Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

13/11/2014

Au bistro de la Toile : de Rosetta à Siné.

chimulus bistro copie.jpg

 

« Depuis que je suis amoureux de toi
Rosetta
Je voudrais le crier sur les toits
Oui Rosetta
Moi qui ne croyais pas à l´amour
Je deviens pour toi le troubadour... »

 

- Fatche, Victor. T'es en forme ce matin ! Qui c'est cette Rosetta qui te fait grimper aux rideaux ?

 

- Eh ! Bougre de nifle. Qu'est qu'il y a sur les canards que tu vends ? Qu'est-ce que t’entends depuis hier dans les machines à bruits ? Qu'est-ce que tu vois dans les lucarnes à décerveler ? Rosetta ! Et son miston, Philoe !

 

- Ah! Bon. Compris. Tu chantes le succès de ce frigo qu'on a envoyé sur un glaçon. Généralement c'est un glaçon dans le frigo, mais là, c'est le contraire...

 

- T'es un indécrottable terre-à-terre, mastroquet de mon cœur... Le frigo en question, le faire se poser sur le glaçon - pour me mettre à portée des boyaux de ta tête – c'est comme si un moustique arrivait à se poser sur une de tes boules pendant que tu tires dans la dernière mène d'une partie de pétanque ! Et même plus compliqué que ça. Non mais tu imagines, Loulle : réussir à faire se poser un frigo, comme tu dis, sur ce minuscule glaçon, mais à 500 millions de km d'ici Loulle ! Après un voyage de dix ans et un trajet de 6 milliards de kilomètres !

 

- ..teng! C'est vrai que c'est un truc de ouf quand on y réfléchit. Mais comment ? Comment des humains peuvent-ils guider, depuis la Terre, une telle manœuvre.

 

- J'en sais rien Loulle. Mais moi aussi ça m'espante.

 

- Eh ! Les Humains qui ont réussi ça, c'est nous ! L’Humain n'est pas qu'un chiapacan, Victor. On sait en faire des choses. De quoi retrouver un peu de fierté. D'autant plus que c'est nous, les Zeuropéoches ! Pas les Zétazuniens, les Ruskofs ou les Chinetoks. Allez, buvons à Philoe ! Je paie le jaune, puisqu'il a le glaçon !

 

- Ça change des konneries de notre petit monde de cloportes. T'as entendu, ce matin, Cazeneuve qui ramait comme d'Abboville au milieu de l'océan pour nous faire avaler qu'il n'a pas raconté des craques concernant le meurtre de ce jeune, au barrage de Sivens, la colonne vertébrale explosée par une grenade de ses archers. Lamentable.

 

- Et les autres guignols, Fillon, Jouyet, qui se réunissent dans une somptueuse gamelle. Pourquoi ? Qu'ont-ils à faire ensemble sinon profiter de leur connivence de caste - Ena et compagnie – pour fomenter je ne sais quelle magouille...

 

- Intérêts croisés entre « élus » professionnels, arrangements entre « camarades de promotion », magouilles et corruption, renvoi d'ascenseur, etc. Avec pour résultats : blocage de la démocratie, rejet de la politique et surtout des « politiques », et enfin la désespérance qui pousse à l'égoïsme corporatiste et finalement au vote FN.

 

- Allez. Buvons à Philae et à ta Rosetta.

 

« ...Oui Rosetta
Moi qui ne croyais pas à l´amour
Je deviens pour toi le troubadour... » !

 

Illustration : merci à Chimulus.

 

* * * * * * * * * * * * * * * *

 Copinage:

sine-mensuel-36.jpg

 

SINÉ ! Même un pied dans la tombe, notre flamboyant pourfendeur de la konnerie lance un SOS.

 

Son magazine – SINÉ MENSUEL – est à portée de fusil des banquiers rapaces qui veulent sa peau. Dans sa « zone »du dernier numéro, il écrit : « (…) Comme l'espoir fait vivre et qu'on n'a pas envie de baisser les bras, on a décidé d'attendre jusqu'à la dernière minute pour nous résoudre à cette extrémité (fermer la boutique). Vous pouvez encore nous sauver en envoyant vos dons fissa à www.sinemensuel.com. Si vous nous sortez de là, promis, tournée générale ! »

 

Eh ! Bob. Tiens-toi aux branches, on arrive. Et puis, meffi ! Si tu meurs, je te tue !

 

sine-a-poil.jpg

 

 

Alors, si vous n'avez pas un oursin dans une poche et une bogue de châtaigne dans l'autre,

 

AIDEZ

SINÉ MENSUEL !

 

 

Le bulletin d'abonnement, les numéros spéciaux dont le formidable : « Ma vie, mon œuvre, mon cul », et même le tee-shirt illustré, c'est là :

 

http://www.sinemensuel.com/boutique/

 

 

11/12/2012

SINE: ses dernières volontés.

siné par Berth.jpg

 

Eh ! Vous avez pensé à acheter le dernier numéro de Siné Mensuel ? Il est en kiosque depuis bientôt une semaine. Un numéro fumant ! Dans lequel Siné présente himself ses dernières volontés. Eh ! Bob. On n’est pas pressé.

 

 

 SinéCRÉMATION AU PÈRE-LACHAISE

Tout d’abord, pour la crémation, m’allonger délicatement, vêtu de noir et de rouge, dans un cercueil en carton ondulé acheté chez Leclerc ou tout autre spécialiste des funérailles bon marché, après s’être assuré que je suis bien mort !

Pas la peine de claquer bêtement du grisbi pour partir en fumée !

Sur le cercueil, en revanche, le logo de l’anarchie, tagué à la bombe, en noir, au milieu, sera de la meilleure veine.

N’importe quel copain dessinateur fera ça très bien.

Toutes les fleurs devront être rouges et j’aimerais que tous les amis présents s’habillent en noir, pas par respect des convenances, mais pour évoquer les anars !

Cette cérémonie noire et rouge aura, j’en suis sûr, beaucoup de gueule et satisfera, à la fois, mon sens de l’esthétique et mon goût de la provoc.

Quelques morceaux de musique que je n’ai pas encore eu le temps de choisir mais dans lesquels figurera obligatoirement Try a Little Tenderness chanté par Otis Redding, seront les bienvenus et m’aideront à avaler mon bulletin de naissance et à rejoindre fissa tous les gens que j’aime et qui ont lâché la rampe avant moi ! Après, champ libre ! En général, tout le monde va bouffer et picoler à la mémoire du défunt mais, n’étant plus là pour participer avec vous aux agapes, je préfère ne pas y penser !

Mais, gaffe : même en poudre, j’ai l’oreille fine !


ENTERREMENT AU CIMETIÈRE DE MONTMARTRE

Quelques jours plus tard, selon les possibilités des uns et des autres ( je laisse le soin à Catherine, ma divine veuve, d’organiser tout ça au mieux) j’aimerais une fiesta sympa avec orchestre et buffet campagnard sur tréteaux.

Je recommande un tonnelet de beaujolais, de chez Marie-Lapierre bien sûr, plus convivial que des bouteilles et qui a l’avantage de ne pas laisser de cadavres, superflus dans un cimetière !

Évidemment, il sera servi dans des verres et non dans de sinistres gobelets en carton.

Si certains tiennent à apporter des couronnes de fleurs, de toutes les couleurs cette fois, qu’ils fassent inscrire sur les bandeaux des slogans tels que « Ni Dieu, ni maître », « Mort aux cons ! » ou « On les aura ! » selon leur inspiration et la complicité du fleuriste, pour choquer les familles catholiques éplorées qui viendront les jours suivants pleurer les leurs et liront avec horreur ces incongruités en se signant pour éloigner le démon.

Plus la peine d’être sapés en noir ce jour-là. Au contraire, des fringues couleur pétard sont souhaitées ( je n’ai rien contre les excès ni le mauvais goût).

La musique sera joyeuse, enjouée et plutôt jazzy.  Je fais une parfaite confiance à mon ami Stéphane Maggi pour réunir les musiciens adéquats qui seront payés avec un élastique et qui ne seront là que par amitié et pour boire un coup à ma santé (expression quelque peu maladroite, j’en conviens !).

À la fin, quand tout le monde sera parti, j’irai peut-être alors trinquer avec La Goulue qui a sa tombe tout à côté et il ne me restera plus qu’à attendre patiemment les suivants, car il restera encore 59 places à mes côtés dans cette concession à perpétuité achetée en commun avec Benoît Delépine et conçue pour accueillir 60 zigotos pour l’éternité.

Nous ne sommes, ni l’un ni l’autre, très satisfaits de la statue en  bronze qui ressemble plus à un cactus  qu’à un doigt d’honneur et n’est donc pas assez explicite. Il m’a promis d’y remédier mais, dommage,  je ne verrai la nouvelle version que du dessous. Tant pis !

En revanche, l’épitaphe en lettres d’or : « MOURIR ? PLUTÔT CREVER ! » tient bien la route !

Si un jour vous croisez, au hasard de vos balades, un bonobo qui me ressemble, n’ayez aucun doute, ce sera moi, réincarné !

À plus !

 

Primidi 21 Frimaire 221

 

Merci à Berh 

 

03/11/2011

Incendie à Charly Hebdo… Mais SINE-MENSUEL n°3 est paru et Urtikan.net va vous gratter la couenne !

 

sine-mensuel-03-Une.jpg

 

 

Je n’achète plus Charly depuis que Val a viré Siné. Mais hier, j’ai voulu l’acheter, par soutien contre l’infinie connerie des religieux. Chou blanc, il n’y en avait plus depuis le matin… Mais SINE-MENSUEL est en kiosque ! C’est déjà le n°3… Putaing, le temps passe vite…  http://www.sinemensuel.com/

 

 

Chimulus charlie-hebdo-gueant.jpg

 

 

Et n’oubliez surtout pas de savourer Urtikan.net, hebdomadaire satirique gratos (mais on n’est pas obligé d’avoir un oursin dans la poche, on peut faire un don). Uniquement sur la Toile. Un régal !

 

 http://www.urtikan.net/

 

Tridi 13 Brumaire 220

 

Merci à Lehmann et à Chimulus

17/10/2011

Eh ! Y a pas que la primaire ni la finale du rugby ! Avez-vous acheté le n°2 de SINE-MENSUEL ?

sine-mensuel n2.jpg

Pas de pub, pas de financeurs, et pourtant environ 50 000 lecteurs ont acheté le premier numéro. Si ce début prometteur se poursuit, l’équilibre est assuré. L’équipe compte donc sur la détermination de ses amis pour ce second numéro.

« Si vous voulez qu’on continue, chaque mois, à leur filer des bourre-pif et à leur faire la fête, achetez-nous, abonnez-vous, abonnez vos potes… C’est grâce à vous qu’on tordra le cou à tous ces voyous. Haut les cœurs ! » Ainsi se termine la Zone de Siné sur ce nouveau numéro.

Mais pas question de s’endormir sur nos lauriers !
• Les dessinateurs tapent encore plus fort. Une pleine page hilarante est dédiée à l’accouchement de Carla !
Et le retour de Vuillemin dans ce numéro.

Siné Mensuel révèle la plus grande valse de procureurs sous la Ve République. Et divulgue en exclusivité la liste secrète des procureurs. Au moins 15 voire 17 procureurs généraux sur 35. Du jamais vu ! Ou comment le Président verrouille tous les parquets sensibles, alors qu’éclatent jour après jour de nouvelles affaires.
• Le journal dévoile aussi comment la justice française a tenté de protéger le docteur Krombach.
• Et un article de Karl Laske sur les affaires.
• Une interview du très rare philosophe Raoul Vaneigem. Pour Siné Mensuel, il revient sur le situationnisme, et prône la gratuité comme arme absolue.
• Et comme Siné Mensuel donne la voix aux sans-voix : une plongée au cœur des prud’hommes, juridiction menacée par le Medef.
• Une page sur la Tunisie avant les élections vue par de jeunes acteurs de la révolution.

Soutenez-les, abonnez-vous à SINÉ MENSUEL
et économisez par rapport à l’achat au numéro.

Abonnement à Siné-Mensuel 1 an – 12 numéros

France : 53 € – Pour les fauchés* : 49 €

Dom Tom et Europe : 60 € – Pour les fauchés* : 56 €

Autres pays :  66 € – Pour les fauchés* : 62 €

* on vous fait confiance !

Paiement par chèque bancaire ou Postal
à l’ordre de « Editions du Crayon »
à envoyer à l’adresse suivante :
Editions du Crayon
5 rue Séguier - 75006 Paris

Ou par virement bancaire sur le compte du CIC
IBAN : FR76 3006 6107 5100 0200 9950 109 – BIC : CMCIFRPP

Télécharger le bulletin d’abonnement à imprimer.

 Sextidi 26 Vendémiaire 220

08/09/2011

Enfoncé le « nine-eleven », vive le 7 septembre : arrivée de Siné mensuel !

chimulus siné mensuel.jpg
 
 

 

 

Eh ! Vous avez sorti vos sous ? Pourquoi ? Mais pour vous offrir le premier numéro de "Siné-mensuel ". Il a toujours la niaque l’ancêtre ! Un pied dans la tombe qu’il dit, mais l’autre toujours prêt à se propulser dans le cul des gougnafiers, des argounias, des chiapacans qui nous pourrissent la vie.

 

Et il n’est pas seul l’Ancien. Avec lui une palanquée de pointures du dessin de combat : Zep, Willem, Solé, Matthias Lehmann, qui rejoignent, Jiho, Berth, Geluck, Malingrëy, Puig Rosado, Lasserpe, Gab, Faujour, Etienne Delessert,  Lindingre, Mix & Remix, M’Ric, Kap, Chimulus, Diego Aranega, Carali, Avoine, Rousso, Soulas. Et des plumes acérés : Jackie Berroyer, Christophe Alévêque, Isabelle Alonso, Delfeil de Ton et Etienne Liebig.

 

Sans oublier évidemment le taulier Siné imeselfe qui sème allègrement sa zône.

 

Allez vite chez votre marchand de journaux. Ça change tellement des canards laquais !

 

sine-mensuel-01-zoom-221x300.jpg
 
 
Duodi 22 fructidor 219
 
 
Merci à Chimulus et à Siné

05/09/2011

Enfin une bonne nouvelle : comme le Beaujolpif, le Siné nouveau arrive !

siné doigt d honneur.jpg

Nos chers concitoyens se souviennent peut-être que cet emmerdeur de Siné avait piloté, de septembre 2008 à avril 2010, un hebdomadaire portant son nom, et qui souhaitait «chier tranquillement dans la colle et les bégonias.»

« Un pied dans la tombe mais l’autre dans le cul de tous les empêcheurs de jouir en rond, l’increvable Siné, aidé par toute son équipe de démolisseurs, remet la gomme… Attention, ça va chier des bulles!

A partir du mercredi 7 septembre et le premier mercredi de chaque mois, 32 pages couleurs, grand format, pour seulement 4,80 euros.

But de l’opération: distraire les lecteurs et leur donner des armes pour battre la droite aux prochaines élections. Haut les cœurs! Pas de quartier! On va leur en faire baver des ronds de chapeaux!»

Et pour accompagner le lancement de ce «mensuel de psychopathes», où l'on trouvera des textes de gens comme Guy Bedos, Isabelle Alonso, Jackie Berroyer, Christophe Alévêque ou le camarade Delfeil de Ton, mais aussi des dessins signés Zep, Lindingre, Mix et Remix ou encore Philippe Geluck, Sinemensuel.com publie une vidéo par jour en attendant le 7 septembre.

Une première video ICI 

 

D’autres ICI   Sinemensuel.com

Allez, sortez vos sous !

Illustration X – Droits réservés

 

Nonidi 19 fructidor 219

 

 

17/01/2011

Backchich, La Mèche, Siné Hebdo... .Requiescat in pace

Bakchich dernier numéro.jpg

 

 

Je ne vais pas vous parler de la Tunisie mais de mes petits états d'âmes. C'est un peu honteux que j'ai racheté la semaine dernière Charly Hebdo. Pour le grand Cavanna bien sûr, pour Maurice et Patapon, un peu pour tonton Bernard... Mouais... Sans grand enthousiasme. Il est d'ailleurs sur une table avec plein d'autres canards, mais je ne le lis pas de la première à la dernière ligne, comme ce fut le jadis cas. A la grande époque... Je me taquine la nostalgie en m'ébaudissant devant les saines et flamboyantes outrances du « Pire d'Hara-Kiri ».

 

Bon. Si j'ai flanché sur Charly Hebdo, c'est par manque. Par manque d'un hebdo décapant, mal élevé, iconoclaste, qui chie en rigolant sur les puissants et se torche le fignedé avec le politiquement correct.

 

Ben, y en a plus !

Exit Siné Hebdo...

Exit La Mèche...

Exit Bakchich...

 

Plus de sous pour paraître... Je sais ce que c'est... Les coups de fil du banquier... Les lettres comminatoires de l'Urssaf... Les sourires un peu forcés des collaborateurs inquiets... Le réalisme de l'imprimeur qui veut son chèque certifié d'avance...

 

On se sent un peu le cul pailleux. La sourde impression de culpabilité pour ne pas s'être abonné à temps. Et puis non ! Pour moi, l'acte d'achat à mon marchand de journaux de Siné hebdo, de la Mèche ou de Bakchich était un acte militant. Je réclamais ce ou ces titres. Si le marchand de journaux ne l'avait pas, je lui conseillais de le réclamer. Et j'insistais d'une semaine sur l'autre. Puis je faisais, avec gouaille, la pub de ce ou ces magazines auprès des autres clients...

 

Tans pis. Je reste en manque. Heureusement il me reste le Canard enchainé...

 

Eh merde !

************

 

Si vous trouvez quelque intérêt à mes élucubrations:

VOTEZ !

Octidi 27 Nivose 219 de l'ère de la Liberté

01/05/2010

« Siné Hebdo » est mort. Mais il est mort DEBOUT !

 

 

siné hebdo mort Pakman.jpg

 

 

Je sais par expérience personnelle ce qu'est la mort d'un journal, le déchirement d'une équipe qui voit, sans bien réaliser, la fin d'une belle aventure. Car la presse indépendante est toujours une extraordinaire aventure. Que de montagnes à renverser ! Que de sarcasmes à rejeter ! Que de doutes à repousser ! Mais aussi que de bonheurs partagés ! Que de fraternités indéfectibles créées ! Que de souvenirs engrangés ! La merde s'oublie, l'enthousiasme et les flamboyantes réussites demeurent.


« Siné Hebdo » a été un formidable bouillonnement de talents, de subversion, de volonté de chier sur le « politiquement correct ». Mais l'enthousiasme brouillon du début, qui sentait le gros rouge, la main aux fesses et les relents de chichon s'est émoussé au fil des parutions, jusqu'à perdre, dans les derniers six mois, cet humour ravageur, iconoclaste, renverseur de bienséance qui fut la marque première de ce journal « mal élevé ».


« Siné Hebdo » devenait chiant... Donneur de leçon... Limite « bien élevé, propre sur lui »...Eh oui... Il m'est même arrivé (j'ai un peu vergogne mais je l'avoue) de le feuilleter chez Boucher (c'est mon marchand de journaux !) SANS l'acheter (deux ou trois fois seulement !). Je ne m'étais pas abonné, parce que je considérais qu'acheter « Siné Hebdo », le réclamer au marchand de journaux, le commenter avec tchatche et verve dans la boutique était un acte militant ! Eh oui. J'en ai amené ainsi quelques uns à s'intéresser à ce titre...


« Siné Hebdo » est mort comme sont morts (ou moribonds) bien des titres. La presse écrite est plus que malade. Le Monde, Libération sont au bord du gouffre malgré qu'ils aient vendu leur âme à des marchands de soupe... « Le Plan B » met lui aussi en rideau. « Backchich » est ressorti avec un produit attractif à 1 euro. Je le réclame et je l'achète. Combien de temps tiendra-t-il ?


Trop lourd à fabriquer, trop cher, réclamant une structure peu compatible avec l'idéologie bordélique indispensable... Il faut savoir ce que c'est... Les factures de l'imprimeur, les problèmes de commission paritaire, la gestion des abonnements, l'Urssaf en embuscade, les NMPP... Une usine à gaz !


Mais l'internet offre une formidable tribune à qui a quelque chose à dire, à qui a quelques talents à partager. Les blogs sont d'extraordinaires espaces de liberté ! Les sites en ligne se multiplient et s'imposent : Médiapart, Agoravox, Rue89, Marianne2, etc. L'internaute fera-t-il la démarche de payer - un peu seulement, attention ! - pour lire son canard de la toile ? Moi, en tout cas, je l'ai fait avec un titre, et je vais le faire avec d'autres. Si on veut s'affranchir de la lèch'bott'press, c'est par là qu'il faut passer.


Allez Siné ! Je débouche une boutanche de Côte-du-Rhône, puis je vais à la Manif du 1er mai (c'est à dire du 12 FLOREAL 218! )


*****************************************************


Si vous trouvez quelque intérêt à mes élucubrations:

VOTEZ !


 

23/05/2009

Charlie Hebdo : finis les temps glauques de l’occupation ?



cavanna.jpgBon. J’avoue. Mercredi matin, en achetant le Canard Enchaîné et Siné Hebdo, j’ai craqué… J’ai acheté aussi – la main tremblante et le fiel de la culpabilité insinuant son poison dans les boyaux de la tête – Charlie Hebdo. J’ai osé. Je me suis parjuré. Je plaide coupable. Mais j’ai des circonstances atténuantes : fils de la génération Hara-Kiri, je suis un lecteur ancestral de Charlie Hebdo. Qui s’appelait Hara-Kiri Hebdo au départ, et qui a changé de nom, bravant l’interdiction de paraître des terribles censeurs de l’époque après la couverture fameuse « Bal tragique à Colombey : 1 mort » mettant en parallèle la mort du général-président avec un incendie catastrophique dans une discothèque de St-Laurent-du-Pont.

C’était le Charlie de la Grande Epoque, bousculant joyeusement tous les tabous, avec des plumes et des dessinateurs flamboyants, incomparables. Les chroniques au vitriol du grand François Cavanna, les élucubrations écolos de Fournier, les inventions du Professeurs Choron, les dessins ravageurs du grand Reiser, les premiers pas de Wolinski avec les deux mecs au bistrot, le grand Duduche de Cabu, Willem, Gébé, etc… Puteng ! Sacré casting ! Nostalgie, nostalgie…


Puis Charlie est mort… Faute de lecteurs. Laissant orphelins bien du monde. Il a été relancé, quelques années après, par une nouvelle équipe animé par Philippe Val, et où l’on a retrouvé avec délectation les signatures de Cavanna, les dessins de Cabu, Wolinski, Willem, renforcées puis plus ou moins remplacés par de nouveaux venus talentueux…

C’est à Philippe Val que nous devons cette résurrection. Faut pas lui enlever ça. C’est lui qui a fait de Charlie un des rares organes réellement d’opposition. Puis Val est tourné sarko-compatible et – terrible bévue, grave erreur, il a viré Siné ! C’te connerie. Depuis ce jour sinistre de l’été dernier, je n’avais plus jamais donné mes kopecks à ce canard renégat.

Mais j’ai craqué parce que le sinistre Val a libéré le territoire pour aller sévir ailleurs (on tremble pour France-Inter, pour Mermet, pour Demorand, pour Guillon…). Alors j’ai racheté Charlie pour me jeter goulûment sur la chronique de Papa : le grand, le seul, l’irremplaçable François Cavanna que je considère comme mon père spitituel. Un François que je ne reconnaissais pas dans les derniers mois avant le putsch d’août dernier : chroniques languissantes, sujets secondaires, style laborieux… Et, miracle voilà notre Cavanna qui dévoile la réalité : « …cette fin de règne s’est soldée pour moi par un paquer d’avanies assez dures à avaler. Dès que j’écrivais, on me tombait dessus : « Tu veux la mort du journal, salaud ! » Et ils y croyaient ! Mais bon, c’est fini, je sèche mes pleurs, je change de slip et je repars du bon pied.
J’espère de tout cœur que, dans Charlie Hebdo n°3, on pourra exercer le sacro-saint droit à l’autosarkasme sans qu’on voie aussitôt rappliquer une délégation vous suppliant à genoux de ne pas « tuer le journal » et « assassiner le gagne-pain » (verbatim).
Si vous saviez, tous les textes qui me sont restés sur le cœur et que vous ne connaîtrez jamais. Il paraît que, désormais, c’est la liberté !
P.S. Ceci est un test »

Puisse ce test être révélateur d’une véritable libération.

Affaire à suivre…



* * * * * * * * * * * * * * *

NOUVEAU!



image de Une par MB.jpgD'une actualité explosive, viens de sortir:

"Cure us!" - Quand explosera la PANDEMIE

de Jean-Victor Joubert (C'est moi!)


Ouvrage disponible sur Ayoli.fr

07/11/2008

Ben, en voilà quelques nouvelles qu’elles sont bonnes !

casse toi pov con.jpgTrente euros ! On peut se le permettre, c’est un petit investissement pour se défouler : en effet, le tribunal correctionnel de Laval a condamné à une «amende de principe» de trente euros avec sursis l'homme qui avait brandi en août une affichette portant la mention «Casse-toi pov’con» devant la voiture de Nicolas Sarkozy. «Si le prévenu n’avait pas eu l’intention d’offenser, mais seulement l’intention de donner une leçon de politesse incongrue, il n’aurait pas manqué de faire précéder la phrase “Casse-toi pov’con” par une formule du genre "on ne dit pas"», souligne le jugement. Donc, au passage de not’président, si il vous gonfle, marquez (discrètement !) « on ne doit pas dire », et en gros « CASSE TOI POV’CON ! » Et là, c’est gratuit !


ségo.jpgSégo arrive largement en tête des motions proposées aux militants socialistes. En voilà une autre bonne nouvelle. Et en plus, après celles des dinosaures crypto jospiniens (Delanoe et Aubry) voilà que celle du fringant jeunot Hamon fait un score plus que respectable ! Voilà qui donne la direction d’une alliance naturelle pour dégager une ligne enfin claire dans ce parti qui demeure la seule force politique capable de faire face victorieusement aux sarko-trafiquants.


rocard.jpgAutre bonne nouvelle : Rocard, qui a proclamé qu’il quitterait le PS si Ségo arrivait en tête, va, j’espère, tenir sa parole et dégager. Sarko lui trouvera bien un strapontin pour y poser ses vieilles fesses breneuses.


Val.jpgEncore une : ce matin, j’ai entendu sur France Inter le sarko-convaicu Val (oui, ce type à gueule d’inquisiteur qui a viré Siné et sabordé un hebdo mythique) lâcher le pue de son furoncle mental sur…le PS. Pas sur Sarko, bien sûr. Ses sarcasmes laborieux faisaient plus rire de lui que de sa cible.


siné hebdo.jpgFaut dire que depuis que ce vieux mal élevé de Siné a lancé son hebdo, le Charly du sinistre Val court vers la disparition… Dommage pour ce titre mythique, dommage pour le grand Cavanna, pour le rusé Wolinski. Mais quelle déception que Cabu ; l’homme du grand Duduche a mal vieilli…

Enfin, encore une bonne nouvelle : IL FAIT SOLEIL ! Et à midi, je bouffe l’AÏOLI !