu'ils ne prétendent pas « sauver » les gens malgré eux... Mais t'as vu, pour ne pas « choquer » leur hôte, les Italiens ont caché les superbes statues de femmes à poil qui font l'honneur de ce pays hyper civilisé !



- Ça, ça me gonfle Loulle. Que nos frères Italiens se soient couchés devant ce cul-béni. Et tout ça pour quelques milliards de contrats. Que ne feraient-on pas pour du fric. Finalement, c'est pas les putes qui manquent, c'est le pognon...



- Exact Victor. Tous s'achète, même l'honneur. Allez, je te sers « une heure de sport intensif » ! Á la nôtre !

 

- Á la nôtre !



11/08/2015

Blogueur assassiné pour ses idées athées

haine regard.jpg

La haine...

 

 

Au Bangladesh, Niloy Neel fut un blogueur laïque

Ce qui est dangereux en terres islamiques.

« Fut » car ces jours derniers, « on » l'a assassiné

« On » ce sont ces tueurs d'Allah illuminés

Qui veulent imposer, partout, l'obscurantisme

Semant haine et mort au nom du fanatisme.

Ils nous les gonflent grave avec leurs conneries

Est-elle hallal, casher, des bestiaux la tuerie ?

Sont-ils donc estourbis, égorgés ou saignés ?

Cornedieu ! On s’en fout de ces discours de niais !

Les imbéciles heureux que le besoin de croire

Rend aptes à gober des monceaux de bobards.

Croire n’importe quoi, croire n’importe qui !

Surtout ne pas penser ! Trop dangereux Kiki !

De la pensée nait l’inquiétude.

Pas confortable l’inquiétude !

Faut-il avoir vraiment un Q.I. de mérou

Pour croire en vous, curés, imams, rabbins, gourous

Qui vous précipitez sur la misère humaine

Comme mouches à merde sur des fruits de bedaine.

Vous confisquez la Vie, vous promettez le Ciel

Votre esprit est tordu, votre voix est de fiel,

Partout où vous passez agonise l’espoir,

Vous mettez la Raison, toujours, sous l’éteignoir.

Votre fond de commerce, votre sale bizness,

N’est que l’exploitation de l’insigne faiblesse

Et la crédulité de gens déboussolés

Prêt à tout abdiquer pour être consolés.

Pour vos sombres desseins, toute détresse est belle,

Vous êtes des machines à laver les cervelles

Des crédules victimes qui tombent dans vos rets

Et qui seront broyés, ruinés puis essorés

Pour vous servir d’esclaves, de chiens, de trous à bites,

De zombies asservis, de main d’œuvre gratuite.

Ô toi, Humain mon frère, que l’existence angoisse

Fuit comme le sida leurs sinistres paroisses

N’écoute pas la peur et fuit tous ces menteurs

N’écoute pas tous les profiteurs de la peur

Surtout ne croit en rien, rejette toute foi

Que le doute, toujours, soit ton ultime Loi.

Puisque tu n’y peux rien, puisqu’au bout de la Route

Inconnu ou néant apaiseront tes doutes.

Puisque tu n’y peux rien, attends sans peur la mort

Goûte plutôt la Vie sans pleurer sur ton sort.

 

VictorAyoli

 

 

Photo X - Droits réservés

 

 

13/01/2015

Le seul barrage contre les terrorismes : la LAÏCITÉ sans concession.

charte laicité.jpg

 

 

 

Quel est le seul barrage contre le terrorisme islamique ? L’éducation clairement laïque et sans concession à toute prétention religieuse, de quelque secte qu’elle soit (sectes chrétiennes, juives, musulmanes, hindouistes, etc.).

 

La laïcité n'est pas une opinion, c'est la liberté d'en avoir une. Elle est parfaitement exprimée par la Loi 1905 . Il n’y a rien à débattre, rien à négocier.

 

La laïcité n'est ni dogmatique ni intégriste, elle est le cadre dans lequel un individu est libre de pratiquer ou non une religion ; de critiquer ou non un dogme ; de croire ou non en une vérité révélée.

 

Clef de voûte de l'édifice républicain, la laïcité est le garant essentiel des libertés individuelles et de l'égalité des droits. Elle constitue, encore aujourd'hui, le fondement indispensable de l'harmonie sociale et de l'unité de la nation.


En défendant le droit absolu à la liberté de conscience, à la liberté d'expression et au libre choix, la laïcité contribue à la construction d'un humanisme moderne qui donne à chaque homme et à chaque femme un accès égal aux connaissances et aux responsabilités ; aux mêmes droits et aux mêmes devoirs.


La laïcité ne se négocie pas, elle ne sert pas à défendre une position dogmatique, œcuménique ou communautariste. Il n’est pas question de réduire le sens de la laïcité à l'affirmation qu'elle permet à chaque religion de trouver sa place.

 

Élargissons le champ d'action de la laïcité. Elle n'est pas seulement la séparation des Églises et de l'État. Elle est au contraire, un principe universel, porteur d'avenir et d'espoir pour tous les hommes, qu'ils soient agnostiques, athées ou croyants, comme ceux qui ne se reconnaissent dans aucune de ces définitions. C'est la possibilité de l'expression de l'athéisme qui peut seule faire reculer les religions dans leur prétention à l'hégémonie morale et politique.

 

Il n’y a rien à négocier, rien à changer, seulement une loi à faire appliquer rigoureusement. Et une valeur à rajouter au fronton de nos édifices républicains :

Liberté, Égalité, Fraternité, Laïcité.

 

LAÏCITÉ : « Y’a pas, y’a pas, y’a pas d’arrangement… »

 

 

 

 

 

24/07/2013

Je croa, tu croas, ils croient ?

siné curés.jpg

 

 

Non mais regardez-les, tous ces bobos-cathos bêler devant leur idole ! Ils sont bien propres sur eux, sortent des beaux quartiers et ont les moyens de se payer un petit voyage culte-urel au Brésil. On leur organise même des visites guidées de favelas (choisies sur le volet !). On s’efforce de leur éviter de voir les manifs hostiles.

Ils se sont requinqués avec cette histoire de mariage pour tous, les adorateurs d’un instrument de torture. Ils vont pouvoir forger leur intolérance, leur rejet de tous ceux qui ne pensent pas dans les clous. Penser ! Enfin, quelle question ! A-t-on besoin de penser lorsqu’on a la « foi ». Non, lorsqu’on a « les foies », lorsqu’on a peur de la mort, on se raccroche à n’importe quelle planche, fusse-telle pourrie.

Bon. Au fait, dans la Bible qu’est-ce qu’on dit concernant les zomos ? C’est pas mal, c’est pas mal… Jugez vous-même.

 

Le livre du Lévitique, chapitre 18, verset 22 (Verset 22) dit: "Tu ne coucheras pas avec un homme comme on couche avec une femme : ce serait une abomination". D'après l’article 20.13, les deux coupables doivent être punis de mort. Ben voyons…

 

En cherchant un peu dans la Bible, on trouve quelques perles. Il faudra que je demande conseil au curé du village lorsque je le rencontrerai au bistro, chez Loulle.

 

* Par exemple, je souhaiterais vendre ma fille comme servante, tel que c'est indiqué dans le livre de l'Exode, chapitre 21, verset 7. À votre avis, quel serait le meilleur prix ?

 

* Le Lévitique aussi, chapitre 25, verset 44, enseigne que je peux posséder des esclaves, hommes ou femmes, à condition qu'ils soient achetés dans des nations voisines. Que me conseillez-vous, des Grecs, des Portugais ou des Espagnols ?

 

* J'ai un voisin qui tient à travailler le samedi. L'Exode, Chapitre 35, verset 2, dit clairement qu'il doit être condamné à mort. Suis-je obligé de le tuer moi-même ? Pourriez-vous me soulager de cette question gênante d'une quelconque manière ?

 

* Le Lévitique, chapitre 21, verset 18, dit qu'on ne peut pas s'approcher de l'autel de Dieu si on a des problèmes de vue. J'ai besoin de lunettes pour lire. Mon acuité visuelle doit-elle être de 100% ? Serait-il possible de revoir cette exigence à la baisse car je n’ai pas de mutuelle ?

 

* Un dernier conseil Monsieur le curé. Mon oncle ne respecte pas ce que dit le Lévitique, chapitre 19, verset 19, en plantant deux types de cultures différentes dans le même champ, de même que sa femme qui porte des vêtements faits de différents tissus, coton et polyester. De plus, il passe ses journées à médire et à blasphémer. Est-il nécessaire d'aller jusqu'au bout de la procédure embarrassante de réunir tous les habitants du village pour lapider mon oncle et ma tante, comme le prescrit le Lévitique, chapitre 24, verset 10 à 16 ? C’est l’été, certains font les moissons, d’autres sont en vacances, difficile de réunis tout le village… Ne pourrait-on pas plutôt les brûler vifs au cours d'une simple réunion familiale privée, comme ça se fait avec ceux qui dorment avec des parents proches, tel qu'il est indiqué dans le livre sacré, chapitre 20, verset 14 ? Je me confie pleinement à votre aide, Monsieur le curé.

 

Eh ! Chez les musulmans, ils ne sont pas mal non plus. La surenchère de la connerie bat son plein… Concernant l’homosexualité, Mahomet a dit : « Lorsque vous trouvez deux hommes accomplissant le péché de Loth, mettez-les à mort, le passif comme l’actif » (al-Tirmidhi, 1456; Abou Daoud , 4462; Ibn Maajah, 2561). Le seul point sur lequel divergent les « savants » musulmans, c’est la façon de tuer les homosexuels. Pour certains, il faut les jeter du haut d’une montagne, pour d’autres, il faut les lapider ou les brûler vifs. Ou encore, chez les Iraniens, les pendre. En cas de lapidation, le choix de la taille des pierres est crucial.

lapidation taille des pierres.gif


 

Allez, soyons sport. En matière de connerie, de faux-culterie, de méchanceté, toutes les religions se valent.

1 à 1, la balle au centre. 



Sextidi 6 Thermidor 221


Merci à Siné

Photo X - Droits réservés

 

 

01/02/2013

L’Europe complice des escrocs des sectes !!!

sectes crane.jpg

 

Non mais qu’est-ce que c’est que cette connerie : la France condamnée par ce machin européen (la Cour européenne des droits de l’homme) à prendre du pognon dans mes – dans nos – poches pour les refiler à qui ? A des pauvres ? A des gens victimes de dérapages de l’Etat ? A des expulsés à tort ? Non. Vous n’y êtes pas. A DES SECTES !!! On est condamné par ce machin à la con « pour violation de la liberté de pensée, de conscience et de religion » ! On est condamné par ce machin ultra libéral pour avoir taxé comme il se doit, comme pour vous, comme pour moi, les millions de pognon que ces officines d’abrutissement et d’escroquerie que sont les sectes extorquent aux pauvres gogos qui se font avoir.

 

« La Cour européenne des droits de l’homme (CEDH) a donné raison jeudi à trois sectes - dont celle dite du Mandarom de Castellane - en condamnant la Francepour violation de la liberté de pensée, de conscience et de religion. Les juges de Strasbourg ont invalidé des procédures fiscales intentées contre ces sectes. Ils ont condamné la France à verser, pour "préjudice matériel", 3.599.551 euros à l'Association cultuelle du temple pyramide (connue sous le nom de secte du Mandarom), 387.722 euros à l'Église évangélique missionnaire et Salaûn, et 36.886 euros à l'Association des chevaliers du lotus d'or. » Dixit : AFP. Le prétexte de cette « condamnation » au profit des sectes, selon le machin européen : « la taxation de dons manuels à laquelle elles avaient été assujetties avait porté atteinte à leur droit de manifester et d'exercer leur liberté de religion. »

 

Non mais, on cauchemarde. Foutez tous ces dangereux tarés en taule ! Cette pantalonnade ouvre la porte à tous les abus. Et pousse les défenseurs de nos valeurs – au premier rang desquelles la laïcité – à remettre en cause cette aberration qui dispense les « religions » de bien des taxes et de biens des impôts. Je refuse que mes impôts servent à financer des sectes ou des églises, catholique y compris. La croyance est du domaine privé et les impôts ne doivent financer que les biens communs du peuple. Je refuse qu'on enseigne la religion quelle qu'elle soit à l'école. Il existe des écoles confessionnelles pour cela, et c'est un choix des familles.

 

Eh ! François. On ne t’a pas élu pour se faire rouler dans la farine par ce machin européen ! Ne paie pas et dis leur merde au besoin !

 

 

 Tridi 13 pluviose 221


Illustrations X Droits réservés


*************************

 Ecoute ! Ecoute !

 

Quelle est la différence entre les Témoins de Jéhovah et les couilles ? 


Aucune. Ils sont toujours par deux, et on ne les laisse jamais entrer.

 

 

19/09/2012

Au bistro de la toile : ces obscurantistes qui nous emmerdent!

chimulus bistro copie.jpg

 

 

- Oh ! Victor, il y a des années que je n’achète plus Charly Hebdo, depuis qu’ils ont viré Siné exactement, mais cette semaine, je crois que je vais l’acheter. Parce qu’au milieu de l’autocensure des médias collabos qui se coupent les aliboffis devant les menaces des sinistres barbus, je trouve rafraîchissante et courageuse leur attitude de répondre par la provoc aux provocs permanentes de tous ces barjos de nazislamistes qui veulent nous imposer des manières de vivres à dégueuler. Le délit de blasphème n’existe plus en France depuis 1791. On n’est plus à l’époque où les curés passaient au barbecue tous ceux qui ne « croyaient » pas. Rappelons-nous le chevalier de La Barre, torturé et brûlé parce qu’il n’avait pas ôté son chapeau…devant une procession catholique !

 

- Absolument d’accord, Loulle. Les musulmans en sont aujourd’hui où nous en étions il y a à peine deux siècles. Fort heureusement, depuis il y a eu Voltaire, Rousseau, le marquis de Sade qui ont ouvert la voie à la Révolution française qui, elle, a fait le travail sans fioriture en mettant les curés à leur place, la sphère strictement privée. Puis les lois sur la laïcité et l’instruction publique ont permis aux gens de réfléchir par eux-mêmes et donc de se rendre compte du fatras de conneries que sont les religions, et du danger qu’elle représentent, particulièrement celles dites « du livre » qui sont des idéologies sectaires d’exclusion, de terreur, de mort. Actuellement, c’est l’islam qui gueule le plus fort, ce sont ces cons de barbus qui prétendent détenir la vérité absolue et qui veulent nous l’imposer ou nous égorger, le fait de tuer un « infidèle » valant ticket d’accès direct au paradis d’Allah…

 

- Enfin, comment peut-on avoir les boyaux de la tête assez tartrés pour se laisser dicter sa manière de vivre entière, de la façon de baiser à celle de bouffer en passant par celles de pisser et de se torcher le cul ! Et dicter par qui ? Par les écrits  traduits, déformés, interprétés de quelques illuminés analphabètes qui ne devaient pas fumer que la moquette ! Et tout ça au nom de « l’amour » bien entendu ! Surtout au profit des maquereaux qui s’engraissent sur ces croyances d’un autre âge. Asservir les pauvres ignorants, ça rapporte le pognon et le pouvoir…

 

- Le « monde arabo-musulman » comme ont dit a raté le coche à la sortie de la guerre  de 39-45. Des mouvements de libérations nationales victorieux les ont libérés du joug du colonialisme. Des partis laïques comme les partis baas, des hommes déterminés comme Nasser en Egypte, Mossadeg en Iran laissaient espérer la libération non seulement des nations, mais aussi des esprits. Ils empruntaient la même voie que Mustapha Kemal Atatürk après la guerre de 14-18 qui n’hésitait pas à chasser les ulémas, les imans et autres exploiteurs musulmans par la podoculothérapie ! Il n’y allait pas par quatre chemins le grand Mustapha qui proclamait : « L’islam, cette théologie absurde d’un bédouin immoral est un cadavre qui empoisonne nos vies ». Mais ces révolutions libératrices se sont heurtées…aux intérêts des Zétazuniens, des Rosbifs et aussi de nous-mêmes. Vous pensez, ces révolutionnaires prétendent se réapproprier leur canal de Suez et nous vendre leur pétrole que nous leur prenons gratos ! Alors l’exécuteur des basses œuvres de l’oncle Sam, la CIA et avant elle l’OSS ont tout fait pour abattre ou saccager ces régimes progressistes qui leur faisaient peur en flirtant « dangereusement » avec la puissante URSS. Pour cela, ces officines se sont appuyés sur la religion : ils ont inventé les Frères musulmans, ils ont conforté les régimes féodaux sanguinaires de l’Arabie saoudite, Qatar et autres émirats pétroliers qui propagent et arrosent de pognon partout dans le monde l’idéologie salafiste, le pire des obscurantismes. Plus tard ils ont créé, entrainés et armé les talibans afghans, et que dire des accointances financières entre les familles Bush et…Ben Laden…

 

- Donc, la solution pour se débarrasser de tous ces nazislamistes, c’est de taper fort sur l’Arabie saoudite, le Qatar et autres émirats du golfe ! Or ces féodalités sont…nos principaux alliés dans la région… Quel bordel…

 

- Un bordel qui peut très bien déboucher sur une guerre. Mais est-ce qu’une guerre gênerait les puissances de l’argent qui nous gouvernent ? Ça rapporte beaucoup, Monsieur, une guerre ! Et ça permet de réduite un peu le troupeau… Il n’empêche que, concernant les provocs des salafistes et autres intégristes de toutes obédiences, y compris chrétiennes et juives, il ne faut pas reculer d’un poil. Tout accommodement est considéré par ces extrémistes comme une faiblesse et donc une incitation à pousser plus loin le bouchon.

 

- Donc si les barbus organisent une manif comme l’autre jour à Paris, qu’est-ce qu’il doit faire Valls ?

 

- Taper. Et fort !

 

 

 4ème jour des Sansculottides de l'an 220 - Jour de l'opinion


Merci à Chimulus

01/08/2012

Au bistro de la Toile : le PSG et les lapidés du Mali.

chimulus bistro copie.jpg

 

- …taing ! Victor, t’as vu dans le canard : il fait pas bon se payer du bon temps si t’es pas marié au Mali ! Les barbus qui ont fait main basse sur le nord du pays ont commencé par filer des coups de triques aux pauvres mecs qui boivent une mousse mais maintenant ils font plus fort : ils sont allés chercher un couple qui vivait dans la brousse. Couple bien normal, avec deux enfants dont un bébé de six mois. Les barbus sont allés les chercher chez eux, les ont ramenés en ville, les ont enterrés jusqu’à la taille chacun dans un trou et...les ont lapidés à mort devant les élus du pays. Pour faire un exemple. Le crime de ce couple : ils n’étaient pas mariés ! Si on faisait ça chez nous, il n’y aurait jamais assez de caillasses dans toutes les carrières de France ! Putaing, mais qu’est-ce que c’est que ces coutumes de merde ?

 

- Eh alors ? Les islamistes, les barbus comme tu dis appliquent leur religion. Un point, c’est tout. On fait semblant de découvrir ? Mais ils appliquent la charia. Leur loi religieuse. Celle qui fait couper les mains aux chapardeurs en Arabie saoudite et même maintenant en Tunisie. Ah ! On ne sait pas ? On ignore ? On s’offusque ? Mais c’est ça la charia ! C’est ça que les frères musulmans et les salafistes qui dominent les régimes sortis des « révolutions » arabes veulent imposer à leurs peuples. Voilà un bel exemple d’obscurantisme religieux. Voilà ce qui nous guette si nous baissons les bras sur le strict respect de la laïcité. Cessons l’hypocrisie.

 

- Mais enfin, ces révolutions ont foutu en bas d’infâmes dictatures.

 

- Et c’est très bien. Mais ces « révolutions » n’ont pas compris le message de la mère de toutes les Révolutions, la française.  Sous l’ancien régime, l’ordre de la hiérarchie était Dieu, puis le Roi, enfin le peuple. La révolution française a inversé ça : sous la république issue de la révolution, l’ordre hiérarchique est devenu le Peuple, la Nation. Plus de place pour le roi. Dieu garde une place pour ceux qu’il intéresse encore mais uniquement dans la sphère privée. Les « révolutions » arabes ne réussiront que lorsqu’elles auront compris ça. Et l’humanité ne progressera que lorsqu’elle se sera libérée du carcan de toutes les mythologies religieuses.

 

- Tout de même, le Mali ne nous avait pas habitués à ça. Des Maliens – ces grands et beaux mecs noirs et ces superbes gazelles d’ébènes – on en connait tous. Ils ne méritent pas ça. Qu’est-ce que ça cache ?

 

- Le sous-sol du nord Mali recèlerait des trésors (Minerais ? Pétrole ? Gaz ?), ce qui suscitent évidemment bien des convoitises. Derrière les mouvements islamistes qui ravagent ces territoires, il y aurait un grand « ami » de la France, le Qatar. Sur la base d’informations de la Direction du renseignement militaire français, Le Canard Enchaîné affirmait il y a quelques semaines que l’émir du Qatar avait livré une aide financière aux mouvements armés qui ont pris le contrôle du nord du Mali. Parmi ces groupes qui ont reçu les dollars qataris figurent le Mujao qui retient en otage sept diplomates algériens depuis le 5 avril dernier. L’Emirat bien connu pour ses fonds d’investissements qui lui donnent une façade pour le moins inoffensive sinon alléchante aurait surtout des visées sur les richesses des sous-sols du Sahel. D’où la nécessité de « subventionner » – si ce n’est armer directement- les mouvements djihadistes. Des pratiques parfaitement connues du Ministère de la Défense.(lien

 

- Autrement dit, en allant voir jouer le PSG, on est un peu complice des salopards qui lapident les malheureux au Mali.

 

- Ben voilà ! T’as tout compris Loulle. Tu touches du doigt l’immense hypocrisie de la politique occidentale : on prône la défense des droits de l’homme partout dans le monde – et c’est tout à notre honneur – et on caresse dans le sens du poil en les armant, en les enrichissant outrancièrement ces féodalités pétrolières du Golfe qui sont des insultes à la démocratie et les véritables nids de vipères du jihadisme…

 

- Tè ! A la nôtre !

 

- A la nôtre ! Tant que la charia ne nous l’interdit pas…

 

 

Lapidation-islamiste-au-Mali.JPG

 

Quintidi 15 Thermidor 220

 

 

Illustration Chimulus et X – Droits réservés

 

30/09/2011

Et si on faisait un peu d’anti obscurantisme primaire ?

lapidation taille des pierres.gif

Au hasard d’une pérégrination sur la toile, je suis tombé sur une note concernant Ayub et Mosleh, âgés respectivement de 20 et 21 ans, deux jeunes homosexuels iraniens qui ont été condamnés à mort par lapidation dans une ville kurde iranienne proche de la frontière avec l’Irak. Concernant l’homosexualité, Mahomet a dit : « Lorsque vous trouvez deux hommes accomplissant le péché de Loth, mettez-les à mort, le passif comme l’actif » (al-Tirmidhi, 1456; Abou Daoud , 4462; Ibn Maajah, 2561). Le seul point sur lequel divergent les « savants » musulmans, c’est la façon de tuer les homosexuels. Pour certains, il faut les jeter du haut d’une montagne, pour d’autres, il faut les lapider ou les brûler vifs. Ou encore, chez Amadinejad les pendre. En cas de lapidation, le choix de la taille des pierres est crucial.

Bon. Et dans la Bible qu’est-ce qu’on dit ? C’est pas mal non plus… Le livre du Lévitique, chapitre 18, verset 22 (Verset 22) dit: "Tu ne coucheras pas avec un homme comme on couche avec une femme : ce serait une abomination". D'après l’article 20.13, les deux coupables doivent être punis de mort.  1 à 1, la balle au centre.

 

En cherchant un peu dans la Bible, on trouve quelques perles. Il faudra que je demande conseil au curé du village lorsque je le rencontrerai au bistro, chez Carmen.

 

* Par exemple, je souhaiterais vendre ma fille comme servante, tel que c'est indiqué dans le livre de l'Exode, chapitre 21, verset 7. À votre avis, quel serait le meilleur prix ?

 

* Le Lévitique aussi, chapitre 25, verset 44, enseigne que je peux posséder des esclaves, hommes ou femmes, à condition qu'ils soient achetés dans des nations voisines. Que me conseillez-vous, des Suisses ou des Espagnols ?

 

* J'ai un voisin qui tient à travailler le samedi. L'Exode, Chapitre 35, verset 2, dit clairement qu'il doit être condamné à mort. Suis-je obligé de le tuer moi-même ? Pourriez-vous me soulager de cette question gênante d'une quelconque manière ?

 

* Le Lévitique, chapitre 21, verset 18, dit qu'on ne peut pas s'approcher de l'autel de Dieu si on a des problèmes de vue. J'ai besoin de lunettes pour lire. Mon acuité visuelle doit-elle être de 100% ? Serait-il possible de revoir cette exigence à la baisse car je n’ai pas de mutuelle ?

 

* Un dernier conseil Monsieur le curé. Mon oncle ne respecte pas ce que dit le Lévitique, chapitre 19, verset 19, en plantant deux types de cultures différentes dans le même champ, de même que sa femme qui porte des vêtements faits de différents tissus, coton et polyester. De plus, il passe ses journées à médire et à blasphémer. Est-il nécessaire d'aller jusqu'au bout de la procédure embarrassante de réunir tous les habitants du village pour lapider mon oncle et ma tante, comme le prescrit le Lévitique, chapitre 24, verset 10 à 16 ? On ne pourrait pas plutôt les brûler vifs au cours d'une simple réunion familiale privée, comme ça se fait avec ceux qui dorment avec des parents proches, tel qu'il est indiqué dans le livre sacré, chapitre 20, verset 14 ? Je me confie pleinement à votre aide, Monsieur le curé.

 

Nonidi 9 Vendémiaire 220

 

 

 

31/03/2011

NE TOUCHEZ PAS A LA LAICITE, NOM DE DIEU !

Salvador Dali Voltaire.jpg

 

 

 Ils commencent à nous les briser grave avec leur connerie de débat sur la laïcité. Il n’y a pas à débattre sur la laïcité. La loi française sur la laïcité, promulguée en 1905, représenta pour le monde entier lors de sa promulgation, un progrès considérable en matière de Droits de l’homme et pour cette valeur fondamentale qu’est, pour toute civilisation digne de ce nom, la liberté de conscience. Son principe est assez limpide pour qu’on n’ait pas à ,en débattre : la séparation de l’Eglise et de l’Etat. En d’autres termes encore : la distinction, au sein des affaires humaines, entre la société civile et la société religieuse. Et donc la différenciation entre la sphère temporelle (la cité) et la sphère intemporelle (la foi).

 

Un débat sur la laïcité, sous le règne du Chanoine des Latrines Microlax 1er, ne peut-être qu’une remise en cause de cette laïcité, une descente vers des « arrangements raisonnables » perfides.

 

Moi, athée, je me sens agressé par toutes ces simagrées sectaires. Car qu'est-ce qu'une religion sinon une secte qui a réussi? Les religions ont été inventées par l'Homme lorsqu'au sortir d'une mutation, un grand singe a pris conscience de sa mort !

 

Qu'il soit l'infime parcelle consciente d'un Tout éternel qui englobe tout l'univers est une évidence. Qu'on appelle ça Dieu, pourquoi pas. Libre à chacun de nous se chercher sa voie. Mais les religions, et en premier lieu les monothéistes, portent en elles le germe de l'oppression puisqu'elles se réfèrent de manière aveugles à un Livre, donc à une compilation humaine de préceptes soit disant révélés. Qui n'est pas d'accord est mécréant. Qui est mécréant doit se convertir ou mourir. Les grands inquisiteurs, les as du barbecue d'où monte le bon fumet de tous les hérétiques et cathares que l'on grille allègrement pour la Gloire de Dieu, sont toujours là, tapis sous leur calotte, attendant le moment propice pour resurgir, bible ou coran d'une main et lance-flammes de l'autre! C’est pour ça que pas-touche à la laïcité.

 

Facilité, paresse intellectuelle que de se référer, pour tous les actes de la vie, face à tous les problèmes de l'existence à un mode d'emploi soi-disant d'essence divine - bible, co­ran, talmud, upanihads. L'Homme Libre reconnaît le droit d'exister, de penser, de prêcher à ceux qui se réfugient dans le cocon confortable d'une religion ou d'une idéologie - cette religion sans dieu - face à leur angoisse existentielle. Et il se battra pour faire respecter ces droits. Mais il revendique haut et fort son droit à la différence, son droit à la Raison. Il a le droit de penser qu'au sortir de cette brève existence il ne sera que charogne putride, ossements blanchis au soleil. Il a le droit de penser qu'il a quinze milliards d'années et l'éternité devant lui car les milliards de molécules, d'atomes et de quarks qui le constituent ne disparaissent pas avec lui. Ils continuent d'être et se reforment en structures simples qui évolueront peut-être de nouveau vers la complexité biologique et la conscience.

 

Pas besoin de ratichons pour çà !

 

Je respecte la liberté de conscience des autres. Je respecte toutes les fables, élucubrations, inventions souvent poétiques qui fleurissent sur les religions. Marie vierge et mère? Pourquoi pas. Jésus ressuscité? Pourquoi pas. La Mer Rouge qui s'ouvre devant Moïse? Pourquoi pas. La barbe du Prophète? Pourquoi pas. Les vaches sacrées? Pourquoi pas. La pomme d'Eve ? Pourquoi pas. Mais je revendique le droit de douter. Et d'exprimer mes doutes. Et je refuse à quiconque le droit de m'interdire de critiquer ce que les dogmatiques appellent vérité révélée.

 

La liberté implique la remise en cause de tout. Je revendique donc le droit au blasphème. Toute loi qui réprime le blasphème tue la Liberté. Toute idéologie qui réprime le sacrilège, le blasphème est totalitaire.

 

Au secours Voltaire! L'obscurantisme est de retour. Faut-il rappeler que la Liberté n'a pu naître que parce que des esprits éclairés, bravant au péril de leur vie les interdits « sacrés » ont su renvoyer dans leurs sacristies les ayatollahs ensoutanés ! Faut-il rappeler que cette Liberté à vocation universelle est née chez nous! Qu'elle a apporté à l'humanité en deux siècles plus de progrès, plus d'égalité, plus de bonheur, qu'elle a généré plus de connaissances, qu'elle a ouvert plus d'espoirs que la chape de plomb des dogmatismes de tous poils en vingt siècles !

 

Alors ne touchez pas à la Laïcité nom de dieu !

 

Illustration: Salvator Dali

*************************

Si vous trouvez quelque intérêt à mes élucubrations:

 

VOTEZ

Primidi 11 germinal de l'an 219 de l'ère de la Liberté

04/01/2011

Au bistro de la Toile. Massacres de chrétiens: et si on s'indignait ?

chimulus bistro copie.jpg

 

- Oh ! Victor. Ça y est, t’as digéré les frasques des bringues calendales ? …taing ! T’as pas trop pâti je vois ! T’as l’abdominal qui s’est épanoui ! Tè ! Bois un coup. Bon, alors, en commençant l’année, si on s’indignait un peu ? C’est la grande mode actuelle : il faut S’INDIGNER !

 

- Oh ! C’est pas les sujets qui manquent… Tè ! Là, dans le journal, ce massacre des Coptes en Egypte. Moi qui suis athée, agnostique, libre-penseur, je maintiens que l’humanité n’a pas besoin de religions. Celles-ci ne sont que créations humaines faites pour asservir, maintenir dans l’obscurantisme et l’obéissance aveugle les populations qu’elles maintiennent volontairement dans l’ignorance. Depuis que l’homme est devenu con – au néolithique – ces idéologies ont semé la mort, la guerre, les massacres, l’esclavagisme et tout cela au nom de connards de dieux méchants, m’as-tu-vu, vindicatifs, profondément injustes mais planquant leur saloperie intrinsèque derrière « l’amour ».

 

- Si on te suit, il faudrait se débarrasser de tous ces camelots des religions ?

 

- Ce ne serait pas une mauvaise idée : on pourrait organiser une grande croisière « œcuménique », mettre sur un grand paquebot tous les « représentants des dieux » : curés, évêques, papes, imams, ayatollahs, rabbins, gourous, pasteurs et autres chefs de sectes et couler le navire au milieu de l’océan ! Putaing ! Quelle belle journée ce serait ! Car n’oublions pas que toutes ces conneries de religions ne sont que le moyen d’exercer le pouvoir de quelques-uns sur la masse des peuples. Toutes les religions, je dis bien toutes ne haine visages poing.jpgpeuvent prospérer que sur le malheur des gens, sur la peur des peuples. Leur ennemi juré est le bonheur, la joie, le plaisir, la liberté. Elles croissent et s’étendent sur la mort, la peur et le malheur comme les mouches sur la charogne, comme les métastases d’un chou-fleur sournois. Leur ferment principal, c’est la HAINE.

 

- Ah ! Ben voilà de la belle et bonne indignation Victor ! Mais le massacre des Coptes ?

 

- C’est l’illustration de la stupidité criminelle des religions. Un « croyant » abruti par l’obscurantisme enseigné dans les écoles coraniques et autres madrasas va se faire exploser la barbaque au milieu d’autres « croyants » dont les « croyances » sont un peu différentes des siennes. Plein de viande, de sang, d’os, de tripes irisées sous le soleil. Plein de gosses éventrés, de femmes éviscérés, d’hommes décapités. Plein de cris d’agonie, de terreur, plein de larmes. C’est beau, ça doit plaire à « dieu ». - « Allez Mouloud, zyva, pense aux soixante-et-dix vierges qui t’attendent chez Allah les cuisses écartées et le string à la main. T’as qu’à appuyer et c’est le niquage paradisiaque pourl’éternité ! Si ça fait mal ? Mais non Mouloud, mais non. Foi d’imam ! Tu sentiras rien, juste à l’arrivée l’odeur envoûtante des kouss accueillants des belles vierges salopes qui n’attendent que ton zob ! »

 

- L’indignation, au-delà de l’horreur intrinsèque de ces actes aussi stupides que barbares, c’est le silence des grandes associations drapées dans leur dignité droit-de-l’hommistes. C’est le silence encore de tous les « idiots utiles » qui se bouchent les yeux et les oreilles devant les crimes des naze-islamistes. C’est surtout que ça ne fasse pas réagir les musulmans lambda pour dénoncer ce bain de sang, commis par des barbares aveuglés par l’ignorance et par l’obscurantisme. Quattendent-ils pour gueuler et se démarquer ainsi de ces criminels ?

 

- T’as raison Loulle. Ce silence ne peut-il pas être compris comme une complicité ? Et dès lors comment s’étonner de la montée dans toute l’Europe des Lepen –and-C° ?

 

- Allez ! Buvons pour oublier…

 

- Et aussi pour le plaisir Loulle ! A la nôtre.

 
 
 
**************

Si vous trouvez quelque intérêt à mes élucubrations:

VOTEZ !

Quintidi 15 Nivose 219 de l'ère de la Liberté

20/02/2010

Massacreurs de tous les pays, unissez-vous, « gott ist mit uns » !

Sac_de_Bezier__tuez_les_tous__Dieu_reconnaitra_les_siens__m.jpg 

Le 22  juillet 1209, la horde des soudards franchimands – une armée d’intégristes catholiques -  assiège la ville de Béziers, première place forte qui se présente devant les brutes de la « croisade » contre les nations libres du Midi. Les fanfaronnades de quelques jeunes cons sortis de la cité fortifiées pour aller provoquer les envahisseurs français ouvrent la ville à ceux-ci. Le curé en chef de l’expédition, le légat du pape Arnaud Amaury, proféra alors ces paroles célèbres en réponse à ,un soudard qui lui demandait comment reconnaître un catholique d’un hérétique » : « Tuez-les tous, Dieu reconnaitra les siens ! » Dès lors c’est le plus épouvantable des massacres. Les soudards, ivres d’alcool, de sang, de fureur, massacrent en hurlant tout ce qui vit dans Béziers. Les hommes sont transpercés, égorgés, décapités, les femmes sont éventrées après avoir été violées, les enfants sont embrochés et cuits dans les flammes, les nouveaux-nés, attrapés par les pieds, sont explosés contre les murs. La rivière qui jouxte la cité, l’Orb, coule des flots de sang. Partout dans la ville règnent alors tueries et massacres. Des milliers de personnes périssent. Après quelques heures, la riche ville de Béziers n'est plus qu'une ville pillée, ruinée et jonchée de cadavres.

 

Arnaud Amaury, fier de son œuvre, écrivit au pape Innocent III: «Les nôtres, n'épargnant ni le sang, ni le sexe, ni l'âge, ont fait périr par l'épée environ 20 000 personnes et, après un énorme massacre des ennemis, toute la cité a été pillée et brûlée. La vengeance divine a fait merveille.»

 

Inspirés par une telle victoire, les croisés poursuivront leur guerre de conquête dans tout le Languedoc. Jusqu’à « éradiquer l’hérésie cathare » par les flammes du brasier de Montségur.

 

massacre-beziers.jpgCes quelques rappels historiques – encore très vivaces huit siècles après dans les populations du Midi – pour dire que le fanatisme religieux, la saloperie intégriste, la barbarie inspirée par la « foi » ne sont pas l’apanage des sinistres islamistes qui sévissent actuellement. Ce qui n’excuse en rien la bestialité dont ils se rendent coupables. Bestialité qui ne doit pas rester cachée, n’en déplaise aux « idiots utiles » thuriféraires des sinistres barbus. Bestialité illustrée par le livre bouleversant autant que révoltant « Laissées pour mortes » aux éditions Max Milo, dont plusieurs grands hebdomadaires ont donnés des extraits.

 

Allez voir ces deux sites…

 

http://www.lexpress.fr/actualite/monde/afrique/le-cauchemar-des-femmes-lynchees-d-el-haicha_848560.html

 

http://veilleur.blog.lemonde.fr/2010/02/17/juillet-2001-38-femmes-lynchees-en-algerie/#comment-5453

 

…mais aussi, pour clouer le bec à ceux qui crient à « l’islamophobie » :

 

http://www.elwatan.com/Affaire-El-Haicha,11008

http://www.algerie-dz.com/article1408.html

 La connerie humaine est vraiment la seule approche que l’on puisse avoir de l’infini… Quant à dieu, s’il existe, j’espère qu’il a une bonne excuse…

 

************************************************

Si vous trouvez quelque intérêt à mes élucubrations:

21/05/2009

Les charognards de l’esprit

 



Faut-il avoir vraiment un Q.I. de mérou
Pour croire en vous, curés, imâms, rabbins, gourous
Qui vous précipitez sur la misère humaine
Comme mouches à merde sur des fruits de bedaine.
Vous confisquez la Vie, vous promettez le Ciel
Votre esprit est tordu, votre voix est de fiel,
Partout où vous passez agonise l’espoir,
Vous mettez la Raison, toujours, sous l’éteignoir.
Votre fond de commerce, votre sale bizness,
N’est que l’exploitation de l’insigne faiblesse
Et la crédulité de gens déboussolés
Prêt à tout abdiquer pour être consolés.
Pour vos sombres desseins, toute détresse est belle,
Vous êtes des machines à laver les cervelles
Des crédules victimes qui tombent dans vos rets
Et qui seront broyés, ruinés puis essorés
Pour vous servir d’esclaves, de chiens, de trous à bites,
De zombies asservis, de main d’œuvre gratuite.
Ô toi, Humain mon frère, que l’existence angoisse
Fuit comme le sida leurs sinistres paroisses
N’écoutes pas la peur et fuit tous ces menteurs
N’écoutes pas tous les profiteurs de la peur
Surtout ne crois en rien, rejette toute foi
Que le doute, toujours, soit ton ultime Loi
Puisque tu n’y peux rien, attends sans peur la mort
Goûte plutôt la Vie sans pleurer sur ton sort.

 

* * * * * * * * * * * * * * *

NOUVEAU!



image de Une par MB.jpgD'une actualité explosive, viens de sortir:

"Cure us!" - Quand explosera la PANDEMIE

de Jean-Victor Joubert (C'est moi!)


Ouvrage disponible sur Ayoli.fr

19/05/2009

Sectes : foutez-moi tous ces cons en taule !

estron.jpgOn attend avec gourmandise le rapport annuel de la Miviludes, cet organisme gouvernemental chargé de la surveillance et de la dénonciation des sectes. Ces putains de sectes, elles sont partout. Elles infiltrent les plus hautes sphères. Certaines sectes pénètrent les instances internationales sous couvert d’ONG défendant les libertés religieuses. Ces dernières visent à légitimer les sectes comme de simples «minorités de conviction», ni plus ni moins. A leur tableau de chasse : l’ONU et l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE). Un service de l’OSCE se montrerait particulièrement perméable à cette stratégie, selon les auteurs du rapport : le Bureau des institutions démocratiques et des droits de l’homme. Ces charlots ont même eu le culot de venir…surveiller la Miviludes !

Ces cons d’Etazuniens sont pourris par des palanquées d’« églises », et sectes de tout poil qui contribuent à rendre leur société irrespirable, dans la bigoterie, l'hypocrisie institutionnelle, qui a donné naissance au "politicaly correct". Sectes, églises, même combat, mêmes escroqueries intellectuelles, mêmes aliénations mentales, mêmes pressions physiques, même parasitage de la société car…les églises ne payent pas d'impôts !

Maintenant, la grande mode en matière de dérives sectaires, c’est la multiplication des pseudo psychothérapeutes. De bons baratineurs – qualité première des escrocs – qui surfent sur la misère psychologique d’une société déboussolée. Or, de 25 à 30 % de ceux qui se disent psychothérapeutes ne sont ni psychiatres, ni psychanalystes, ni titulaires d’un diplôme de psychologue. « Ils se réclament de disciplines diverses et ont des parcours de formation hétérogènes », note la Miviludes. Car le titre de psychothérapeute n’est pas protégé : n’importe qui peut s’en réclamer. On voit donc fleurir des « naturothérapeutes », des « aromothérapeutes », des « auriculothérapeutes », des « podolothérapeutes », des qui te soignent en te faisant boire ta pisse, des qui te soignent en te massant les panards, des qui te soignent en te comptant les poils du culs. Je pense que  pour soigner ces gens là, il n’y a qu’une méthode : la PODOCULOTHERAPIE !

secte 2.jpgCe qui définit les sectes : la déstabilisation mentale, le caractère exorbitant des exigences financières, la rupture induite avec l'environnement d'origine, les atteintes à l'intégrité physique, l'embrigadement des enfants, le discours plus ou moins anti-social, les troubles à l'ordre public, l'importance des démêlés judiciaires, l'éventuel détournement des circuits économiques traditionnels, les tentatives d'infiltration des pouvoirs publics.
Au premier rang de ces escrocs, la Scientologie chère à Tom Cruise, l’ami de Sarko. Or, nombre d'associations notamment culturelles destinées à des adultes ou, plus grave, à des enfants, sont régies par la Scientologie. Mais personne ne le dit. Vous y mettez vos enfants, vous y allez, et le bourrage de crâne peut commencer.

Foutez tous ces dangereux tarés en taule ! Je refuse que mes impôts servent à financer des sectes ou des églises, catholique y compris. La croyance est du domaine privé et les impôts ne doivent financer que les biens communs du peuple. Je refuse qu'on enseigne la religion quelle qu'elle soit à l'école. Il existe des écoles confessionnelles pour cela, et c'est un choix des familles. Je refuse que les sectes, fusent-elles « amies » du président, pourissent notre société déjà bien fatiguée.

Ces gens-là sont dangereux ! Il est de l'intérêt de tous de se débarrasser de ces engeances.

Au fait, combien de « scientologues » à l’Elysée ?


* * * * * * * *
NOUVEAU!

image de Une par MB.jpg


D'une actualité explosive, viens de sortir:


"Cure us!" - Quand explosera la PANDEMIE

de Jean-Victor Joubert

Ouvrage disponible sur Ayoli.fr




11/12/2008

Un peu de religiophobie primaire : Du bon usage d'une lecture critique de la Bible.

chieur Topor.jpgMoi qui m’honore de compisser toutes les religions, c’est avec délectation que je viens de dégoter cette petite perle dans un blog québéquois. Je vous le livre in extenso. Ah ! ils sont bons nos cousins d’Amérique ! Un bonheur !

« Récemment une célèbre animatrice radio US fit remarquer que l'homosexualité est une perversion. "C'est ce que dit la Bible dans le livre du Lévitique, chapitre 18, verset 22 : "Tu ne coucheras pas avec un homme comme on couche avec une femme : ce serait une abomination".

La Bible le dit. Un point c'est tout", affirma-t-elle.

Quelques jours plus tard, un auditeur lui adressa une lettre ouverte qui disait: Merci de mettre autant de ferveur à éduquer les gens à la Loi de Dieu. J'apprends beaucoup à l'écoute de votre programme et j'essaie d'en faire profiter tout le monde. Mais j'aurais besoin de conseils quant à d'autres lois bibliques.

Par exemple, je souhaiterais vendre ma fille comme servante, tel que c'est indiqué dans le livre de l'Exode, chapitre 21, verset 7. A votre avis, quel serait le meilleur prix ?

Le Lévitique aussi, chapitre 25, verset 44, enseigne que je peux posséder des esclaves, hommes ou femmes, à condition qu'ils soient achetés dans des nations voisines. Un ami affirme que ceci est applicable aux mexicains, mais pas aux canadiens. Pourriez-vous m'éclairer sur ce point ? Pourquoi est-ce que je ne peux pas posséder des esclaves canadiens ?

J'ai un voisin qui tient à travailler le samedi. L'Exode, chapitre 35, verset 2, dit clairement qu'il doit être condamné à mort. Je suis obligé de le tuer moi-même ? Pourriez-vous me soulager de cette question gênante d'une quelconque manière ?

Autre chose : le Lévitique, chapitre 21, verset 18, dit qu'on ne peut pas s'approcher de l'autel de Dieu si on a des problèmes de vue. J'ai besoin de lunettes pour lire. Mon acuité visuelle doit- elle être de 100% ? Serait-il possible de revoir cette exigence à la baisse ?

Un dernier conseil. Mon oncle ne respecte pas ce que dit le Lévitique, chapitre 19, verset19, en plantant deux types de culture différents dans le même champ, de même que sa femme qui porte des vêtements faits de différents tissus, coton et polyester. De plus, il passe ses journées à médire et à blasphémer. Est-il nécessaire d'aller jusqu'au bout de la procédure embarrassante de réunir tous les habitants du village pour lapider mon oncle et ma tante, comme le prescrit le Lévitique, chapitre 24, verset 10 à 16 ? On ne pourrait pas plutôt les brûler vifs au cours d'une simple réunion familiale privée, comme ça se fait avec ceux qui dorment avec des parents proches, tel qu'il est indiqué dans le livre sacré, chapitre 20, verset 14 ?

Je me confie pleinement à votre aide. »

Merci amis canadiens !


18/09/2008

Pourquoi Sarko cunnilingue le pape, les musulmans et toutes les autres sectes

bbb7ed9138742d97811ab350a35a9d82.jpgLe cinéma effarant que les sarko-trafiquants ont fait autour de la visite du (très cher) Drag-Queen du Vatican est encore une embrouille du Verticalement-compressé et de sa clique pour nous enfumer le terrier.
L’important, c’est d’occuper les médias aux ordres avec les papouseries pendant qu’on prépare une entourloupe. Le procédé est connu et habituel chez Sarko.

Il a fallu des siècles pour que la paix religieuse permette aux Français de faire évoluer en bien la question sociale. L’embrouille à Sarko, c’est de vouloir réveiller les guerres de religion (dangereuse, très dangereuse boite de Pandore pourtant…) pour pouvoir détourner l’attention des Français des attaques ravageuses de sa clique médéfienne contre les acquis sociaux du pays.

Voici ce qu’écrivait sur le question Eric Besson, avant de tourner Ganelon :

« Beaucoup n’ont retenu de l’ouvrage de Nicolas Sarkozy consacré à la question religieuse, « La République, les religions, l’espérance », que sa suggestion de modifier la loi du 9 décembre 1905 concernant la séparation des églises et de l’Etat. Peu nombreux sont ceux qui ont observé que son ambition réelle est bien plus vaste et qu’elle consiste à faire des religions le nouvel outil de régulation de nos sociétés. Exagération de notre part ? Absolument pas ! Il suffit de le lire : « Je suis convaincu que l’esprit religieux et la pratique religieuse peuvent contribuer à apaiser et à réguler une société de liberté ». Et d’ajouter, pour être certain d’être bien compris, qu’« on aurait tort de cantonner le rôle de l’église aux seuls aspects spirituels ».

Il puise en fait directement son inspiration des Etats-Unis. On dit souvent que l’Etat y est laïque mais que la société y est religieuse.

Les Américains, très attachés à leur liberté individuelle, ont toujours préféré en appeler à la charité chrétienne plutôt que d’accorder trop de pouvoirs à l’Etat. Ainsi les racines profondément religieuses de l’Amérique associées à son individualisme directement hérité de la conquête de l’Ouest ont permis de limiter le poids de
l’Etat dans la société américaine. On comprend mieux alors la fascination de Nicolas Sarkozy pour le modèle américain : substituer à la solidarité nationale de nouvelles solidarités, essentiellement communautaires, est le moyen de réduire le poids de l’Etat et de la sécurité sociale dans l’économie française.

Le président plaide donc pour une transformation radicale des relations entre les églises et l’Etat et un retour en force des religions dans les affaires publiques. On l’a vu proposer de construire des lieux de culte pour résoudre les problèmes des banlieues ! Mais pourquoi alors ne pas déléguer aux prêtres, aux imams et aux pasteurs un rôle de maintien de la concorde dans les quartiers ? Et pourquoi alors s’arrêter aux seuls problèmes des banlieues ? Les religions peuvent légitimer un retour à l’ordre moral dans les domaines de la santé publique et de l’éthique ou se substituer progressivement à notre Etat providence.

Cette relégitimation du rôle politique et social des églises prônée par Nicolas Sarkozy n’est pas sans danger.
Elle s’est tout d’abord traduite par l’intronisation de l’UOIF – une organisation musulmane intégriste et minoritaire – comme représentant officiel de l’Islam de France. Nicolas Sarkozy se revendique comme l’ami exigeant des musulmans, il est en fait devenu l’avocat de l’UOIF.

Cette politique de relégitimation fragilise ensuite l’autonomie des cultes car en accordant des droits et des obligations aux religions, Nicolas Sarkozy propose en fait de renouer avec le régime bonapartiste du concordat de 1801 qui avait organisé un régime de cultes reconnus par l’Etat. Revenir sur la laïcité, c’est en effet amener l’Etat à faire le tri dans les philosophies, les croyances et les opinions ! »