Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

13/04/2015

Big Brother « à la française » : DANGER !

big-brother-poster.jpg

 

On a suffisamment glosé contre le « Patriot act » de Bush qui met les Etazuniens (et le monde entier!) sous surveillance pour ne pas gueuler avec véhémence contre l'équivalent tricolore de cette loi scélérate, la « loi sur le renseignement » que le gouvernement veut faire passer à la vitesse d'un TGV. Cette loi arrive en discussion ce jour à l'assemblée nationale sans que la société civile, les citoyens, vous, moi, ne soient réellement au courant. Valls veut la faire passer à la hussarde.

 

La « Loi Renseignement », késako ? C'est donner le droit aux diverses polices et services de renseignements de procéder à la surveillance de TOUS les citoyens, sans raison particulière. C'est la surveillance de masse sous prétexte de lutte contre le terrorisme. Comment s'exercera cette surveillance ? Par toute une panoplie de moyens.

 

- Par l'accès à TOUS les courriels de TOUS les citoyens au moyen de « boites noires » imposées aux hébergeurs. Tous nos courriels, adresses, données personnelles passeront d'abord à travers ces « boites noires ». Il s’agirait de recourir à un algorithme pour trier toutes les données des opérateurs et autres fournisseurs de service afin de trouver des individus « suspects ». Sur quoi sera basé cet algorithme ? Quels comportements devra-t-il détecter ? On n'en sait rien, le gouvernement se planquant en la matière derrière le « secret de la défense nationale ».

Les hébergeurs sont d'ailleurs vent debout contre cette disposition, menaçant de quitter la France...si leurs clients les quittent ! Logique.

- Accès aux factures détaillées de téléphone. Ce sont les célèbres « fadettes », autorisé depuis 1991. Les "fadettes" permettent de savoir avec quels numéros un suspect parle au téléphone et échange des SMS.

- Écoutes téléphoniques (permises et encadrées par la loi depuis 1991.)

- Géolocalisation de téléphones portables. Autrement dit les policiers pourront, sans y être autorisés expressément par un magistrat, savoir où vous vous trouvez...

- Accès aux e-mails. Comme pour une ligne téléphonique, possibilité de procéder à des "interceptions de sécurité" (écoutes administratives) portant sur le contenu d'une boite mail.

- Pose de balise GPS sur un véhicule, pour suivre ses déplacements. Sans besoin d'autorisation judiciaire.

- Intrusions dans un lieu privé ou un véhicule, pour y poser des micros ou des caméras. Sans besoin d'autorisation judiciaire. Par des agents "spécialement habilités".

- Utilisation d'un "logiciel espion", destiné à surveiller l'activité d'un suspect sur son ordinateur en enregistrant en direct ses frappes sur un clavier (à l'insu de la personne concernée). Possible en judiciaire et en renseignement, pour une durée de deux mois.

- Utilisation de « IMSI catchers ». L'utilisation de ces appareils de la taille d'une valise, se faisant passer pour des antennes-relais afin de capter le signal des téléphones portables à proximité, n'est pas réglementée.

 

Ça fait froid dans le dos. Mais ne nous leurrons pas : la plupart de ces pratiques sont déjà utilisées par les services, en dehors de tout cadre judiciaire ! Il s’agit d’« offrir un cadre légal général aux activités des service de renseignements » et à leurs agents, lesquels demeurent, pour le moment « exposés à des risques pénaux injustifiés ». Un « blanchiment légal », quoi ! Il est vrai que les sociétés privées étrangères (Google, Amazon, Yahoo, etc.) captent et utilisent depuis longtemps toutes nos données, sans en référer à qui que ce soit...

 

Mesdames et messieurs nos députés, en débattant de cette loi, pensez-vous que l’État de Droit, dont vous êtes les acteurs et les garants, n'est pas menacé lorsqu'une loi propose de légaliser, en dehors du pouvoir judiciaire, des choses comme l'interception des communications, la mise sur écoute, la mise en place de « mouchards » sur des véhicules, l'utilisation de logiciels de captation des données informatiques ?

 

Sous prétexte de lutte contre le terrorisme, cette loi scélérate veut faire de tous des suspects ! Et croyez-vous que les véritables terroristes se laisseront piéger par ces dispositifs ?

 

Et avez-vous réfléchis, mesdames et messieurs nos députés, à l'utilisation que pourrait faire de cette loi un régime s'asseyant sur les impératifs démocratiques ?

 

Illustration X – Droits réservés

 

06/12/2014

Au bistro de la toile : accouchement...d'un livre !

chimulus bistro copie.jpg

 

 

- Ça y est Loulle, je viens d'accoucher...

 

- Oh la la ! T'es mal barré ce matin Victor. M'es avis que t'as pas sucé des glaçons hier soir. D'accord, t'avais quelques rondeurs conséquentes, mais de là à être gravide et à mettre bas, il y a quelques fossés de beaujolpif ou de côte-du-rhône.

 

- Arrête, mastroquet terre à terre ! Quand je dis que j'ai accouché, c'est d'un nouveau livre !

 

- Ah bon ! Raconte.

 

- Au tournant des années soixante est apparu en Californie un mouvement formidable, une parenthèse fleurie au milieu de la grisaille mondiale : l'utopie Hippie ! Des jeunes du monde entier qui voulaient secouer le cocotier des idées étroites, du conformisme familial, qui voulaient gueuler contre la guerre du Vietnam. Leur slogan était « Peace and love ! ». « Paix et Amour. » C'est pas beau ça Loulle ? Eh bien j'étais un de ces traîne-savates qui sont partis pour le Voyage. Cheveux longs et barbe fleurie à la découverte du monde. Principalement vers l'Inde, pays de tous les fantasmes.

 

- Ouarf ! Tu nous avais caché ça Victor. Alors, ce livre, il est où ? Qu'est-ce qu'il y a dedans ?

 

- C'est un livre électronique Loulle. Un « e-book » comme ils disent maintenant. Il t'embarque – autour du chiloum et de l'herbe-qui-fait rire – pour un Voyage sur les chemins de Katmandou, sur les plages de Goa, dans les forêts du Laos, sur les rives du Mékong, dans les bouges d'Istanbul, les ruelles de Téhéran, les montagnes d'Afghanistan, l’envoûtement de l'Inde, de Bombay à Bénarès, de Srinagar à Pondichéry, les tentations de Bankok, les merveilles d'Angkor...

 

- Et comment on le trouve ce « e-book » ?

 

- Si t'as un ordinateur, une tablette ou une liseuse – tout le monde à au moins un de ces machins aujourd'hui - tu tapes ce lien :

 

CHILOUM

 

et tu pourras l'acheter pour la somme dérisoire de 2,89 euros. Á peine le prix d'un pastaga chez toi Loulle !

 

- Et si je n'ai pas de liseuse Kindle?

 

- Quand tu appuies sur "chiloum", le lien hypertexte t'ouvre la page de vente Amazon. Sur une ligne horizontale au-dessus du titre, tu trouves un lien "applications de lecture gratuites".Tu télécharges, ça dure environ 1 mn, puis tu vas dans tes téléchargements et tu trouves le fichier "kindleForPc-Installer(1).exe". Tu cliques sur "exécuter" et ça devrait marcher.

 

Mais...les mystères de l'informatique et d'interniais...Bonne chance !

 

 

- Banco ! Á ce prix-là, pas la peine de s'en priver !

 

- Allez, à la nôtre ! C'est ma tournée !

 

 

livre,chiloum

 

08/04/2014

Microsoft nous le met sans vaseline!

requin prédateur.jpg

 

J’ai plusieurs ordis: un portable de 4 ans qui donne des signes de faiblesse. Normal, ils sont conçus pour foirer à cet âge-là. Il fonctionne sous Vista qui est une sombre merde. Mais c’est avec celui-là que je marne et que j'internette. J’ai deux bons vieux ordis tour que je n’utilise plus mais qui sont encore opérationnels. Plus un mini ordi, bien pratique pour voyager. Ils fonctionnent avec XP, excellent logiciel, simple, efficace, convivial, fiable. Eh bien Monsieur Microsoft fait en sorte qu’ils soient dangereux. Oh ! ils ne vont pas me sauter à la gueule, mais toutes mes données peuvent être désormais piratés (mots de passe, numéros bancaires, courriels, etc.). Monsieur Microsoft m’a OBLIGE à acheter son système d’exploitation, puisqu’il était (et est toujours) installé d’office dans les ordis. Bien sûr il y a Linux, mais je ne suis pas assez calé pour m’y risquer. Donc Monsieur Microsoft me tient par les couilles. Et Monsieur Microsoft, aujourd’hui, ne me laisse pas le choix : Victor, balance tes vieilles gueilles et aboule ton pognon pour nous acheter notre système window 8. Et ça, ça me gonfle sérieusement les aliboffis !

 

A partir d’aujourd’hui, plus de mise à jour de XP, donc plus de protection, porte ouverte à tous les hackers. Microsoft, dans sa grande mansuétude, nous fait savoir que son Os XP est maintenant six fois plus susceptible d’être infecté que ses autres Os. Merci not’bon maître ! Et je ne suis pas seul à me faire enfiler : un tiers des utilisateurs d’ordinateurs dans le monde se servent de XP !

 

Moi qui suis un mal-pensant invétéré, je ne puis m’empêcher de penser que Microsoft noircit volontairement la situation pour pousser au cul les réticents à acheter rapidos d’autres ordis équipés, de force bien sûr, de leurs nouveaux Os.

 

Bon. Je vais continuer à utiliser mes ordis sous XP, mais sans les connecter à internet ! Et j’envisage d’acheter un autre portable, que je ferai équiper en double avec Linux afin de m’y habituer. Après quoi je pourrais dire avec allégresse « merde » à Microsoft, comme je dis déjà merde à Internet explorer avec Firefox Mozilla, merde à Google avec Ixquick, merde aux publicités intempestives envahissantes avec adblock-plus.portalux.com/  

 

Nonidi 19 germinal 222

 

Photo X – Droits réservés

 

 

28/11/2011

Ô range! Ô désespoir...

 

Silence radio depuis quelques jours. La raison ? Chaque année, lorsque le froid commence à me geler les aliboffis, je change de caverne et quitte les Hautes terres pour les Terres ventées. Et je demande à Madame Orange France télécom d’avoir la bonté de transférer mon abonnement ADSL du numéro « hautes terres » vers le numéro « terres ventées ». Et vice-versa au printemps. Ça se passe bien habituellement, avec une célérité de service plus ou moins prononcée.

 

 

 

Il y a trois jours donc, je téléphone à madame Orange France Télécom pour effectuer ce transfert. Après quelques minutes de musiquette horripilante et un parcours du combattant « si…appuyer sur… » je peux enfin causer à un opérateur. Sa réponse à ma requête :

 

- Ah mais… Ce n’est pas possible, nous ne le faisons plus. 

 

- Ah bon ! Et pourquoi ?

 

- Parce que nos concurrents n’offrent pas ce service et ont fait pression pour que nous l’abandonnions.

 

- Eh ! Oh ! C’est ça la libre concurrence ? Ça ressemble plutôt à de l’entente illicite…

 

- Ce n’est pas de mon ressort.

 

- Et alors qu’est-ce qu’il me faut faire ?

 

- Ben, prendre un nouvel abonnement !

 

- Ben voyons ! Eh bien monsieur, si j’y suis obligé, je vais prendre un autre abonnement, mais ce ne sera pas chez vous !

 

 

 

J’ai donc fait une inscription chez Free et madame Orange France Télécom aura perdu un client. J’espère que mon interlocuteur ne va pas se suicider tout de même ! En attendant, je squatte quelques amis!

 

 

 

Orange

 

Fait comme ça l’arrange

 

France Télécom

 

Nous prend pour des cons

 

 

 

15:32 Publié dans à l'attaque !, Actualités, Web | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : web

10/08/2010

Ne nous laissons pas enfumer le terrier par les diversions sécuritaires de la Sarkozie aux abois : elles sont faites pour cacher les affaires Woerth-Bettencourt, Woerth-César, Sarkozy-Lagardère, Sarkozy-Karachi !

GreffeSarkoLePen.jpg Eh ! Amis fouille-merde de la Toile, c'est pas le moment de se laisser enfumer par le Sarko qui nous balance - à travers les canards laquais qui touillent, le dos courbé et le cul tendu, la cuisine sarkozienne - des pavés indigestes pétino-lepenistes sur la sécurité, la nationalité et autres grosses ficelles de la droite la plus crasse. On t'a reconnu Pinocchio ! Le but de la manœuvre est évidemment, de faire oublier les sacs de merde des affaires Woerth-Bettencourt, Woerth-César , Sarkozy-Lagardère, Sarkozy-Karachi .

 

La brutalité des assauts des sarko-trafiquants contre Médiapart et les autres médias en ligne est significative de la panique que ces nouvelles formes de diffuser l'information suscite dans la Sarkozie. Ils ont muselé la presse, mais ils restent impuissants contre la Toile. Amis blogueurs, amis de la Toile, m'est avis qu'on leur facilite grandement le transit intestinal (qu'on les fait chier !) les zozos de la Sarkozie !

Faut dire qu'il a pas digéré, le Naboléon de Neuilly, la diffusion dans le monde entier de ses prouesses verbales au salon de l'agriculture (« Casse-toi, pauvre con ! »), pas plus que ses attitudes vacillantes lors d'un sommet du G8, diffusé par les télés belges... et qui ont fait les délices des internautes ! Mais ceci n'était que broutilles par rapport aux infos que sortent Médiapart, Backchich, Marianne2, Arrêt sur images !

Les sarko-trafiquants cherchent comment brimer la Toile. Sous prétexte de sauver la presse écrite, ils considèrent clairement qu'internet est un « problème considérable » : « le problème d'Internet est considérable, disent-ils d'une manière très pute, parce que ce n'est quand même pas sain que le journal soit gratuit. Comment voulez-vous que les gens achètent leurs journaux en kiosques s'il est gratuit sur Internet ? » Eh! Oh! Si l'info est bonne, libre, impertinente, on sort les sous (moi je suis abonné à plusieurs de ces médias en ligne, et ça revient à presque rien de soutenir la nouvelle presse libre!)

sarkozy-nazisme Placide.jpgNous sommes un « problème » pour les sarko-trafiquants. Du point de vue de l'Elysée ou des ministères, on peut en effet concevoir que la multiplication des sources d'informations, parfois très virulentes contre le pouvoir, pose question. Davantage d'acteurs déboulant dans le paysage médiatique traditionnel, il faut donc trouver des moyens de les canaliser ou, du moins, de les surveiller. Au fait, qu'est-ce qu'il est devenue le Princen, « l'espion » de Sarko chargé de « surveiller la Toile » ? Eh ! Princen ! Tè ! Fumes...

Alors ne tombons pas dans le panneau grossier tendu par la Sarkozie aux abois avec ces diversions sécuritaires. Continuons à touiller le fer là où ça fait mal : les affaires pourries dans lesquelles s'enlisent la Sarkozie.

Merci à Placide

 

 

 

********************************************

L’Iranienne Sakineh Mohammadi Ashtiani pourrait être mise à mort pour adultère dans les jours qui viennent, mais deux hommes peuvent encore lui sauver la vie : les chefs d'état du Brésil et de la Turquie.

 

Pour tenter de la SAUVER :

https://secure.avaaz.org/fr/save_sakinehs_life/?cl=694109314&v=6920

 

 

***********************

Si vous trouvez quelque intérêt à mes élucubrations:

VOTEZ !


*********************

Appel du 14 juillet pour

UNE JUSTICE INDEPENDANTE

02/10/2009

France Télécom m’a tuer…


cercueil.jpg


- Oh! Victor! On te voyait plus au Bistro de la Toile. T’étais en garde à vue? Ou ta meuf t’avait mis en liberté conditionnelle?


- Rien de tout ça, j’avais maille à partir avec France Télécom.


- Oh! Puteng! C’est pas le suicide qui te guette au moins?


- Le suicide non, mais la rabia oui! Figurez-vous que j’ai été victime de pratiques qui frisent le racket ou l’extorsion de fonds!


- Explique-nous.


- Bè! Ils me demandent des thunes de manière véhémente genre dernier avis avant huissier pour une facture jamais reçue et ne correspondant à aucun service. Avec à l’appui de ces menaces la restriction, puis carrément la suppression de ma ligne… Alors la Toile! Tè! Fumes.


- Et pourquoi tu ne changes pas d’opérateur? Y a pas que France Télécom maintenant?


- Parce que dans nos cambrousses, il n’y a que l’opérateur « historique-hystérique

» qui passe au niveau de l’ADSL, et encore à vitesse tortuesque. Donc, t’es piégé, pieds et poings liés entre les mains de ces gougnafiers… J’ai donc envoyé un chèque correspondant à cette pseudo dette envers eux - dans les soixante euros. A noter que pour Sud-Ouest-Méditerranée, il faut payer à Lille! C’est ça la restructuration genre France-Télécom. Onze jours après l’envoi du pognon, rien!

Et je ne vous dis pas le temps de musiquette à mon portable pour avoir autre chose qu’un robot! Bonjour la dépense…

Je descends donc à « la ville », à l’agence F.T.. Et là, on me dit que pour avoir de nouveau le bigophone dans ma grotte, faut rouvrir une ligne, laisser une caution de 90 piastres, plus des frais « techniques » de 55 piastres et accepter le prélèvement automatique… Racket de 150 euros en incluant 5 piastres pour le duplicata de la facture jamais reçue…


J'ai donc casqué, mais pour avoir l'ADSL et donc pouvoir revenir au Bistro de la Toile, tè! Fumes! Quinze jours qu'ils m'ont dit pour « reconstruire la ligne ». C'est comme ça qu'ils se font de la fraîche sur le dos des clients. Et ça vient juste de revenir aujourd’hui, alors qu’au bord du desespoir, je m’apprêtais à me suicider avec une boutanche de Tavel Roudil 2008.


Voilà les méthodes de ces marchands de soupe, souriants et affables lorsqu’il s’agit de te vendre une de leurs merdes, puis ajoutant le mépris à l’incompétence une fois que tu as signé.


Et ces chiapacans ont fait cette année plus de 4 milliards de bénèf, transvasés des poches des pélucres comme nous dans celles des actionnaires, tout en virant 40.000 salariés… Merci aux connards – Strauss-Khan et Fabius si je ne m’abuse – qui ont privatisé ce qui fût un fleuron exemplaire de l’entreprise de service public à la française, et qui est devenu une boite de merde qui non seulement méprise et extorque ses clients mais en plus pousse ses salariés au suicide.


Merci tout de même!Vous êtes super lesmeufs et les keums! Malgré près de trois semaines d'absence, les stats me montrent que vous veniez très nombreux (de 400 à 500 par jour!) voir si j'existais encore! Tè! J'ouvre une autre bouteille à votre santé!


02/09/2009

L'anti fadas - Victor: le retour!

Puteng! Ca y est, j'ai profité des prix de la rentrée des classes pour acheter un autre ordi. Mais j'ai encore pas mal d'heures à me faire tartir pour configurer tout ce bordel.

 

A plus!

18:54 Publié dans Actualités, Web | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : retour

26/08/2009

Planté.....

Je suis toujours planté... En fait, c'est l'écran de mon portable qui ne s'allume plus. J'ai, le matin, une fenêtre de tir de quelques minites, lorsque le soleil rasant arrivant par tribord me permet de deviner plus que de voir ce qui est à l'écran par un sustème de contre jour.  Je jongle comme je peux... Meree, un nuage, j'y vois plus rien.

Dans ma cambrousse, pas question de réparer... Mais ça ne va ps drer!!! Je vais changer de bécane.

A bientôt!

 

A

23/08/2009

Puteng! Je suis planté!!!

Puteng dordinateur! Je ne sais pas si c'est madame Evelette ou monsieur Pacard, mais je suis complètement planté depuis quelques jours!! Alors j'attends quekques jours car je vais descendre pour une semaine et il va me falloir sortir les sous pour acheter une autre macgine...

A bientôt et

A diable!

09:13 Publié dans Actualités, Web | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : plantage

16/03/2009

Espantant, non?

Eh! Appuyez sur le lien la-dessous et vous allez être espantés!

Regardez la nana, ou le mec qui suit votre flèche des yeux!

Mieux, choisissez le langage "french", puis écrivez un texte - moi j'y ai fait dire le sous-titre de mon blog - puis envoyez la sauce avec "say it"

Etonnant non?

APPUYEZ LA !


11/10/2008

La star des blogs corrosifs!!!

article midilibre 111008.jpg


Ch’ui la star des blogs corrosifs !
C’était marqué dans Midi-Libre
Iconoclaste et agressif
Oui, je manie le gros calibre !

L’antifadas dit bien son nom :
Il s’attaque à la connerie
Il marche au son du canon
Avec humour, sans être aigri,

Alors si je puis vous distraire
Peut-être vous ouvrir les yeux
Je jette aux orties les barrières

Du bienséant, de l’ennuyeux
Et vous dit avec Midi Libre
RESTEZ LIBRE !

18/08/2008

Résistons à Microsoft Big Brother!

b4a9656bb4575bc4c941028e6eb1a1b9.jpg

Tè ! Ami(e)s internautes et blogueurs invétérés, je vais un peu vous filer des boutons.

On a tendance à gloser un peu sur les Chinetoques qui sont hyper surveillées lorsqu’ils vont sur la toile. Et nous alors ? Pareil, qu’est-ce-que vous croyez… Big Brother nous guette, Big Brother nous espionne, Big Brother connaît tout de nous, Big Brother sait ce que vous bouffez, ce que vous lisez, qui vous baisez…

En effet, il n'y a pas plus transparent que le réseau internet. Avec les logiciels adéquats, n'importe qui peut pister les informations consultées par un internaute. L'utilisateur d'internet est par ailleurs facilement identifiable grâce aux données personnelles stockées par le navigateur et le système. Les données sur notre identité sont "interrogeables à distance", ainsi que le contenu du fameux fichier "magic cookie". Ce fichier garde la trace de certains sites visités qui y inscrivent des informations afin d'identifier les utilisateurs et mémoriser leur profil.

De plus, depuis les attentats du 11 Septembre 2001, la plupart des pays occidentaux ont adopté des lois qui autorisent la surveillance de l'ensemble des communications sur Internet: les mails, mais aussi les sites visités, les pages consultées, le temps passé sur chaque site, ou encore les participations à des forums. Les informations mémorisées sont extrêmement détaillées, beaucoup plus que ne le nécessiterait la lutte contre d'éventuels terroristes. Par contre, les informations recueillies correspondent exactement à ce qui serait nécessaire pour établir le "profil" de chaque citoyen.

La palme du Big Brother électronique revient incontestablement à Microsoft, avec son système Windows et son navigateur Internet Explorer, qui renferment un numéro d'identification de l'utilisateur, le GUID (Globally Unique Identifier). Ce numéro d'identification est ensuite inscrit dans tous les documents créés avec les applications de Microsoft Office. Il peut être consulté à distance par Internet grâce à des commandes spéciales prévues par Microsoft.

Le système Windows et Internet Explorer intègrent d'autres commandes spéciales qui permettent de sonder le contenu du disque dur de l'utilisateur, à son insu, durant ses connexions à Internet. Microsoft a reconnu l'existence de ces commandes spéciales et du GUID.

Selon un rapport réalisé en 1999 pour le ministère français de la Défense, il existerait des liens entre Microsoft et les services de renseignements américains, et des membres de la NSA travailleraient dans des équipes de Microsoft. Ce rapport parlait aussi de la présence de programmes espions ("back-doors") dans les logiciels de Microsoft.

De son coté, Intel a également placé un numéro d'identification consultable à distance dans les puces Pentium III et Xeon.

Vous comprenez pourquoi Microsoft prétend “ offrir ” son logiciel de merde à ‘achat de toute machine !

La solution pour protéger votre vie privée et vos données: utilisez un Macintosh (ou le système Linux), et surfez sur le Net avec un autre navigateur qu'Internet Explorer. Faites comme moi, passez vite à Firefox ! Et laissez tomber la suite Microsoft Office au profit de Open Office, qui est gratos et aussi facile et efficace que le machin payant de Microsoft.