Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

08/01/2010

Mourir de froid dans la rue en Sarkoland! Mondo cane...

 

 

sans abris.jpg

 

 

 

« Putaing ! Il a neigé. Beaucoup même...

Ça fait rire les mioches…

Ça emmerde les automobilistes…

Ça enchante les skieurs…

Ça repeint la ville aux couleurs de l’enfance…

Mais moi, ça me glace…

Moi ça me glace parce que je couche dehors.

Je couche dehors parce que cette société a oublié complètement le dernier terme de sa devise : Fraternité.

La Fraternité, est-ce laisser dehors, comme des chiens galeux des humains que la vie a cabossés ?

La Fraternité, est-ce laisser dehors les gens trop faibles, trop pauvres, pas assez rompus aux vices et aux compromissions de la vie telle que la font les apôtres de l’ultra libéralisme ?

La Fraternité, est-ce se torcher le cul avec ses promesses lorsqu’on prétend aux plus hautes responsabilité ?

Putaing ! Il a neigé…

La nuit a été longue sous mes cartons…

Mondo cane… »

Jean Peuplus

 

Autour de quatre cents sans-abris morts de froid depuis le début de l’hiver. Combien en faudra t il pour voir le gouvernement réagir, bordel !

 

Monsieur le Président, lors d'un discours le 18/12/2006 à Charleville le candidat que vous étiez alors a déclaré :


« Je veux, si je suis élu président de la république, que d'ici à deux ans, plus personne ne soit obligé de dormir sur le trottoir et d'y mourir de froid. Parce que le droit à l'hébergement, je vais vous le dire, c'est une obligation humaine. Mes chers amis, comprenez-le bien : si on n'est plus choqué quand quelqu'un n'a pas de toit lorsqu'il fait froid et qu'il est obligé de dormir dehors, c'est tout l'équilibre de la société où vous voulez que vos enfants vivent en paix qui s'en trouvera remis en cause. »

 

Et alors Monsieur le Président??? Et alors!!!