Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

03/10/2014

Microlax-Sarko: Le retour...

sarko caillera.jpg

 

 

Françaises, Français, mes chers compatriotes.

 

L’heure est grave, l’Europe tremble sur ses bases, le monde se déchire, la misère guette et la guerre rode. Et mes talonnettes me font mal…

 

Oui mais…

 

Oui mais la France, dans les circonstances les plus dramatiques de sa glorieuse histoire, a toujours su trouver son sauveur, a toujours su relever la tête et renverser les obstacles grâce à ces hommes providentiels de qualité exceptionnelle qu’elle génère.

 

Clémenceau, Jaurès, De Gaulle, Coluche… Je salue ces grands hommes qui ont sauvé la France éternelle lorsqu’elle était au bord de l’abime. Comme eux, moi, Nicolas Paul Stéphane Sarközy de Nagy-Bocsa, face à l’abime, je vous propose, mes chers compatriotes, de faire un pas en avant !

 

Dans un moment d’égarement, vous m’avez préféré un ectoplasme invertébré. Pourtant, le bilan dont je peux m’enorgueillir n’est-il suffisamment éloquent ?

 

Qui a obtenu le formidable record de 4,4 millions de chômeurs ? Moi.

Qui a doublé la dette de la France, la portant à près de 2000 milliards ? Moi.

Qui a atteint des déficits commerciaux record? Moi.

Qui a fait baisser efficacement votre pouvoir d’achat ? Moi.

Qui a largement aggravé l’accès à la santé ? Moi.

Qui a saccagé avec constance et opiniâtreté les services publics ? Moi.

Qui a augmenté l’insécurité ? Moi.

Qui a fait exploser la précarité ? Moi.

Qui a laminé la culture, les loisirs, l’art de vivre ? Moi.

Qui a fliqué toute la population ? Moi.

Qui a instauré la brillante république des copains et des coquins ? Moi.

Qui a vendu les bijoux de famille de la France aux glorieux humanistes du Fouquet’s ? Moi.

Qui a ramené la France au rang de larbin des Zétazuniens de l’Otan ? Moi.

Qui a aboyé et bougé la queue pour plaire en se mettant à plat-ventre devant l’Allemagne de  Madame Merkel ? Moi.

Qui a donné aux jeunes Français l’opportunité de se faire tuer pour rien en Afghanistan, pas comme l’autre qui s’entête à gagner des guerres en Afrique ? Moi.

Qui a aidé, grâce à notre glorieuse armée et avec vos économies, les « rebelles » libyens à instaurer un état islamiste grâce auquel les femmes apprécient maintenant le bonheur de ne pas risquer de coups de soleil sous la burqa et de vivre en harem sous la charia ? Moi.

Qui a donné une saine occupation au Sahel à toutes les bandes qui ont pillé les arsenaux de Kadhafi ? Moi.

 

Qui… ?

Qui… ?

Qui… ?

 

Moi!

Moi!

Moi!

 

Il suffit d’ouvrir les yeux, Françaises, Français, pour se rendre compte de l’énorme réussite qu’a été mon quinquennat. Comparez plutôt à Flamby qui appauvrit les riches et marie les pédés.

 

Ne suis-je pas l’homme providentiel que le monde attend ?

 

 

Française, Français, n’ayez pas peur, je suis là. Je suis prêt à vous le mettre une fois de plus profond, et sans vaseline !

 

Vile la République !

 

Vile la France !

 

Vive Moi !

 

 

Primidi 11 vendémiaire 223

 

Illustration X – Droits réservés

 

08/01/2014

Microlax 1er. Le retour ?

discours

 

 


Françaises, Français, mes chers compatriotes.

 

L’heure est grave, l’Europe tremble sur ses bases, le monde se déchire, la misère guette et la guerre rode. Et mes talonnettes me font mal…

 

Oui mais…

 

Oui mais la France, dans les circonstances les plus dramatiques de sa glorieuse histoire, a toujours su trouver son sauveur, a toujours su relever la tête et renverser les obstacles grâce à ces hommes providentiels de qualité exceptionnelle qu’elle génère.

 

Clémenceau, Jaurès, De Gaulle, Coluche… Je salue ces grands hommes qui ont sauvé la France éternelle lorsqu’elle était au bord de l’abime. Comme eux, moi, Nicolas Paul Stéphane Sarközy de Nagy-Bocsa, face à l’abime, je vous propose, mes chers compatriotes, de faire un pas en avant !

 

Dans un moment d’égarement, vous m’avez préféré un ectoplasme invertébré. Pourtant, le bilan dont je peux m’enorgueillir n’est-il suffisamment éloquent ?

 

Qui a obtenu le formidable record de 4,4 millions de chômeurs ? Moi.

Qui a doublé la dette de la France, la portant à 1700 milliards ? Moi.

Qui a atteint des déficits commerciaux record? Moi.

Qui a fait baisser efficacement votre pouvoir d’achat ? Moi.

Qui a largement aggravé l’accès à la santé ? Moi.

Qui a saccagé avec constance et opiniâtreté les services publics ? Moi.

Qui a augmenté l’insécurité ? Moi.

Qui a fait exploser la précarité ? Moi.

Qui a laminé la culture, les loisirs, l’art de vivre ? Moi.

Qui a fliqué toute la population ? Moi.

Qui a instauré la brillante république des copains et des coquins ? Moi.

Qui a vendu les bijoux de famille de la France aux glorieux humanistes du Fouquet’s ? Moi.

Qui a ramené la France au rang de larbin des Zétazuniens de l’Otan ? Moi.

Qui a aboyé et bougé la queue pour plaire en se mettant à plat-ventre devant l’Allemagne de  Madame Merkel ? Moi.

Qui a donné aux jeunes Français l’opportunité de se faire tuer pour rien en Afghanistan, pas comme l’autre qui s’entête à gagner des guerres en Afrique ? Moi.

Qui a aidé, grâce à notre glorieuse armée et avec vos économies, les « rebelles » libyens a instaurer un état islamiste grâce auquel les femmes apprécient maintenant le bonheur de ne pas risquer de coups de soleil sous la burqa et de vivre en harem sous la charia ? Moi.

Qui a donné une saine occupation au Sahel à toutes les bandes qui ont pillé les arsenaux de Kadhafi ? Moi.

 

Qui… ?

Qui… ?

Qui… ?

 

Moi!

Moi!

Moi!

 

Il suffit d’ouvrir les yeux, Françaises, Français, pour se rendre compte de l’énorme réussite qu’a été mon quinquennat. Comparez plutôt à Flamby qui appauvrit les riches et marie les pédés.

 

Ne suis-je pas l’homme providentiel que le monde attend ?

 

 

Française, Français, n’ayez pas peur, je suis là. Je suis prêt à vous le mettre une fois de plus profond, et sans vaseline !

 

Vile la République !

 

Vile la France !

 

Vive Moi !

 

 

Nonidi 19 frimaire 222

 

Illustration X – Droits réservés

05/06/2012

Au bistro de la toile : Le retour de Microlax 1er !

chimulus bistro copie.jpg

 

 

- Eh ! T’as vu, il est revenu le fifrelin…

 

- De qui tu parles Loulle ?

 

- Ben, de Microlax 1er ! Après des vacances au Maroc et avant de repartir faire du vélo et réparer le tout-à-l’égout chez sa belle-doche au Cap-Nèg (Oh ! Pardon, Cap Homme-de-couleur)

 

- Il est revenu, il n’est plus rien que lui-même et pourtant on va continuer à casquer grave pour lui !

 

- Raconte.

 

- Selon le député René Dosière, auteur de "L'Argent de l'Etat", chaque ancien président nous coûte chaque année entre 1,5 et 2 millions d’euros par an ! Ces avantages recouvrent :

  • Un appartement de fonction avec personnel (au moins deux personnes, Giscard en a quatre !) Pour Microlax, c’est un appart de 11 pièces dans les quartiers chics de Paris.
  • Au moins 7 collaborateurs…pour ouvrir son courrier sûrement.
  • Une voiture de fonction avec deux chauffeurs.
  • Une escorte composée de deux ou trois policiers. Et ses domiciles privés seront surveillés par les gendarmes.
  • Voyages gratuits pour lui et sa conjointe (idem pour les autres ex) sur l’ensemble des réseaux publics ferroviaires, aériens et maritimes dans la meilleure classe.
  • Dans ses déplacements à l’étranger, il sera traité comme un président de la République. "C’est-à-dire qu’il est accueilli par l’ambassadeur de France qui peut le loger et l’aider à organiser ses déplacements" dit Dosière.
  • Carla n’est pas oubliée : En cas de décès d'un ancien président de la République, sa veuve pourra bénéficier d’une partie de ces avantages.
  • Sans oublier de grasses rémunérations : 18 000 euros de revenus mensuels (plus que…le président Hollande !). En tant qu'ancien chef d'Etat, Nicolas Sarkozy aura droit à une dotation, c’est le terme, qui est égale à la rémunération d’un conseiller d’Etat et qui est de l’ordre de 6 000 euros par mois. Ensuite, puisqu’il a décidé de siéger au Conseil Constitutionnel, il touchera 12 000 euros brut de plus par mois. Soit un total de 18 000 euros mensuels.


- …taing ! T’as raison, Victor, il va nous coûter un bras !


- Et tu sais à qui on doit toutes ces largesses aberrantes ? A Fabius, alors premier ministre, par une simple lettre à Giscard… Il y a tout de même un doute, c’est qui paiera les oranges ?


- ?????!!!!!?????


- Ben, faut pas oublier qu’à partir d’un mois après sa cessation d’activité en temps que président de la République (soit autour du 15 juin), il redevient un citoyen justiciable comme les autres. Et il va probablement recevoir dans ses beaux bureaux tous neufs deux convocations : - une du juge Gentil (pas si gentil que ça !) de Bordeaux concernant l’affaire Bettencourt (soupçons d’enveloppes d’argent liquide pour sa campagne électorale de 2007); - une autre du juge Van Ruymbeque concernant l’affaire Karachi (soupçon de rétro commissions sur ventes d’armes au profit de la campagne électorale de Balladur).


- Tè ! Victor, si c’est nécessaire, je veux bien les payer moi, les oranges !


- A la nôtre !

 

Octidi 18 Prairial 220

Merci à Chimulus

02/09/2009

L'anti fadas - Victor: le retour!

Puteng! Ca y est, j'ai profité des prix de la rentrée des classes pour acheter un autre ordi. Mais j'ai encore pas mal d'heures à me faire tartir pour configurer tout ce bordel.

 

A plus!

18:54 Publié dans Actualités, Web | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : retour